IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Langage Java Discussion :

Cherche recommandations/normes d'écriture pour Java 1.6


Sujet :

Langage Java

  1. #1
    Membre actif Avatar de ze_corsaire
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    240
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 240
    Points : 273
    Points
    273
    Par défaut Cherche recommandations/normes d'écriture pour Java 1.6
    Bonjour,

    J'aimerais savoir si quelqu'un a connaissance de recommandation, préconisations dans le cadre de la programmation java en 1.6.
    Je recherche un doc du type http://java.sun.com/docs/codeconv/CodeConventions.pdf un peu plus à jour, préconisant par exemple l'utilisation des boucles for améliorées, la pratique de l'autoboxing (ou pas), pour des raisons de perf, de lisibilité ou d'homogénéisation.

    Merci.

    ______

  2. #2
    Membre émérite
    Avatar de gifffftane
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    2 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 2 354
    Points : 2 582
    Points
    2 582
    Par défaut
    À ma connaissance cela n'existe pas ; tout le monde suit 90% de ces recommandations ou essaie. Seulement 5% parvient à suivre la recommandation principale : Donne-toi n'importe quelles règles, mais suis-les.

    Il me semble que la pratique s'oriente aujourd'hui vers l'usage d'outils style PMD, qui enregistre quantité de règles d'écriture, et font autant de warning quand au code qui ne les respectent pas. Ces outils rendent de grands services, et sont configurables à l'infini.

    Et sur un cas particulier tu peux demander l'avis d'autres ici même.
    Mieux que Google, utilisez Sur Java spécialisé sur la plate-forme java !
    Pour réaliser vos applications Java dans le cadre de prestations, forfait, conseil, contactez-moi en message privé.

  3. #3
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 71
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Sun a en effet édicté des règles de bases mais tu peux largement les enrichir en fonction de contraintes propre à ton activité. Si tu cherches des exemples, divers projets open-source publient leur règles de codage (voir les site d'apache, d'eclipse...).

    En parlant d'eclipse, si c'est l'IDE que tu utilises, il existe un bon plug-in qui permet d'intégrer la vérification des règles au développement à l'adresse http://eclipse-cs.sourceforge.net/. De nombreuses règles de base sont déjà configurées (plus complètes que celles de Sun si ma mémoire est bonne), la configuration est simple et il est possible d'écrire ses propres règles.

  4. #4
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    802
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 802
    Points : 655
    Points
    655
    Par défaut
    Tu peux aussi tenir compte des évolutions apportées par d'autres langages

    http://codemonkeyism.com/generation-...ramming-style/

  5. #5
    Membre habitué
    Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 133
    Points : 149
    Points
    149
    Par défaut
    Citation Envoyé par verbose Voir le message
    Tu peux aussi tenir compte des évolutions apportées par d'autres langages

    http://codemonkeyism.com/generation-...ramming-style/
    Très sympa ce site, de bonnes pratiques expliquées.

  6. #6
    Membre émérite
    Avatar de gifffftane
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    2 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 2 354
    Points : 2 582
    Points
    2 582
    Par défaut
    Ah je suis bien content de voir que les attributs publics et final trouvent un intérêt !

    Il y a quelques temps j'avais eu une discussion sur ce forum pour dire que je "sentais" que lorsque un attribut était final il valait mieux le mettre directement en public au lieu de faire un getter, on m'avait bien sûr fait remarquer que c'était pas prudent, voire pas normal, ou pire déconseillé, et je vois qu'une tendance est en train de se faire jour en ce sens, merci les américains !

    Je fiche immédiatement ce site sur ma page netvibes.
    Mieux que Google, utilisez Sur Java spécialisé sur la plate-forme java !
    Pour réaliser vos applications Java dans le cadre de prestations, forfait, conseil, contactez-moi en message privé.

  7. #7
    Inactif  
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 885
    Points : 1 310
    Points
    1 310
    Par défaut
    codemonkeyism.com ? Crénondidiou, ce site me pique les yeux de par les mauvaises pratiques qu'il propose


    Sinon, comme ça a été cité : CheckStyle, aussi dispo en plugin pour Eclipse et NetBeans (centres de mise à jour NetBeans pour CheckStyle 1 : http://www.sickboy.cz/checkstyle/aut...autoupdate.xml, et CheckStyle 2 : http://www.sickboy.cz/checkstyle/aut...toupdate-2.xml)
    Une merveille.
    *graou* et même *graou*, ou encore *graou*

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Avatar de adiGuba
    Homme Profil pro
    Développeur Java/Web
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    13 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java/Web
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 13 938
    Points : 23 015
    Points
    23 015
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Salut,

    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Il y a quelques temps j'avais eu une discussion sur ce forum pour dire que je "sentais" que lorsque un attribut était final il valait mieux le mettre directement en public au lieu de faire un getter, on m'avait bien sûr fait remarquer que c'était pas prudent, voire pas normal, ou pire déconseillé, et je vois qu'une tendance est en train de se faire jour en ce sens, merci les américains !
    Je paries que tu as eu ce débat avec moi !

    Perso je vois très peu d'intérêt à cela... si ce n'est de limiter l'évolution du code !

    Citation Envoyé par entreprise38 Voir le message
    codemonkeyism.com ? Crénondidiou, ce site me pique les yeux de par les mauvaises pratiques qu'il propose
    +1
    Je vois très peu d'intérêt dans tous cela, mis à part pour les remarques #1 concernant final et #5 sur les interfaces...

    a++

  9. #9
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 71
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Ah je suis bien content de voir que les attributs publics et final trouvent un intérêt !
    Les attributs certes, mais l'article évoque tout un tas d'autres éléments importants qui peuvent être finalisés. Un code est clean, je pense, quand tous les éléments qui le composent ont la portée minimum qu'ils peuvent avoir. C'est vrai pour la portée au sens accessibilité (public, private, etc...) mais aussi pour la modifiabilité et l'extensibilté. Donc tout ce qui peut être final dans du Java devrait l'être, i.e.:
    • Les attributs des classes qui sont invariants,
    • Les variables locales qui ne sont pas réaffectées,
    • Pour les paramètres de méthodes, la question ne se pose pas, il devraient toujours l'être,
    • Les classes qui ne sont pas dérivées (i.e. si on veut être aussi rigoureux que possible, toutes les classes qui ne sont pas abstraites ; si, si, c'est toujours possible),
    • Toutes les méthodes qui ne sont pas "Overridées".


    Et, comme par un effet du hasard, les IDE peuvent souvent rajouter les mots clef final pour nous partout où c'est possible.

    je "sentais" que lorsque un attribut était final il valait mieux le mettre directement en public au lieu de faire un getter
    Ça, ça dépend des cas à mon sens. masquer des attributs peut avoir une signification sémantique. Mais quoi qu'il en soit, utiliser un getter pour lire un attribut final est effectivement inutile et contre-productif.

    codemonkeyism.com ? Crénondidiou, ce site me pique les yeux de par les mauvaises pratiques qu'il propose
    Pas tout à fait d'accord. Cet article propose quelques éléments méthodologiques tout à fait pertinents, à l'exclusion du point 2 qui est de nature à faire faire beaucoup trop d'opérations d'allocation inutiles. Le point 3 peut quand à lui être complété ; parcourir une liste en y appliquant un filtre, ça se fait en créant un itérateur sur celle-ci.

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Avatar de adiGuba
    Homme Profil pro
    Développeur Java/Web
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    13 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java/Web
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 13 938
    Points : 23 015
    Points
    23 015
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Salut,

    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    • Les attributs des classes qui sont invariants,
    • Les variables locales qui ne sont pas réaffectées,
    +1
    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    • Pour les paramètres de méthodes, la question ne se pose pas, il devraient toujours l'être,
    Pas forcément, perso j'utilise parfois quelque chose du style :
    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    public void method(MyObject value) {
        if (value == null) {
            value = DEFAULT_VALUE;
        }
     
        // utilisation de "value" qui n'est jamais null
    }
    Mais bon là je chipote

    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    • Les classes qui ne sont pas dérivées (i.e. si on veut être aussi rigoureux que possible, toutes les classes qui ne sont pas abstraites ; si, si, c'est toujours possible),
    • Toutes les méthodes qui ne sont pas "Overridées".
    Là par contre je ne suis pas d'accord ! On casse toutes les possibilités d'évolutions pour rien

    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    Ça, ça dépend des cas à mon sens. masquer des attributs peut avoir une signification sémantique. Mais quoi qu'il en soit, utiliser un getter pour lire un attribut final est effectivement inutile et contre-productif.
    Cela permet de cacher l'implémentation.



    a++

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    Ça, ça dépend des cas à mon sens. masquer des attributs peut avoir une signification sémantique. Mais quoi qu'il en soit, utiliser un getter pour lire un attribut final est effectivement inutile et contre-productif.
    La tu pense programmation fonctionnelle et non programmation objet. C'est le principe même de l'encapsulation. T'as pas a savoir ce que fait l'instance qu'on te passe en interne ni comment elle le fait. Donc un getter est utile dans la pluspart des cas. Personellement, les seule cas ou je les outrepasse, ce sont les cas ou j'ai des garantie de controle total, par exemple quand l'attribut en question est sur une static inner class non visible de l'extérieur et que l'objet en question n'est qu'un support de donnée entre des appels de méthode.

    Quand au mot clé final sur les méthodes, avec un telle pratique, bonne chance lorsque tu gèrera des projets avec de nombreux sous projet. Quand le projet X aura besoin de faire une sous classe de Y pour une raison quelconque et que pour ça faut modifier le projet Y mais que le projet Y il est géré par un autre équipe et que l'équipe en question peut pas te faire une release stable de la dernière version de Y avant dans 3 semaine et que ton projet X doit être fini dans 2 semaines.... Tu va finir avec un fork de Y spécialement pour ton projet avec juste un mot clé retiré... Et ce our chaque librairie ou le problème se rencontrera :s

    Honnêtement, y a rien de plus pénible que de tomber sur une méthode final que t'as besoin d'écraser dans une librairie sur laquelle t'as pas le controle.

    Je connais pas beaucoup de méthode final dans l'api de sun. Il y en a partout sur Vector. Combien de fois j'ai pas entendu des programmeur autour de moi raler parce qu'il ne pouvaient pas hériter de Vector ....

  12. #12
    Membre émérite
    Avatar de gifffftane
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    2 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 2 354
    Points : 2 582
    Points
    2 582
    Par défaut
    Bon, alors, ce qui n'était pour moi qu'une réflexion mise en pratique critique (les attributs publics finaux) devient brutalement une sorte de tout ou rien. Ainsi va l'informatique : des extrêmes, des chapelles. Tout placer en final sans autre forme de procès me semble ridicule.

    Cet article, qui semble le proposer, propose aussi d'autres approches de la programmation (par objets immuables, par clones, etc). C'est cette autre approche qu'il faut comprendre et critiquer, pas le fait de mettre final à droite et à gauche.

    Concernant les attributs final publiques, j'y voyais d'abord une plus grande élégance ; désolé, mais moi je trouve du plus total ridicule que 95% de mes getTruc se réduisent à un return truc, sous prétexte de ménager des évolutions inexistantes dans 95,95% des cas.

    Parrallèlement, je me suis rendu compte que l'usage de final sur les attributs me guidait pour une initialisation plus claire de mes objets, et une plus grande clarté du code. Mais cela ne m'empêche pas de conserver des attributs non final, lorsqu'ils varient durant la vie du projet.

    À partir de là, si pour les attibuts final l'usage est mieux ciblé, s'ils sont initialisés à un seul endroit parfaitement contrôlé (la non init d'un attribut final est une faute de syntaxe, donc visible dès la compilation), il me semblait jouable de parier sur le fait que cet attribut présentait une grande stabilité, par rapport au rôle propre de cet objet, et donc que l'on puisse se passer de get... et privilégier l'accés direct.

    Et je rejoins totalement l'article sur ce point qui insiste sur la notion de rôle (mais en y adjoignant des interfaces, ce qui évidemment n'est pas pratique pour les attributs...)

    De plus un attribut final, ne pouvant s'initialiser que par le biais du constructeur, un constructeur n'étant pas redéfinissable en java (il est forcément appelé par ses héritiers), est en quelque sorte transparent devant l'héritage : il est forcément maintenu.

    Cela oblige aussi à considérer que, quelque soit ce que fait l'extérieur sur cet attribut, l'objet conteneur est capable de rendre un traitement correct. Mais que l'on fasse getTruc ou public truc cela revient au même, puisque de toutes manières truc se trouve libre à l'extérieur. L'avantage de la première forme étant qu'on peut contrôler et réagir un minimum à sa sortie, l'avantage de la seconde forme est que... on ne peut pas le faire : on est sûr que la lecture d'un attribut d'objet ne modifie pas cet objet, ce qui est une règle fondamentale de bonne programmation, sauf erreur.

    Last but not the least, on réfléchit mieux sur les get et set, qui ne sont plus uniquement des garanties de bonnes programmation objet, mais donnent une indication sur les états d'un objet.

    L'article donne un autre point de vue de la chose, en considérant qu'un objet doit être tout final, donc sans état, rejetant le marquage de ces états sur les traitements et les échanges, enfin je suppose. Peut être ?
    Mieux que Google, utilisez Sur Java spécialisé sur la plate-forme java !
    Pour réaliser vos applications Java dans le cadre de prestations, forfait, conseil, contactez-moi en message privé.

  13. #13
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    333
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 333
    Points : 293
    Points
    293
    Par défaut
    Quand au mot clé final sur les méthodes, avec un telle pratique, bonne chance lorsque tu gèrera des projets avec de nombreux sous projet. Quand le projet X aura besoin de faire une sous classe de Y pour une raison quelconque et que pour ça faut modifier le projet Y mais que le projet Y il est géré par un autre équipe et que l'équipe en question peut pas te faire une release stable de la dernière version de Y avant dans 3 semaine et que ton projet X doit être fini dans 2 semaines.... Tu va finir avec un fork de Y spécialement pour ton projet avec juste un mot clé retiré... Et ce our chaque librairie ou le problème se rencontrera :s
    +1

    J'ai eu un cas similaire avec une méthode private dans une librairie ... je suis passé par l'introspection pour modifier à chaud .... pas terrible

    Il vaut mieux mettre les méthodes à protected (que private )lorsque le code fourni est amené à être une librairie.

    Pour répondre à la question initiale, je conseillerait l'utilisation d'outil integrés à l'ide; les documents sont trop peu souvent lu par les équipes ....

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Avatar de adiGuba
    Homme Profil pro
    Développeur Java/Web
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    13 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java/Web
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 13 938
    Points : 23 015
    Points
    23 015
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Cet article, qui semble le proposer, propose aussi d'autres approches de la programmation (par objets immuables, par clones, etc). C'est cette autre approche qu'il faut comprendre et critiquer, pas le fait de mettre final à droite et à gauche.
    Les objets immuables sont déjà très utilisé en Java. Mais l'article semble se concentrer uniquement sur ces derniers !

    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Concernant les attributs final publiques, j'y voyais d'abord une plus grande élégance ; désolé, mais moi je trouve du plus total ridicule que 95% de mes getTruc se réduisent à un return truc, sous prétexte de ménager des évolutions inexistantes dans 95,95% des cas.
    Donc on devrait bloquer toute possibilité d'évolution ?


    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Parrallèlement, je me suis rendu compte que l'usage de final sur les attributs me guidait pour une initialisation plus claire de mes objets, et une plus grande clarté du code. Mais cela ne m'empêche pas de conserver des attributs non final, lorsqu'ils varient durant la vie du projet.
    Là je suis tout à fait d'accord : les attributs finaux permettent d'avoir quelque chose de très carré et bien propre ! C'est vraiment très intéressant à utiliser lorsque c'est possible.

    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    À partir de là, si pour les attibuts final l'usage est mieux ciblé, s'ils sont initialisés à un seul endroit parfaitement contrôlé (la non init d'un attribut final est une faute de syntaxe, donc visible dès la compilation), il me semblait jouable de parier sur le fait que cet attribut présentait une grande stabilité, par rapport au rôle propre de cet objet, et donc que l'on puisse se passer de get... et privilégier l'accés direct.
    Le problème avec cela c'est que tu montre au grand jour ta cuisine interne, et que tu t'interdis toute évolution.

    Ce n'est pas parce que ton attribut est final, qu'il le restera pour toujours dans les évolutions de ta classe. Il y a de multiple raison qui font qu'un attribut peut évoluer sans que la propriété qu'il représente n'en fassent autant...

    Et je ne parle pas du fait qu'il ne peut pas y avoir de surcharge d'attribut...

    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Et je rejoins totalement l'article sur ce point qui insiste sur la notion de rôle (mais en y adjoignant des interfaces, ce qui évidemment n'est pas pratique pour les attributs...)
    Oui : belle incohérence dans les propos !


    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    Cela oblige aussi à considérer que, quelque soit ce que fait l'extérieur sur cet attribut, l'objet conteneur est capable de rendre un traitement correct. Mais que l'on fasse getTruc ou public truc cela revient au même, puisque de toutes manières truc se trouve libre à l'extérieur. L'avantage de la première forme étant qu'on peut contrôler et réagir un minimum à sa sortie, l'avantage de la seconde forme est que... on ne peut pas le faire : on est sûr que la lecture d'un attribut d'objet ne modifie pas cet objet, ce qui est une règle fondamentale de bonne programmation, sauf erreur.
    Je ne comprend pas ce que tu veux dire par là ?

    Citation Envoyé par gifffftane Voir le message
    L'article donne un autre point de vue de la chose, en considérant qu'un objet doit être tout final, donc sans état, rejetant le marquage de ces états sur les traitements et les échanges, enfin je suppose. Peut être ?
    C'est le principe des objets immuables, déjà intégré dans Java (il n'y a rien de neuf là dedans). Ce qui me pose problème c'est que l'article semble présente cela comme la seule solution alors qu'on a également besoin de manipuler des objets muables...


    Pour en revenir à l'article en question, le problème c'est qu'il se présente comme des généralités, mais cela s'applique pour la plupart des points à des cas très particulier...

    1. Final is your new love.
      Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne les variables locales et les attributs lorsque c'est possible.

    2. No setters.
      Là je ne suis pas d'accord du tout ! Cela implique qu'on ne devrait utiliser que des objets immuables !
      Or si ces derniers sont très utiles (ils permettent de partager des objets sans effet de bord), ils ne s'appliquent pas à tous les cas !

      Un exemple tout bête : sans "setter", tu serait obligé de totalement reconstruire ton interface graphique à chaque fois que tu veux modifier le moindre texte d'un label

      Les notions de classes immuables et de classes muables doivent exister conjointement, car elles représentent deux utilisations différentes.


      Enfin, je ne suis pas du tout d'accord concernant le fait de supprimer les "getters" pour les remplacer par des méthodes utilitaires. Cela limite forcément les cas d'utilisation...

    3. Do not use loops for list operations.
      Oui et non...
      Le problème c'est que cela repose sur des APIs qui ne sont pas standard...

      Si on utilises ces librairies (ou qu'on se développe une méthode filter()) il n'y a aucun problème à cela, mais de là à en faire une norme il y a une marge...

      Franchement la différence est assez minime :
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      1
      2
      3
      4
      5
      6
      List<Person> beerDrinkers = new ArrayList<Person>();
      for (Person p: persons) {
          if (p.getAge() > 16) {
      	    beerDrinkers.add(p);
          }
      }
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      1
      2
      3
      4
      5
      6
      Predicate<HasAge> canDrinkBeer = new Predicate<HasAge>() {
          public boolean apply(HasAge hasAge) {
              return hasAge.getAge() > 16;
          }
      };
      List<Person> beerDrinkers = filter(persons, canDrinkBeer);
      Par contre cela deviendra un must-have avec les closures (si elles sont un jour intégré au langage), car on obtiendra alors quelque chose comme cela :
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      List<Person> beerDrinkers = filter(persons, {Person p => p.getAge() > 16} );
    4. [b]Use one liners:[/code]
      Je ne suis pas trop fan du genre (mis à part pour la variable locale totalement inutile dans son exemple).
      Perso entre :
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      1
      2
      3
      4
      5
      public int add(int a, int b)
      {
      	int result = a + b;
      	return result;
      }
      et
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      public int add(int a, int b) { return a + b; }
      Je prefère franchement utiliserla convention de Sun :
      Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
      1
      2
      3
      public int add(int a, int b) {
      	return a + b;
      }
      Mais encore une fois c'est un cas ultra-particulier qui se limite aux méthodes d'une ligne...

    5. Use many, many objects with many interfaces.
      C'est le second point sur lequel je suis d'accord.
      L'utilisation des interfaces permet de rendre le code plus générique.

      Mais il ne faut toutefois pas en abuser


    6. Use Erlang-Style Concurrency.
      Je n'ai pas eu le temps de regarder cela de plus près... donc je ne me prononcerait pas là dessus.


    7. Use Fluent Interfaces.
      Un petit oui car cela peut s'avérer pratique... mais avec l'absence d'un type "This" cela supporte mal l'héritage.
      Enfin cela ne s'adapte pas forcément à tous les cas.

    8. Data Transfer Objects without setters and getters.
      Déjà sont exemple est un peu biaisé, car d'un coté on a une classe muable, et de l'autre une classe "presque" immuable (il faudrait qu'elle soit final pour cela).

      Mais surtout on perd tout l'interêt de la POO : plus d'encapsulation ni de surcharge possible !



    a++

  15. #15
    Expert éminent sénior
    Avatar de tchize_
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    25 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 25 481
    Points : 48 794
    Points
    48 794
    Par défaut
    Citation Envoyé par adiGuba Voir le message
    [*]Use many, many objects with many interfaces.
    C'est le second point sur lequel je suis d'accord.
    L'utilisation des interfaces permet de rendre le code plus générique.

    Mais il ne faut toutefois pas en abuser
    Avec les IDE moderne, sauf cas particulier de librairies dont l'analyse a été faite en prévision, il n'est souvent pas nécessaire de prévoir déjà les interface dès le départ. Dans les exemples qu'il donne, j'ai tendance à dire que, dès qu'une deuxième classe se retrouve avec le même set de comportements, à ce moment il devient intéressant d'en extraire une interface. Mais il est inutile de faire ces interfaces avant d'avoir ces deux classes, sinon on tombe dans un travers facile à atteindre: l'over-engineering.
    Ne pas hésiter à utiliser le refactoring autant que nécessaire. Extraire une interface dans un IDE, et refaire tous les code qui utilise la classe pour qu'ils utilisent l'interface, ca met 30 secondes dans un IDE moderne.

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Avatar de adiGuba
    Homme Profil pro
    Développeur Java/Web
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    13 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java/Web
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 13 938
    Points : 23 015
    Points
    23 015
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par tchize_ Voir le message
    Extraire une interface dans un IDE, et refaire tous les code qui utilise la classe pour qu'ils utilisent l'interface, ca met 30 secondes dans un IDE moderne.
    Même sans IDE ce n'est pas beaucoup plus long

    C'est pour cela que je disais qu'il ne fallait pas en abuser !

    Par contre il est bien de penser aux interfaces standard lorsque cela s'applique, comme Iterable/Closeable/Readable/Appendable...

    a++

  17. #17
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 71
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Et ben, ça a fait couler de l'encre (électronique) !!! Mais je trouve aussi que le débat est intéressant. Je vais essayer de répondre à tout...

    public void method(MyObject value) {
    if (value == null) {
    value = DEFAULT_VALUE;
    }

    // utilisation de "value" qui n'est jamais null
    }
    C'est une pratique assez courante mais que je ne retiens pas. Je ne suis pas favorable au fait d'utiliser la copie dans la stack d'un paramètre passé à une méthode pour servir de variable locale. Autant en déclarer une nouvelle (ça ne coute pas beaucoup plus cher, c'est même le moins que l'on puisse dire). Donc en ce qui me concerne, je recommande l'utilisation de critères de compilation le plus dur possible dans l'IDE et ce cas est réglé comme une erreur. Ceci dit, on est OK pour dire que dans ce cas précis, il s'agit un peu de chipoter.

    Là par contre je ne suis pas d'accord ! On casse toutes les possibilités d'évolutions pour rien
    Quand au mot clé final sur les méthodes, avec un telle pratique, bonne chance lorsque tu gèrera des projets avec de nombreux sous projet.
    Là il s'agit beaucoup moins de chipoter en l'occurrence et ce point est à mon avis très structurant. En l'occurrence comme j'ai justement la responsabilité des sous projets inscrits eux mêmes dans des hiérarchies ascendantes de projets qui regroupent au total des centaines de personnes sur les activités de développement (mettons 500 pour fixer les idées), et tout ça avec des critères de fiabilité très très (très) sévères, je pense largement pouvoir m'exprimer.

    D'abord, on ne casse absolument pas les possibilités d'évolution. Ce qui ne peut être fait par dérivation peut toujours l'être par composition et délégation (méthode qui est d'ailleurs celle recommandée par les auteurs du GoF et qui a le gros avantage d'éviter les overrides avec oubli d'appel de la "super" méthode). Ensuite, lorsque on fournit une certaine bibliothèque, qui possède des API, pour peu que celles-ci aient été bien conçues (cas certes rarissime), elles doivent aussi avoir une méthode d'emploi bien déterminée. Le fait que tout le monde puisse tout dériver et faire des overrides sur tout et n'importe quoi est une très sérieuse source de problèmes ET de perte de temps. En effet, une personne qui développe ne perdra pas de temps à savoir quelle méthode il doit dériver pour générer tel ou tel comportement si la plupart de celles qui sont disponibles ne peuvent pas l'être.

    Pour ce qui est du JDK, le fait que rien ne soit finalisé pose parfois des problème (revérifie bien tchize_ mais Vector n'est pas final et ne comporte pas de méthode final). Petit exemple: JComponent. Cette classe est effectivement basée sur le fait qu'on peut tout dériver pour surcharger tous les comportements (dessin du composant, des bordures, des enfants). Combien de fois j'ai dû régler des problèmes (pas dans mon équipe) de personnes qui ont surchargé paint() de manière brute et pas paintComponent(), si possible sans appeler super.paint() et qui n'arrivaient pas au résultat attendu (un petit cas parmi d'autres).

    L'exemple du JDK pas la seule référence en matière de bibliothèque. Prenons par exemple SWT. Celle-ci interdit (en runtime, certes) la dérivation des classes des widgets. Tiens donc

    Tout ça pour dire que, dans le cadre du pilotage de développement volumineux, il faut pouvoir organiser de la manière la plus précise possible le travail des gens, et l'organisation c'est:
    • Du classement,
    • Des contraintes.


    D'ailleurs les (quelques une parmi beaucoup d'autres) contraintes que j'évoque ici, je ne les ai pas sorties su chapeau. Elles sont le résultat d'un consensus discuté par un collège d'experts et leur application a été notoirement profitable.

    Bon, alors, ce qui n'était pour moi qu'une réflexion mise en pratique critique (les attributs publics finaux) devient brutalement une sorte de tout ou rien. Ainsi va l'informatique : des extrêmes, des chapelles. Tout placer en final sans autre forme de procès me semble ridicule.
    Ça te semble peut être ridicule mais il vaut mieux à mon sens maximiser les contraintes dans un premier temps et, au besoin, les lever après réflexion s'il s'avère que la conception initiale est insuffisante plutôt que de devoir rattraper des erreurs d'emploi aux interfaces entre différents équipes qui se sont propagées partout (ce qui est en général irrattrapable, en fait).

    La tu pense programmation fonctionnelle et non programmation objet. C'est le principe même de l'encapsulation [...]
    Oui tu as raison. Disons que j'ai volontairement appuyé un peu fort sur ce point pour dire que cela peut à mon sens avoir un intérêt de laisser dans certains cas des attributs "public". Mais en effet, c'est plutôt à réserver à des cas bien précis. Je note par exemple que la classe Point citée dans la page web à l'origine du débat est peu ou prou une image de celle du JDK/AWT et que ses attributs sont effectivement public (et même pas final d'ailleurs). On trouve des cas similaires partout dans le code d'eclipse et pas seulement dans les bibliothèques graphiques. En général, ce genre de chose est utilisé dans du code qui est par nature relativement invariant et où les performances sont assez cruciales.

    Je suis d'accord aussi sur la problématique de portée. Ces pratiques ont une nature plutôt "interne". Mais pour résumer, je dirais que je ne suis pas catégorique sur le fait de systématiquement masquer les attributs.

    Bon aller, c'est tout pour l'instant...

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Avatar de adiGuba
    Homme Profil pro
    Développeur Java/Web
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    13 938
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java/Web
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 13 938
    Points : 23 015
    Points
    23 015
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    C'est une pratique assez courante mais que je ne retiens pas. Je ne suis pas favorable au fait d'utiliser la copie dans la stack d'un paramètre passé à une méthode pour servir de variable locale. Autant en déclarer une nouvelle (ça ne coute pas beaucoup plus cher, c'est même le moins que l'on puisse dire). Donc en ce qui me concerne, je recommande l'utilisation de critères de compilation le plus dur possible dans l'IDE et ce cas est réglé comme une erreur. Ceci dit, on est OK pour dire que dans ce cas précis, il s'agit un peu de chipoter.
    Je comprend vraiment ton avis
    Disons que j'aime bien cela non pas pour des raisons d'optimisations, mais simplement pour éviter de manipuler deux références vers le même objet...


    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    D'abord, on ne casse absolument pas les possibilités d'évolution. Ce qui ne peut être fait par dérivation peut toujours l'être par composition et délégation (méthode qui est d'ailleurs celle recommandée par les auteurs du GoF et qui a le gros avantage d'éviter les overrides avec oubli d'appel de la "super" méthode).
    Cela n'offre pas toujours les mêmes possibilités, en particulier dans le cas où les types ne sont pas compatible.



    Citation Envoyé par Yomhgui Voir le message
    Ensuite, lorsque on fournit une certaine bibliothèque, qui possède des API, pour peu que celles-ci aient été bien conçues (cas certes rarissime), elles doivent aussi avoir une méthode d'emploi bien déterminée. Le fait que tout le monde puisse tout dériver et faire des overrides sur tout et n'importe quoi est une très sérieuse source de problèmes ET de perte de temps. En effet, une personne qui développe ne perdra pas de temps à savoir quelle méthode il doit dériver pour générer tel ou tel comportement si la plupart de celles qui sont disponibles ne peuvent pas l'être.
    Attention je n'ai pas dit qu'aucune méthode devait être final. J'ai simplement dit que ce ne devait pas être le cas automatiquement.
    Si une méthode ne doit pas être dérivé, elle doit bien sûr être final bien sûr !

    Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant l'exemple de JComponent.paint(). L'API standard se traine malheureusement un grand nombre d'erreur difficilement corrigeable sans casser la compatibilité...


    a++

  19. #19
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    71
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 71
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    Cela n'offre pas toujours les mêmes possibilités, en particulier dans le cas où les types ne sont pas compatible.
    Oui, on peut en effet rencontrer ce genre de problèmes. Je pense quand même qu'on peut dans pratiquement tous les cas s'en affranchir, et en tous cas de manière certaine dans du code dont on a le contrôle. Les interfaces dont il était questions ailleurs seront d'ailleurs très profitables pour traiter ces cas.

    Maintenant, dans le cas de code sur lequel on a pas la maîtrise, on peut faire face à des situations un peu plus délicates. Il est vrai que si tu veux passer à une méthode qui attend un Vector (par exemple) une instance qui possède des comportements légèrement différents d'un Vector standard, pas d'autres moyens que de dériver. Ceci dit:

    • Le problème ne se poserait pas si la méthode en question attendait une List. Et en ce qui me concerne, je ne suis pas favorable à l'utilisation des classes de collection du JDK ailleurs que pour leur instanciation. Dans le code, il me semble nettement préférable d'utiliser les interfaces (Collection, List, Map, etc etc).
    • Est-ce que tous les cas ne peuvent pas être traités par une conception adaptée ? J'ai (fortement) tendance à penser que oui.


    Attention je n'ai pas dit qu'aucune méthode devait être final. J'ai simplement dit que ce ne devait pas être le cas automatiquement.
    Si une méthode ne doit pas être dérivé, elle doit bien sûr être final bien sûr !
    Absolument . L'objectif in fine n'est pas d'être catégorique mais de donner des recommandations (quoique dans mon équipe, je veille de manière approfondie à leur application). Mais ma vision de ce problème est que toute méthode n'a pas besoin d'être dérivée tant qu'elle ne l'a pas été. Si le besoin se manifeste, il peut être pris en charge rapidement. Ça n'a pratiquement aucun coût de supprimer un modificateur final puisque ça ne met pas le code en risque de régression. Et, si un besoin apparait dans ce sens, le fait de devoir supprimer un qualificateur existant à (l'énorme) mérite d'appeler une réflexion sur la pertinence de ce choix (réflexion qui n'aura jamais lieu si le qualificateur n'existait pas et que tout le monde a posé ses petites dérivations comme il l'entend - depuis le gourou qui maitrise super bien le contexte jusqu'au développeur débutant, éventuellement insuffisamment encadré par son responsable technique... je peux garantir qu'il existe aussi).

  20. #20
    Membre émérite
    Avatar de gifffftane
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    2 354
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 2 354
    Points : 2 582
    Points
    2 582
    Par défaut
    Les possibilités d'évolution ne sont nullement cassées avec des attributs finaux publics, et c'est une légende urbaine que de dire qu'avec des getters et des setters elles sont facilitées.

    Encore pire, les possibilités d'évolution ne sont nullement facilités par la multiplication des interfaces, l'accumulation des configurations ou que sais-je encore.

    Ce qui facilite l'évolution est de comprendre ce que l'on informatise, comment cette chose évolue, et comment l'écrire dans le langage que l'on utilise. Ce n'est pas le code seul qui évolue, c'est le couple chose + écriture.

    Si l'on ne pense qu'à l'évolution du code, alors effectivement on multiplie les interfaces et les getters, et l'on voit apparaître ces horipilantes FactoryBuilderImplImpl communes aux bibliothèques XML.

    Un attribut final public a comme signification, en gros :
    - cet attribut se contrôle entièrement à la création de l'objet,
    - vous pouvez toutefois utiliser librement cet attribut, l'objet se comportera de façon logique et compréhensible à toutes vos modifs sur cet attribut.
    - en lui même il fait partie des constituants visibles de l'objet, non de son état (mais il peut y avoir des constituants de constituants qui marquent un état).

    Par exemple, une roue de bagnole.

    Il va de soi qu'une bagnole a des roues a sa construction, toutefois on peut lui retirer (c'est pas tout à fait final, je l'admets) ou modifier ses roues, et si vous voulez faire évoluer la bagnole vous devez aussi réfléchir à l'évolution des roues ce qui me parait parfaitement logique, mais cela n'en bloque pas les évolutions. C'est le contraire qui est illogique : prétendre faire évoluer les roues sans considérer une évolution de la bagnole est complètement illusoire.

    Enfin, question état, que la bagnole roule ou pas, elle a des roues (cela ne manifeste pas un changement d'état), roues que l'on voit (c'est mieux), et toujours les mêmes ; par contre, si elle roule, alors les roues tournent. Un changement d'état de l'objet peut impliquer un changement d'état des constituants, mais pas forcément de la présence de ces constituants.
    Mieux que Google, utilisez Sur Java spécialisé sur la plate-forme java !
    Pour réaliser vos applications Java dans le cadre de prestations, forfait, conseil, contactez-moi en message privé.

Discussions similaires

  1. Cherche une API de report pour JAVA
    Par MaxLaMenaX dans le forum Documents
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/04/2009, 09h54
  2. Cherche un outil de reporting comme BIRT pour Java
    Par tiboudchou dans le forum Autres outils décisionnels
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/01/2007, 15h25
  3. Votre EDI préferé pour Java (2003-2004) ?
    Par christopheJ dans le forum EDI et Outils pour Java
    Réponses: 73
    Dernier message: 17/10/2005, 18h05
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2005, 19h30
  5. Profiler pour Java
    Par donde dans le forum Tests et Performance
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/02/2003, 18h36

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo