IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

L'IA aurait ruiné le forum de questions-réponses Quora selon Jonn Elledge


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 984
    Points
    36 984
    Par défaut L'IA aurait ruiné le forum de questions-réponses Quora selon Jonn Elledge
    L'IA aurait ruiné le forum de questions-réponses Quora selon Jonn Elledge,
    mais des utilisateurs affirment que Quora s'est ruiné tout seul bien avant

    Quora, une plateforme de questions-réponses en ligne, connaît des bouleversements dus à l'intégration croissante de l'intelligence artificielle (IA), selon Jonn Elledge. Cependant, certains utilisateurs estiment que Quora avait déjà perdu de sa superbe bien avant cette évolution. L'IA a profondément transformé notre quotidien, simplifiant de nombreux aspects de nos vies, notamment la création de contenu. Cependant, cette avancée a également entraîné une détérioration de la qualité des questions et des réponses sur Quora. L'utilisation accrue de l'IA pour générer du contenu a éloigné la plateforme de son objectif initial de fournir des réponses pertinentes et des perspectives uniques. Cette tendance soulève des questions quant à la stratégie de Quora, qui semble privilégier l'augmentation du trafic plutôt que l'engagement authentique des utilisateurs.

    Quora est une plateforme en ligne où les utilisateurs posent des questions et y répondent, offrant ainsi une ressource précieuse pour la recherche et l'interaction avec des experts sur divers sujets. Utilisé mondialement, il permet d'explorer une grande variété de thématiques. Elle bénéficie d'une forte visibilité dans les résultats de recherche, ce qui en faisait autrefois un outil précieux pour accroître la visibilité d'une entreprise en répondant à des interrogations. Une analyse des tendances de recherche sur Google en 2022 révèle que Quora était particulièrement populaire en Inde, bien que ses performances dans les résultats de recherche restaient élevées pour de nombreuses requêtes.

    Nom : QuoraB.png
Affichages : 21316
Taille : 87,1 Ko

    La capacité de Quora à fournir des réponses pertinentes aux questions des utilisateurs pourrait expliquer en partie son classement élevé dans les résultats de recherche de Google, étant donné que Google vise à présenter des pages web répondant aux questions des internautes. En février 2022, Quora occupait respectivement les positions 276 et 323 dans les classements de popularité Alexa pour le trafic aux États-Unis et à l'échelle mondiale. Il y a deux ans, les données de Google Trends sur cinq ans indiquaient une tendance à la hausse pour Quora, soulignant ainsi sa croissance continue.

    L'émergence de l'IA générative dans la création de contenu

    L'intelligence artificielle générative (IA générative) est une technologie qui peut produire divers types de contenus tels que du texte, des images, du son et des données synthétiques. Son engouement récent est attribuable à l'émergence de nouvelles interfaces utilisateur simples permettant de créer rapidement du contenu de haute qualité, comme des textes, des graphiques et des vidéos.

    Bien que cette technologie ne soit pas nouvelle, elle remonte aux années 1960 avec les premiers chatbots. Cependant, ce n'est qu'en 2014, avec l'introduction des réseaux antagonistes génératifs (GAN), qu'elle a pu créer des contenus authentiques et convaincants, tels que des images, des vidéos et des sons, de manière réaliste. Cette avancée a ouvert de nouvelles perspectives, notamment dans l'amélioration du doublage de films et la création de contenus éducatifs enrichis, mais elle a également soulevé des préoccupations concernant les « deepfakes » et les attaques de cybersécurité.

    Deux avancées récentes ont été cruciales dans la diffusion de l'IA générative. Malgré ces progrès, des défis persistent en termes de précision et de partialité, mais les capacités de l'IA générative laissent entrevoir des changements fondamentaux dans la technologie d'entreprise et les opérations des entreprises. L'IA générative, comme le ChatGPT d'OpenAI, pourrait complètement réorganiser la façon dont le contenu numérique est développé, a déclaré Nina Schick, conseillère et conférencière en IA : « Je pense que nous pourrions atteindre 90 % du contenu en ligne généré par l'IA d'ici 2025, donc cette technologie est exponentielle ». « Je crois que la majorité du contenu numérique va commencer à être produite par l'IA. Vous voyez ChatGPT... mais il y a toute une pléthore d'autres plateformes et applications qui arrivent. »

    Au fil des années, de nombreux internautes se sont tournés vers des plateformes en ligne pour poser une multitude de questions sur divers sujets. Parmi ces sites, Quora a longtemps été reconnu comme une ressource précieuse, offrant la possibilité de poser des questions et de recevoir des réponses de qualité. Cependant, une évolution notable est survenue récemment dans la qualité et la nature des interactions sur cette plateforme.

    Les utilisateurs les plus actifs ne semblent plus mettre en avant leurs qualifications ou leur expertise, mais préfèrent énumérer leurs voyages et leurs compétences linguistiques. De plus, les questions envoyées par e-mail deviennent de plus en plus étranges, suscitant des doutes quant à leur provenance réelle. En effet, il est apparu que de nombreuses questions sont générées par une intelligence artificielle plutôt que par des utilisateurs humains, remettant en question la qualité et la pertinence du contenu proposé sur Quora. Ce qui soulève ainsi le problème de l'utilisation de l'IA pour générer du contenu, mettant en lumière les limitations de cette technologie et son incapacité à comprendre ou à fournir des réponses authentiques.

    L'une des principales limites du contenu généré par l'IA est son manque de créativité et d'originalité. Si l'IA peut produire rapidement de grandes quantités de contenu, elle s'appuie souvent sur des modèles ou des algorithmes préexistants pour générer ce contenu. Cela signifie que le résultat peut devenir formel et répétitif, sans l'étincelle de la créativité humaine.

    Les humains ont une capacité unique à trouver des idées nouvelles et originales, à établir des liens entre des sujets apparemment sans rapport, et à injecter de la personnalité dans leurs écrits. L'IA, en revanche, ne peut travailler qu'avec ce pour quoi elle a été programmée. Bien que les chercheurs s'efforcent de mettre au point une IA capable de générer des contenus plus créatifs, nous sommes encore loin de machines capables d'égaler la profondeur et la richesse de la créativité humaine.

    L'intelligence artificielle sur Quora tend à transformer la plateforme en une plateforme moins authentique

    Dans les discussions sur l'intelligence artificielle, un sujet brûlant est la nécessité de maintenir une implication humaine, afin de garantir que les algorithmes restent impartiaux. Il est également primordial de revoir attentivement les produits générés et de se demander s'ils correspondent à l'image que nous souhaitons pour notre organisation. À cet égard, il convient de souligner que la stratégie actuelle semble ignorer l'essence même de Quora et son attrait initial : plutôt que de favoriser la réflexion profonde, elle semble se concentrer uniquement sur la maximisation de l'engagement.

    Si l'IA a indéniablement simplifié certains aspects de notre vie quotidienne, son intégration croissante dans la génération de contenu semble avoir entraîné une détérioration significative de la valeur des réponses sur Quora. Les utilisateurs déplorent une baisse de la pertinence et de l'unicité des réponses, attribuée à l'automatisation croissante du processus de rédaction. Au lieu de promouvoir des échanges authentiques et informatifs, la plateforme semble désormais privilégier la quantité de contenu généré, au détriment de sa qualité intrinsèque.


    De plus, la critique s'étend à la stratégie commerciale de Quora, qui semble accorder plus d'importance à l'augmentation du trafic qu'à l'engagement véritable des utilisateurs. Certains commentateurs soulignent que la création de contenu par l'IA est moins axée sur la satisfaction des besoins des utilisateurs que sur la maximisation des interactions sur la plateforme. Cette approche pourrait compromettre la confiance des utilisateurs et nuire à la réputation de Quora en tant que source fiable d'informations et de perspectives diverses.

    Enfin, les avis mettent en lumière les dangers potentiels d'un engagement parasocial avec les systèmes d'intelligence artificielle. L'idée que des utilisateurs puissent interagir avec des posts générés par des IA sans même en être conscients suscite des inquiétudes quant à la manipulation des comportements et des opinions. Cette dynamique soulève des questions éthiques sur la transparence et la responsabilité dans l'utilisation de l'IA pour influencer le comportement des utilisateurs, renforçant ainsi les préoccupations quant à l'évolution de Quora vers une plateforme moins authentique et plus manipulatrice.

    Source : Jonn Elledge's blog post

    Et vous ?

    Êtes-vous d'accord avec l'idée selon laquelle Quora avait déjà vu sa qualité diminuer avant l'introduction de l'intelligence artificielle ?

    Peut-on considérer l'intégration de l'IA sur Quora comme un progrès naturel et indispensable pour s'adapter aux évolutions des besoins des utilisateurs ?

    Quelles mesures concrètes Quora pourrait-il prendre pour restaurer la qualité du contenu et l'engagement authentique des utilisateurs, tout en maintenant l'intégration de l'intelligence artificielle ?

    Voir aussi :

    90% du contenu en ligne pourrait être « généré par l'IA d'ici 2025 », selon une conférencière en IA. « Les choses qui nous émerveillent début 2023 vont sembler pittoresques d'ici la fin de l'année »

    Une intéressante théorie du complot expliquerait que le PDG de Quora, Adam D'Angelo, voudrait détruire OpenAI pour sauver Quora et serait à l'origine du licenciement de Sam Altman

    L'encombrement des sites Web modernes conduit certains d'entre eux à charger jusqu'à 21 Mo de données pour une seule page, ils ont parfois des performances médiocres sur les appareils bas de gamme
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Avril 2014
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2014
    Messages : 14
    Points : 57
    Points
    57
    Par défaut IA
    Je n'ai pas la même lecture sur le problème avec les IA. Ce n'est pas le manque d'originalité. C'est le fait que la source principale est une forme de data lake et qu'un calcul de probabilité donne la réponse. Il n'y a rien de magique. Plus de contenu d'IA veut dire que les probabilités de générer un contenu erroné augmenteront, car le contenu généré actuellement est déjà approximatif.

    Si ça intéresse des personnes sur les conséquences d'IA qui fonctionnent en vase clos, je vous conseil de vous renseigner sur les pratiques d'hyper trading ou high frequency trading (bourse) qui utilise des bots (qui sont ni plus ni moins que des IA simplifiées).

    Depuis plusieurs années, ce type de pratique est censé se limiter à des places de marché dédiées. Mais en 2008, ce n'était pas vraiment le cas. Et lors de la crise des subprimes, celle-ci a été intensifiée par l'envolée incontrôlée des IA qui ont renchéries sur les scénarios négatifs (d'où les vagues de crises qui ont suivit juste après sur quelques mois). C'est un sujet bien sympa, et la France dispose d'une entrée via un datacenter en Angleterre (ne me demandez pas pourquoi il a fallu que ça se fasse là-bas.).

    Bref. 90 % de contenu créé par des IA veut dire que la boucle classique va apparaître, ce qui va réduire d'autant la qualité des articles en question. Autant en bourse, il y a le "bouton rouge" (qui n'a rien d'un bouton) pour créer des coupures de quelques millisecondes. Mais je n'ai aucune idée des techniques évitant l'emballement sur du contenu. C'est plus ça le problème pour des plateformes de type Quora.

    Pour le manque d'originalité, on le voit déjà (merci les algos de Pinterest) et oui, le manque d’originalité est criant. Je ne peux m'empêcher d'avoir des doutes sur le fait que les sources exploitées ont du être sous copyright à un moment donné... Mais c'est un autre sujet.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 812
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 812
    Points : 5 827
    Points
    5 827
    Par défaut
    L'utilisation accrue de l'IA pour générer du contenu a éloigné la plateforme de son objectif initial de fournir des réponses pertinentes et des perspectives uniques.
    Et comment l'IA a acquis ses connaissances? Tout simplement en enregistrant ce que l'on trouve déjà sur internet!

    Quel est l'intérêt d'un site tel que Quorum ou autre site de question-réponse? Obtenir une réponse que l'on ne trouve pas sur internet!!!!!

    Et donc? Ben tout simplement l'IA donne au mieux des réponses que l'on aurait pu trouver par une simple recherche sur le web et donc oui, il y a une baisse de la qualité des réponses

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2015, 11h39
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 02/11/2010, 15h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo