Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La "barrière électronique" de Taïwan pour les personnes en quarantaine entraîne une vague d’indignation
    La "barrière électronique" de Taïwan pour les personnes en quarantaine entraîne une vague d’indignation
    Chez certaines personnes mises sous surveillance à cause de la pandémie de COVID-19

    Face à la montée en puissance de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, certains pays ont été plus prompts à réagir que d’autres en imposant des quarantaines et en mettant très rapidement en place des restrictions de voyage, des mesures d’isolement et de distanciation ou d’autres moyens plus un peu plus audacieux. Taïwan fait partie de ces pays qui ont jusqu’à présent réussi à juguler la pandémie.

    Depuis le début du mois dernier, Taïwan a bloqué l’accès des citoyens chinois sur son territoire, puis mis en place un système de quarantaine ciblant ceux et celles qui s’étaient rendus dans les provinces chinoises touchées. Les autorités ont aussi distribué des dispositifs équipés d’un GPS aux personnes à risque (en quarantaine) afin de faciliter leur suivi et leur surveillance par la police. Ces dispositifs (des smartphones en l’occurrence) font office de « ;barrière électronique ;» et permettent de garantir que les personnes en quarantaine restent chez elles en prévenant les forces de l’ordre si les personnes en quarantaine s’éloignent de leur domicile ou éteignent leur téléphone. La police locale appelle jusqu’à deux fois par jour pour s’assurer que les personnes en isolement se trouvent là où ils devraient être.

    Dès l’annonce du premier cas de Covid-19 sur son sol, Singapour a interdit l’accès à son territoire aux étrangers passés en Chine les 14 jours précédents et le gouvernement utilise des messages texte afin de contacter les personnes en quarantaine qui doivent cliquer sur un lien pour prouver qu’elles sont chez elles. À Hong Kong, des bracelets de localisation sont donnés à ceux placés en quarantaine.

    La Thaïlande a déployé une appli mobile que toute personne arrivant à un aéroport doit télécharger pour aider à surveiller où elle se trouve en cas de test positif pour le virus. La capitale du Vietnam, Hanoi, a également lancé cette semaine une application mobile pour aider à suivre les cas, et elle pourrait être utilisée pour imposer des quarantaines. D’autres pays, dont la Corée du Sud et Israël, utilisent le suivi par téléphone par satellite pour ce que l’on appelle le suivi des contacts afin de voir où des personnes infectées pourraient avoir transmis le SRAS-CoV-2 à d’autres.
    La clôture électronique de Taïwan a malgré tout suscité quelques plaintes pour son caractère intrusif. Notez que les contrevenants à la quarantaine peuvent être condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 1 million de dollars taïwanais (1 ;000 ;000 dollars).

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Bonsoir,

    Qu’en pensez-vous ?
    Pour les plus récalcitrants ceci est une bonne chose.

    A moins d'avoir une combinaison NRBC et la pas trop de souci

  3. #3
    Membre chevronné
    Où on peut trouver une combinaison NRBC ?
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  4. #4
    Membre émérite
    Bonjour,

    Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
    Où on peut trouver une combinaison NRBC ?
    A moins d'être pompier, militaire, policier, de travailler en infectiologie ou dans le nucléaire. Ce type de combinaison n'est pas autorisé à la vente aux particuliers.

    Pourquoi ?

    > En France les masque a gaz permettent de dissimuler le visage entre autre ...
    > Un masque a gaz est considéré comme une arme car celui ci permet de lutter contre des risques chimiques, nucléaires et bactériologique. Donc si des terroristes en ont ... je vous laisse imaginer la catastrophe : https://nopanic.fr/savez-on-ne-posse...-masque-a-gaz/ .

    Même les collectionneurs de matériels militaires n'ont pas le droit de posséder ceci , encore moins les musées : https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2242 .

    Posséder une masque de la sorte est passible d'amende et de peine de prison.

    Fut un temps , les cartouches de filtres étaient protégées par le secret défense.

  5. #5
    Membre expérimenté
    Comptez moi parmi les indignés. On franchit une nouvelle étape dans la surveillance de masse.