Le cloud deviendra une nécessité pour les entreprises d'ici à 2028, et les dépenses mondiales en matière de services de cloud public s'élèveront à 679 milliards de dollars en 2024, selon Gartner

D'ici à 2028, le cloud computing passera du statut de perturbateur technologique à celui d'élément nécessaire au maintien de la compétitivité des entreprises, selon Gartner, Inc. Les dépenses informatiques consacrées aux services de cloud public continuent d'augmenter sans relâche. En 2024, les dépenses mondiales des utilisateurs finaux en matière de services de cloud public devraient s'élever à 679 milliards de dollars et devraient dépasser les 1 000 milliards de dollars en 2027.

"Les organisations investissent activement dans la technologie cloud en raison de son potentiel à favoriser l'innovation, à créer des ruptures de marché et à améliorer la fidélisation des clients afin d'obtenir un avantage concurrentiel", a déclaré Milind Govekar, Distinguished VP Analyst chez Gartner. "Alors que de nombreuses organisations ont commencé à saisir les avantages techniques du cloud, seules quelques-unes ont libéré son plein potentiel pour soutenir la transformation de l'entreprise. Par conséquent, les organisations utilisent le cloud pour lancer une nouvelle vague de rupture portée par l'intelligence artificielle (IA), ce qui leur permet de libérer de la valeur commerciale à grande échelle."


Les analystes de Gartner ont discuté de l'évolution future du cloud lors du Gartner IT Symposium/Xpo en Inde, qui se tient jusqu'au jeudi 30 novembre.

Le rôle du cloud en 2023

La plupart des entreprises considèrent actuellement le cloud comme une plateforme technologique. En 2023, les organisations utilisent le cloud computing soit comme un perturbateur technologique, soit comme un facilitateur de capacités. Gartner prévoit que plus de 50 % des entreprises utiliseront des plateformes cloud sectorielles d'ici à 2028 pour accélérer leurs initiatives commerciales. En 2028, la plupart des organisations exploiteront le cloud comme une nécessité commerciale (voir figure 1).

Les organisations qui utilisent le cloud en tant que perturbateur technologique exploitent son potentiel de transformation pour révolutionner les styles et technologies informatiques non cloud, orientés vers les centres de données. "Alors que les entreprises naviguent à travers des parcours de transformation numérique, le mouvement vers le cloud devient un point de décision clé", a déclaré Govekar.

Les entreprises qui adoptent la technologie cloud en tant que catalyseur de capacités utilisent son potentiel pour activer de nouvelles capacités telles que l'élasticité, l'intégration continue/la livraison cloud (CI/CD) rapide, les fonctions sans serveur et les API et processus infusés par l'IA, qui étaient difficiles à réaliser avant le cloud. Pour exploiter ces nouvelles capacités, les organisations doivent évaluer soigneusement des facteurs tels que leur investissement dans le développement des compétences, la suppression des silos opérationnels et la promotion de la collaboration entre les équipes pour adopter l'automatisation de manière transparente.

Nom : gartner cloud.PNG
Affichages : 1363
Taille : 83,9 Ko

Le cloud, une nécessité pour les entreprises en 2028

Au cours des prochaines années, le cloud computing continuera d'évoluer, passant du statut de facilitateur d'innovation à celui de perturbateur d'entreprise et, en fin de compte, à celui de nécessité d'entreprise.

Avec le cloud computing comme facilitateur d'innovation, les organisations peuvent distribuer largement des concepts commerciaux de plateforme en utilisant sa technologie de plateforme sous-jacente pour fournir des interconnexions, des capacités d'échelle, d'agrégation et d'analyse, ce qui permet l'utilisation de la technologie comme composant fondamental d'un modèle d'entreprise.

"En s'appuyant sur l'écosystème des fournisseurs de cloud, les organisations peuvent introduire des produits et services innovants, tels que des solutions de prévention de la fraude pour les voitures d'occasion proposées par les fabricants de pneus, ou le développement rapide de vaccins grâce à l'apprentissage automatique basé sur le cloud par les sociétés pharmaceutiques", a déclaré Govekar.

D'ici à 2028, la plupart des organisations se transformeront complètement en entités numériques capables de détecter et de répondre aux conditions de l'entreprise et du marché. "Le cloud computing devenant une partie intégrante des opérations commerciales en 2028, les DSI et les responsables informatiques devront mettre en œuvre un modèle d'exploitation du cloud très efficace afin d'atteindre les objectifs commerciaux souhaités", a déclaré Govekar.

Les clients de Gartner peuvent en savoir plus dans "Cloud Computing in 2028 : From Technology to Business Necessity" et "Forecast : Public Cloud Services, Worldwide, 2021-2027, 3Q23 Update."

Source : Gartner

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Trouvez-vous ces prévisions de Gartner crédibles ou pertinentes ?

Voir aussi

Les dépenses mondiales pour les services de cloud public devraient atteindre 1 350 milliards de dollars en 2027, le marché devrait atteindre un taux de croissance annuel composé de 19,9 % sur cinq ans

Les dépenses mondiales des utilisateurs finaux du cloud public en hausse de 20,4 % et devraient atteindre 679 milliards de dollars en 2024, selon les prévisions de Gartner

Gartner met en avant neuf principes pour améliorer la résilience du cloud, et recommande aux responsables de l'infrastructure et des opérations de se concentrer sur ces points clés