Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Apple refuse de publier sur iOS les principales applications de jeu de ses rivaux comme xCloud de Microsoft
    Apple refuse de publier sur iOS les principales applications de jeu de ses rivaux comme xCloud de Microsoft,
    Stadia de Google ou Gaming de Facebook

    La seule façon de publier des applications sur l'iPhone et l'iPad est via l'App Store d'Apple. Et si Apple décide qu'une application que vous avez soumise pour publication enfreint ses exigences de publication, votre application ne sera pas disponible sur l'App Store d'Apple.

    Tel est le cas avec un trio d'applications de certaines des plus grosses enseignes de la technologie : Microsoft, Facebook et Google ont tous des applications de jeu majeures qu'Apple refuse de publier. Le Game Pass de Microsoft, le Stadia de Google et l'application Gaming de Facebook sont tous confrontés à des obstacles à la publication sur l'App Store.

    La raison ? Ces entreprises ne soumettront pas chaque jeu individuel à Apple pour examen.

    « L'App Store a été créé pour être un lieu sûr et de confiance pour les clients pour découvrir et télécharger des applications, et une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs », a déclaré un porte-parole d'Apple. « Avant d'être disponibles sur notre boutique, toutes les applications sont examinées par rapport au même ensemble de directives destinées à protéger les clients et à offrir des conditions de concurrence équitables et équitables aux développeurs. »

    Étant donné que chaque entreprise ne soumet pas chaque jeu, Apple bloque les applications qui permettent d'accéder à ces jeux.

    « Nos clients apprécient les excellents applications et jeux de millions de développeurs, et les services de jeux peuvent dans l'absolu être lancés sur l'App Store tant qu'ils suivent le même ensemble de directives applicables à tous les développeurs, y compris la soumission de jeux individuellement pour examen et apparaissant dans les graphiques et recherches », indique le communiqué d'Apple. « En plus de l'App Store, les développeurs peuvent choisir d'atteindre tous les utilisateurs d'iPhone et d'iPad sur le Web via Safari et d'autres navigateurs sur l'App Store. »

    Le discours d'Apple sur l'App Store est que de vrais humains examinent personnellement chaque application en matière de sécurité et de qualité dans l'optique d'offrir aux utilisateurs un endroit unique et de confiance pour obtenir toutes leurs applications. Apple souhaite approuver ces jeux individuellement et permettre aux utilisateurs de les évaluer individuellement via l'App Store. Les directives Apple citent catégoriquement l'interdiction d'afficher des « interfaces de type magasin » sur un ordinateur distant et des « clients légers pour les applications basées sur le cloud », situations dans lesquelles se retrouvent Stadia et xCloud.

    Le processus d'approbation garantit également que les développeurs adhèrent aux politiques de développement d'Apple, qui incluent des éléments tels que les droits exclusifs sur toutes les transactions effectuées sur iOS (Apple souhaite que tous les paiements soient effectués via ses propres services, où il prélève un pourcentage des revenus). L'App Store a certaines dépenses qui doivent être payées, comme les salaires de tous ces approbateurs humains d'applications, l'assistance aux développeurs et les coûts d'hébergement, mais sur la base des statistiques divulguées par Apple, l'éditeur a versé 35 milliards de dollars aux développeurs App Store en 2019, ce qui suggère des ventes totales de 50 milliards de dollars et des entrées de 15 milliards de dollars. Apple fait donc un profit énorme.

    Quelle est la différence avec des applications comme Netflix et Spotify ?

    Étant donné qu'Apple autorise des services comme Netflix et Spotify sans examiner chaque élément de contenu, pourquoi ne pas autoriser un service similaire pour les jeux ?

    La différence se résume au support, selon Apple : les jeux sont interactifs, contrairement à la musique et aux films ou séries, et il y a des attentes des consommateurs dans l'App Store en matière de jeux. Ces attentes s'étendent au contenu du jeu, mais aussi à la possibilité de recherche, au paiement intégré à l'application via les services intégrés d'Apple et aux graphiques de l'App Store, selon Apple.


    Facebook a supprimé les jeux instantanés

    Afin d'être publié sur l'App Store d'Apple, Facebook a carrément supprimé les jeux instantanés de son application Facebook Gaming. Google a supprimé le composant principal de son application (l'application Google Stadia sur iOS ne diffuse pas les jeux vidéo sur votre téléphone, alors que le service existe pour faire). Et, pour le moment, lorsque le service de streaming de jeux Game Pass de Microsoft sera lancé le 15 septembre, il ne sera disponible que sur les smartphones et tablettes Android.

    Les réactions de Facebook et Microsoft

    Microsoft avait déjà effectué un test bêta sur iOS et avait semblé assez mécontent des directives d'Apple. Microsoft a envoyé la déclaration suivante :

    « Notre période de test pour l'application en préversion du Project xCloud pour iOS a expiré. Malheureusement, nous n'avons pas de direction pour apporter notre vision du jeu sur le cloud avec Xbox Game Pass Ultimate aux joueurs sur iOS via l'App Store d'Apple. Apple est la seule plateforme à usage général à refuser aux consommateurs d'accéder aux jeux sur le cloud et aux services d'abonnement à des jeux tels que Xbox Game Pass. Et il traite systématiquement les applications de jeu différemment, en appliquant des règles plus clémentes aux applications non liées aux jeux, même lorsqu'elles incluent du contenu interactif. Tous les jeux disponibles dans le catalogue Xbox Game Pass sont classés pour leur contenu par des organismes de classification indépendants du secteur tels que l'ESRB et leurs équivalents régionaux. Nous nous engageons à trouver un moyen d'intégrer le jeu sur le cloud avec Xbox Game Pass Ultimate sur la plateforme iOS. Nous pensons que le client doit être au cœur de l'expérience de jeu et les joueurs nous disent qu'ils veulent jouer, se connecter et partager n'importe où, où qu'ils se trouvent. Nous sommes d'accord. »

    La COO (Chief Operating Officer, directeur de l'exploitation) de Facebook, Sheryl Sandberg, a eu des propos tout aussi durs : « Malheureusement, nous avons dû supprimer entièrement la fonctionnalité de jeu afin d'obtenir l'approbation d'Apple sur l'application autonome Facebook Gaming - ce qui signifie que les utilisateurs iOS ont une expérience inférieure à ceux qui utilisent Android », a déclaré Sandberg dans un communiqué vendredi. « Nous restons concentrés sur la création de communautés pour les plus de 380 millions de personnes qui jouent à des jeux sur Facebook chaque mois, qu'Apple le permette ou non dans une application autonome. »

    Et dans un fil sur Twitter, le compte Facebook Gaming est allé plus loin : « Eh bien, nous avons de bonnes nouvelles. Nous lançons aujourd'hui l'application Facebook Gaming autonome sur iOS! Téléchargez dès aujourd'hui. Nous savons que de nombreux créateurs et fans l'attendent depuis longtemps, alors merci de votre patience. Mais pour les développeurs et les joueurs de jeux FB... nous avons de mauvaises nouvelles. Après des mois de soumissions et de refus répétés d'Apple, nous avons dû supprimer entièrement les jeux instantanés de l'application autonome », pouvait-on lire vendredi sur un fil de tweet du compte. « Nous pouvons nous permettre de passer environ 6 mois à parcourir les critiques d'Apple, mais beaucoup d'autres ne le peuvent pas. Et même si nous aurions pu essayer des appels supplémentaires, nous ne voulions pas nous empêcher de lancer la version pour les diffuseurs en direct et les fans. »


    Nous pouvons émettre l'hypothèse selon laquelle sans prise en charge des iPhone et des iPad, des services ambitieux comme Xbox Game Pass et Google Stadia seront pénalisés. En effet, aux États-Unis par exemple, les utilisateurs d'iPhone représentent près de la moitié de la part de marché des utilisateurs de smartphones, selon Statista, et l'iPad est encore plus dominant sur le marché des tablettes.

    Une chose est sûre : étant donné à quel point le Xbox Game Pass est essentiel pour l'avenir de Microsoft avec la marque Xbox, ce n'est certainement pas la fin de cette histoire.

    Google, en revanche, n'a pas répondu à l'interdiction de porter Stadia sur iOS. Google a moins d'arguments que Microsoft par exemple puisque Stadia est un magasin (les jeux coûtent de l'argent en plus des frais de 10 $ par mois pour des éléments comme la résolution 4K, donc ce n'est pas le "Netflix pour les jeux" que xCloud est). Google est également certainement plus habitué à ces difficultés que Microsoft ; nous pouvons citer le cas de conflits qui remontent à plusieurs années, comme lorsque Google Voice a été bloqué pendant un an de l'App Store en 2009 pour offrir une autre façon de passer des appels téléphoniques. Il existe techniquement une application Stadia iOS, mais ce n'est que pour l'étrange processus de configuration de Stadia. La description de l'application Google dit spécifiquement : « Vous ne pouvez pas utiliser l'application Stadia pour jouer à des jeux directement sur un appareil iOS, mais vous pouvez utiliser l'application pour gérer Stadia sur d'autres appareils ».

    Les politiques de l'App Store d'Apple ont beaucoup fait l'actualité ces derniers temps. Des développeurs comme Basecamp et Epic Games ont critiqué la redevance que l'entreprise prend dans chaque vente sur l'App Store. Dans l'UE, les plaintes d'entreprises comme Spotify et Telegram sont au cœur d'une enquête antitrust sur les politiques de l'App Store d'Apple.

    Source : Facebook Gaming, Apple

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Ce qui est dingue c'est qu'un utilisateur ne peut pas installer via un store externe ou un fichier une application sur iOS.

  3. #3
    Membre averti
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    Ce qui est dingue c'est qu'un utilisateur ne peut pas installer via un store externe ou un fichier une application sur iOS.
    C'est bien pour ca que j'achete pas d'iphone ...

  4. #4
    Membre éprouvé
    c'est un problème assez récurrent sur pas mal de plateforme.

    les liseuses d’Amazon ne peuvent que lire des e-book d’Amazon je crois
    Windows 10X et les windows arm sont bloqués sur le store de MS
    les consoles sont limité au store du propriétaire de la console


    mais vu les ventes des Mac/Ipad/Iphones/Xbox/PS/Switch/Kindle... les consommateurs s'en foutent d’êtres pris pour des jambons
    si y'a des stores alternatifs cela veut dire plus de royalties à payer pour les dev, le cout de la mise en vente de l'app sur le/les sotres diminue, et donc au final une concurrence des prix c'est pas bon pour ces boites bien grasse qui valent plus en bourse que le pib de la plupart des pays dans le monde.

    Pourquoi steam ou les apps android c'est moins cher que les consoles et le matos apple a votre avis
    pourquoi les pc windows sont moins cher que les mac

    et pourtant ironiquement ces boites devrait promouvoir le vrai capitalisme libéral au lieu du communisme (un seul os, un seul store, une seul façon d'utiliser le device...)

    je ne suis pas concerné, je suis sous linux sur mon pc et j'ai un smartphone android rooté et j'ai une tablette a base d'un raspberry.
    quoique pour android j'aimerais bien un bios sur les plateformes arm avec des pilotes universelles pour pouvoir installer n'importe quel os sur mon smartphone
    les smartphones x86 sont mort donc je vais devoir faire avec le monde bien fermé d'arm (regarder pourquoi il n'existe pas de rom custom pour les processeur mediatek par exemple)

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    C'est bien pour ca que j'achete pas d'iphone ...
    champomy62
    Personnellement, c'est pour ça ... et les prix demandés.

    En ce qui concerne les monopoles sur les stores, c'est ce pourquoi les OS mobile basés sur les technologies web ce sont fait pourrir par les grand groupes lors de leur émergence.
    RIP WebOS, FirefoxOS et autres dérivés qui permettaient à tous de déployer une app pour pas plus cher qu'un hébergement web.
    Bizarrement, à ce moment là les GAFAM soutenaient mordicus que ce n'étais pas faisable / performant et maintenant on à le droit à de l'Electron, WebASM et autres API Web donnant libre accès aux ressources bas niveau du système hôte.
    Le monde informatique et rempli de mystère .

  6. #6
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    c'est un problème assez récurrent sur pas mal de plateforme.

    les liseuses d’Amazon ne peuvent que lire des e-book d’Amazon je crois
    Windows 10X et les windows arm sont bloqués sur le store de MS
    les consoles sont limité au store du propriétaire de la console


    mais vu les ventes des Mac/Ipad/Iphones/Xbox/PS/Switch/Kindle... les consommateurs s'en foutent d’êtres pris pour des jambons
    si y'a des stores alternatifs cela veut dire plus de royalties à payer pour les dev, le cout de la mise en vente de l'app sur le/les sotres diminue, et donc au final une concurrence des prix c'est pas bon pour ces boites bien grasse qui valent plus en bourse que le pib de la plupart des pays dans le monde.

    Pourquoi steam ou les apps android c'est moins cher que les consoles et le matos apple a votre avis
    pourquoi les pc windows sont moins cher que les mac

    et pourtant ironiquement ces boites devrait promouvoir le vrai capitalisme libéral au lieu du communisme (un seul os, un seul store, une seul façon d'utiliser le device...)

    je ne suis pas concerné, je suis sous linux sur mon pc et j'ai un smartphone android rooté et j'ai une tablette a base d'un raspberry.
    quoique pour android j'aimerais bien un bios sur les plateformes arm avec des pilotes universelles pour pouvoir installer n'importe quel os sur mon smartphone
    les smartphones x86 sont mort donc je vais devoir faire avec le monde bien fermé d'arm (regarder pourquoi il n'existe pas de rom custom pour les processeur mediatek par exemple)
    A terme Windows 10X aura une PAL Win32, concernant WinArm le fait de le bloquer sur le store pour le moment est une bonne idée l'architecture Arm étant un vrai bordel et obligeant à recompiler quasiment pour chaque cpu arm existant je ne vois pas comment gérer ça correctement en terme d'expérience il faut imaginer le bordel :
    Télécharger toto.exe pour arm_xy
    Télécharger toto.exe pour arm_xyz (incompatible avec xy)
    Télécharger toto.exe pour arm_xy* (incompatible avec xyz et x mais marche sur y)

    Un vrai foutoir, va falloir faire des MSIX et donc distribuer sur le store idéalement, à noter que contrairement à ce que pense pas mal de personne le store ne nécessite pas de compte en pratique et que les MSIX sont installable en dehors.
    Sans compter que Microsoft doit trouver un moyen de faire une version de WinArm pour quasi chaque cpu Arm aussi, pareil pour les patchs.
    Arm est un bordel sans commune mesure.

###raw>template_hook.ano_emploi###