Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 255
    Points : 9 154
    Points
    9 154

    Par défaut Supercalculateurs de demain : la France mobilise 44 millions d’euros pour la R&D

    Supercalculateurs de demain : la France mobilisera 44 millions d’euros pour la R&D d’ici 2020
    Afin d’approcher le seuil des opérations exaflopiques

    Le classement du Top500 des supercalculateurs les plus performants au monde, actualisé deux fois par an, constitue un bon indicateur sur les efforts des nations dans le calcul haute performance. Le classement du Top500 publié en juin dernier, est mené par les Etats-Unis qui venait ainsi de mettre fin à 5 ans de règne de la Chine à la tête de ce classement. Summit, la machine d’IBM construite pour le département américain de l’Énergie a permis aux Etats-Unis de faire la course en tête du Top500, avec une puissance de calcul de 200 pétaflops, soit 200 millions de milliards d’opérations par seconde. Ce classement est dominé chaque fois par les Etats-Unis et la Chine qui placent plusieurs superordinateurs chaque année dans le Top500.

    Cependant, la France n’a pas démérité lors de la dernière publication. Terra-1000, le superordinateur conçu par la Direction des Applications Militaires du CEA (CEA/DAM) en partenariat avec Atos, leader international de la transformation digitale, avec une puissance de calcul de 25 pétaflops (25 millions de milliards de calculs (en virgule flottante) par seconde), a occupé la 14e place mondiale et s’est positionné dans le Top15 des superordinateurs.

    Nom : F01.jpg
Affichages : 3379
Taille : 24,9 Ko

    Ce classement ainsi que cette performance du superordinateur français sont le résultat des efforts consentis par le CEA/DAM et son partenaire Atos pour les besoins de la Défense qui nécessitent la mise en œuvre d’un supercalculateur de classe exaflopique à l’horizon 2020, selon CEA.

    Pour continuer cet engagement qui est inscrit dans un projet d’investissement gouvernemental sur sept ans, de 2013 à 2020, « s’élevant à environ 400 millions d’euros dont un financement public de 152 millions d’euros, majoritairement issu de l’action du volet calcul intensif du grand plan d’investissement », le premier ministre Edouard Philippe a récemment présenté un plan de transformation de l’industrie par le numérique, lors d’une visite chez Dassault Systèmes.

    Pour réaliser ces ambitions, le plan annonce un soutien financier aux programmes de recherche et développement en matière de superordinateurs d’un montant de 44 millions d’euros pour la période 2018-2020. Ce montant sera mis à disposition pour soutenir les objectifs de construction de « la prochaine génération de supercalculateurs » de classe exaflopique à l’horizon 2020, qui seront capables d’effectuer un milliard de milliards de calculs chaque seconde, contre les performances actuelles qui sont de classe pétaflopique.

    Cependant l’ambition de la classe exaflopique n’est pas l’apanage de la France seulement. La Commission européenne vise, également, la performance exaflopique aux alentours de 2022/2023. C’est ainsi qu’une logique de mutualisation est en marche en Europe à travers le projet High Performance Computing (EuroHPC), qui a débuté seulement qu’avec 7 Etats, mais qui a vu l’adhésion de 23 Etats à ce jour. EuroHPC est une collaboration signée le 23 mars 2017 entre les pays européens et l'Union européenne sur le développement et le soutien de la superinformatique exascale d'ici 2022/2023.

    Ce projet constitue un enjeu de souveraineté pour l’exécutif européen qui reconnait, par ailleurs, que la France est le seul pays de l’Union qui dispose d’un constructeur, Atos, capable de fabriquer un engin à même de concurrencer les Etats-Unis, la Chine et le Japon. « Atos est le dernier acteur en Europe capable de concevoir des supercalculateurs à l’état de l’art mondial », a écrit Matignon. Il « maîtrise l’intégralité de la chaîne technologique, de la conception des processeurs à la conception de grands systèmes de calcul ».

    Source : Projet Transformer notre industrie par le numérique, Le Premier ministre

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette ambition française ? Européenne ?
    Pensez-vous que la France peut atteindre le seuil de l’exaflop jusqu’en 2020 ?

    Voir aussi

    Supercalculateur : grâce à IBM, les USA pourraient obtenir deux places sur le podium du Top500, après les cinq années de règne de la Chine
    La France positionne un supercalculateur dans le TOP 15 mondial, fruit du partenariat entre CEA/DAM et Atos
    Mounir Mahjoubi dévoile la stratégie de cloud du gouvernement français, trois solutions pour répondre à différents niveaux de sensibilité des données
    L'Europe se lance dans la conception de ses propres processeurs pour superordinateurs, les premières machines les exploitant sont attendues pour 2022
    L'université du Texas devrait s'offrir Frontera, le 5e supercalculateur le plus puissant du monde, d'ici 2019, grâce à un subside de 60 millions USD
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 449
    Points : 1 832
    Points
    1 832

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    la France est le seul pays de l’Union qui dispose d’un constructeur, Atos, capable de fabriquer un engin à même de concurrencer les Etats-Unis, la Chine et le Japon. « Atos est le dernier acteur en Europe capable de concevoir des supercalculateurs à l’état de l’art mondial », a écrit Matignon. Il « maîtrise l’intégralité de la chaîne technologique, de la conception des processeurs à la conception de grands systèmes de calcul ».
    Ah bon ? Dans Tera 1000, il y a des Intel Xeon et des Intel Xeon Phi. C'est Atos qui conçoit et fabrique cela ?

    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Que pensez-vous de cette ambition française ? Européenne ?
    Pensez-vous que la France peut atteindre le seuil de l’exaflop jusqu’en 2020 ?
    Sur le papier, la puissance théorique est impressionnante mais la puissance obtenue en pratique l'est souvent beaucoup moins car il s'agit d'architectures complexes et compliquées à utiliser efficacement. Optimiser un code sur une machine classique n'est déjà pas simple alors sur ces calculateurs... Et même en ayant les moyens de faire du code optimisé, certains types de problèmes ne sont juste pas adaptés à ces architectures massivement parallèles. Mais bon, ça fait toujours plaisir d'avoir la plus grosse (puissance de calcul).

  3. #3
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Historien
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Historien

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 407
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Ah bon ? Dans Tera 1000, il y a des Intel Xeon et des Intel Xeon Phi. C'est Atos qui conçoit et fabrique cela ?
    ils sont en train de concevoir un cpu arm (ma boite est en discussion avec elle)
    mais sinon ils conçoivent les châssis et les système de refroidissement et surtout le software qui l'embarque qu'on aurais tord de négliger car il est tous aussi important que le hardware

  4. #4
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 105
    Points : 122
    Points
    122

    Par défaut

    J ' attend de voir , mais bon les CPU ARM peuvent rebattre les cartes et faire revenir le vectoriel à sa place .

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de athlon64
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    228
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 228
    Points : 487
    Points
    487

    Par défaut

    La France n'a pas vocation à concurrencer les géants de ce monde. je me rappelle d'un étudiant Chinois qui avait fini ses études en France et éprouvait des difficultés à signer un contrat d'embauche à cause de sont statut étudiant étranger.

    A ma question , pourquoi ne pas de mander la nationalité, il répond avec un signe de la main imitant l’atterrissage et le décollage d'un avion : La France c'est comme ça, la Chine c'est comme ça...

    Je pense que vous savez le pays qui selon lui monte et le pays qui descend...

    En effet je n'avais pas jusqu'à ce moment pensé à ce phénomène.

    Tout ça pour dire qu'il n'y pas de quoi se réjouir de cette nouvelle, c'est un fait divers, comme dirait un voisin, "c'est du pipi de chat".

    la France toute seule est une moyenne puissance devant les géants Américains et asiatiques. Il y a un potentiel, mais les hommes politiques français sont des "petits". Aucun n'a une hauteur de vue pour tracer un vision digne de ce nom, à la place on alimente des débats foireux qu'on fait passer pour des sujets intéressants. Bref du gâchis, il faut avouer aussi que le peuple est complice. Il n'y a plus de projet réel d'investissement à espérer, plus aucune vision pour augmenter son influence dans le monde.
    La France a récemment perdu sa place de sixième puissance au profit de l'Inde. l'inde c'est 1,3 milliard d'individus..., quand la Chine était la main d'oeuvre de la planete, l'Inde est entrain de devenir le cerveau de la planete.

    Un trou noir qui aspire les services informatiques de la planète et au passage ils vont aspirer les technologies de pointe. Alors qu'ici ce sont les réductions de dépense qui ont le vent en poupe. Les hommes politiques ne changeront rien à moins d'avoir une dictature, c'est aux gens de se prendre en main et dire stop, prendre un autre virage et penser aux générations futures.

    Aujourd'hui on sort des lois de partout pour surveiller la population dans le but de lutter contre le terrorisme, or on peut tout aussi bien utiliser ces moyens pour réduire la Fraude et l'évasion fiscale, rien que cela suffit à financer les projet d’innovation et d'avenir du pays.


    Je résume c'est du pipi de chat...

  6. #6
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Historien
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Historien

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 407
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    oui c'est du pipi de chat en partie

    il faut relativiser certaine chose, déjà l'inde est la chine sont peut être devant la France mais faut comparer ce qu'il est comparable, je parle en terme de superficie et de taille de population
    il semble logique que un pays 10 fois plus grand en taille et en population ai plus de pognon que nous

    ensuite la situation en inde de la population est catastrophique, je leurs prédis pas un grand avenir...cela vas finir en grosse guerre civils entre les très pauvres et les très riches.
    pour la chine je leurs prédis la aussi un gros flop pour plusieurs raisons, la pollution déjà en leurs donnant les usines du monde on leurs surtout donné un cadeau empoisonné.
    et ensuite parce que la chine a une politique très isolationniste mine ne rien...cette politique ne peut qu'encourager la même chose ailleurs... ce qui a entraîne l'élection de trump qui a l'intention de faire de même.

    j'ai hâte de voir qui gagnera la guerre commercial entre les USA et l'empire du milieu sa risque d’être intéressant, même si je pense que se sera les américains les gagnants.

    aujourd'hui il faut juste attendre encore un petit peu le retour de l’Europe, cela a déjà commencé avec la recréation de l'axe Horst Seehofer, Matteo Renzi et Sebastian Kurz et le brexit
    quand les prochaines élection aurons éjecté merkel et macron au profit du nationalisme l’Europe sera mine de rien unifié autour des mêmes valeurs.

    et si vous écoutez bien Matteo Renzi nottament il n'est pas question d'eurosceptique, il fait mention d'un renforcement de l’Europe d'abord notamment sur la question migratoire et ensuite de traité les problemes d'indépendances tels le numérique et les industries.

    l’Europe a encore des usines de pointes comme ASML par exemple qui a des technos qui n'a rien a envier a Samsung ou Intel.
    l’Europe sait graver des cpu, les fabriquer et les mètres dans les meilleurs avions de combats du monde, c'est une réalité que dis la.
    L'europe a des produits prometteur, qwant par exemple dont une news parlait récement, d'une manière générale les gafam sont facilement remplaçable par des alternatives européenne ou libre et open source.
    on a le savoir et le software, manque plus que les usines et un équivalent européen a Cisco et on fera bien mieux que les riquains ou les chinois ou les indiens.

  7. #7
    Membre confirmé Avatar de athlon64
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    228
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 228
    Points : 487
    Points
    487

    Par défaut

    Bonjour ShigruM,

    mon point de vue :

    1-géopolitiquement parlant, l’Europe sans la Russie restera une puissance qui ne pourra rivaliser avec les puissances émergentes, pour plusieurs raisons dont la dépendance énergétique.

    2-Qu'il y ait des talents et des technologies avancées en Europe, aucun doute là-dessus, c'est pour cela que je parle de gâchis en faisant référence à la France. D'ailleurs il y a un modèle que je trouve intéressant c'est le modèle Suisse, contrairement à ce qu'on pense ils ont une forte industrie et possèdent des labos de pointe. Et la Suisse n'est pas dans l'Europe... D'ailleurs le supercalculateur le plus puissant en Europe est Suisse. Les sociétés occidentales sont par défaut des sociétés individualistes, donc au niveau des écarts riches et pauvre l’Europe occupe une bonne place, dans les autres pays c'est juste que la base est très "pauvre", avec un état puissant, on arrive à garantir un niveau de vie minimum aux plus faibles . c'est ce qui va arriver dans ces pays émergents.

    3-Pour faire analyser un système il est plus intéressant de voir les tendances et l'évolution, plutôt que l'état présent du système.
    Quelles sont les dépenses qui augmente en France,
    Quelles sont les dépenses qui diminuent,
    Comment se comporte les entreprises, par exemple quand vous voyez qu'Alstom est vendu aux USA, par des procédés douteux et que c'est passé comme dans du beurre, il ne faut pas chercher plus loin. Il n'y a aura pas dans cette europe une concurrence aux USA.

    4-Une des seules façons de financer la recherche et l innovation a été de créer un impôt crédit recherche, qui est devenu dès lors un système d'optimisation fiscale , bref il y a des signes qui ne trompent pas, quand on est dans le déni et que les responsables du navire tiennent des discours décoratifs pour se faire élire on sait que le navire a des soucis.

  8. #8
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Historien
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Historien

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 407
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    Bonjour ShigruM,

    mon point de vue :

    1-géopolitiquement parlant, l’Europe sans la Russie restera une puissance qui ne pourra rivaliser avec les puissances émergentes, pour plusieurs raisons dont la dépendance énergétique.
    je suis d'accord avec toi, la Russie devrait intégrer l'union européenne, d’ailleurs en 2006 Vladimir poutine voulait intégrer, il avait même tenu un discours qu'il croyait en une unification eurasitatique qui s’étendrait de Lisbonne à Vladivostok.
    L'union européenne a cette époque l'a envoyé petre et aujourd'hui il créait sa propre alliance avec les pays de l'est (y compris des pays encore membre de l'ue mais pour combien de temps...) et des pays du moyen orient, et poutine a mis fin il y'a quelques semaine à la seconde guerre mondial en signant un traité de paix avec le japon (officiellement les 2 pays était encore en guerre)

    c'est clair que la Russie a beaucoup a apporter a l'union européenne, en dehors du gaz elle a de gros moyens militaire et des compétences dans des domaines technologique de pointe (cpu, aérospatial, cyber-sécurité...)
    c'est pas un morceau de glace peuplé de sdf alcoolique à la vodka.

  9. #9
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 19
    Points : 17
    Points
    17

    Par défaut

    bah suffit de faire le MIT au CERN à genève du côté français pour l'ia et un nouvel superordinateur avec du matos français. Nous fournissons la moitié des subwaffers samsung et 10 % des IPHONE. Tout est dit y a plus qu'à . Florence PARLI ne veut plus être dépendante de l'étranger. Voici la motivation . L'application civile sera des calculateurs de voitures et autres. Ce n'est pas aux gens mais au CEA et à l'Armée de partager les frais de RD avec le civil ....





    Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
    La France n'a pas vocation à concurrencer les géants de ce monde. je me rappelle d'un étudiant Chinois qui avait fini ses études en France et éprouvait des difficultés à signer un contrat d'embauche à cause de sont statut étudiant étranger.

    A ma question , pourquoi ne pas de mander la nationalité, il répond avec un signe de la main imitant l’atterrissage et le décollage d'un avion : La France c'est comme ça, la Chine c'est comme ça...

    Je pense que vous savez le pays qui selon lui monte et le pays qui descend...

    En effet je n'avais pas jusqu'à ce moment pensé à ce phénomène.

    Tout ça pour dire qu'il n'y pas de quoi se réjouir de cette nouvelle, c'est un fait divers, comme dirait un voisin, "c'est du pipi de chat".

    la France toute seule est une moyenne puissance devant les géants Américains et asiatiques. Il y a un potentiel, mais les hommes politiques français sont des "petits". Aucun n'a une hauteur de vue pour tracer un vision digne de ce nom, à la place on alimente des débats foireux qu'on fait passer pour des sujets intéressants. Bref du gâchis, il faut avouer aussi que le peuple est complice. Il n'y a plus de projet réel d'investissement à espérer, plus aucune vision pour augmenter son influence dans le monde.
    La France a récemment perdu sa place de sixième puissance au profit de l'Inde. l'inde c'est 1,3 milliard d'individus..., quand la Chine était la main d'oeuvre de la planete, l'Inde est entrain de devenir le cerveau de la planete.

    Un trou noir qui aspire les services informatiques de la planète et au passage ils vont aspirer les technologies de pointe. Alors qu'ici ce sont les réductions de dépense qui ont le vent en poupe. Les hommes politiques ne changeront rien à moins d'avoir une dictature, c'est aux gens de se prendre en main et dire stop, prendre un autre virage et penser aux générations futures.

    Aujourd'hui on sort des lois de partout pour surveiller la population dans le but de lutter contre le terrorisme, or on peut tout aussi bien utiliser ces moyens pour réduire la Fraude et l'évasion fiscale, rien que cela suffit à financer les projet d’innovation et d'avenir du pays.


    Je résume c'est du pipi de chat...

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 20/06/2018, 09h14
  2. Réponses: 37
    Dernier message: 12/09/2017, 02h04
  3. Total investit 60 millions d’euros sur le super ordinateur Pangea
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/03/2013, 16h58
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2010, 11h59

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo