Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Bill Gates pense que l'intelligence artificielle pourraient sauver le monde des maladies
    Bill Gates pense que l'intelligence artificielle et les outils de modification de gènes pourraient sauver le monde des maladies
    comme le paludisme, la drépanocytose et le VIH

    Lors d'un discours à la réunion annuelle de l'association américaine pour l'avancement des sciences (american association for the advancement of Science ou AAAS), Bill Gates a annoncé que « grâce à l'avancée d'outils comme l'intelligence artificielle et les technologies qui permettent de modifier l’ADN, nous avons l'occasion de créer de nouvelles solutions aux différents problèmes de santé qui pourrait être accessible à tous sur la planète ».

    Lorsqu'il s'agit de lutter contre le paludisme et d'autres maladies transmises par les moustiques par exemple, CRISPR (clustered regularly interspaced short palindromic repeats) et d'autres outils qui permettent de modifier l’ADN sont utilisés pour modifier le génome des insectes afin de s'assurer qu'ils ne peuvent pas transmettre les parasites qui causent ces maladies. La Fondation Bill-et-Melinda-Gates investit des millions de dollars dans des technologies pour diffuser rapidement ces changements génomiques dans les moustiques.

    Des millions d'autres sont dépensés pour trouver de nouveaux moyens de lutter contre la drépanocytose et le VIH chez l'homme. Bill Gates a déclaré que les techniques en cours de développement pourraient aller au-delà de l'état actuel de la technique pour les traitements immunologiques coûteux qui nécessitent l'extraction de cellules pour le génie génétique, suivie de la réinfusion de ces cellules modifiées.


    Selon l'association américaine pour l'avancement des sciences, le nombre de décès d'enfants dans le monde a diminué de moitié au cours des deux dernières décennies, mais ce nombre pourrait être encore réduit à l'aide d'outils d'intelligence artificielle et de modification de gènes, a déclaré Bill Gates. L'intelligence artificielle, y compris l'apprentissage automatique, est déjà utilisée pour modéliser la propagation des maladies, trouver de nouveaux médicaments et comprendre des systèmes biologiques complexes.

    Bill Gates a déclaré que l'apprentissage automatique peut être particulièrement utile pour examiner le microbiome, l'ensemble complet du matériel génétique des bactéries, des champignons et des virus qui vivent dans le corps humain. Pour la drépanocytose par exemple, « la vision est d'avoir des techniques de modification de gènes in vivo, en utilisant des vecteurs qui ciblent et modifient ces cellules hématopoïétiques qui sont dans la moelle osseuse, avec une très grande efficacité », a déclaré Gates. Pour lui, une thérapie in vivo similaire pourrait aussi fournir un "remède fonctionnel" pour les patients atteints du VIH.

    Actuellement, des projets de santé qui se basent sur l'IA sont nombreux. Il y a un projet qui utilise l'IA pour rechercher des liens entre la nutrition maternelle et le poids à la naissance du nourrisson. D'autres projets se concentrent sur la mesure de l'équilibre de différents types de microbes dans l'intestin humain, en utilisant le séquençage génique à haut débit. Certains pensent que le microbiome intestinal joue un rôle dans des problèmes de santé allant des problèmes digestifs aux maladies auto-immunes et aux troubles neurologiques.

    La santé est « un domaine qui avait besoin de ces outils de séquençage [des gènes] et du traitement de données à grande échelle, y compris l'IA, pour pouvoir trouver des modèles », a déclaré Gates. Car, pour comprendre les 100 000 milliards d'organismes et la grande quantité de matériel génétique qui se trouvent dans le corps humain, il faut bien plus que du papier et un crayon.

    Source : Vidéo

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Êtes-vous du même avis que Bill Gates ?

    Voir aussi

    « L'intelligence artificielle n'existe pas et la voiture autonome n'existera jamais », selon un expert en IA

    Gartner démystifie cinq idées fausses sur l'intelligence artificielle ou « IA », l'argument marketing du moment, d'après l'un des inventeurs de Siri

    Bill Gates devient le premier à s'acheter un super yacht à 500 millions de livres sterlings propulsé à l'hydrogène liquéfié : le signe le plus récent de son intérêt pour les énergies alternatives

    Bill Gates pense que le gouvernement devrait réglementer les grandes entreprises de technologies plutôt que de les démanteler car cela n'arrêtera pas les comportements anticoncurrentiels
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Lorsqu'il s'agit de lutter contre le paludisme et d'autres maladies transmises par les moustiques par exemple, CRISPR (clustered regularly interspaced short palindromic repeats) et d'autres l’outils qui permettent de modifier l’ADN sont utilisés pour modifier le génome des insectes afin de s'assurer qu'ils ne peuvent pas transmettre les parasites qui causent ces maladies. La Fondation Bill-et-Melinda-Gates investit des millions de dollars dans des technologies pour diffuser rapidement ces changements génomiques dans les moustiques.
    Généralement c'est mauvais d'essayer de se prendre pour dieu. Modifier le génome des moustiques aura peut-être des conséquences inattendues.
    Et de toute façon dans les pays les plus pauvres du monde, même si les moustiques ne transmettaient pas de maladie, les gens tomberaient quand même malade, ils souffrent de malnutrition et les conditions d'hygiène sont mauvaises. Par conséquent le système immunitaire est trop faible pour lutter contre les maladies.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Des millions d'autres sont dépensés pour trouver de nouveaux moyens de lutter contre la drépanocytose et le VIH chez l'homme. Bill Gates a déclaré que les techniques en cours de développement pourraient aller au-delà de l'état actuel de la technique pour les traitements immunologiques coûteux qui nécessitent l'extraction de cellules pour le génie génétique, suivie de la réinfusion de ces cellules modifiées.
    Bill Gates va peut-être dépenser des milliards pour essayer d'éradiquer le sida dans des pays ultra pauvre, mais quelque part ça ne sert à rien, quand tu souffres de malnutrition, VIH ou pas, ton système immunitaire est compromis.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon l'association américaine pour l'avancement des sciences, Le nombre de décès d'enfants dans le monde a diminué de moitié au cours des deux dernières décennies, mais ce nombre pourrait être encore réduit à l'aide d'outils d'intelligence artificielle et de modification de gènes, a déclaré Bill Gates.
    Connaissant Bill Gates je me dis que si ça se trouve pendant qu'il va modifier le génome il va en profiter pour rendre les gens stérile.
    Il sait que la surpopulation est un problème, donc c'est bizarre qu'il essaie de l'amplifier...
    La règle est simple : Plus d'individus => Plus de pollution. Parce qu'on ne baisse pas le nombre de service par personne, ni la quantité de pollution nécessaire pour produire un service.

    ===
    On va le laisser faire son docteur Frankenstein et on verra la créature qu'il va engendrer.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #3
    Membre régulier
    L'essentiel...
    C'est de penser.

  4. #4
    Membre habitué
    Sujet encore très compliqué. Ici, je pars plus sur des cobayes humanitaire pour former et perfectionner ce genre de sciences. En plus, de baisser son coût et rendre ça de plus en plus publique.

  5. #5
    Membre éprouvé
    Quelle erreur
    Bill se trompe.

    Ce n'est pas en améliorant l'humain qu'il gagnera le combat contre les maladies, parce que les humains les plus touchés par ces maladies n'auront de toute façon pas accès à ces technologies et les maladies continueront de devenir de plus en plus résistantes à nos traitements, c'est déjà le cas face aux antibiotiques.

    La vraie façon de lutter contre les maladies, c'est de lutter contre la pauvreté et l'insalubrité, c'est de lutter pour l'éducation, et c'est également de lutter contre la surpopulation. La planète n'est pas capable de supporter 50 milliards d'êtres humains.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    les humains les plus touchés par ces maladies n'auront de toute façon pas accès à ces technologies
    Justement la fondation de Bill Gates intervient dans des régions pauvres comme l'Inde ou des pays d'Afrique.
    Bill and Melinda Gates Foundation, new Open Access Funder, especially for low and middle income countries

    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    les maladies continueront de devenir de plus en plus résistantes à nos traitements, c'est déjà le cas face aux antibiotiques.
    Ça c'est surtout dans les pays où on peut acheter des antibiotiques n'importe comment.

    En France c'est sous ordonnance, tu ne peux pas avoir accès à n'importe quel antibiotique comme ça.
    En Europe, 7 % des antibiotiques sont vendus sans ordonnance
    Dans la plupart des pays membres de l’Union européenne, les antibiotiques ne peuvent être délivrés uniquement que sur ordonnance, à l’exception de certaines crèmes ophtalmologiques ou vaginales. Cependant, une étude publiée par la commission européenne...
    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    lutter contre la surpopulation.
    C'est peut-être ce qu'il est en train de faire en secret, il faudra regarder le taux de fertilité dans les régions où la fondation Gates est intervenu dans 2 ou 3 générations. On ne sait jamais.
    En occident on devient stérile mais on ne sait pas de quoi ça vient... (probablement les pesticides mais on est pas certains)
    En Occident, la qualité du sperme décline dangereusement

    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    La planète n'est pas capable de supporter 50 milliards d'êtres humains.
    À la limite si tous les individus étaient ultra pauvre la terre supporteraient peut-être 8 milliards d'humains.
    Le problème c'est qu'en gagnant de la qualité de vie on pollue plus.
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #7
    Membre averti
    C'est une idée extrêmement spéculative. Il faudra de toute façon commencer par comprendre plus de choses nous même sur l'ADN, trouver des explications un peu moins bancales que le "junk DNA" par exemple. On est encore au stade du bricolage concernant l'ADN. Le deep learning n'apportera pas d'explications en tant que telles, il ne fait que des calculs.

  8. #8
    Candidat au Club
    Un cherche du Congo a montrer qu'il est possible de se soigner complément du paludisme et façon naturelle.
    Pourquoi ne pas promouvoir cela au lieu de faire modifier l'ADN?

  9. #9
    Membre confirmé
    Voilà Bill Gates devenu professeur en biologie et génétique, tout d'un coup. Ce mec est plus fort que Chuck Norris !