Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Le modèle ouvert d'Android décourage-t-il les développeurs ?
    Le modèle ouvert d'Android décourage-t-il les développeurs ?
    Un éditeur passe son jeu à la gratuité face au nombre de copies piratées


    « Montre-moi l'argent [que tu gagnes] », répond souvent Jerry Maguire pour remettre à sa place l'un de ses amis, un zélé de l'open source. Une anecdote qu'il raconte dans son blog, et une frustration qu'il exprime sur le modèle de Google autour de sa plateforme Android. Dans son article, il explique comment un modèle Business comme celui d’Apple et son principe de fermeture permet de protéger les intérêts de chacun, et plus particulièrement ceux du développeur.

    Cet article a été publié à la suite d'une réaction révélatrice d'un autre développeur au phénomène du piratage.
    Madfinger Games a décidé de distribuer gratuitement son jeu de zombie sous Android, Dead Trigger. Ce même jeu était commercialisé à 0.99 $, un prix assez bas pour être attrayant, selon son auteur. Mais les exemplaires piratés dépassant ceux acquis légalement, l'entreprise décide de distribuer le jeu gratuitement, tout en espérant gagner de l'argent sur la base des achats « in-app » (depuis le jeu).

    Le fait qu’Android soit construit sur une base ouverte aurait permis l’émergence du piratage à grande échelle des applications, selon Jerry Maguire, auteur du billet polémique.
    Certains développeurs ne sont pas convaincus par les parts de marché qu'occupe Android, tant que le piratage y subsiste à ce point. « Vous pouvez dire ce que vous voulez sur les parts du marché mobile... Ce n'est qu'une partie du puzzle », écrit Matt Gemmell, lui-même développeur iOS. Et d'ajouter : « un OS fermé ne fait que solidifier l'image de l'entreprise, la cohésion directive, l'intégration, la facilité d'utilisation, et un design standard pour le produit ».

    Selon Matt Gemmel, l'un des facteurs clés du succès est l'écosystème des logiciels. Les utilisateurs n’achètent un smartphone que s'il y a des logiciels intéressants qui l'accompagnent. Décourager les développeurs par la simplicité de l'acte de piratage pourrait mettre en péril le constructeur. Car tôt ou tard, l'enthousiasme et l'effort des développeurs seront perdus à cause de telles pratiques.

    Au-delà de l’utopie sociale, le futur technologique devrait être libéral, et protéger les intérêts de chacun, estime Matt Gemmel. Le mauvais comportement doit être plus difficile à commettre que le bon comportement, et le bon comportement ici c’est de payer pour le logiciel.
    Comme dans la vraie vie, où fermer les portes et les verrouiller permettent de sécuriser la maison, et de la protéger du vol. Idem pour le logiciel.


    Source : blog de Matt Gemmel

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette position qu'exprime Matt Gemmel ?
    Pensez-vous qu'il est plus facile de pirater une application Android qu'iOS ?
    Cela vous décourage-t-il en tant que développeur iOS ?

  2. #2
    Inactif  
    Ouvert ne veut pas dire open source
    Je crois qu'il y a une confusion volontaire ou non entre open source et ouvert. Premièrement, même si les sources d'Android sont diffusées par Google, Android n'a pas un mode de développement open source. Puisque justement Google diffuse les sources, ou non à son bon vouloir, une fois la version Android sortie. Ensuite les versions d'Android disponibles sur les smartphones ne sont pas open source, puisqu'elle sont modifiées par le constructeur à sa guise et comportent de nombreux pilotes et firmwares non open source.

    Deuxièmement La seule différence est que iOS ne permet pas d'installer facilement des applications en dehors de l'App Store, contrairement à Android. Donc rien à voir avec le fait que les sources d'Android soit diffusées ou non sous open source. Nous avons exactement la même situation sous Windows.

    Le piratage existe partout sous iOS, Windows, Nintendo, ...

    D'ailleurs j'avais lu à une époque que le piratage avait été une des raisons du succès de Windows. Donc à suivre.

  3. #3
    Membre éprouvé
    Deuxièmement La seule différence est que iOS ne permet pas d'installer facilement des applications en dehors de l'App Store,
    A moins d'utiliser une version modifiée d'IOS(et donc rendre la garantie du handset nulle ) on ne peut pas installer une app sur Iphone/Ipad hors de l'appstore du tout.

    On a donc 2 extrêmes : d'un coté une plateforme totalement fermée , de l'autre une plateforme ouverte. Entre les 2 il y a une marge que pourrait exploiter WP , sauf que MS semble se diriger vers un modèle IOS.

  4. #4
    Membre actif
    Article bancal malheureusement.

    Premièrement, pourquoi l'avis d'un développeur iOS? Demander l'avis des premiers intéressés, les développeurs Android, serait bien plus pertinent et intéressant.

    Ensuite, UNE application est passé de payante à gratuite, et c'est évident que la raison principale est qu'ils ont vite remarqué que c'est sur le paiement in-app qu'ils pouvaient faire de gros bénéfices, et non sur la vente de l'application. Le piratage est à mon avis une excuse. De plus si cette affaire à fait du bruit, c'est surtout grâce aux plaintes des acheteurs qui se sont senti arnaquer.

    Je ne dis pas que le piratage n'existe pas, c'est évident qu'il y en a. Après il existe des solutions pour s'en protéger, comme la vérification que l'application a bien été achetée à chaque lancement de l'application, comme les jeux Kairosoft le font par exemple.

    Puis certaines choses qu'il avance sont plutôt étranges comme "Les utilisateurs n’achètent un smartphone que s'il y a des logiciels intéressants qui l'accompagnent.". Sur les nouveaux acheteurs de smartphones, une grande partie sont des Mr Tout le monde incapables de citer ne serait ce que 3 applications, et ils prennent à peine voir pas du tout en compte l'OS. Alors qu'ils étudient l'écosystème d'applications avant d'acheter un smartphone, je n'y crois pas trop.

    En résumé, pas convaincu du tout par le fond de l'article.

  5. #5
    Membre éprouvé
    La plupart des gens qui possèdent un Apple sont de catégorie socio-professionnelle aisée, pour eux, 1,2 ou 3€ pour une app c'est négligeable.

    Android du fait de sa gamme de prix qui va de 100 à 600€ réunit diverses catégories, dont la plus grande est les gens peu aisés et donc plus enclins à pirater.
    The greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function. Albert A. Bartlett

    La plus grande lacune de la race humaine c'est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

  6. #6
    Membre régulier
    "Les utilisateurs n’achètent un smartphone que s'il y a des logiciels intéressants qui l'accompagnent". J'ai quand même envie d'ajouter "...et qu'on peut facilement trouver gratuitement (illégalement)". Suffit de se souvenir du débat au tout début entre la Playstation 2 (ou 3) et la Xbox où disait qu'une était plus facilement piratable que l'autre et donc plus intéressante au vu des prix des jeux.
    Ceci dit, il y a énormément de personne qui téléchargent juste pour essayer ou découvrir et qu'une fois l'application/jeux/musiques essayé, effectuent l'achat.

    Autre chose que je trouve important, le monde du multimédia, nouvelles technologie touchent énormément les jeunes. Comme vous le savez, cette catégorie de personne n'a pas spécialement un salaire ou la possibilité de se permettre d'acheter à chaque fois qu'un produit intéressent. Donc on se tourne rapidement vers du téléchargement illégal.

    Je ne suis pas convaincu non plus pas le contenu de l'article.

  7. #7
    Expert éminent sénior
    C'est l'éternelle question du piratage : est-ce que la diffusion massive permet d'augmenter suffisement la notoriété du produit pour vendre au final plus? Est-ce que les gens qui ont piraté auraient acheté si ils ne puvaient pas pirater?

    Il n'y a pas de réponses évidentes. J'ai tendance à être favorable à une solution sans DRM(parceque les DRM c'est ennuyeux, et je reste poli), je n'achète plus de jeux sous DRM(ça limite fortement), mais d'autres dont d'autres choix, et c'est leur droit.

    Par contre, "Décourager les développeurs par la simplicité de l'acte de piratage pourrait mettre en péril le constructeur", ça me parait hautement discutable. D'abord parceque de nombreux programmeurs aiment les systèmes ouverts, et iront naturellement vers eux. Ensuite, parceque l'aspect piratable peut amener de nombreux clients vers la plate-forme piratable, indépendamment de l'offre réelle, comme précisé par stylor. D'ou un effet d'entrainement, qui, malgré un taux de piratage plus fort, pousse quand même les autres développeurs vers ladite plateforme.....

    Enfin, je ne vois pas pourquoi le piratage n'existerait pas sous iOS.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  8. #8
    Rédacteur

    Citation Envoyé par tarikbenmerar Voir le message
    Ce même jeu était commercialisé à 0.99 $, un prix assez bas pour être attrayant, selon son auteur. Mais les exemplaires piratés dépassant ceux acquis légalement, l'entreprise décide de distribuer le jeu gratuitement, tout en espérant gagner de l'argent sur la base des achats « in-app » (depuis le jeu).
    En 2 phrases on a résumé le problème inhérent à tous les application stores:

    - le développeur veut sortir un jeu à prix raisonnable histoire de gagner quelques sous

    - les utilisateurs, eux, estiment que le fait d'avoir payé leur smartphone plusieurs centaines d'euros justifie le fait de pirater tous les logiciels du store

    - en réaction, le développeur rend son logiciel gratuit, mais introduit des actions qui nécessitent des achats "in-app"

    - après on se demande pourquoi le store est innondé d'applications "gratuites" où il faut sortir sa carte de crédit pour faire pousser un zombie virtuel (ou autre conn**ie du genre)
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

  9. #9
    Expert confirmé
    Au final, est-ce qu'un développeur va s'emmerder à passer du temps pour développer quelque choses sans retour.
    Le problème c'est que nous sommes dans un système ou libre = gratuit. Tu n'es pas sensé gagner de l'argent sur quelque chose de libre. Le temps passé à développer quelque chose n'a du coup aucune valeur. Sur Winphone et Iphone/Ipad il y a plus de retombé.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  10. #10
    Membre confirmé
    La bonne blague, combien d'iPhone jailbreaké j'ai vu, pour ne pas payer les applications ! Je me demande même si ce n'est pas plus commun que de download un apk et de l'installer ensuite sur son system android.

    Ensuite, j'ai lu dans les commentaires, que c’était les personnes aisées qui avaient des iPhone, je ne ferais pas forcement le même constat... beaucoup de monde achètent leur iPhone en s'engageant sur 24mois pour avoir l'illusion de payer moins cher, parfois quittent à prendre une version dépassée (je crois que le 3GS se vend encore). C'est vrai cependant que les ventes d'appli sont meilleures sur l'app Store.

  11. #11
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par powermanga Voir le message
    Je crois qu'il y a une confusion volontaire ou non entre open source et ouvert. Premièrement, même si les sources d'Android sont diffusées par Google, Android n'a pas un mode de développement open source.
    android est open source, le fait que google n'ouvre pas les contributions n'a rien à voir avec l'open source.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par powermanga Voir le message
    Je crois qu'il y a une confusion volontaire ou non entre open source et ouvert. Premièrement, même si les sources d'Android sont diffusées par Google, Android n'a pas un mode de développement open source.
    En fait c'est tout le contraire. Android est bien open-source car son code est disponible sous une licence libre, mais son mode de développement est fermé aux contributions extérieures.
    Si on veux modifier le code, il faut le forker comme le font CyanogenMod et les dizaines de distributions alternatives.

    Citation Envoyé par powermanga Voir le message
    Ensuite les versions d'Android disponibles sur les smartphones ne sont pas open source, puisqu'elle sont modifiées par le constructeur à sa guise et comportent de nombreux pilotes et firmwares non open source.
    L'intégralité de ce qui est installé sur le téléphone livré n'est certes pas open-source. Il peut y avoir des applications et des drivers propriétaires installés, tout comme pas mal de distribulition Linux intégrent des composant propriétaires(flash player, drivers carte vidéo,...)
    Mais l'OS Android reste bien open-source et quand les constructeurs le modifient, ils fournissent en téléchargement le source modifié.

  13. #13
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par powermanga Voir le message
    Je crois qu'il y a une confusion volontaire ou non entre open source et ouvert. Premièrement, même si les sources d'Android sont diffusées par Google, Android n'a pas un mode de développement open source. Puisque justement Google diffuse les sources, ou non à son bon vouloir, une fois la version Android sortie. Ensuite les versions d'Android disponibles sur les smartphones ne sont pas open source, puisqu'elle sont modifiées par le constructeur à sa guise et comportent de nombreux pilotes et firmwares non open source.
    Open-source, ça veut simplement dire que l'auteur publie le code source et permet son utilisation et sa modification. Android respecte ces conditions. Ca n'implique pas un mode de développement communautaire.
    Ensuite, effectivement, Android 3.x Honeycomb, lui, n'est clairement pas open-source.
    Et, oui, Android ne constitue pas un système complet, puisque effectivement les drivers matériels n'en font pas partie. Richard Stallman le faisait justement remarquer récemment : http://www.guardian.co.uk/technology...tware-stallman
    Mais le fait que les constructeurs puissent modifier le système est justement une preuve qu'Andoid est open-source. Et non, les constructeurs ne sont pas obligés de redistribuer leurs modifications sous la même licence. Tu confonds open-source et logiciel libre...

    Citation Envoyé par powermanga Voir le message

    Deuxièmement La seule différence est que iOS ne permet pas d'installer facilement des applications en dehors de l'App Store, contrairement à Android. Donc rien à voir avec le fait que les sources d'Android soit diffusées ou non sous open source. Nous avons exactement la même situation sous Windows.
    Ben j'en vois au moins une autre, de différence, c'est que les sources d'iOS ne sont pas accessibles...
    Citation Envoyé par powermanga Voir le message

    Le piratage existe partout sous iOS, Windows, Nintendo, ...

    D'ailleurs j'avais lu à une époque que le piratage avait été une des raisons du succès de Windows. Donc à suivre.
    Pas auprès des éditeurs de logiciel, je pense...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  14. #14
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par kohsaka Voir le message
    La bonne blague, combien d'iPhone jailbreaké j'ai vu, pour ne pas payer les applications ! Je me demande même si ce n'est pas plus commun que de download un apk et de l'installer ensuite sur son system android.

    Ensuite, j'ai lu dans les commentaires, que c’était les personnes aisées qui avaient des iPhone, je ne ferais pas forcement le même constat... beaucoup de monde achètent leur iPhone en s'engageant sur 24mois pour avoir l'illusion de payer moins cher, parfois quittent à prendre une version dépassée (je crois que le 3GS se vend encore). C'est vrai cependant que les ventes d'appli sont meilleures sur l'app Store.
    Je suis pas pro Iphone mais au vu du nombre de personne le possédant et ceux qui le crack, les développeurs sur Iphone ont plus de retombé.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  15. #15
    Expert éminent sénior
    Android est OpenSource alors que chez Apple tout est fermé ?!
    http://opensource.apple.com/
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  16. #16
    Expert confirmé
    faut pas pousser ios n'est pas open source, entre libérer le coeur du système (android) et libérer les outils majoritairement annexes parce qu'on est obligé (ios) il y a quand même une sacrée différence.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Pour moi il faut dissocier les notions de "open-source" et "d'ouverture du système" par lequel on entend plutôt la capacité d'ouverture du système aux volontés du développeur et de l'utilisateur.

    On peut tout à fait imaginer un système open source qui soit installé sur des téléphones avec un bootloader verrouillé et qui comme iOS interdirait d'installer des applications non validées par le fabricant. Il correspondrait tout à fait à ma définition de système fermé, même s'il est libre.

    A l'inverse des OS propriétaires comme Windows, Mac OS X, laissent encore pour le moment la liberté d'installer ce que l'on veut sans restrictions. Les applications sont capable de tout faire, y compris tout détruire, si l'utilisateur leur en laisse les droits. C'est pour cela que même s'il s'agit de système propriétaires, ils sont ouverts.

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Pour moi il faut dissocier les notions de "open-source" et "d'ouverture du système" par lequel on entend plutôt la capacité d'ouverture du système aux volontés du développeur et de l'utilisateur.

    On peut tout à fait imaginer un système open source qui soit installé sur des téléphones avec un bootloader verrouillé et qui comme iOS interdirait d'installer des applications non validées par le fabricant. Il correspondrait tout à fait à ma définition de système fermé, même s'il est libre.

    A l'inverse des OS propriétaires comme Windows, Mac OS X, laissent encore pour le moment la liberté d'installer ce que l'on veut sans restrictions. Les applications sont capable de tout faire, y compris tout détruire, si l'utilisateur leur en laisse les droits. C'est pour cela que même s'il s'agit de système propriétaires, ils sont ouverts.
    Android par exemple

    j'ai une tablette Archos 70i sous Android...elle est livrée avec AppsLib qui contient peu d'appli et sans présentation...on peut contourner cela et installer Google Play, mais un tas d'application - même gratuite - refusent de s'installer sur ma tablette car elle n'est pas "Certifiée Google". Cette certification impose des contraintes sur la tablette pour notamment garantir la sécurité des applications.

    Alors Android s'est ouvert...mais pas tant que ça.
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  19. #19
    Inactif  
    Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
    Android par exemple

    j'ai une tablette Archos 70i sous Android...elle est livrée avec AppsLib qui contient peu d'appli et sans présentation...on peut contourner cela et installer Google Play, mais un tas d'application - même gratuite - refusent de s'installer sur ma tablette car elle n'est pas "Certifiée Google". Cette certification impose des contraintes sur la tablette pour notamment garantir la sécurité des applications.

    Alors Android s'est ouvert...mais pas tant que ça.
    Tu parles pas de Android mais de certification Google la....

    C'est comme dire que ta voiture n'est pas "ouvrable" parce que c'est toi qui contrôle l'ouverture/fermeture....

    Et qu'une voiture en location est plus "ouvrable" que la tienne parce que n'importe qui peut l'emprunter...

  20. #20
    Inactif  
    L'open source met l'accent sur la méthode de développement et de diffusion du logiciel
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    Android est open source, le fait que Google n'ouvre pas les contributions n'a rien à voir avec l'open source.
    Toujours bien préciser de quoi on parle. Oui le code source d'Android est disponible sous licences libre et open source. Google publie la plupart du code (y compris les piles réseau et téléphonie) sous la licence Apache version 2.0 version et le reste, les changements apportés au noyau Linux, sous la GNU General Public License 2.

    Cependant, le modèle de développement d'Android n'est pas open source comme le sont par exemple le modèle de développement du noyau Linux ou de Mozilla Firefox. Le modèle de développement est aussi important que la licence. L'open source met l'accent sur la méthode de développement et de diffusion du logiciel. Les partisans de l'open source mettent en avant le modèle de développement open source par rapport au modèle de développement d'un logiciel propriétaire.

###raw>template_hook.ano_emploi###