Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Classement des langages de programmation : Python est désormais aussi populaire que Java selon l'index RedMonk
    Classement des langages de programmation : Python est désormais aussi populaire que Java selon l'index RedMonk,
    TypeScript continue son ascension dans le Top 10

    RedMonk a livré la dernière version de son classement des langages de programmation. Pour effectuer son classement, le baromètre s'appuie sur GitHub et Stack Overflow et combine les données dans un classement qui tente de refléter à la fois le code (GitHub) et la discussion (Stack Overflow). L'idée n'est pas d'offrir une représentation statistiquement valide de l'utilisation actuelle, mais plutôt de corréler la discussion et l'utilisation du langage dans le but d'extraire des informations sur les futures tendances d'adoption potentielles.

    Voici le top 20 des langages :
    1. JavaScript
    2. Python
    3. Java (deuxième exæquo)
    4. PHP
    5. C#
    6. C++
    7. Ruby
    8. CSS
    9. TypeScript
    10. C
    11. Swift
    12. Objective-C
    13. Scala
    14. R
    15. Go
    16. Shell
    17. PowerShell
    18. Perl
    19. Kotlin
    20. Haskell

    Python

    Le langage gagne une place dans le classement. Les auteurs estiment que Python n'a pas été distingué dans ces classements très souvent, en partie parce que ses performances ont été stables, presque métronomiquement. À l'exception d'un trimestre, il a passé environ quatre ans assis à la quatrième place, passant à la troisième place il y a trois ans et la conservant (jusqu'à ce mois-ci). Pour la première fois dans l'histoire de ces classements qui ont commencé en 2012, les auteurs ont observé une entrée non Java ou JavaScript en deuxième position. Si le classement montre qu'il n'a dépassé aucun de ces deux langages, en revanche il montre que Python suit Java de très près pour la première fois.

    « Nous sommes souvent interrogés sur les raisons pour lesquelles des langages particuliers augmentent ou diminuent dans l'utilisation, et il existe plusieurs modèles qui ont eu tendance à être en corrélation avec une augmentation (ou une diminution) de l'utilisation. L'un d'eux est la polyvalence. Comme le langage avec lequel il est au coude à coude dans cette édition, Java, Python a continué à trouver un rôle pour lui-même dans les nouvelles charges de travail et les cas d'utilisation, même s'il fait face à une concurrence plus spécialisée dans ces domaines. Ceci, autant que l'accessibilité générale et la facilité d'utilisation du langage, est l'un des facteurs les plus importants dans la capacité de Python non seulement à survivre, mais à prospérer. La question est maintenant de savoir s’il peut maintenir ce classement sans précédent, ou s’il s’agit simplement d’une erreur ».

    Python a gagné des places dans plusieurs indices de popularité de langage de programmation, y compris Tiobe et IEEE Spectrum.


    TypeScript

    Le langage a gagné une place dans le classement. Comme indiqué lors de la dernière édition, à l'exception des performances de Swift durant un seul trimestre, cela faisait cinq ans que les auteurs n'avaient pas vu un nouveau langage dans le Top 10. Après avoir accompli cet exploit en juin, la question était de savoir si TypeScript pouvait soutenir cette performance, ou si (comme Swift, le langage à la croissance la plus rapide que Redmonk avait mesuré) cette performance allait représenter une anomalie et voir le langage sortir du Top 10. Ce trimestre apporte la réponse : TypeScript ne maintient pas ses performances, il les dépasse. Au lieu de revenir à la plage 10-15, le langage compatible JavaScript a continué de grimper dans le classement, passant de la dixième à la neuvième place.

    « Comme avec Python, TypeScript réussit en partie grâce aux modèles. Au lieu de la polyvalence, cependant, TypeScript évolue à la fois par sa capacité à se mélanger avec une grande base de code existante en JavaScript et sa capacité potentielle à rendre le code résultant plus sûr. Cela s'est avéré être une combinaison gagnante ».

    R

    Le langage gagne deux places. Lors des premières éditions de ce classement, R s'est classé 17ème. Durant les années qui ont suivi, il a réussi à atteindre au maximum la 12ème place, mais se classait généralement entre la 13ème et 15ème place.

    « Compte tenu de la spécialisation du langage, il s'agit probablement de son plafond effectif, mais c'est également une illustration de la popularité remarquable d'un langage dont l'utilisation est limitée à toutes fins utiles à un seul domaine - ceux qui travaillent avec des données et les exploitent. Le succès de R est un exemple de la puissance d'une communauté soutenue par le milieu universitaire pour élever un langage au-delà de son seuil attendu, et il est notable que la croissance susmentionnée de Python et son expansion dans l'analyse de données ne se sont pas observées aux dépens de l'intérêt porté à R ».

    Kotlin, un langage populaire parmi les développeurs Android, a gagné une place et est maintenant en 19ème position.

    Une récente enquête menée par Snyk auprès de développeurs qui utilisent des langages compatibles JVM a révélé que davantage de développeurs se tournent vers Kotlin en raison de son intégration avec Java. Plus de développeurs l'utilisent maintenant que Clojure et Scala. Mais RedMonk classe Scala à la 13ème place.

    RedMonk a placé Dart à la 33ème place il y a 18 mois et depuis lors, il est passé à la 24ème position.

    Les langages de programmation et les emplois de développeur qui rapportent le plus

    Cette étude peut être mise en parallèle avec d'autres comme celle de Morgan McKinley, le cabinet de conseils en recrutement de services professionnels présent dans plusieurs pays, qui a récemment publié son guide des salaires technologiques de l’année 2020 au Royaume-Uni.

    Dans le cadre de la rémunération, l’analyse du cabinet a montré que le responsable du développement touche un salaire moyen de 140 000 £, le responsable de la sécurité informatique 120 000 £ et le responsable de l'ingénierie des données 120 000 £. Ces postes figurent parmi les postes permanents les mieux rémunérés identifiés par le guide des salaires. En ce qui concerne les développeurs, leur salaire a évolué. Les développeurs C++ et Java sont classés comme les programmeurs les mieux payés, touchant un salaire moyen de 90 000 £ (cela peut atteindre les 130 000 £).

    Les développeurs full-stack perçoivent un salaire moyen de 90 000 £, un peu plus à la hausse que celui des développeurs front-end (environ 85 000 £). Les développeurs JavaScript arrivent ensuite avec un salaire moyen annuel de 85 000 £ et les développeurs C# et .Net gagnent 80 000 £ en moyenne l’année. En outre, les développeurs d’applications Android et iOS perçoivent tous deux un salaire moyen de 65 000 £, aux côtés des développeurs d'Oracle. Les salaires moyens des développeurs SAS et SQL s'élèveraient à 60 000 livres sterling, selon les chiffres du rapport.

    Pendant ce temps, en France, Java demeure depuis 2013 le langage le plus demandé par les recruteurs. Selon un sondage lancé sur Developpez.com, JavaScript constitue le second langage le plus demandé et C# se place à la troisième position, reléguant PHP à la quatrième place. Python vient fermer ce top 5 des langages les plus demandés en 2018, avec C++ en sixième position. Côté rémunération, c’est Scala qui l’a remporté en 2018. Les développeurs Scala touchent un salaire mensuel d’environ 4000 euros en régions parisiennes.

    Ruby, Java, Perl, Swift et Go ont constitué le groupe des langages les mieux rémunérés après Scala. Le salaire moyen mensuel est d’environ 3750 euros. Le troisième groupe de langages les mieux payés est composé du PHP, de Python, de Matlab et de JavaScript, avec une rémunération de 3500 euros environ. En province, c’est TypeScript et Cobol qui sont les mieux payés, avec un salaire d’environ 3750 euros. D’autres langages sont également bien payés en province comme le VB.NET, C++, Delphi, Windev, VBA, et C, avec un salaire allant de 2500 à 2750 euros.

    Source : RedMonk

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce classement ?

    Voir aussi :

    rubrique Emploi
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Je vais paraître rabat-joie mais ce type de billet à but informatif, aurait pu gagné en clarté s'il avait été pris la peine de rajouter autour des chiffres :
    - brut / net
    - /an ou /mois

    Bien que cela se conçoit assez facilement pour n'importe qui d'actif dans le milieu, c'est tout de suite moins évident pour les étudiants qui passent par ici, et ceux qui passent ici par loisir.
    Ce qui retire finalement pas mal de sont pouvoir informatif /sensibilisation.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  3. #3
    Nouveau Candidat au Club
    l'aveuglement
    les billets salarials sont flous.