Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Membre actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Quel effet de serre?
    Répondre à cette question est pour moi trop compliqué, je te renvoie vers ce site (documentation super technique sur effet de serre) que si tu es en mesure de le comprendre te donnera éventuellement une réponse à ta question.

    Pour revenir sur la question initial, sur la décision de la Chine, je pense que c'est une bonne chose pour la société. Les cryptomonnaies s'appuient sur des concepts intéressants mais il y a un moment ou il faut bien admettre que la dérive et les problème sont trop important

  2. #62
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non mais ça c'est vraiment impossible à nier.
    Alors prouve qu'il existe.

  3. #63
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Alors prouve qu'il existe.
    C'est simple, sans effet de serre, la chaleur ne resterait pas sur terre.

    Effet de Serre - Mécanisme sur Terre
    Sans effet de serre (ce qui implique notamment : sans vapeur d'eau et sans nuages), et à albédo constant, la température moyenne sur Terre chuterait à −18 °C. Mais à cette température la glace s'étendrait sur le globe, l'albédo terrestre augmenterait, et la température se stabiliserait vraisemblablement en dessous de −50 °C (voir glaciation Varanger).
    Quelle serait la température de la terre sans l’effet de serre ?
    Environ -18°C au lieu des 15°C de moyenne. Heureusement, le phénomène naturel de l’effet de serre conserve dans l’atmosphère une partie de la chaleur du soleil. Le rayonnement solaire reçu par la terre est emmagasinée par la surface le sol. Une partie est ensuite restituée sous forme de rayonnements infrarouge qui sont alors piégés par l’effet de serre.
    Dans "Comment va la terre" de Jean-Claude Merlin :
    Dans leur analyse approfondie de la validité du modèle de l'effet de serre, Gerhard Gerlich et Ralf D. Tscheuschner ont ainsi déterminé que la température à la surface de la Terre « hors effet de serre » serait de -129 °C ! On est loin du compte des -18 °C : cela voudrait dire que l'effet de serre augmente la température au sol de 144°C (de -129°C à +15°C). Fondamentalement, la différence provient du mode de raisonnement. C'est une erreur de considérer que c'est l'irradiance de la Terre qui créer sa température. C'est la température locale qui est la cause de l'irradiance locale.
    Bon après l'ensemble des scientifiques ne sont pas d'accord sur la température qu'il ferait sans effet de serre.
    Mais il y a consensus qui dit que ça caillerait.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #64
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est simple, sans effet de serre, la chaleur ne resterait pas sur terre.
    "Sans effet de serre (ce qui implique notamment : sans vapeur d'eau et sans nuages), et à albédo constant"

    Donc déjà l'hypothèse de base n'a aucun sens...

    "et à albédo constant, ... l'albédo terrestre augmenterait"

    De la pure "science climatique".

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Dans "Comment va la terre" de Jean-Claude Merlin :
    C'est de la science nintendo. Ils ont joué à un jeu vidéo "la Terre sans effet de serre".

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Bon après l'ensemble des scientifiques ne sont pas d'accord sur la température qu'il ferait sans effet de serre.
    Mais il y a consensus qui dit que ça caillerait.
    Un consensus? Parmi qui, ceux payés pour raconter ça?

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Non car ces batteries ne sont pas recyclées justement.
    Par contre, amnesty international lance une campagne contre le travail des enfants dans les mines du Congo pour fournir les matières premières

    Voila qui relativise beaucoup l'aspect "écologique" de cette énergie, sans parler de la pollution engendrée par la production d'électricité elle-même.

    Le bilan carbone ne veut rien dire.
    Exactement.

    Si le développement des nouvelles technologies tend à pousser la demande de terres rares à la hausse, une industrie s’est nettement démarquée du lot pour sa demande exponentielle de terres rares ces dernières années : j’ai nommé l’industrie éolienne ! Pourquoi donc ?

    Comme vous le voyez ci-dessus, une éolienne cache dans ses entrailles toute une panoplie d’équipements dont un alternateur à aimants permanents. Ces fameux aimants permanents – extrêmement couteux au passage – sont généralement en partie composés d’un alliage de terres rares (néodyme-fer-bore dans la majorité des cas, avec de plus petites quantités de dyprosium et de praséodyme). Ainsi, pour fabriquer une éolienne de 3 MW, la compagnie Frontier Rare Earths, spécialisée dans le domaine des terres rares, cite des quantités de terres rares allant jusqu’à 2 700 kg ! Avec le développement de l’éolien au niveau mondial, l’industrie des terres rares s’attend donc à une demande de plus 8 000 tonnes de la part de l’industrie éolienne en 2014.
    https://www.contrepoints.org/2013/11...te-qui-derange

    Au lieu de subventionner les éoliennes, il faudrait peut être les interdire!

  5. #65
    Membre actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    ...blabla...
    Les combats pour l'environnement et la société, il y en a à réaliser dans tout les secteurs : Gaz à effet de serre, travail des enfant, pollution des nappes phréatiques, exploitation abusive des salarié, lutte anti-trolls, raréfaction des matière premières (pétrole, uranium, terre rare, ...), mauvaise utilisation des énergies, oppression par gouvernement/multinationale, inculture grandissante, la mauvaise gestion de l'avenir, incivilité grandissante, ....
    La liste est longue, et il n'y pas de raison que l'on se focalise sur un seul aspect en disant que seulement ça à de l'importance et le reste n'est pas d'important.

    Pour l'effet de serre, il existe un dicton "What can be asserted without evidence can also be dismissed without evidence", tu as l'ensemble de la littérature scientifique contre toi. A toi de démonter leurs arguments ou du tout moins de montrer ton raisonnement. Bon courage. (ps, pour rappel : si tu commences en t'attaquant aux personnes et non aux arguments c'est que tu as déjà perdu le débat)

    Par ailleurs, je vous entends dire que les batteries pour l'automobile sont non recyclé, ce n'est pas le cas. Il me semble que l'on est pas à 100% de recyclage, mais on doit en être à plus de 90% sur la plupart des techno de batteries. Se méfier de l'age des articles, les filière sont jeune et donc dans ce domaine les choses avancent assez vite.

  6. #66
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    "Sans effet de serre (ce qui implique notamment : sans vapeur d'eau et sans nuages), et à albédo constant"

    Donc déjà l'hypothèse de base n'a aucun sens...
    Donc tu reconnais que tu dis n'importe quoi quand tu dis que tu ne crois pas à l'effet de serre ?
    La vapeur d'eau et les nuages participe à l'effet de serre.
    Ils retiennent de la chaleur.

    Un peu comme dans cet extrait de Futurama qu'on doit retrouver dans le documentaire d'Al Gore :

    (sauf que là on voit que le mauvais côté des gaz à effet de serre, alors que sans gaz à effet il n'y aurait pas de vie sur terre, ou des formes de vies qui supportent le froid en permanence)

    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    C'est de la science nintendo. Ils ont joué à un jeu vidéo "la Terre sans effet de serre".
    1 ça ne veut rien dire, 2 il cite une étude de Gerhard Gerlich, Ralf D. Tscheuschner.
    Probablement celle la :
    Falsification Of The Atmospheric CO2 Greenhouse Effects Within The Frame Of Physics

    Ça c'est juste pour dire que le taux de CO2 sur terre change, mais quand il n'y a pas d'humains :


    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Au lieu de subventionner les éoliennes, il faudrait peut être les interdire!
    C'est vrai que c'est pas très efficace...
    Mais peut être qu'un jour cette technologie vaudra vraiment le coup, pour l'instant on en est loin...
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #67
    Inactif  
    Citation Envoyé par cdusart Voir le message


    Pour l'effet de serre, il existe un dicton "What can be asserted without evidence can also be dismissed without evidence", tu as l'ensemble de la littérature scientifique contre toi. A toi de démonter leurs arguments ou du tout moins de montrer ton raisonnement. Bon courage. (ps, pour rappel : si tu commences en t'attaquant aux personnes et non aux arguments c'est que tu as déjà perdu le débat)
    Donc tu avoues que tu n'as aucun argument.

    Voilà. Je t'ai humilié.

  8. #68
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Donc tu reconnais que tu dis n'importe quoi quand tu dis que tu ne crois pas à l'effet de serre ?
    Donc tu reconnais que tu dis n'importe quoi quand tu dis cela?

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    La vapeur d'eau et les nuages participe à l'effet de serre.
    Ils retiennent de la chaleur.
    Les nuages aussi?

    On n'arrête pas le progrès.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    1 ça ne veut rien dire, 2 il cite une étude de Gerhard Gerlich, Ralf D. Tscheuschner.
    Probablement celle la :
    Falsification Of The Atmospheric CO2 Greenhouse Effects Within The Frame Of Physics

    Ça c'est juste pour dire que le taux de CO2 sur terre change, mais quand il n'y a pas d'humains :
    CQFD

  9. #69
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Les nuages aussi?
    Ça c'est la chose la plus simple à remarquer.
    Quand la nuit est très nuageuse, la chaleur de la terre s'échappe moins rapidement.
    En gros, la nuit il fait plus chaud quand il y a des nuages.

    En plus précis ça peut donner ça :
    Les nuages et leur rétroaction
    On sait bien que les nuits les plus froides sont les nuits claires, cela est dû au fait que la surface qui n'est plus chauffée par le soleil perd de la chaleur par émission de rayonnement infrarouge thermique. Lorsque des nuages sont présents, ils font écran à cette émission et isolent donc la surface qui perd moins de chaleur. Les nuages ont donc un effet de serre qui peut être très important. En augmentant l'albédo de la planète, ils diminuent l'énergie solaire absorbée et ils ont tendance à la refroidir mais, par leur effet de serre, ils ont, au contraire, tendance à la réchauffer. Il y a donc compensation entre deux effets de grande amplitude mais cette compensation n'est pas totale.
    Il est difficile de nier que les nuages "isolent" la terre la nuit.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #70
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Il est difficile de nier que les nuages "isolent" la terre la nuit.
    OK mais du coup, il ne s'agit pas de gaz à effet de serre.

  11. #71
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    OK mais du coup, il ne s'agit pas de gaz à effet de serre.
    Si ! Le principale étant la vapeur d'eau.

    La vapeur d'eau, principal gaz à effet de serre, devant le CO2
    L'effet de serre n'est pas l'apanage du seul CO2, c'est le cas des gaz dont les molécules comportent au moins trois atomes. La structure de la vapeur d'eau est caractérisée par ces deux atomes d'hydrogène dont la masse est très faible, c'est une molécule qui se déforme très facilement et présente donc de très nombreux états d'énergie différents. Son spectre d'absorption dans l'infrarouge est donc très puissant. En conséquence, la vapeur d'eau est le principal gaz à effet de serre sur Terre. On précise ici, son importance relative à celle du CO2.

    Niveau débutant
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #72
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Si ! Le principale étant la vapeur d'eau.
    Bizarre...

    Donc les nuages sont très importants pour le climat...

    Et donc, si le soleil pouvait influencer les nuages, il serait très important pour le climat...

  13. #73
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Et donc, si le soleil pouvait influencer les nuages, il serait très important pour le climat...
    Vous confondez tout.
    Le soleil c'est la source de chaleur, l'effet de serre c'est l'isolent.

    Les planètes ou satellite qui n'ont pas d'atmosphère (et donc pas d'effet de serre) refroidissent beaucoup plus vite.
    Il parait que sur la lune, là où ya du soleil il peut faire dans les 125°C et à l'ombre il peut faire -175°C.

    Il est probable que la cause principale du réchauffement climatique sur terre soit le soleil.
    Variabilité de l’activité solaire et impacts climatiques : le cas des derniers siècles
    Le flux d’énergie solaire reçu à la surface de la Terre, l’insolation, varie essentiellement à cause des mouvements de la Terre sur son orbite, à l’origine de l’alternance diurne et des saisons. Le flux d’énergie rayonnée par le Soleil, l’irradiance, a longtemps été considéré comme constant, d’où son appellation de « constante solaire ». Il a fallu attendre les mesures extrêmement précises obtenues par satellites pour démontrer que cette « constante » est en fait variable, mais très faiblement (de l’ordre de 0,1 % aux échelles de temps en jeu ici).
    Le soleil n'émet pas constamment la même énergie.

    Il y a eu des périodes très chaude sur terre (le taux de CO2 étaient également très haut) et pourtant il n'y avait pas d'humain pour en produire...
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #74
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Il est probable que la cause principale du réchauffement climatique sur terre soit le soleil.
    Oui

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Il y a eu des périodes très chaude sur terre (le taux de CO2 étaient également très haut) et pourtant il n'y avait pas d'humain pour en produire...
    Il n'y a pas de corrélation entre taux de CO2 et réchauffement à court terme (récent plateau de température de 18 ans) ni à très long terme; il y a à moyen terme.

    EDIT : corrigé affirmation du la corrélation

  15. #75
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par liberal1 Voir le message
    Il n'y a aucune corrélation entre taux de CO2 et réchauffement. Ni à court terme ni à long terme.
    Pas pour tout le monde...


    Apparemment il y a une corrélation entre la concentration en CO2 et le température.
    Certains pensent que plus il fait chaud plus le taux de CO2 augmente et qu'on regarderait donc la situation à l'envers.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #76
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Vous confondez tout.
    Je ne crois pas.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les planètes ou satellite qui n'ont pas d'atmosphère (et donc pas d'effet de serre) refroidissent beaucoup plus vite.
    Des planètes sans climat n'ont pas la même température que la Terre? Comment est-ce possible?

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il parait que sur la lune, là où ya du soleil il peut faire dans les 125°C et à l'ombre il peut faire -175°C.
    Quelle est la durée du jour? La conductivité du sol?


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Pas pour tout le monde...


    Apparemment il y a une corrélation entre la concentration en CO2 et le température.
    Certains pensent que plus il fait chaud plus le taux de CO2 augmente et qu'on regarderait donc la situation à l'envers.
    Oui pardon, c'est vrai, à cette échelle il y a corrélation : les variations de température sont suivies par des variations de taux de CO2.

  17. #77
    Expert éminent sénior
    Chine : nouveau tour de vis des autorités contre les transactions de cryptomonnaies
    Chine : nouveau tour de vis des autorités contre les transactions de cryptomonnaies
    Des sites et des applications mobiles de trading bientôt visés ?

    Les autorités de régulations chinoises ont récemment décidé d’intensifier la répression contre le marché local des monnaies cryptographiques en ciblant désormais les plateformes en ligne et les applications mobiles qui proposent des services d’échange ou interviennent dans les transactions impliquant des devises virtuelles comme le bitcoin, l’ether ou le litecoin.

    Il faut rappeler que la Chine est considérée, au même titre que la Corée du Sud, comme l’un des plus grands marchés d’échange de monnaies virtuelles au monde et la plupart des décisions prises à l’égard de ces monnaies dans ce pays sont susceptibles d’impacter sérieusement sur la dynamique des cours mondiaux de ces monnaies. Jusqu’au début de l’année dernière, la Chine était même le marché le plus actif en ce qui concerne les transactions de bitcoins et ce pays abrite toujours un nombre important de mineurs de devises cryptographiques.

    Au cours des derniers mois, Pékin a adopté de nouvelles mesures contraignantes visant notamment à circonscrire les activités de minage des cryptodevises et réduire la marge de manœuvre et le nombre de plateformes d’échange qui les exploitent. L’introduction de ces mesures non incitatives devrait aussi permettre à la Chine de lutter contre le blanchiment d’argent sur les plateformes d’échange adossées à ces monnaies, d’enrayer les fuites de capitaux hors du pays et d’éviter que le phénomène des monnaies virtuelles ne prenne de l’ampleur sur le marché financier local.

    D’après le média Bloomberg, malgré la mise en place des nouveaux règlements visant à mettre un terme aux échanges de monnaies cryptographiques, les autorités chinoises auraient récemment noté une légère hausse des activités liées au trading de devises virtuelles sur des sites alternatifs.

    Le gouvernement chinois envisagerait dès lors de bloquer l’accès du public aux plateformes locales et offshore de trading qui opèrent dans ce secteur, même si les critères qui devraient être retenus pour cibler « ;les sites illicites ;» restent pour l’heure inconnus.

    Pékin devrait également viser les particuliers et les entreprises qui fournissent des services de tenue de marché, de règlement et de compensation pour les activités en rapport avec le trading de monnaies cryptographiques. Toutefois, les petites transactions entre individus ne devraient pas être concernées.

    Source : Bloomberg

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Bruno Le Maire lance une mission sur les cryptomonnaies pour évaluer les risques liés à ces devises et prône une économie durable
    La Corée du Sud envisage d'interdire l'échange de cryptomonnaies après avoir banni les levées de fonds en monnaies cryptographiques
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #78
    Membre averti
    Ce site fiable est fiable ?

    https://bitcoin.fr/cours-du-bitcoin/

    Si je comprends bien le Bit coin a perdu 50% depuis mi-décembre

  19. #79
    Membre extrêmement actif
    Il y a des gens qui trouvent que le cour du bitcoin, ressemble à la courbe d'une bulle financière :


    Il y a une légère ressemblance :


    C'est peut être juste une coïncidence.
    En tout cas c'est ultra rapide comme bulle.

    Une bulle ça peut durer 10 ans :
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #80
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Washmid Voir le message
    Ce site fiable est fiable ?

    https://bitcoin.fr/cours-du-bitcoin/

    Si je comprends bien le Bit coin a perdu 50% depuis mi-décembre
    Ce site (en allemand) me donne à peu près les mêmes valeurs. Donc reste branché(e) et assiste en direct à l'éclatement d'une bulle financière.
    De retour, plus sportif mais toujours aussi moche.
    _____________
    Pro: Programmation en C/C++ (embarqué ou non)
    Loisir: Programmation en C++11/14/17 avec la STL ou Qt 5