1. #1
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 51
    Points : 33
    Points
    33

    Par défaut Sur les besoins de l'informatique en identifiants, et au sujet des données personnelles

    Bonjour,
    Je poste ce message ici, le forum "Débats sur le développement" serait sans doute plus approprié, mais étant petit nouveau ici je ne peux y poster.

    A propos du besoin d'identifiants en informatique ou gestion de l'information en général, pour ses objets propres ou pas, propositions à ce sujet.

    Ainsi qu'au sujet des données personnelles et principes possibles autour de ces données.

    Expliquer tout cela dans un message serait un peu difficile, en fait mis sur un blog :
    http://iiscn.wordpress.com/about/
    (à lire à partir de la page "à propos")
    et également discussion ci dessous :
    http://groups.google.com/group/fr.co...00a1fca3a0a0b#

    Serais intéressé par savoir ce que vous en pensez

    note : d'une certaine manière il s'agit aussi de dire que quand on entend "langage", même ou surtout en informatique, on pense souvent "grammaire, syntaxe, structures, règles", mais que le dictionnaire ou lexique reste au fond le principal.

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Profil pro
    R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 272
    Points : 26 502
    Points
    26 502

    Par défaut

    Bonjour,

    C'est mal ecrit, et le nombre de fautes d'orthographe par ligne est inquietant, et gene la comprehension.

    J'ai fini par comprendre que tu souhaitais envisager la creation d'une numerotation unique non hierarchique pour les documents informatiques de types normes.

    A quoi cela te servirait-il ? Est-ce que tu vas acheter un livre en disant "Avez-vous l'ISBN xxxxxxxxxxxxxxxxx" ? Moi non. Et quand je cherche la norme C dans un moteur de recherche, je ne m'attends pas a devoir rentrer un numero que je ne connais pas.
    Modérateur "C", "Informatique Générale & Hardware" et "Unix"
    Les règles du forum

  3. #3
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 51
    Points : 33
    Points
    33

    Par défaut

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message

    J'ai fini par comprendre que tu souhaitais envisager la creation d'une numerotation unique non hierarchique pour les documents informatiques de types normes.
    Non pas vraiment, pas plus qu'un inode, magic number UNIX, valeur numérique de symbole définie dans un ".h", code point unicode, code barre GS1, ou app ID apple ne sont des normes.

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    A quoi cela te servirait-il ? Est-ce que tu vas acheter un livre en disant "Avez-vous l'ISBN xxxxxxxxxxxxxxxxx" ? Moi non. Et quand je cherche la norme C dans un moteur de recherche, je ne m'attends pas a devoir rentrer un numero que je ne connais pas.
    Le meilleur moyen de ne jamais voir les numéros est qu'il y en ait et de la manière la plus plate possible, on tape rarement des ISBNs, cependant aucune bibliothèque, librairie, ou shop en ligne ne fonctionnerait sans.

    Quant aux fautes d'orthographes, quelques pointeurs vers des exemples sont les bienvenus. Le style c'est autre chose.

    Mais merci pour ta réponse.

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Profil pro
    R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 272
    Points : 26 502
    Points
    26 502

    Par défaut

    Citation Envoyé par YvesT75 Voir le message
    Le meilleur moyen de ne jamais voir les numéros est qu'il y en ait et de la manière la plus plate possible, on tape rarement des ISBNs, cependant aucune bibliothèque, librairie, ou shop en ligne ne fonctionnerait sans.
    Soit. Imaginons que ce systeme existe. Qui fournit le numero unique, et comment ?
    Contrainte 1 : la langue : le service doit etre accessible par tous
    Contrainte 2 : le point central : qui ? Pourquoi lui et pas moi ?
    Contrainte 3 : le prix (cela doit etre gratuit). En effet, beaucoup de documents sont publies gratuitement (contrairement aux livres), et le fait de devoir payer serait rhedibitoire
    Contrainte 4 : necessite de ne pas avoir acces a internet pour disposer de ce numero. Tout le monde n'a pas acces a internet tout le temps, et partout.

    Citation Envoyé par YvesT75 Voir le message
    Quant aux fautes d'orthographes, quelques pointeurs vers des exemples sont les bienvenus. Le style c'est autre chose.
    Ce ne sont pas effectivement des fautes d'orthographe, mais plus des fautes de grammaire, ou de construction. Par exemple, une phrase de 3 lignes, sans verbe :
    Donc en gros sur le fait que la technique ou l’informatique a besoin d’une immense quantité d’identifiants pour s’écrire et fonctionner, identifiants à signifiés immensément variables (ou signifiants étant leurs propres signifiés si l’on préfère), et que dés lors se pose la question de là ou des sources de ces identifiants, et des principes ou organisations de distribution associés.
    Ou des phrases qui ne veulent rien dire, toujours grammaticalement parlant :
    En fait autant principes de constitution d'une base de connaissance
    que nouveau langage.

    En espérant avoir le temps de mieux expliquer tout ça d'ici peu (ou
    première implémentation en python).
    Quant au style, celui utilise sur ces pages est extremement complexe, ce qui ne rend pas agreable la lecture.
    Modérateur "C", "Informatique Générale & Hardware" et "Unix"
    Les règles du forum

  5. #5
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 51
    Points : 33
    Points
    33

    Par défaut

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Soit. Imaginons que ce systeme existe. Qui fournit le numero unique, et comment ?
    Contrainte 1 : la langue : le service doit etre accessible par tous
    Contrainte 2 : le point central : qui ? Pourquoi lui et pas moi ?
    Contrainte 3 : le prix (cela doit etre gratuit). En effet, beaucoup de documents sont publies gratuitement (contrairement aux livres), et le fait de devoir payer serait rhedibitoire
    Contrainte 4 : necessite de ne pas avoir acces a internet pour disposer de ce numero. Tout le monde n'a pas acces a internet tout le temps, et partout.
    Cela est adressé en partie là :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/1...cns-brouillon/

    Et il ne s'agit pas non plus de forcer tout le monde a utiliser cela, et ça peut aussi être "transparent", comme la publication d'une video sur youtube par exemple.

    Sinon sur les phrases, je ne pense pas qu'elles ne veuillent rien dire, même si je conçois qu'elles puissent être énervantes, ce qui est par ailleurs en partie voulu (et fait partie du propos, ou ne pouvant faire autrement).

  6. #6
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Profil pro
    R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    9 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 9 272
    Points : 26 502
    Points
    26 502

    Par défaut

    Citation Envoyé par YvesT75 Voir le message
    Et il ne s'agit pas non plus de forcer tout le monde a utiliser cela, et ça peut aussi être "transparent", comme la publication d'une video sur youtube par exemple.
    S'il s'agit de tagguer un document lors de sa mise en ligne, l'affaire est simple : il suffit d'automatiser la numerotation.
    Le probleme qui se pose alors est la duplication des donnees : de nombreuses videos identiques sont en doubles sur youtube, sans pour autant etre exactement identiques (encodage different, duree qui change d'une seconde, ...). Dans ce cas, identifier deux videos distinctes est complexe pour une machine, mais simple pour un humain.

    Citation Envoyé par YvesT75 Voir le message
    je conçois qu'elles puissent être énervantes, ce qui est par ailleurs en partie voulu (et fait partie du propos, ou ne pouvant faire autrement).
    Si c'est fait expres, je laisse tomber. Mais je ne serai probablement pas le seul.
    Modérateur "C", "Informatique Générale & Hardware" et "Unix"
    Les règles du forum

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 51
    Points : 33
    Points
    33

    Par défaut

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    S'il s'agit de tagguer un document lors de sa mise en ligne, l'affaire est simple : il suffit d'automatiser la numerotation.
    Le probleme qui se pose alors est la duplication des donnees : de nombreuses videos identiques sont en doubles sur youtube, sans pour autant etre exactement identiques (encodage different, duree qui change d'une seconde, ...). Dans ce cas, identifier deux videos distinctes est complexe pour une machine, mais simple pour un humain.
    Oui il peut s'agir de tagguer des documents, entre autres.
    En fait le principe est de ne pas associer de contexte d'utilisation à priori.
    Partant du fait que, si l'on considère deux besoins de numérotation, dans un contexte A d'une part et dans un contexte B d'autre part, mélanger les deux contextes ou les fusionner, ne gène en rien et fournit la même "fonctionnalité" dans chaque contexte que si on les avait séparés. Cela ne peut qu'aider si il se trouve par la suite qu'un objet de A et un objet de B puissent être considérés dans un même contexte (par exemple qu'un même attribut ou fonction fasse du sens sur les deux, attribut ou fonction pouvant par ailleurs aussi être identifié dans le même espace).
    Par exemple, il se trouve que les cartes (routières ou autre), utilisent aussi la numérotation ISBN et sont donc considérées comme des "livres", cela ne gène en rien.
    Après, un identifiant ou numéro n'est pas non plus toujours associé à quelque chose du type publication, cela peut être associé à "un ensemble de", ou "liste de", par exemple "la liste des livres dans telle collection de tel éditeur", ou des choses encore plus "abstraite", un peu comme une adresse de "broadcast" ethernet désigne "l'ensemble des carthes ethernet sur tel lan au moment ou elle est utilisée". Un numéro peut aussi être associé à une œuvre, indépendamment de ses différentes éditions, le cas par exemple des ISANs :
    http://www.isan.org/portal/page?_pag..._schema=PORTAL

    "The ISAN identifies works, not publications or broadcasts. The ISAN
    remains the same for an audiovisual work regardless of the various
    formats in which the work is distributed (e.g. DVD, video recording)
    or the uses to which it is put."
    Le cas aussi d'ailleurs pour les IDs alloués par IMDB il me semble (ou
    IDs différents à la fois pour les œuvres d'une part, et éditions d'autre part)

    Ou encore à une revue, comme les ISSNs.

    Ou encore à une lettre, signe ou idéogramme (ou convention informatique du genre "line feed", "end of file"), comme pour les code points UNICODE.

    On pourrait même les utiliser de manière beaucoup plus "native" dans les programmes, en quelque sorte pour remplacer toutes les valeurs numériques définies à travers les ".h", c'est à dire partager un énorme ".h", éditable et extensible par de multiples personnes sans "s'entre gêner" (qu'un paquet de nouilles soit à côté d'une télé ou d'un livre dans les codes barres GS1 n'a jamais gêné personne).

    Après pour la problématique des doublons, liée en fait aux vérifications faites ou pas au moment de la création d'un objet ou concept, et allocation correspondante d'un numéro, l'idée ne prétend en rien apporter une "solution" à tous ces problèmes, spécifiques à chaque contexte, en en restant à "si on veut en utiliser, on peut", à chacun ensuite de préciser les règles pour un contexte donné. (sachant aussi que les doublons, ça peut toujours se "réparer", en "jetant" l'un des deux numéros alloués, et en remplaçant toute occurrence de celui jeté par l'autre)

    Et le principe proposé permet aussi de raccrocher les espaces de numéros existants "tel quel".

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 01/04/2015, 13h51
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 16/10/2014, 13h52
  3. Informations sur les métiers de l'informatique
    Par Zuriken dans le forum Emploi
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/05/2014, 15h36
  4. question sur les besoins d'un projet
    Par bazina dans le forum ALM
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2012, 11h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo