Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    En tant que développeur, que détestez-vous le plus dans WordPress ?
    En tant que développeur, que détestez-vous le plus dans WordPress ?
    Partagez votre expérience

    WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) open source qui permet de créer et gérer différents types de sites internet (blog et site e-commerce par exemple) sans la nécessité de disposer de connaissances avancées en développement Web. Il est très flexible et offre aux développeurs des milliers de plugins tiers pour étendre les fonctionnalités de leur site WordPress, ce qui fait d’ailleurs l’une des forces du CMS le plus populaire. Mais pour certains développeurs, ces deux caractéristiques font toutefois partie des choses qu’ils détestent chez WordPress. Mais il y en a bien d’autres.

    À la question de savoir ce que les développeurs détestent chez WordPress, on peut citer plusieurs éléments de réponses, qui sont bien sûr à relativiser en fonction des personnes.

    La facilité d’utilisation pour les non-développeurs n’est pas compatible avec la sécurité. Un outil bon à tout faire n’est en général pas un outil qui fait tout bien avec les rigueurs de sécurités requises. De ce fait, WordPress est exposé à de nombreux problèmes de sécurité. D’ailleurs, il est de loin le CMS le plus ciblé par les cyberattaques.

    Conflit entre les plugins et templates WordPress. Les plugins et les templates WordPress entrent souvent en conflit entre eux. Il faut en effet noter que les mises à jour sont susceptibles de casser le fonctionnement des autres plugins et templates.

    Contraintes de version des plugins. Le cycle de mise à jour de WordPress peut être difficile à suivre avec parfois plusieurs patchs et versions mineures en un seul mois. Les mainteneurs de plugins doivent tester constamment et actualiser leurs plugins avec les dernières releases candidates de WordPress, mais la majorité ne le fait pas. Comme conséquence, lorsque WordPress lance une mise à jour, il y a des chances que votre site ne fonctionne plus correctement.

    Les plugins bloatware (c'est-à-dire, qui accumulent une quantité importante de fonctionnalités disparates). Il y a de nombreux plugins qui sont construits pour répondre à une multitude de besoins à la fois, alors que la plupart du temps, les développeurs installent un plugin pour avoir une fonctionnalité bien précise. Ils se retrouvent donc avec un site avec des fonctionnalités inutiles, ce qui peut augmenter la taille du site ou utiliser des ressources inutilement.

    De nombreux plugins WordPress sont vulnérables. La plupart des vulnérabilités de sécurité connues dans WordPress viennent des plugins, plus précisément 52 % de ces vulnérabilités, d’après un récent rapport issu de WPScan, un scanner de vulnérabilité de WordPress.

    WordPress n’est pas un outil pour développeur. Pour certains, ce qui est considéré comme la force de WordPress par d’autres (flexibilité et plugins) va à l’encontre des principes d’un développeur passionné. Un développeur passionné serait en effet plus disposé à réinventer la roue plutôt que d’utiliser un produit comme WordPress et ses plugins qui auront tendance à « gonfler » l’application avec des fonctionnalités qui ne sont pas utiles (encore le problème de bloatware). Cela ne concerne toutefois pas seulement WordPress.

    WordPress n’est pas fait pour construire de véritables applications Web. Une fois que votre site devient complexe, il devient très difficile à gérer.

    WordPress est construit pour les architectures Web obsolètes ? C'est ce que pensent certains développeurs qui estiment que WordPress est construit en supposant qu'un site s'exécute sur un seul serveur avec un seul système de fichiers. Cela ne serait donc pas adapté aux nouveaux besoins des développeurs ; lesquels évoluent vers une architecture moderne, microservice et multinœuds en raison de la flexibilité et de l'évolutivité qu'elle fournit. Faire fonctionner WordPress dans ce type d'architecture pourrait être délicat.

    WordPress vole silencieusement le travail des développeurs. Dans des entreprises, il peut arriver que des projets de développement de sites Web soient réalisés sous WordPress et confiés à des non-développeurs, sur la base selon laquelle le CMS permet à n’importe quel novice de développer de vrais sites Web. En général, c’est lorsque le projet se heurte à des difficultés, peut-être à 10 % de la fin, que de vrais développeurs sont sollicités pour reprendre le projet. Il faut encore noter que l’entreprise va vouloir prendre en compte le travail qu’elle a déjà réalisé dans la négociation avec le développeur professionnel, afin de ne pas dépenser beaucoup d’argent sur un projet qu’elle considère presque terminé.

    Entre autres problèmes évoqués par les développeurs, on peut également noter le fait que certains plugins WordPress modifient complètement l'expérience utilisateur. Pour certains développeurs, c’est plutôt l’API WordPress et sa documentation qu’ils détestent le plus dans le CMS. Et pour d’autres encore, c’est tout simplement parce que c’est du PHP.

    Source : Nanobox

    Et vous ?

    Que pensez-vous des raisons évoquées ?
    En tant que développeur, que détestez-vous le plus dans WordPress ?

    Voir aussi :

    WordPress : une faille critique a été découverte dans le plugin NextGen Gallery, il est installé sur plus d'un million de sites
    Les pirates commencent à exploiter la faille de l'API REST de WordPress pour arnaquer les utilisateurs, plus d'un million de sites sont vulnérables
    WordPress est de loin le CMS le plus ciblé par les cyberattaques, en grande partie en raison du mauvais entretien et la négligence des webmasters
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    C'est un sujet qui aurait pu attendre vendredi à mon avis ;-)

  3. #3
    Membre habitué
    Cet CMS est un cauchemar et continue a entretenir l’illusion d*‘une sécurité / stabilisation / performance a chaque nouvelle mise a jour, comme la plupart des CMS public ayant une communauté active large.

    Les débuts d’un software / cms… d’une idée qui marche finissent toujours par faire la même erreur*: mise a jour constante pour continuer a garder son public, ajouter des fonctions non prévu au début du développement de celle-ci afin d’élargir son audience, tout en sacrifiant le temps nécessaire pour évaluer la sécurité et la performance de ces ajouts. Plus, le plus vite quitte a sacrifier sécurité et performance finissent au bout de quelques année, par causer ces problèmes qui resteront sur le réseau des décennies.

    Sans compter le nombre d’offre de service qui vous proposeront soit de créer votre site moins cher en utilisant Wordpress comme moteur, soit par incompétence, fainéantise ou encore n’ayant pas d’éthique professionnelle

    Wordpress a été conçu pour hébergé des blogs personnels afin que tout le monde ait accès a un code simple pour partager sur le sujet qu’ils veulent, ayant la possibilité de le personnaliser a souhait et de contrôler son hébergement a l’instar d’un Skyblog ou blog sur Wordpress.

    Des lors que la conception d’un projet web est a titre professionnelle demandant des spécifications en terme de développement, de contrôle des données, de sa sécurité... le développement du code doit être unique et chaque parti de celle-ci entièrement maîtrise, révisé et mis a jour (remplacer les fonctions depracated si le moteur / libs du langage de programmation utilisé le demande ou encore actualiser les standard web…).

    Installer wordpress, des modules pour le transformer en super e commerce online ou encore pire, pour héberger du contenu statique ou sensible, même en sachant comment l’héberger sur un FTP / VPS / serveur ne sont absolument pas des critères acceptable pour prétendre au titre de «*Développeur web*»

  4. #4
    Membre éclairé
    Ce soft est une blague en tant qu'archi il est juste bon à jeter... Mais après je peux comprendre le succès qui va avec faut dire que ça permet aux développeurs pas à niveau de manger en vendant du vent et ça permet aux commerciaux d'ajouter tout plein de machins qui n'ont aucun intérêt partout.

    Je ne parle même pas du chaos semé par les virus heu plugins pardon ...

  5. #5
    Membre expérimenté
    Autant je déteste utiliser Wordpress, autant ça me semble injuste de dire que c'est bon à jeter.

    Ça reste un outil pertinent pour son utilisation première : les blogs. Il n'y a en effet pas besoin de 712 plugins pour faire tourner un blog correctement ce qui réduit drastiquement les problèmes lies a la sécurité, il suffit ensuite de ne pas installer n'importe quel thème trouvé gratuitement sur le net et ça devrait fonctionner. Les choses se gâtent le jour ou le blogueur ayant un peu de succès décide de transformer son blog en pseudo site e-commerce et c'est la qu'interviennent la kilotonne de plugins plus ou moins douteux et que commencent les soucis liés aux plugins infectés et au bordel des mises à jour qu'on fini par ne plus faire car ça casse tout.

    Le point lié aux techniques d’hébergements moderne me fait doucement rigoler, ils veulent faire quoi? Du load-balancing pour le blog de Jean-Michel ? Je suis prêt à parier que l'immense majorité des sites sous Wordpress (blogs ou pas) tournent sans aucun problème sur un mutualisé a 5/10 balles par mois.

    Wordpress permet à des gens non techniques de créer du contenu sur le net et je trouve que c'est plutôt une bonne chose. Un blogueur qui souhaite une installation décente peut s'en sortir à moindre frais en payant un dev pour l'installation du truc si il ne sait pas faire lui même.


    Un point intéressant c'est le "vol silencieux des emplois des développeurs". La question n'est pas limitée à Wordpress mais concerne tous les CMS. En tant que développeur web je m’intéresse de très près à l’évolution de ce métier, et le moins qu'on puisse dire c'est que ca bouge VITE. Il y a 10/15 ans on parlait encore de "webmasters" pour ceux qui faisaient tout sur un site web, ce qui n'a pas vraiment de sens aujourd'hui. Actuellement on parle de front-end et de back-end mais de moins en moins, le front-end avant l’avènement des frameworks JavaScript étant un peu considéré comme l'enfant pauvre du développement web : les intégrateurs. Depuis les frameworks front-end, c'est devenu un vrai taf de développeur de coder une appli sous Angular, React & co. et ca fait bouger les lignes.

    Déjà, les dev. web spécialisés back-end ou front-end n'ont pour la plupart aucun avenir. Seuls les meilleurs iront bosser sur les gros projets qui nécessitent des équipes dédiées a chaque partie du projet car les places seront chères. Pour le back-end, les CMS prendront de plus en plus le pas, aujourd'hui ça tourne encore car il y a beaucoup d'actifs pour qui l'informatique c'est extraterrestre mais ça va forcement diminuer. Pour le front-end il va y avoir une vague de designers/développeurs qui prendront les postes grâce à leur double compétence.

    Actuellement un dev. web dit fullstack c'est une personne qui possède des compétences solides en front-end et back-end avec des points bonus si il a des compétences pour administrer un serveur web ou des compétences de designer. Ces lignes bougent, pour le moment ce sont des buzzwords mais ça décrit la tendance du marché : devops et full stack designer. C'est toujours lié à cette séparation back/front amplifiée par les frameworks JS : on construit des back-ends sous forme d'APIs que les applis front-end appellent. Jusqu’à il y a quelques années c’était plus ou moins le domaine des applis mobiles de demander des backends sous forme d'APIs, mais le fait que les navigateurs s'y mettent aussi harmonise le tout et je ne vois pas les choses s’arrêter en si bon chemin. Je pense que demain les développeurs web seront divisés en "full-stack back-end" qui couvre le serveur web et l'appli back-end, et "fullstack front-end" qui couvre l'appli front-end et le design.

    Du coup je dirais que Wordpress vole le boulot des développeurs qui se considéreraient à l'abri et qui ne font pas l'effort de s'adapter aux réalités du marché, mais pour les autres je pense que ça ne fait que participer a faire bouger les lignes du métier.

    Tout cela n’étant bien sur que mon humble avis

  6. #6
    Membre averti
    J'aime pas :

    Un code bien pourris ( pas séparation du php, html, sql)
    Trop de plugins tue le plugin, il faudrait un gros nettoyage de ce côté là et avec une validation pour tout nouveau plugin qui arrive

    J'aime :

    Rapide et simple à mettre en place
    Simple à utiliser pour l'utilisateur final
    On personnalise facilement grâce aux système de "actions" et "filtres"
    Il est très facile de créer un plugin

    Niveau sécurité, vu son nombre d'utilisations on peut dire que wordpress est bien sécurisé vu que les alertes sont rares et qu'en plus celui-ci un système de mise à jour automatique...

    Maintenant wordpress est un cms, si on veut créer une appli il faut se tourner vers laravel, symfony et autres

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
    Wordpress permet à des gens non techniques de créer du contenu sur le net et je trouve que c'est plutôt une bonne chose. Un blogueur qui souhaite une installation décente peut s'en sortir à moindre frais en payant un dev pour l'installation du truc si il ne sait pas faire lui même.


    Un point intéressant c'est le "vol silencieux des emplois des développeurs". La question n'est pas limitée à Wordpress mais concerne tous les CMS. En tant que développeur web je m’intéresse de très près à l’évolution de ce métier, et le moins qu'on puisse dire c'est que ca bouge VITE. Il y a 10/15 ans on parlait encore de "webmasters" pour ceux qui faisaient tout sur un site web, ce qui n'a pas vraiment de sens aujourd'hui. Actuellement on parle de front-end et de back-end mais de moins en moins, le front-end avant l’avènement des frameworks JavaScript étant un peu considéré comme l'enfant pauvre du développement web : les intégrateurs. Depuis les frameworks front-end, c'est devenu un vrai taf de développeur de coder une appli sous Angular, React & co. et ca fait bouger les lignes.
    J'ai bien aimé ta réponse. Ma spécialité de base c'est le dev système, et des fois je me fais la réflexion qu'au vocabulaire près, les dev front parlent comme des dev system : c'est supporté par tel OS/Browser mais pas l'autre, ce code là est moins portable que celui ci, mon test si ma string JS est vide est plus performant si je l'écris comme ceci, je me soucis des perfs de rendu de mon code, etc...

    Pour le vol de travail, j'ajouterais qu'ici sur dvp on voit midi à notre porte, mais faut se mettre 2 sec dans la peau de celui/celle qui veut un site web basique et qui se retrouve avec un devis de 8000€ pour obtenir au final une install Wordpress ou Joomla bateau + un thème + qq plugins (je l'ai vu)... Ca prend moins d'une journée pour quelqu'un de rodé... Qui vole vraiment qui en fin de compte ?

  8. #8
    Membre éclairé
    WordPress a trois points forts : 1/ Une API très complète et bien documentée qui permet de modifier n'importe quel comportement sans toucher au code du noyau. 2/ Une IHM simple et fonctionnelle qui ne fait pas peur à l'utilisateur. 3/ Une compatibilité ascendante inégalée dans l'open-source, la plupart des vieux thèmes développés il y a 10 ans fonctionnent toujours sur la dernière version de WP.

    Alors oui c'est un vieil outil, avec une manière de faire du PHP héritée de l'époque de PHP 4, une vieille base de données pas normalisée, et du code JavaScript pas au niveau. Mais jusqu'à aujourd'hui il est un choix raisonnable pour faire un blog personnel, un journal, un site vitrine.

  9. #9
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

    WordPress n’est pas un outil pour développeur. Pour certains, ce qui est considéré comme la force de WordPress par d’autres (flexibilité et plugins) va à l’encontre des principes d’un développeur passionné. Un développeur passionné serait en effet plus disposé à réinventer la roue plutôt que d’utiliser un produit comme WordPress et ses plugins qui auront tendance à « gonfler » l’application avec des fonctionnalités qui ne sont pas utiles (encore le problème de bloatware). Cela ne concerne toutefois pas seulement WordPress.

  10. #10
    Membre expert
    Ce que je déteste le plus dans Wordpress (à part Wordpress lui-même), c'est qu'il est devenu une référence en terme de CMS, et que t'es "obligé" de l'utiliser pour tes clients si tu veux vivre en tant que freelance (comme Prestashop, Drupal, et toutes ces autres merdes...).

    En fait, je ne supporte pas les "mandatory apps".
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  11. #11
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Ce que je déteste le plus dans Wordpress (à part Wordpress lui-même), c'est qu'il est devenu une référence en terme de CMS, et que t'es "obligé" de l'utiliser pour tes clients si tu veux vivre en tant que freelance (comme Prestashop, Drupal, et toutes ces autres merdes...).

    En fait, je ne supporte pas les "mandatory apps".

    Le truc c'est que si tu utilises ni Wordpress, ni Prestashop (et magento j'imagine), ni Drupal, tu utilises quoi? Le truc c'est que freelance dans le web tu te retrouves a faire du site vitrine et du site e-commerce et ces outils facilitent grandement la tache. N'importe quelle entreprise avec un projet d'application conséquente se tournera plus naturellement vers un studio de développement/SSII pour la stabilité (certes, apparente dans certains cas) plutôt que vers le développeur solo qui n'offre bien souvent peu voir pas de garanties. A moins d'avoir une réputation de fou ou un bon piston, je pense qu'un freelance va avoir beaucoup de mal a trouver des projets intéressants (c'est pour ca que je suis pas freelance )

  12. #12
    Nouveau membre du Club
    Wordpress c'est comme jouer à un jeu vidéo avec tous les cheat codes activés.
    On termine facilement, on en tire aucune gloire et au final on apprend pas à mieux jouer.

  13. #13
    Membre expert
    Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
    Le truc c'est que si tu utilises ni Wordpress, ni Prestashop (et magento j'imagine), ni Drupal, tu utilises quoi? Le truc c'est que freelance dans le web tu te retrouves a faire du site vitrine et du site e-commerce et ces outils facilitent grandement la tache. N'importe quelle entreprise avec un projet d'application conséquente se tournera plus naturellement vers un studio de développement/SSII pour la stabilité (certes, apparente dans certains cas) plutôt que vers le développeur solo qui n'offre bien souvent peu voir pas de garanties. A moins d'avoir une réputation de fou ou un bon piston, je pense qu'un freelance va avoir beaucoup de mal a trouver des projets intéressants (c'est pour ca que je suis pas freelance )
    Pour moi, ce genre de freelance n'est pas un développeur. Il se rapproche d'un monteur de site, qui connait bien les CMS actuels et qui sait les configurer selon la demande. Mais en aucun cas il ne s'agit de développement. Et c'est là le problème, car ce genre de freelance se positionne comme "développeur" et pratique souvent des tarifs très bas. Et quand un "vrai" développeur arrive et donne le prix réelle de sa prestation, on dit qu'il est trop cher. Après, si le client est heureux d'avoir le site de tout le monde...

    Comme on peut faire du "sur-mesure" avec une base Prestashop, Wordpress ou Drupal ? Les sites fais avec ces outils sont reconnaissables tout de suite. Ils sont architecturés pareil, on tous la même tête. Elle est où la démarcation du client, par rapport à ses concurrents ? Oui, il y a des thèmes différents, mais franchement, c'est tout de même très similaire d'un site à l'autre. Certain freelance sont devenus des usines à faire des sites. 10 jours en moyenne pour créer un site. Comment on peut faire quelques chose "sur mesure" en si peu de temps ? J'aimerai comprendre....

    C'est pour ça que j'ai cessé mon activité d'indépendant. Il y a trop de freelances sur le marché qui pratiquent des prestas "low-cost", et il devenait difficile de se vendre en tant que développeur.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  14. #14
    Membre à l'essai
    Chaud et froid
    Franchement, je ne sais pas pourquoi certains crient au scandale. Je crois que ça c'est un problème purement francophone, les francophones, on adore critiquer, c'est incroyable. Moi j'ai utilisé WP et je le maîtrise plutôt bien, aujourd'hui j'suis plutôt sur Symfony, ce n'est effectivement pas le même calibre, mais chacun fait ce qu'il sait faire. Si vous trouvez que WP n'est pas fait pour développer, vous ne l'utilisez pas et puis c'est tout, vous y gagnez quoi à critiquer ? lol
    Esprit "geek"... toujours vouloir se la raconter et rabaisser les autres... hahaa


    Continuez à inventer les roues si ça vous plaît bisou..

  15. #15
    Membre expert
    Citation Envoyé par Lagriffe6K Voir le message
    Franchement, je ne sais pas pourquoi certains crient au scandale. Je crois que ça c'est un problème purement francophone, les francophones, on adore critiquer, c'est incroyable. Moi j'ai utilisé WP et je le maîtrise plutôt bien, aujourd'hui j'suis plutôt sur Symfony, ce n'est effectivement pas le même calibre, mais chacun fait ce qu'il sait faire. Si vous trouvez que WP n'est pas fait pour développer, vous ne l'utilisez pas et puis c'est tout, vous y gagnez quoi à critiquer ? lol
    Esprit "geek"... toujours vouloir se la raconter et rabaisser les autres... hahaa
    C'est juste qu'au final, vous fabriquez tous la même chose et que le web en ai plein de sites Wordpress, Drupal et compagnie... Tu regardes l'un, tu regardes l'autre, t'as l'impression d'être sur le même site. Et c'est tellement de la presta vendue en masse à bas prix, que c'est devenu le standard et cela a eu un effet néfaste sur le métier de développeur indépendant. Je me souvient d'un client, qui m'a dit : "Ce genre de freelance, je les appelle des développeurs "insert coin", tu passes ton temps à mettre une pièce pour que ton projet avance. Les mecs, y sont juste là pour te faire raquer. Au final, ton site est peut-être fonctionnel, mais il est totalement impersonnel. Tes concurrents ont le même.".
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  16. #16
    Nouveau membre du Club
    Wordpress, normalement n'est pas pour les développeurs.
    Le développeur peut faire des plugins ou addons, s'il n'y a pas déja, mais c'est plutôt un outil de webmaster.
    Une sorte de Word pour le Web.
    Le plus souvent il sert à faire des petits sites de petits groupes ou associations ou tpe.

  17. #17
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par zecreator Voir le message
    Pour moi, ce genre de freelance n'est pas un développeur. Il se rapproche d'un monteur de site, qui connait bien les CMS actuels et qui sait les configurer selon la demande. Mais en aucun cas il ne s'agit de développement. Et c'est là le problème, car ce genre de freelance se positionne comme "développeur" et pratique souvent des tarifs très bas. Et quand un "vrai" développeur arrive et donne le prix réelle de sa prestation, on dit qu'il est trop cher. Après, si le client est heureux d'avoir le site de tout le monde...

    Comme on peut faire du "sur-mesure" avec une base Prestashop, Wordpress ou Drupal ? Les sites fais avec ces outils sont reconnaissables tout de suite. Ils sont architecturés pareil, on tous la même tête. Elle est où la démarcation du client, par rapport à ses concurrents ? Oui, il y a des thèmes différents, mais franchement, c'est tout de même très similaire d'un site à l'autre. Certain freelance sont devenus des usines à faire des sites. 10 jours en moyenne pour créer un site. Comment on peut faire quelques chose "sur mesure" en si peu de temps ? J'aimerai comprendre....

    C'est pour ça que j'ai cessé mon activité d'indépendant. Il y a trop de freelances sur le marché qui pratiquent des prestas "low-cost", et il devenait difficile de se vendre en tant que développeur.

    Tout simplement tu ne fais pas de sur mesure car la réalité économique est telle que quand on te propose le choix entre un prix pour un résultat standardisé et correct et un prix multiplié par 2 (au grand minimum) pour un résultat certes original mais qui n'apporte concrètement pas de réelles fonctionnalités supplémentaires, le choix est rapide pour le commerçant/artisan/TPE.

    A mon sens la réelle plus value d'un développeur c'est quand tu commences à faire de l'application métier, qui permet a une entreprise d'optimiser son workflow, d’améliorer son suivi, etc... mais ça coûte bien plus cher qu'un simple site et en dessous d'une certaine taille d'entreprise on te dira, à raison, que les tableaux excel ça fait le boulot très bien.

    Cela dit ce genre d'entreprise, disons grossièrement de la PME au grand groupe, existe et ses besoins en développement sont réels et leur utilisation des freelance est à mon avis trop faible. Encore une fois ils ont leurs raisons, aller voir une SSII au lieu d'un freelance ça se justifie plus facilement avec la hiérarchie et ça apporte un semblant de stabilité. Si tu signes un contrat avec une SSII et que le projet foire, tu peux assez simplement rejeter la faute. Si c'est un freelance c'est toi qui l'a choisi et qui risque de prendre en cas de pépin. Pourtant en France on a un cadre qui devrait être favorable aux freelance : avoir un ou plusieurs développeurs en interne coûte très cher et offre peu de flexibilité, sauf que les SSII phagocytent ce marché. Du coup comme je le disais précédemment, c'est difficile sans avoir soit les bons contacts, soit une réputation bien établie de trouver ce genre de boulots en tant que freelance.

    Un développeur qui devient freelance en espérant toucher rapidement ce milieu des PME et + doit soit avoir un vrai plan d'action, soit il se met le doigt dans l'oeil assez profond.

  18. #18
    Membre expert
    Cette réalité économique (sur la presta web j'entend) a été généré par des outils tels que Wordpress justement. Ce type d'outil à permis à des petits bricoleurs web, sans aucune expérience, de rapidement monter leur affaire et plombé le marché du dev indépendant. Je connais des freelances qui bossent sur 3 sites dans la même semaine, en faisant juste du copier-coller et qui ne passent même pas une journée à vérifier ce qu'ils font. Ils livrent et ils facturent. On risque de rapidement se retrouver avec un web remplie de sites pourris, mal maintenus voire jamais mis à jour, et truffés de failles de sécurité.

    Et c'est le profil standard aujourd'hui du presta web. Un bricoleur, qui a souvent les yeux plus gros que le ventre, et qui ne teste rien.
    "La révolution informatique fait gagner un temps fou aux hommes, mais ils le passent avec leur ordinateur !"

  19. #19
    Membre habitué
    Wordpress est critiquable mais il permet aux PME d'avoir leur propre site et à un prix abordable.

    Je suis développeur indépendant depuis 14 ans et je ne compte plus le nombre de fois où on m'a appelé pour dépanner sur un CMS 'maison' car le développeur était devenu une 404 (introuvable). Le propriétaire du site souhaite faire évoluer son bouzin mais il faut revoir tout un pan du dev et biensûr, 4 ans, auparavant le dev n'y avait pas pensé (c'est normal, on peut pas tout prévoir)...

    Quand on me consulte, selon le projet, je préconise Wordpress parce qu'au moins si ma relation se rompt avec le client, il ne se retrouve pas le bec dans l'eau avec un site maitrisable par personne à moins de 2 journées d'audit avant d'écrire la 1ère ligne et ça... c'est dans le meilleur des cas parce qu'encore faut il réussir à trouver un dev qui accepte de passer derrière un autre....

    Je trouve que les 'vrais' dev feraient bien de mettre de l'eau dans leur vin et de se remettre en question. Si ils étaient des professionnels sympathiques, abordables, à l'écoute et disponibles, il n'y aurait peut-être pas besoin de créer des CMS 'prêt à l'emploi'.

    Ce que je déteste chez wordpress :
    - ses vulnérabilités
    - ses lenteurs

  20. #20
    Membre habitué
    - ses vulnérabilités
    - ses lenteurs


    Quand on me consulte, selon le projet, je préconise Wordpress
    Tu préconises donc une conception vulnérable et lente ?

###raw>template_hook.ano_emploi###