Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    61 % des entreprises utilisent désormais des plateformes internet des objets
    61 % des entreprises utilisent désormais des plateformes IoT,
    Avec un taux d'adoption plus élevé (71 %) dans le secteur des IT et des télécommunications, selon un rapport

    Aujourd'hui, les systèmes internet des objets (IoT) peuvent être utilisés pour réduire les coûts et réaliser des économies aux entreprises, dégager de nouvelles sources de revenus et accroître l'efficacité et la transparence des processus de production. Pour en savoir davantage sur l’utilisation des plateformes IoT dans les organisations, Kaspersky, une société spécialisée dans la sécurité des systèmes d'information, a mené une enquête à l’échelle mondiale. Selon le récent rapport d'enquête de Kaspersky, 61 % des organisations utilisent actuellement les plateformes IoT en tant qu'applications commerciales. Mais 28 % des entreprises ont connu des incidents de cybersécurité visant des dispositifs connectés, ce qui souligne la nécessité de protéger la technologie IoT.

    Pour réussir son enquête, Kaspersky s’est basée sur plusieurs sources d’information, notamment : l'enquête mondiale de Kaspersky sur les risques de sécurité informatique des entreprises - constituée d'un total de 4 958 entretiens menés, dans 23 pays en 2019, avec des décideurs du secteur informatique ; les recherches de Kaspersky sur les menaces liées aux attaques contre les dispositifs IoT par le biais des honeypots et des recherches ICS CERT sur le paysage des menaces pour les buildings intelligents, ainsi que le rapport de Kaspersky sur l'évaluation de la sécurité des systèmes d'information des entreprises. La société a également utilisé des statistiques provenant des sources tierces, notamment les rapports de Gartner, IDC et GSMA, et de Cybersecurity Insider.


    Le rapport montre que l'utilisation des plateformes IoT a augmenté dans presque tous les secteurs entre 2018 et 2019, la croissance la plus importante ayant été enregistrée dans l'hôtellerie (53 % à 63 %), la santé (56 % à 66 %) et la finance (60 % à 68 %). L’enquête a également relevé une forte utilisation des plateformes IoT dans plusieurs secteurs en 2019 : 71 % des entreprises du secteur des technologies de l'information et des télécommunications utilisent l'IoT, tandis que 68 % des entreprises du monde de la finance suivent le mouvement. Dans les services publics et les compagnies d'électricité, ce chiffre représente les deux tiers des entreprises (66 %).


    En se basant sur les prévisions de GSMA et d'IDC, le rapport de Kapersky indique que les dépenses totales en matière d'IoT devraient atteindre 1,1 trillion de dollars d'ici 2025, soit une augmentation considérable de 567 % par rapport aux 166 milliards de dollars de 2016. Une autre source de Kaspersky montre que l'utilisation des appareils de l'internet des objets dans les entreprises croît à un rythme exponentiel. Selon Gartner, le nombre de connexions IoT mondiales devrait atteindre environ 25 milliards d'ici 2025.

    Selon le rapport, cette croissance impressionnante est probablement due à l'utilisation accrue de l'IoT dans les entreprises, les industries et des secteurs tels que l'urbanisme. En fait, l'IoT commence à être intégré dans les transports connectés, l'automatisation industrielle, l'industrie automobile, le déploiement plus large des initiatives de villes intelligentes et bien d'autres choses encore, d’après le rapport d’enquête.

    Le premier domaine de croissance pour tous les projets d'IoT dans le monde, selon le rapport d’enquête, est l'utilisation des villes intelligentes. En effet, dans les villes intelligentes, les autorités locales peuvent utiliser des dispositifs IoT connectés pour introduire des systèmes tels que l'éclairage public, le stationnement intelligent et les compteurs intelligents pour les bureaux et les ménages. La perspective des systèmes IoT s'étend de la simple gestion des services publics pour les résidents et du contrôle de l'éclairage à des services essentiels tels que la gestion des transports, le contrôle du trafic et la vidéosurveillance.

    L’IoT permet aussi aux organisations industrielles de gagner en efficacité, de bénéficier d'une transparence accrue et d'une possibilité d'automatisation ou de maintenance prédictive. En effet, les capteurs et les dispositifs intelligents de l'IoT collectent des téraoctets de données, y compris des informations sensibles telles que les données commerciales ou les informations personnelles des clients.

    Vie privée et sécurité des données des systèmes IoT

    Selon le rapport d’enquête, en raison de leur nature connectée, les systèmes IoT impliquent de nombreux composants auxquels les vendeurs et les personnes tierces peuvent avoir besoin d'accéder. Par conséquent, il est important que les systèmes intelligents soient configurés et protégés pour prévenir les connexions non autorisées aux données sensibles.

    Selon l'enquête de Kaspersky, 36 % des entreprises admettent que des personnes extérieures ont accès à leurs plateformes IoT. Ce chiffre est plus élevé que pour de nombreux autres éléments de l'infrastructure des entreprises, tels que la productivité des bureaux (23 %), le courrier électronique (27 %) ou le progiciel de gestion intégré (ERP) (30 %), d’après Kaspersky. Les plateformes IoT pouvant être connectées à des systèmes critiques tels que les processus de trafic, d'électricité ou de transport, il est donc vital d'assurer leur sécurité, leur continuité et leur intégrité.


    « L'IoT est un puissant outil d'aide aux entreprises, mais pour en tirer profit, les organisations doivent déployer des efforts considérables », explique Grigory Sizov, responsable de l'unité commerciale OS de Kaspersky. « Il exige des processus commerciaux dédiés et une expertise pour garantir sa mise en œuvre efficace. Comme le montre l'enquête, la cybersécurité est également une question qui doit être résolue dans l'espace d’IoT lorsqu'il s'agit de la sécurité des équipements, des mesures de protection techniques et organisationnelles, de la confidentialité des données, etc. Il est important de prendre en compte la sécurité dès le début de la mise en œuvre de l'IoT», a-t-il ajouté.

    Source : Rapport d’enquête

    Et vous ?

    Que pensez-vous du rapport ?
    Quels commentaires faites-vous des chiffres dans le rapport ?
    Travaillez-vous dans le secteur de l’IoT ? Quelle est votre expérience ?

    Lire aussi

    IoT : la Californie est sur le point de prendre une loi pour réglementer les objets connectés, et deviendra ainsi le premier État américain à le faire
    Microsoft annonce la disponibilité générale d'Azure IoT Edge, son service cloud entièrement géré, qui a été en beta pendant près d'un an
    Le gouvernement japonais prévoit de pirater les dispositifs IoT des citoyens, pour aider à les sécuriser avant les Jeux Olympiques 2020 au Japon
    L'IoT est un danger pour la vie privée, une technologie à risque accordant peu de place aux logiciels libres, d'après Richard Stallman
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Bon... Comme d'habitude, une entreprise qui fait sa pub en présentant une étude à la c... qui conclut que le monde entier a besoin de ses services!

    Mais à part cela... C'est quoi au juste une "plateforme IdO"???

    Perso, à part des gadgets techno inutiles, je n'ai rien vu de concret en IdO qui soit en mesure de réellement améliorer la productivité d'une entreprise.


    Merci aux grands connaisseurs du domaine de bien vouloir nous donner ici quelques exemples de ces "plateformes IdO" qui envahissent le monde de l'entreprise... Histoire que des mecs comme moi ne meurent pas idiot!

  3. #3
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Bon... Comme d'habitude, une entreprise qui fait sa pub en présentant une étude à la c... qui conclut que le monde entier a besoin de ses services!

    Mais à part cela... C'est quoi au juste une "plateforme IdO"???

    Perso, à part des gadgets techno inutiles, je n'ai rien vu de concret en IdO qui soit en mesure de réellement améliorer la productivité d'une entreprise.


    Merci aux grands connaisseurs du domaine de bien vouloir nous donner ici quelques exemples de ces "plateformes IdO" qui envahissent le monde de l'entreprise... Histoire que des mecs comme moi ne meurent pas idiot!
    De la supervision ? Je me souviens d'une entreprise qui utilisait ça avec des capteurs (j'ai oublié le nom de la techno) sans batterie, ça permettait de superviser l'énergie la température des entrepôts en temps réel et permettait de faire de grosses économies, là ou un simple thermostat classique était pas très fiable et avait tendance à se faire avoir par le soleil ou d'autres éléments qu'un humain aurait pu remarquer.

    EDIT : j'ai retrouvé, c'était du zigbee.

    Mais je suis d'accord faire de l'ido juste pour la hype c'est débile (comme tout) faut en avoir le besoin.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    De la supervision ? Je me souviens d'une entreprise qui utilisait ça avec des capteurs (j'ai oublié le nom de la techno) sans batterie, ça permettait de superviser l'énergie la température des entrepôts en temps réel et permettait de faire de grosses économies, là ou un simple thermostat classique était pas très fiable et avait tendance à se faire avoir par le soleil ou d'autres éléments qu'un humain aurait pu remarquer.

    EDIT : j'ai retrouvé, c'était du zigbee.

    Mais je suis d'accord faire de l'ido juste pour la hype c'est débile (comme tout) faut en avoir le besoin.
    Mouais... Zigbee, je connais... De même qu'une multitude de techno qui permettent de faire du "sans fils" (bluetooth, wifi, rfid, etc.). Autant de techno qui existaient bien avant que le terme "Internet des objets" apparaisse. Ce sont simplement des dispositifs sans fil; cela n'en fait pas pour autant des "plateformes IdO" à moins que l'on donne ce terme à n'importe quoi!

    Est-ce que je dois maintenant considérer ma souris bluetooth comme étant une "plateforme IdO"? Perso, je ne le pense pas!


    J'ai la nette impression que c'est de la poudre aux yeux comme avec la nouvelle notion à la mode... l'Industrie 4.0!

    C'est quoi l'Industrie 4.0? Ben simplement du CIM... Le CIM (computer-integrated manufacturing), la fabrication intégrée par ordinateur, une notion qui existe depuis les années...1970!

  5. #5
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Mouais... Zigbee, je connais... De même qu'une multitude de techno qui permettent de faire du "sans fils" (bluetooth, wifi, rfid, etc.). Autant de techno qui existaient bien avant que le terme "Internet des objets" apparaisse. Ce sont simplement des dispositifs sans fil; cela n'en fait pas pour autant des "plateformes IdO" à moins que l'on donne ce terme à n'importe quoi!

    Est-ce que je dois maintenant considérer ma souris bluetooth comme étant une "plateforme IdO"? Perso, je ne le pense pas!


    J'ai la nette impression que c'est de la poudre aux yeux comme avec la nouvelle notion à la mode... l'Industrie 4.0!

    C'est quoi l'Industrie 4.0? Ben simplement du CIM... Le CIM (computer-integrated manufacturing), la fabrication intégrée par ordinateur, une notion qui existe depuis les années...1970!
    Bon alors déjà outre le fait que le zigbee consomme 40 fois moins que le bluetooth ce qui permet de se passer de batterie, oui si ta sourie était accessible depuis le net ça rentrerait dans le cadre d'une plateforme IdO. Tu mélange à peut près tout, à ce que je sache le bluetooth n'à rien à voir avec internet donc ça à beau exister depuis longtemps si personne n'à fait le lien entre les deux...

    J'ai envie de crier un bon "ok boomer" c'est comme si demain on sortait un véhicule différents des autres, mais juste parce-qu’il à des roues on dirait "bah je vois pas ce qui change il y à 50 ans on avait déjà des voitures", que le terme soit mal utilisé à tord et à travers ne rends pas pour autant le principe de base stupide.

    Et c'est pas parce-qu’une notion existe depuis les années 70 que ça en fait pas une technologie de pointe actuelle, dans les années 70 même si la notion existait, la fabrication n'avait absolument rien à voir avec celle de maintenant, si t'avais un ordinateur greffé à une machine qui nécessite 20 ouvriers à temps plein pour fonctionner c'était un exploit.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Bon alors déjà outre le fait que le zigbee consomme 40 fois moins que le bluetooth ce qui permet de se passer de batterie, oui si ta sourie était accessible depuis le net ça rentrerait dans le cadre d'une plateforme IdO. Tu mélange à peut près tout, à ce que je sache le bluetooth n'à rien à voir avec internet donc ça à beau exister depuis longtemps si personne n'à fait le lien entre les deux...

    J'ai envie de crier un bon "ok boomer" c'est comme si demain on sortait un véhicule différents des autres, mais juste parce-qu’il à des roues on dirait "bah je vois pas ce qui change il y à 50 ans on avait déjà des voitures", que le terme soit mal utilisé à tord et à travers ne rends pas pour autant le principe de base stupide.

    Et c'est pas parce-qu’une notion existe depuis les années 70 que ça en fait pas une technologie de pointe actuelle, dans les années 70 même si la notion existait, la fabrication n'avait absolument rien à voir avec celle de maintenant, si t'avais un ordinateur greffé à une machine qui nécessite 20 ouvriers à temps plein pour fonctionner c'était un exploit.
    1.
    Désolé d'avoir à te le dire mais l'exemple que tu donnes "zigbee" n'a rien à voir non plus avec internet!!! Ce n'est rien d'autre qu'un protocole de communication (concurrent à Bluetooth) dédié à la communication sans fils à courtes distances!!!

    2.
    Dommage pour toi, mais apparemment tu n'as pas dû être souvent confronté au monde de l'automation industrielle! Pour information, l'automation industrielle et les technologies qui y sont mises en oeuvre (capteurs et activateurs (moteurs, électro-vannes, etc.), I/O contrôlables à distance, réseaux d'automates industriels programmables (API), interfaces homme-machine, postes de supervision appelés aussi systèmes de contrôle et d’acquisition de données en temps réel (SCADA: Supervisory Control And Data Acquisition) sont apparues bien avant l'internet et aucune entreprise n'a eu besoin d'internet ou de "plateformes IdO" pour se passer de tes "20 ouvriers à temps plein"

    3.
    Pour être à la mode, tous les fabricants de technologies dédiés à l'automation industrielle se sont mis à y intégrer de l'internet (avant même que l'on parle de IdO) dans leur produits. Et pour quel résultat? Une baisse généralisée de la sécurité des installations: Aujourd'hui on se retrouve avec des centrales nucléaires qui peuvent être hackées à distance avec les conséquences que je te laisse imaginer. Alors tu peux y ajouter de l'IdO, du cloud, du big data, cela n'empêchera pas que ta centrale nucléaire est plus fragile aujourd'hui que hier!

  7. #7
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    1.
    Désolé d'avoir à te le dire mais l'exemple que tu donnes "zigbee" n'a rien à voir non plus avec internet!!! Ce n'est rien d'autre qu'un protocole de communication (concurrent à Bluetooth) dédié à la communication sans fils à courtes distances!!!

    2.
    Dommage pour toi, mais apparemment tu n'as pas dû être souvent confronté au monde de l'automation industrielle! Pour information, l'automation industrielle et les technologies qui y sont mises en oeuvre (capteurs et activateurs (moteurs, électro-vannes, etc.), I/O contrôlables à distance, réseaux d'automates industriels programmables (API), interfaces homme-machine, postes de supervision appelés aussi systèmes de contrôle et d’acquisition de données en temps réel (SCADA: Supervisory Control And Data Acquisition) sont apparues bien avant l'internet et aucune entreprise n'a eu besoin d'internet ou de "plateformes IdO" pour se passer de tes "20 ouvriers à temps plein"

    3.
    Pour être à la mode, tous les fabricants de technologies dédiés à l'automation industrielle se sont mis à y intégrer de l'internet (avant même que l'on parle de IdO) dans leur produits. Et pour quel résultat? Une baisse généralisée de la sécurité des installations: Aujourd'hui on se retrouve avec des centrales nucléaires qui peuvent être hackées à distance avec les conséquences que je te laisse imaginer. Alors tu peux y ajouter de l'IdO, du cloud, du big data, cela n'empêchera pas que ta centrale nucléaire est plus fragile aujourd'hui que hier!
    1.
    Euh...oui c'était mon point en fait, merci capitaine évidence, le fait de le lier au net en revanche le lie à l'ido...

    2.
    D'accord j'imagine que tu parle au nom de toutes les entreprises existantes, d'ailleurs c'est bien connu, si ça existe, c'est que personne n'en à besoin, c'est d'une logique imparable, QI de 200 au moins.

    3.
    Si la seule façon que t'as de sécuriser un produit c'est de le couper de toute relation avec l’extérieur c'est que t'es une quiche.

    Et oui je fais de l'attaque personnel, mais à un moment faut arrêter de faire exprès de pas comprendre, je parle de deux trois petits capteurs isolés du réseau pour du pur monitoring et de la démo client et toi tu me parle de contrôle critique de centrale nucléaire, est-ce que les gens qui ont popularisés le nom IOT sont responsables de la stupidité des gens ? Non.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    1.
    Euh...oui c'était mon point en fait, merci capitaine évidence, le fait de le lier au net en revanche le lie à l'ido...

    2.
    D'accord j'imagine que tu parle au nom de toutes les entreprises existantes, d'ailleurs c'est bien connu, si ça existe, c'est que personne n'en à besoin, c'est d'une logique imparable, QI de 200 au moins.

    3.
    Si la seule façon que t'as de sécuriser un produit c'est de le couper de toute relation avec l’extérieur c'est que t'es une quiche.

    Et oui je fais de l'attaque personnel, mais à un moment faut arrêter de faire exprès de pas comprendre, je parle de deux trois petits capteurs isolés du réseau pour du pur monitoring et de la démo client et toi tu me parle de contrôle critique de centrale nucléaire, est-ce que les gens qui ont popularisés le nom IOT sont responsables de la stupidité des gens ? Non.
    Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de poursuivre la discussion. Par ta dernière réaction, tu décrédibilises l'entier de ton discours...

    PS: Vu que tu dois bien être le seul spécialiste au monde qui n'est pas une "quiche" et qui peut sécuriser à 100% à un système connecté à internet, n'hésite pas à proposer tes services au monde entier, tu vas faire fortune! Je peux même te proposer des noms de clients qui sont des "quiches": Google, FaceBook, Amazon,... Toutes des sociétés qui ont été victime de failles de sécurité!

  9. #9
    Invité
    Invité(e)
    Salut,

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Bon... Comme d'habitude, une entreprise qui fait sa pub en présentant une étude à la c... qui conclut que le monde entier a besoin de ses services!
    j'ose pas imaginer si ça avait été publié dans Marie-Claire entre un reportage tricot et une recette de cuisine végétalienne
    Ça aurait été quoi ton argument ?

    Encore une fois... Toutes ces grosses boîtes sont côtées au NASDAQ ou au NYSE, on sait qu'ils sont là pour faire de l'argent... Donc inutile de faire les effarouchés dès qu'ils sortent des rapports.

    D'autre part, ce rapport s'appuie majoritairement sur des données externes, je ne vois aucune manipulation... Donc si ce rapport était une tentative aussi flagrante que tu veux le faire croire à vouloir plébisciter une solution technique particulière, crois-moi que les concurrents de Kaspersky se seraient fait un plaisir de rajouter leur couche...

    Enfin bref

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message

    Mais à part cela... C'est quoi au juste une "plateforme IdO"???

    Perso, à part des gadgets techno inutiles, je n'ai rien vu de concret en IdO qui soit en mesure de réellement améliorer la productivité d'une entreprise.


    Merci aux grands connaisseurs du domaine de bien vouloir nous donner ici quelques exemples de ces "plateformes IdO" qui envahissent le monde de l'entreprise... Histoire que des mecs comme moi ne meurent pas idiot!
    Lire ce genre d'envolée lyrique sur un site qui s'appelle Developpez.net, je trouve ça assez surréaliste

    Je ne suis pas un expert en IoT, mais force est d'avouer que ces dernières années, je le rencontre de plus en plus donc je pense être capable d'en parler un peu. Et j'ai beaucoup d'empathie pour toi qui demande, aussi haut et aussi fort, à ne pas mourir idiot parce que ta compréhension de l'IoT est terriblement réductrice

    Originellement, l'IoT, c'est la volonté d'interconnecter le monde physique et le monde digital.
    Perso, si je devais résumer en quelques mots ce qu'on demande à toutes ces bestioles, je dirais que c'est destiné à optimiser l'utilisation de certaines ressources au travers de collecte de données (électricité, température, etc) , à minimiser l'effort humain et ses erreurs de manipulation/configuration et à gagner du temps.

    Les "objets" en question ont terriblement évolué ces dernières années...
    Certains ne font que de l'acquisition et envoient leurs data quelque part...
    Par contre, il y en a d'autres qui non seulement font de l'acquisition mais sont capable de réagir suite à une donnée/stimuli physique.

    L'IoT "1ère génération" a consisté à créer et à développer les objets.
    L'IoT qui pointe le bout de son nez est créateur d'écosystèmes et de solutions.

    Premier exemple...
    Je connais une grosse entreprise qui a déployé une très belle solution pour réduire les coûts d'électricité.
    Un type devait se taper les 11 étages de cette tour, aller de bureaux en bureaux, d'open spaces en open spaces, et éteindre la lumière... Quand il trouvait l'interrupteur bien sûr
    Entre 1h et 1h30 de ballade pour le vigile...
    Le système déployé permet de faire ça en quelques secondes.
    Me dis quand même pas que ça relève du gadget... Là, on est dans des ordres de grandeur de plusieurs k€ d'économie et de contrôle d'énergie qui était pour l'instant gaspillée...

    Tu parlais de productivité d'une entreprise ?
    Voilà un deuxième exemple (que j'ai volontairement "anonymisé").
    Une entreprise manufacture un certain produit qui passe par une dizaine d'étapes de fabrication déjà pas mal automatisées.
    A l'étape 1, il est muni d'une puce qui va permettre :
    - de connaître le temps de son traitement à chaque étape x de la fabrication,
    - de connaître le laps de temps écoulé entre l'étape x et étape x+1.
    Un soft centralise une multitude de data pour localiser les étapes de fabrication qui génèrent le plus d'inertie dans la chaîne de fabrication.
    Grace à l'IoT, cette entreprise a amélioré non seulement sa productivité mais également ses critères de qualité et ses procédures de construction.

    Et je parle même pas de ce qui est en de se passer dans un domaine comme "l'edge computing" avec l'imminente irruption de la 5G dans ces nouveaux écosystèmes...

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message

    Alors tu peux y ajouter de l'IdO, du cloud, du big data, cela n'empêchera pas que ta centrale nucléaire est plus fragile aujourd'hui que hier!
    Là aussi, je trouve que tu exagères un chouïa
    Je ne pense pas m'avancer trop en disant qu'une catastrophe comme celle de Tchernobyl a très peu de chances de se renouveler étant données le nombre de tâches et de process qu'une centrale est maintenant obligée d'automatiser pour éviter justement que ça ne se reproduise plus...
    Sans rentrer non plus dans les détails, pour la grande majorité des cas d'irruptions dans des réseaux IoT de centrales nucléaires, la vraie root cause, c'était le social engineering ou la faute humaine. C'est bien connu, le meilleur vecteur d'attaque, c'est très souvent l'humain, pas sûr que ce soit l'IoT à blâmer...

    En revanche, oui, la Sécurité c'est probablement le truc qui colle à la peau sur l'IoT.
    Un peu comme le Cloud il y a quelques années...
    La Sécurité dans le Cloud est passée de préoccupation n°1 à n°4 ou 5...

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    une notion qui existe depuis les années...1970!
    Là aussi, ça vole pas bien haut quand même cet argument...

    Je parlais récemment avec un expert mainframe qui va bientôt prendre sa retraite et qui me rappelait que la virtu, les gens du mainframe en font depuis des décennies également
    Oui c'est vrai... Mais c'est quand même pas pour le même usage ou pour remplir les même besoins...

    Avant c'était avant...

    Ta posture me fait un peu penser à ça



    Bon, par contre, je te trouve très courageux de tenter de debunker un business mondial évalué à 18 digits en $ par les analystes du marché IT mondial
    Par contre, tu ne m'as pas convaincu

    -VX

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Contrairement à toi, je ne vais pas me permettre de dénigrer ta personne en expliquant à quel point ton discours est débile.

    Je me contente de constater que tu as un discours de vendeurs de télécom qui n'est malheureusement pas connecté aux réalités de l'industrie.

    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    Premier exemple...
    Je connais une grosse entreprise qui a déployé une très belle solution pour réduire les coûts d'électricité.
    Un type devait se taper les 11 étages de cette tour, aller de bureaux en bureaux, d'open spaces en open spaces, et éteindre la lumière... Quand il trouvait l'interrupteur bien sûr
    Entre 1h et 1h30 de ballade pour le vigile...
    Le système déployé permet de faire ça en quelques secondes.
    Me dis quand même pas que ça relève du gadget... Là, on est dans des ordres de grandeur de plusieurs k€ d'économie et de contrôle d'énergie qui était pour l'instant gaspillée...
    La majorité des sociétés (et toutes les grandes sociétés, surtout celles qui ont 11 étages de bureaux ) font appel a des sociétés de sécurité qui chaque nuit inspectent les locaux de l'entreprise hors heures d'ouverture ainsi qu'à une société de nettoyage qui nuitamment vient nettoyer l'ensemble des bureaux et... fermer la lumière. Afin de s'assurer que le contrôle est effectué, on installe d'ailleurs dans les différents locaux des étiquettes munies de code-barres que le vigile doit scanner pour prouver qu'il a inspecter les lieux (et oui Monsieur, dans le monde des "hommes des cavernes", le contrôle physique est encore nécessaire). Fermer la lumière n'est qu'une tâche annexe dont il a la charge.

    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    Tu parlais de productivité d'une entreprise ?
    Voilà un deuxième exemple (que j'ai volontairement "anonymisé").
    Une entreprise manufacture un certain produit qui passe par une dizaine d'étapes de fabrication déjà pas mal automatisées.
    A l'étape 1, il est muni d'une puce qui va permettre :
    - de connaître le temps de son traitement à chaque étape x de la fabrication,
    - de connaître le laps de temps écoulé entre l'étape x et étape x+1.
    Un soft centralise une multitude de data pour localiser les étapes de fabrication qui génèrent le plus d'inertie dans la chaîne de fabrication.
    Application parfaitement inutile: Chacune des étapes étant automatisée, l'ensemble des données y compris le temps passé à chaque étape peut être connue du SCADA sans faire appel à ta "puce". D'ailleurs, même si un gugus y a mis une "puce", je doute fort que cela soit de l'IdO!!! Est-ce que ton entreprise met à disposition du web l'état d'avancement de la production de chaque pièce produite?

    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    Et je parle même pas de ce qui est en de se passer dans un domaine comme "l'edge computing" avec l'imminente irruption de la 5G dans ces nouveaux écosystèmes...
    A nouveau un discours de vendeur de télécom. Qu'est-ce que le "edge computing"? Pour les non-initiés, le "edge computing" est une méthode d'optimisation employée dans le cloud computing qui consiste à traiter les données à la périphérie du réseau, près de la source des données. Donc simplement à résoudre un problème engendré par... le Cloud!

    Donc, tu utilises le cloud pour ne plus avoir de problème informatique à gérer dans l'entreprise. Et comme en fait, le cloud pose des problème à l'entreprise, tu ramènes des tâches informatiques dans l'entreprise tout en gardant le cloud!!!


    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    Je ne pense pas m'avancer trop en disant qu'une catastrophe comme celle de Tchernobyl a très peu de chances de se renouveler étant données le nombre de tâches et de process qu'une centrale est maintenant obligée d'automatiser pour éviter justement que ça ne se reproduise plus...
    La catastrophe de Fukushima, tu en as entendu parlé? Tu crois que les centrales nucléaires japonaises se gèrent uniquement avec des boutons-poussoirs à manipuler manuellement?

    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    Un peu comme le Cloud il y a quelques années...
    La Sécurité dans le Cloud est passée de préoccupation n°1 à n°4 ou 5...
    Il n'y a que les vendeurs de télécom pour considérer que la sécurité des données sur le cloud n'est qu'un vieux problème. Le Cloud pose plusieurs problèmes qui incitent d'ailleurs de nombreuses entreprises à ne pas ou à ne plus utiliser le Cloud: Pertes de données, données hackées ou tout simplement données indisponibles pour cause de pannes du fournisseurs.

    C'est vrai que lorsque l'on ne veut pas voir les problèmes, on ne les trouve pas!
    https://www.bilan.ch/techno/swisscom...nes-de-clients
    https://www.challenges.fr/high-tech/...e-cloud_665182
    https://www.tdg.ch/high-tech/cloud-l...story/24115300

  11. #11
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Contrairement à toi, je ne vais pas me permettre de dénigrer ta personne en expliquant à quel point ton discours est débile.

    Je me contente de constater que tu as un discours de vendeurs de télécom qui n'est malheureusement pas connecté aux réalités de l'industrie.
    Non, je suis pas un vendeur de télécoms, je suis un "builder" qui a constamment la main dans le cambouis. Et ça fait 30 ans maintenant que ça dure

    Et pour être honnête, je savais pertinemment où cette "discussion" nous mènerait

    Le plus amusant dans cette histoire, c'est de s'entendre dire qu'on est déconnecté de la réalité par quelqu'un qui remet en cause un business évalué à plusieurs milliards de milliards de dollars pour les années qui viennent. Avec 3 ou 4 phrases sybillines qui relèvent de croyances et d'a priori...

    T'as jamais pensé à postuler chez Gartner ?
    T'aurais plus d'impact là-bas pour ouvrir les yeux de l'humanité plutôt qu'ici

    Bon, dossier fermé

    -VX

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
    Non, je suis pas un vendeur de télécoms, je suis un "builder" qui a constamment la main dans le cambouis. Et ça fait 30 ans maintenant que ça dure

    Et pour être honnête, je savais pertinemment où cette "discussion" nous mènerait

    Le plus amusant dans cette histoire, c'est de s'entendre dire qu'on est déconnecté de la réalité par quelqu'un qui remet en cause un business évalué à plusieurs milliards de milliards de dollars pour les années qui viennent. Avec 3 ou 4 phrases sybillines qui relèvent de croyances et d'a priori...

    T'as jamais pensé à postuler chez Gartner ?
    T'aurais plus d'impact là-bas pour ouvrir les yeux de l'humanité plutôt qu'ici

    Bon, dossier fermé

    -VX

    Dommage... Parfait exemple du gars qui fuit la discussion par faute d'argument... Bien sûr, sans oublier de s'auto-proclamer "expert" tout en dénigrant son préopinant

  13. #13
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Dommage... Parfait exemple du gars qui fuit la discussion par faute d'argument... Bien sûr, sans oublier de s'auto-proclamer "expert" tout en dénigrant son préopinant
    J'ai été un des premiers CCIE Routing & Switching au siècle dernier en Europe, bien avant que je ne joigne Cisco, mon ID tient sur 4 digits et est largement inférieur à 1800 (je le connais pas par coeur, désolé parce que je m'en fous).

    J'ai participé à 5 groupes de travail à l'IAB/IETF.

    Mes maîtres spirituels de longue date sont des gens comme Tony Li (le chairman du workgroup BGP4), Russ White, Don Slice & Alvaro Retana (qui ont pissé les premières lignes de code EIGRP/OSPF/BGP dans l'IOS Cisco).

    J'ai également contribué à la rédaction de sujets dans la norme IEEE de la famille de protocoles Spanning Tree, il m'arrive encore de pinguer de temps à autre des gens comme Radia Perlman avec qui j'ai gardé d'excellents contacts.

    J'ai aussi fait beaucoup de dev testing, code browsing/fixing sur les protocoles de routage dynamiques (essentiellement OSPF/ISIS, BGP).

    J'ai aussi contribué au déploiement du premier réseau IPv6 live européen, 6NET, destiné à interconnecter une myriade de sites universitaires, j'étais responsable du Work Package 6 dans le cadre de ce projet.

    Dans les années 2000, on m'a aussi demandé d'intégrer une acquisition israélienne de Cisco dans ses processes, PentaCom, juste avant l'explosion du marché DWDM aux US.

    Je suis également l'auteur de nombreux articles sur cisco.com qui m'ont valu pas mal d'awards.

    Et là, depuis 3 ou 4 ans, je surfe sur la vague EVPN/L2/L3DCI, hybridation privé/public que j'ai déjà implémenté plusieurs fois sur Cisco, Arista ou JunOS.
    Evidemment beaucoup de BGP pour poser des fondations solides pour des SI destinés à supporter des milliers de préfixes en table de routage. Sans parler des interop avec la partie Networking de produits comme NSX-T qui me coûte même pas mal d'heures de calls avec l'Engineering VMWare (bcp d'anciens de Cisco d'ailleurs).

    Je fais également beaucoup de veille technologique parce qu'il y a une vague qui est en train de pointer son nez... J'ai donc beaucoup d'interactions avec de vieux amis qui bossent à l'IETF comme Jeff Tantsura, Gunter Van De Velde & Clarence Filsfils sur la nouvelle génération de routage dynamique sur les backbones 5G (Segment Routing essentiellement) et je garde toujours un oeil sur ceux qui partagnet l'information (j'ai un abonnement à vie sur le blog d'Ivan Pepeljnak). Parce que les vieux comme nous pratiquent beaucoup le "peer reviewing" avant publication.

    Concernant l'IoT, j'ai beaucoup échangé dans le passé avec des gens comme Yuri Poeluev, un des auteurs de la RFC M2M au sujet des réseaux maillés Zigbee (intéressé forcément par tout ce qui est Ad hoc On-Demand Vector Routing et qui voulait un retour d'expérience, le Vector Routing, on le maîtrise depuis très longtemps dans le LAN, cf Bellman-Ford) et tous les protocoles intimement liés à l'intégration de l'IoT dans l'Edge Computing, workgroup majoritairement drivé par la Corée à l'IETF (les Hong de la société ETRI). J'ai même eu quelques skypes avec des chercheurs illuminés qui essaient d'implémenter des algorithmes issus de l'observation des fourmis, pour te dire à quel point je suis ouvert à n'importe quel sujet qui touche mon expertise.

    Et puis il y a aussi les sujets qui font partie des meubles depuis plusieurs années et qui me permettent de rester en contact avec des gourous comme Eric Vyncke, le co-chair de l'OPSEC EMEA (bon, là, oui, j'avoue c'est plus pour picoler des bières quand on se revoit mais c'est toujours sympa d'avoir des discussions qui mixtent crypto et IPv6 ).

    Et je parle pas des trainings que j'ai donné à gauche à droite dans des écoles d'Ingé.

    A part ça, en bref, je fais aussi un peu de vente télécom quand ça dépasse trop les vendeurs

    Et toi, quels sont tes états de service en "think", "build", appréhension du marché en termes de switching/routage, M2M, IoT, Edge Computing qui te permettent de prétendre que le business IoT prévisionnel est de la poudre aux yeux pour notre triste humanité crédule et manipulée et que je fuis le débat ?

    Si ta réponse me plaît, je répondrai.

    -VX

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message

    ...
    Si ta réponse me plaît, je répondrai.

    -VX
    Très exactement 4'139 caractères pour faire son panégyrique?!?

    Il aurait peut-être été plus simple de ne pas répondre non?

  15. #15
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Très exactement 4'139 caractères pour faire son panégyrique?!?

    Il aurait peut-être été plus simple de ne pas répondre non?
    Là j'ai du mal à comprendre...
    Tu prétends que je m'auto-proclame expert...

    Mais quand je te prouve le contraire, tu bottes en touche en disant que je me livre à un exercice narcissique

    -VX

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
    [...]
    1 mot sur 2 en anglais, c'est parfaitement imbitable.

  17. #17
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    1 mot sur 2 en anglais, c'est parfaitement imbitable.
    Mauvaise foi.
    Tu es pacsé avec Anselme45 ?

    -VX

###raw>template_hook.ano_emploi###