Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #941
    Membre expert
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    L'affaire des Panama Papers aussi était légal, mais ça faisait quand même chier. (les médias disent "légal mais scandaleux")
    Personnellement je n'ai pas de société écran dans un paradis fiscal pour cacher mon patrimoine (cela dit vu mon salaire, je n'ai pas un énorme patrimoine...).
    On dirait qu'il y a des lois qui sont faites pour faciliter l'évasion fiscale légale des riches.

    Certaines combines pour ne pas payer d’impôt ont des noms comme le "sandwich hollandais" ou le "double irlandais".
    Le système est fait pour pérenniser le patrimoine des "riches" . On le critique, après au fond de nous je suis sur qu'on serait plus d'un a en profiter

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Le problème du RSI c'est surtout que ça étouffe les indépendants, ils galèrent à gagner de l'argent et au final ils ferment leur entreprise.
    On devrait aider les petites entreprises à se développer, comme ça on créerait des emplois en France.
    Problème 1 >

    Si on se base sur le smic : 7.82 net de l'heure . A raison de 7 à 8h de taff par jour rémunéré (35/40h semaine). Un presta doit déjà sortir 55 à 65 € net par jour pour se payer lui. Ajouter 60 % de cette somme en cotisation sociale 35 à 40 e de plus . Il faut donc sortir entre 90 et 100 € à minima.

    Doubler voir tripler cette somme en impots/assurances/taxes divers/payement de charges fixes ... on atteint vite 300 euros.

    Problème 2 >

    On se base sur un salaire horaire de 10 € net de leur (soit 1500 € net mensuel). On atteint vite non plus 300 mais 500 voir 600 € par jour !

    Problème 3 >

    Les entreprises qui ne jouent pas le jeu et payent leur presta à 45 voir 60 j . C'est possiblement 2 à 3 mois sans salaire ! Au final l'autoentrepreneur / ENR n'a aucune rentrée d'argent sur son compte perso (pas de virement possible entre compte pro/perso ...). Mais ces charges fixes privées et pros elles continuent bien de tomber !

    Problème 4 >

    Banques, URSSAF, sociétés de recouvrement savent bien bloquer les comptes pour avoir leur dus ... Avec au final des situations tout bonnement catastrophiques et ubuesque quand vous êtes interdit bancaire en pro/perso ...

    Problème 5 >

    Les sociétés de Freelance qui elles se gavent bien au passage en trouvant les missions avec 10 à 20 % de taxes

    Cela donne vraiment envie de devenir ENR / commerçant / artisans ... A moins d’être excellent dans un domaine , chose qui n'est pas donné ni inné à tout le monde ...

    En France le travail coute très cher

  2. #942
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Et si au lieu de les aider on arrêtait tout simplement de les emmerder (taxes, cotisations, normes, réglementations...). Laissez faire !
    L'état à besoin de l'argent pour financer différentes choses. Il faudrait commencer par baisser le train de vie de l'état, les députés, les sénateurs et toutes ces conneries coûtent beaucoup trop cher.
    Il y a trop de fonctionnaires qui ne servent à rien et qui coûtent cher. Une infirmière c'est utile, une professeure des écoles c'est utile, un technicien de surface c'est utile, mais il existe des fonctionnaires dont on pourrait facilement se passer sans que personne ne perçoive le moindre changement.
    On devrait refondre toute l'administration depuis le début, partir de rien et construire un système efficace et économique.
    Les taxes et impôts sont important pour les services publics, comme l'armée, les infrastructures, la police, les hôpitaux, les prisons, les écoles, les RSA, les retraites, les chômages, etc. L'argent de l'état est mal utilisé.

    Je crois qu'en Russie il y a une loi du genre "les entreprises qui se créer sont exonérées d’impôts pendant les 2 premières années" ou un truc comme ça.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    On le critique, après au fond de nous je suis sur qu'on serait plus d'un a en profiter
    Nous ne serons jamais riche donc la question ne se pose pas.
    Certains sont patriote, ils sont prêt à donner plein d'argent à l'état, c'est ce qui disent les types comme Bill Gates, donc ils mentent probablement... (mais il y a des histoires de milliardaires qui demandent pour payer plus d’impôts)
    Les GAFAS ne sont pas françaises donc elles s'en foutent de ne pas payer d’impôts en France, elles pensent qu'elles rapportent suffisamment d'argent à l'état rien qu'avec la TVA.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Doubler voir tripler cette somme en impots/assurances/taxes divers/payement de charges fixes ... on atteint vite 300 euros.
    J'avais entendu dire que pour qu'un travailleur touche 1200€ net par mois, l'entreprise devait payer au moins 2400€, mais après je ne sais pas dans le détail.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #943
    Membre expert
    Bonjour,

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    L'état à besoin de l'argent pour financer différentes choses. Il faudrait commencer par baisser le train de vie de l'état, les députés, les sénateurs et toutes ces conneries coûtent beaucoup trop cher.
    Il y a trop de fonctionnaires qui ne servent à rien et qui coûtent cher. Une infirmière c'est utile, une professeure des écoles c'est utile, un technicien de surface c'est utile, mais il existe des fonctionnaires dont on pourrait facilement se passer sans que personne ne perçoive le moindre changement.
    On devrait refondre toute l'administration depuis le début, partir de rien et construire un système efficace et économique.
    Les taxes et impôts sont important pour les services publics, comme l'armée, les infrastructures, la police, les hôpitaux, les prisons, les écoles, les RSA, les retraites, les chômages, etc. L'argent de l'état est mal utilisé.
    Comme déjà expliqué plus haut c'est réduire le 1000 feuilles administratifs (12 niveaux) , c'est beaucoup trop. Fusionner au moins 10 000 petites villes avec une un peu plus plus grosses, pour arriver à environ 26 à 27 milles villes. Des fusions de départements.

    Au niveau du personnel administratif, la ou il y a le plus de problème c'est dans les collectivités locales (types : CR, CG, interco , mairie, syndicat mixte ... ). En effet pendant trop longtemps ces niveaux politiques ont embauché à tour de bras . Beaucoup de poste pour du social, a coup d'aide et j'en passe. Cela représente entre 500 et 700 k contrats à temps partiel / doublons .

    Beaucoup de contrat à 10 ou 15 h semaines , pour de l'encadrement 1 à 2h par jour dans les écoles, secrétariat et assistant administratif dans les mairies. Accueil à temps partiel dans les CCAS. Bref beaucoup de contrat précaire (en CDI c'est cela pire) ! .

    Torpiller ces contrats précaires okay , qui coutent de l'argent plutôt . On fait quoi on remet tout le monde au chômage ? On fait +20 / 25 % de chômeurs ?

    Dans les dépenses faramineuses on peut aussi mettre les contrats précaire en CPAM, Carsat, Urssaf, Pôle Emploi , Caf , service médicaux de la sécu, médecine du travail ... A cause du manque de personnel et de la surcharge d'activité nombre de contrat CDD/Intérim ... à grand renfort d'argent publique

    Des Carsat et CPAM mettent jusqu'à 18 mois pour traiter des dossiers de bénéficiaire ...

    On doit aussi maintenant se poser la question des personnes travaillant en MSA / ex RSI / caisse de régime spéciaux / mutuelle . Avec des fusions de régimes / nouveau régime universel que va devenir le personnel de ces entreprises vouées à disparaitre . Elles aussi sont soutenues financièrement par l'état

    Cela concerne 250 k personnes liées au secteur de la sécu en France au total ...

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    J'avais entendu dire que pour qu'un travailleur touche 1200€ net par mois, l'entreprise devait payer au moins 2400€, mais après je ne sais pas dans le détail.
    Pour avoir travaillé et pu échangé avec une personne travaillant au URSSAF je confirme. Pour 1 € de salaire net donné à un salarier , une entreprise peut donner entre 0,75 € et 1,5 € de charges / taxes / cotisations en plus ... C'est énorme

  4. #944
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message

    On doit aussi maintenant se poser la question des personnes travaillant en MSA / ex RSI / caisse de régime spéciaux / mutuelle . Avec des fusions de régimes / nouveau régime universel que va devenir le personnel de ces entreprises vouées à disparaitre . Elles aussi sont soutenues financièrement par l'état
    La MSA reste indépendante donc pas de question à se poser, pour les autres les salariés ont le choix, rejoindre l'effectif de la CPAM la plus proche sur poste équivalent ou bien se retrouver au chômage
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  5. #945
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    Fusionner au moins 10 000 petites villes avec une un peu plus plus grosses, pour arriver à environ 26 à 27 milles villes. Des fusions de départements.
    Non, non, non, non, non il ne faut pas supprimer les villages, les villes, les départements, ça ce n'est pas un problème.
    Si plusieurs villages veulent s'arranger entre eux pour partager le même maire et la même secrétaire ils font comme ils veulent. Mais le nombre de commune n'est pas un problème.
    On a vu que le regroupement des régions étaient un plan pourri, au final ça coûte plus cher et c'est moins pratique pour tout le monde.
    De toute façon il y a déjà des histoires de communauté de communes, tous les services ne sont pas dans chaque village, ne vous inquiétez pas.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    On doit aussi maintenant se poser la question des personnes travaillant en MSA / ex RSI / caisse de régime spéciaux / mutuelle . Avec des fusions de régimes / nouveau régime universel que va devenir le personnel de ces entreprises vouées à disparaitre . Elles aussi sont soutenues financièrement par l'état
    Ouais là il y a peut-être moyen de simplifier le truc.
    Avec la numérisation les algorithmes pourront de plus en plus s'occuper de ça.

    Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message
    C'est énorme
    Ouais si tu veux embaucher quelqu'un ça coûte cher.

    Le truc bizarre c'est en prestation.
    Le client peut payer dans les 400€/500€ par jour et le développeur au final touche 90€ net, je ne sais pas combien la SSII garde pour elle (elle doit payer les locaux et les gens qui ne produisent rien comme les commerciaux et les managers. Il faut également garder de l'argent pour ceux qui sont entre 2 missions).
    Je trouve ça bizarre que les entreprises préfèrent payer la blinde pour un prestataire qu'embaucher quelqu'un.
    Parce que bon, pour qu'au final le développeur touche dans les 90€/jour il n'y a peut-être pas besoin de donner 400€/jour non plus...
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #946
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    (.../...)J'avais entendu dire que pour qu'un travailleur touche 1200€ net par mois, l'entreprise devait payer au moins 2400€, mais après je ne sais pas dans le détail.
    C'est du revenu différé. Les trois gros postes sont la retraite, le chômage, la maladie. Tu toucheras quand tu seras malade(enfin, tu n'auras pas à débourser pour des opérations très coûteuses), quand tu serais au chômage, quand tu serais vieux. Donc oui, c'est le tarif. Cas aux USA, touche un net beaucoup plus important, mets de l'argent de coté pour tout ça...et tu verras que ce n'est plus pareil. Je connais une dame, très bien assurée, qui a quand même du sortir 25,000$ de sa poche pour sa césarienne et les jours en soins intensifs du bébé.(son assurance a payé bien plus encore). En France, zéro pour mon fils quand il est né(un mois à l’hôpital, d'innombrables diagnostics et autres interventions). On paye beaucoup, mais on a pas de mauvaise surprise.

    Après, suivant la couche sociale à laquelle nous appartenons, nous bénéficions plus de l'une ou de l'autre. Les cadres financent le chômage bien plus qu'ils ne le reçoivent...mais sont par contre bénéficiaire au niveau de la retraite, par exemple, vu qu'ils vivent en moyenne plus vieux.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  7. #947
    Membre expert
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non, non, non, non, non il ne faut pas supprimer les villages, les villes, les départements, ça ce n'est pas un problème.
    Si plusieurs villages veulent s'arranger entre eux pour partager le même maire et la même secrétaire ils font comme ils veulent. Mais le nombre de commune n'est pas un problème.
    On a vu que le regroupement des régions étaient un plan pourri, au final ça coûte plus cher et c'est moins pratique pour tout le monde.
    De toute façon il y a déjà des histoires de communauté de communes, tous les services ne sont pas dans chaque village, ne vous inquiétez pas.
    En somme c'est fusionner comme en Belgique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion...es_en_Belgique ? Une commune chef lieu de l'arrondissement , un seul maire, une seul mairie (mais 3 à 10 villes autour) .

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ouais là il y a peut-être moyen de simplifier le truc.
    Avec la numérisation les algorithmes pourront de plus en plus s'occuper de ça.
    C'est surtout qu'il faut ventiler ce personnel entre CPAM / CGSS / CAF / CARSAT de la région.

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ouais si tu veux embaucher quelqu'un ça coûte cher.

    Le truc bizarre c'est en prestation.
    Le client peut payer dans les 400€/500€ par jour et le développeur au final touche 90€ net, je ne sais pas combien la SSII garde pour elle (elle doit payer les locaux et les gens qui ne produisent rien comme les commerciaux et les managers. Il faut également garder de l'argent pour ceux qui sont entre 2 missions).
    Je trouve ça bizarre que les entreprises préfèrent payer la blinde pour un prestataire qu'embaucher quelqu'un.
    Parce que bon, pour qu'au final le développeur touche dans les 90€/jour il n'y a peut-être pas besoin de donner 400€/jour non plus...
    Avec l'interim, les ESN , prestation marketing/comptable ... tu dois payer le salarier + les charges + doubler la sommes en commission divers pour l'entreprise à qui tu fais appel + de la "pseudo" TVA

    Bah wé si cela coute chef c'est bien que l'état répercute une forme de TVA / taxe sur la CA réalisé ...

  8. #948
    Modérateur

    C'est du revenu différé. Les trois gros postes sont la retraite, le chômage, la maladie.
    Le concept de "revenu différé" est une escroquerie intellectuelle !

    Le célibataire qui n'a jamais été malade ni au chômage et qui meurt d'un infarctus la veille de son départ en retraite, il ne touche quand, son "salaire différé" ?
    Foutage de gueule !

    La retraite, ça devrait être de l'épargne.
    Le chômage et la maladie, ça devrait être de l'assurance.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  9. #949
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Le célibataire qui n'a jamais été malade ni au chômage et qui meurt d'un infarctus la veille de son départ en retraite, il ne touche quand, son "salaire différé" ?
    Il faut bien cotiser pour les autres.
    Il y a des gens qui sont au RSA de père en fils.
    Angleterre : la "rue des allocations" qui fait scandale
    C'est un "Reality Show" qui divise les Britanniques depuis une semaine : "Benefits Street" ("la rue des bénéfices", en français) dénonce les "profiteurs du système" et suscite un véritable tollé en Grande-Bretagne, d'autant plus que le pays est en plein débat sur la réforme du système des aides sociales qui vont encore être fortement réduites.
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    La retraite, ça devrait être de l'épargne.
    Le chômage et la maladie, ça devrait être de l'assurance.
    Si on supprime le RSA en France, c'est la guerre civile. Il y a beaucoup de famille qui vivent la dessus.
    La France est fier d'avoir tout un système de sécurité sociale, donc ça continuera, un sans abris peut avoir accès à la chirurgie en France.

    Mais après les riches peuvent payer en plus des mutuelles, des assurances, des fonds de pensions, si ils ne sont pas content du service public.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #950
    Modérateur

    Il faut bien cotiser pour les autres.
    Donc ce n'est pas du "salaire différé". CQFD !

    Si on supprime le RSA en France, c'est la guerre civile.
    Il n'existe que depuis 2007. C'était la guerre civile en France avant ?

    C'est surtout le symptôme que ce pays accro aux allocs en tout genre et à papa état est foutu.

    << L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde. >>
    Frédéric Bastiat - L'État.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  11. #951
    Membre expérimenté
    La retraite, ça devrait être de l'épargne.
    Le chômage et la maladie, ça devrait être de l'assurance.
    Et comment feraient les gens qui touchent des clopinettes toute leur vie ?

    Avec le système actuel, en cas de coup dur la nation se porte solidaire pour t'aider, moi je trouve ca positif non ?

  12. #952
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    Et comment feraient les gens qui touchent des clopinettes toute leur vie ?

    Avec le système actuel, en cas de coup dur la nation se porte solidaire pour t'aider, moi je trouve ca positif non ?
    << Les malchanceux et/ou pauvres ont qu'à crever ou espérer connaitre personnellement des gens aisés et généreux >> Frédéric Bastiat - Pensée sans filtre.
    “Some of those that work forces, are the same that burn crosses.”

  13. #953
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    en cas de coup dur
    Il y a des gens qui n'ont pas de problème de santé, pas d'enfant et qui ont le privilège d'avoir un travail qui paie plus que le SMIC, qui n'ont pas envie de payer pour les autres, c'est un peu égoïste.

    On ne peut pas tellement faire d'économie au niveau de l'armée, de l'école, des prisons, des hôpitaux, de la police, de la sécurité sociale, de la gendarmerie, des retraites, de la justice, etc.
    En revanche il y a des hauts fonctionnaires qui coûte trop cher et qui ne servent à rien. L'état gaspille de l'argent pour des conneries, il a un mauvais sens des priorités.
    Il doit y avoir moyen de faire beaucoup d'économie sans perdre de la qualité dans les services importants.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #954
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Le concept de "revenu différé" est une escroquerie intellectuelle !

    Le célibataire qui n'a jamais été malade ni au chômage et qui meurt d'un infarctus la veille de son départ en retraite, il ne touche quand, son "salaire différé" ?
    Foutage de gueule !

    La retraite, ça devrait être de l'épargne.
    Le chômage et la maladie, ça devrait être de l'assurance.
    Jusqu'au jour ou il n'est plus célibataire. Ou si il survit de son infarctus. C'est le principe de prévoyance : on ne sait pas ce qui va se passer, mais on prépare ce qui peut se passer. Après, une assurance, ça paye...ou pas. Mais il n'y a pas de différence fonctionelle entre un système purement étatisé(comme le NHS au UK), un système mutualisé(comme en France), ou un système entièrement privatisé comme aux USA(à l'exception notable du veteran's affair, qui gère de manière totalement socialisée 11% des adultes aux USA). Dans tous les cas, tout le monde paye, et ceux qui tombent malades sont couverts par les autres.

    Je ne suis jamais malade. Ma femme non plus. Ma fille non plus. Je ne m'attendais certainement pas à ce que mon fils passe son premier mois de vie à l’hôpital - ni à ce qu'il aie besoin d'un suivi médical massif pendant des années(cette année, j'ai claqué 16 demi-journées en RTT juste pour l'accompagner à l’hôpital - et le rythme ne faiblit pas). La vie est pleine d'imprévus. Et l'assurance maladie, qu'on la paye par ses impôts(UK), par ses cotisations(France) ou de manière privée(USA hors vétérans), fonctionne toujours sur le principe de la gestion des imprévus. On ne sait pas à l'avance qui aura besoin du service.

    De toutes façons, ton célibataire, il est mort, son investissement retraite par capitalisation, il ne peut plus le toucher non plus. Si il n'a pas d'héritiers(probable vu son célibat), c'est l'état qui ramasse la mise. Alors que si il a payé une retraite par répartition, d'autres en ont profité.

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Donc ce n'est pas du "salaire différé"
    C'est du salaire différé - avec une clef de répartition qui n'est pas strictement individualisée. Mais assez fortement individualisée quand même. Pour l'assurance maladie, individualisée en fonction des pathologies. Je ne touche rien, mon fils touche un max. Il a une liste de pathologies longue comme le bras, moi pas. Pour le chômage et la retraite, individualisée en fonction du montant versé et du temps passé. Philosophiquement, on peut même dire que l'assurance maladie, pour les enfants, c'est carrément du salaire anticipé - seulement pour ceux qui en ont besoin. Ma fille, jamais. Mon fils, tout le temps.....

    De toutes façons, le salaire initial est déjà fortement injuste. Tous ceux ici qui ont bossé en SSII savent que tout le monde touche un salaire proche - mais pas identique, malgré l'intitulé de poste identique - pour des performances qui peuvent varier massivement. Parler de l'injustice de la redistribution est donc hors de propos. L'injustice commence bien en amont.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  15. #955
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Jusqu'au jour ou il n'est plus célibataire. Ou si il survit de son infarctus.
    Si il a un gros salaire il peut se payer des assurances, des mutuelles, des pensions, etc.
    Ça devient compliqué si il se retrouve sans revenu par contre...
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #956
    Rédacteur

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Il n'existe que depuis 2007. C'était la guerre civile en France avant ?
    Avant le RSA, il y'avais le RMI de mémoire (et qui existait depuis les années 80)

  17. #957
    Expert éminent
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message

    Il n'existe que depuis 2007. C'était la guerre civile en France avant ?
    T'es drôlement au courant de ce qui se passe dans le pays … T'as jamais entendu parler du RMI ?

  18. #958
    Modérateur

    Le RMI qui donc aurait existé depuis les années 80 (flemme de vérifier mais de mémoire ça doit être ça et Wikipedia devrait mentionner que le RSA est le successeur du RMI mais bon...)...

    Et avant le RMI, c'était la guerre civile en France ?

    Les pays où il n'y a ni RSA, ni RMI, ni truc équivalent sont tous en guerre civile permanente ?

    Ouvrez un peu vos œillères centrées sur la France !


    Sur la retraite des petits salaires :
    "Chaque employeur et chaque salarié versent chaque mois des cotisations sociales, sous deux formes. L'assurance vieillesse plafonnée est assise sur les salaires dans la limite du plafond de la Sécurité sociale, fixé pour 2018 3 321 euros par mois . Sur cette base, le taux de la cotisation employeur est pour l'année 2018 de 8,55%, celui de la cotisation salariée de 6,90%."
    Source rapidement trouvée : https://www.journaldunet.fr/manageme...e-bareme-2018/

    => Elle leur coûte aussi cher que s'ils avaient un salaire plus fort mais inférieur au plafond de la sécu : 15,45% de leur salaire complet. Tout ça pour une retraite que les jeunes embauchés aujourd'hui sont loin d'être sûrs de toucher dans 40 et quelques années. D'ailleurs, j'ai ouï dire que beaucoup de jeunes ont conscience de ce risque. Alors à leur place, je militerais pour la délivrance du salaire complet et le libre choix des assurances sociales.

    Mais si vous préférez la route de la servitude guidés fermement par papa état...

    J'essaye de vous faire réfléchir en dehors de la pensée unique étatiste qui domine ce pays foutu. Mais je ne vous impose rien.
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  19. #959
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Et avant le RMI, c'était la guerre civile en France ?

    Les pays où il n'y a ni RSA, ni RMI, ni truc équivalent sont tous en guerre civile permanente ?
    Si on ne te donne jamais un truc, tu ne peux pas être fâché si on te l'enlève. (la métaphore est un peu bancale, mais en gros : si t'enlèves l'héroïne à quelqu'un qui s'injecte tous les jours, l'organisme va très mal le prendre, parce qu'il avait l'habitude de fonctionner avec)
    Il y a plein de gens qui survivent grâce aux aides sociales, si on supprimait ces aides, il y a de fortes chances qu'ils le prennent mal.

    En France il y a des cités, où il n'y a pas de travail, pas de loisir, pas de culture, pas d'espoir, à part toucher le RSA il n'y a rien à faire.
    Au Royaume Uni ça ne fonctionne pas comme ça, tu te pointes une fois en retard à une rendez-vous de l'équivalent de Pole Emploi, ou tu refuses 2 offres d'emplois et tu perds des aides.
    Une fois que t'as donné des aides sociales c'est difficile de les enlever. On a vu le bordel quand les APL ont baissé de 5€...
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #960
    Modérateur

    << Mais alors on s’apercevra qu’on est réduit à compter avec une population qui ne sait plus agir par elle-même, qui attend tout d’un ministre ou d’un préfet, même la subsistance, et dont les idées sont perverties au point d’avoir perdu jusqu’à la notion du droit, de la propriété, de la liberté et de la justice. >>
    Frédéric Bastiat
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Autoentrepreneur.
    Mon ancien blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP... et mon nouveau blog sur les mêmes sujets.
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

###raw>template_hook.ano_emploi###