IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Surpris par le boom de l'IA générative, Apple envisagerait de dépenser 1 milliard de dollars par an


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    737
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 737
    Points : 52 171
    Points
    52 171
    Par défaut Surpris par le boom de l'IA générative, Apple envisagerait de dépenser 1 milliard de dollars par an
    Apple dépenserait "des millions de dollars par jour" pour l'IA, Apple a pris le train de l'IA comme tout le monde, selon le rapport de The Information.

    Sous la surface, Apple travaille au développement de l'IA, comme toutes les autres entreprises technologiques. Selon un rapport de The Information, le géant de la technologie dépense "des millions de dollars par jour" de son budget informatique pour développer l'IA.

    Bien qu'elle affiche un détachement prudent par rapport à la machine à faire du battage médiatique sur l'IA, Apple est également un concurrent dans la course à l'armement en matière d'IA. L'entreprise est restée timide quant à l'évocation de l'IA, mais Bloomberg a révélé en juillet qu'elle utilisait en interne "Apple GPT", son propre modèle de langage étendu. Il a également été rapporté qu'Apple ne savait pas encore quoi faire de son LLM, officiellement baptisé Ajax, mais qu'il pourrait éventuellement être utilisé pour l'assistance clientèle Apple Care. Apple estime que son LLM Ajax GPT est meilleur que le ChatGPT-3.5 d'OpenAI.

    Aujourd'hui, l'image des projets d'Apple en matière d'IA générative se précise. Selon le rapport, plusieurs équipes se concentrent sur l'IA, et une unité de 16 membres appelée "Foundational Models" est consacrée à l'IA conversationnelle. Cette unité est dirigée par le responsable de l'IA d'Apple, John Giannandrea, qui est venu de Google pour réorganiser Siri.


    Comme on peut s'y attendre, une grande partie de l'investissement d'Apple dans l'IA conversationnelle concerne Siri. Selon le rapport, Apple prévoit de donner à Siri la capacité d'automatiser des tâches complexes, comme la transformation d'une série de photos en un GIF. "Cette nouvelle fonctionnalité est liée à l'application Raccourcis d'Apple, qui permet aux utilisateurs de programmer manuellement une série d'actions à l'aide de différentes applications, et devrait être lancée en même temps qu'une nouvelle version du système d'exploitation de l'iPhone l'année prochaine", a déclaré The Information.

    D'autres produits d'IA seraient en cours de développement : l'IA multimodale, qui permet de générer du texte à partir d'une image et vice-versa, et un logiciel permettant de générer des scènes en 3D.

    Source : The Information

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Même les employés d'Apple détestent Siri et sont sceptiques quant à son avenir, selon un rapport qui évoque des tensions internes freinant le développement de l'assistant et provoquant des départs

    Un responsable de l'IA de Google est passé chez Apple, suite au licenciement de ses collègues, il travaillera sous la direction de John Giannandrea, qui a également quitté Google pour Apple

    Apple ferait discrètement l'acquisition de Silk Labs, une start-up spécialisée dans l'IA
    Qui met un accent sur la protection de la vie privée
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 293
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 293
    Points : 194 617
    Points
    194 617
    Par défaut Surpris par le boom de l'IA générative, Apple envisagerait de dépenser 1 milliard de dollars par an
    Surpris par le boom de l'IA générative, Apple envisagerait de dépenser 1 milliard de dollars par an pour rattraper son retard
    selon un rapport

    Apple, la grande enseigne de la technologie, a été prise au dépourvu par l’essor de l’intelligence artificielle générative, une branche de l’IA qui permet de créer du contenu original à partir de données. Selon un rapport de Bloomberg, Apple prévoit de dépenser 1 milliard de dollars par an pour développer ses produits d’IA générative et rattraper son retard sur ses concurrents comme Google, Microsoft et Amazon.

    L’IA générative est une technologie qui utilise des modèles d’apprentissage automatique pour générer du texte, des images, de la musique, du code ou d’autres types de contenu à partir de données existantes. Par exemple, OpenAI, une organisation de recherche en IA cofondée par Elon Musk, a développé ChatGPT, un chatbot capable de converser avec les utilisateurs sur n’importe quel sujet en utilisant un modèle de langage géant. Google, quant à lui, a lancé Google Bard, un service qui permet aux utilisateurs de créer des poèmes, des histoires ou des chansons personnalisés en utilisant l’IA.

    Apple utilise déjà l’IA dans ses produits, mais n’a pas encore lancé de produit d’IA générative comparable à ChatGPT ou Google Bard. Au lieu de cela, l’IA d’Apple est utilisée pour des choses comme améliorer les photos et corriger automatiquement le texte. Apple a toutefois construit son propre framework baptisé Ajax qui lui servira de modèle de base pour créer de grands modèles de langage, ou LLM, ainsi qu’un chatbot supposé, connu en interne sous le nom d’Apple GPT. Aucun des deux n’a été intégré à ses produits pour le moment.

    En utilisant Ajax, une petite équipe d'ingénieurs d'Apple aurait construit un chatbot que certains appellent en interne "Apple GPT". Ajax aurait été développé en 2022 pour « unifier le développement de l'apprentissage automatique chez Apple ». Le déploiement interne du chatbot aurait été interrompu pendant un certain temps en raison de problèmes de sécurité liés à l'IA générative, mais il aurait depuis été mis à la disposition d'un plus grand nombre d'employés d'Apple. Cependant, bien qu'un plus grand nombre d'employés aient accès au chatbot, l'accès au chatbot nécessite toujours une autorisation spéciale.

    Selon Bloomberg, malgré l'affirmation du PDG d'Apple, Tim Cook, selon laquelle Apple travaille sur la technologie de l'IA générative depuis des années, les dirigeants d'Apple ont été « pris au dépourvu » par l'intérêt soudain de l'industrie pour l'IA et ont été anxieux « depuis la fin de l'année dernière pour rattraper le temps perdu ».

    Le quotidien affirme qu'Apple cherche à intégrer l’IA dans Siri, Messages et Apple Music. Pour ce dernier, Apple utiliserait l’IA pour créer des listes de lecture automatiques comme Spotify le fait via son partenariat avec OpenAI. La société explore également l’utilisation de l’IA dans Xcode pour aider les développeurs d’applications à écrire du code plus rapidement.

    L’un des efforts les plus intenses et les plus répandus d’Apple Inc. à l’heure actuelle est sa volonté de répondre à la frénésie de l’IA qui déferle sur l’industrie technologique.

    L’entreprise a du rattrapage à faire. Apple est resté largement à l’écart lorsque ChatGPT d’OpenAI a décollé comme une fusée l’année dernière. Google et Microsoft Corp. ont déployé des versions d’IA générative de leurs moteurs de recherche, qui émettent des réponses convaincantes, semblables à celles des humains, aux requêtes des utilisateurs. Microsoft a également mis à jour ses applications Windows avec des assistants plus intelligents, et Amazon.com Inc. a dévoilé une refonte d'Alexa améliorée par l'IA.

    Pendant tout ce temps, la seule version d’IA remarquable d’Apple était un système de correction automatique amélioré dans iOS 17.

    Aujourd'hui, le PDG Tim Cook affirme qu'Apple travaille sur la technologie de l'IA générative depuis des années. Mais je peux vous dire sans équivoque que les dirigeants d’Apple ont été pris au dépourvu par la soudaine fièvre de l’IA dans l’industrie et se sont efforcés depuis la fin de l’année dernière de rattraper le temps perdu.
    Nom : tim.png
Affichages : 776
Taille : 462,9 Ko

    Une initiative à un milliard de dollars

    Le vice-président senior de l'apprentissage automatique et de la stratégie d'IA d'Apple, John Giannandrea, et le vice-président senior de l'ingénierie logicielle Craig Federighi dirigent apparemment les efforts de l'entreprise en matière d'IA. Eddy Cue, vice-président senior des services d'Apple, est également impliqué dans cette initiative.

    Giannandrea superviserait le développement des technologies sous-jacentes à un nouveau système d’IA. Plus particulièrement, son équipe travaille sur une nouvelle « version plus intelligente de Siri » profondément intégrée à l’IA. Gurman dit qu'il pourrait être prêt dès l'année prochaine.

    D'autre part, Federighi supervise l'intégration de l'IA dans la prochaine version majeure d'iOS en introduisant des fonctionnalités fonctionnant sur le grand modèle de langage (LLM) d'Apple. Parmi les nouvelles fonctionnalités figure une interaction remaniée entre Siri et l'application Messages, permettant aux utilisateurs de répondre plus efficacement à des questions complexes et de compléter automatiquement des phrases. L'équipe de Federighi envisage également d'intégrer l'IA dans Xcode pour aider les développeurs à écrire du code plus rapidement, en l'alignant sur des services tels que GitHub Copilot de Microsoft.

    Cue tenterait d'ajouter l'IA à autant d'applications Apple que possible, y compris des fonctionnalités d'Apple Music, telles que des listes de lecture générées automatiquement, et des applications de productivité comme Pages et Keynote, où l'IA pourrait aider à écrire ou à créer des diaporamas. Apple teste également apparemment l'utilisation de l'IA générative pour les applications de service client internes au sein d'AppleCare.

    Apple serait sur le point de dépenser 1 milliard de dollars par an dans la recherche sur l'IA. La question de savoir si Apple doit déployer l'IA générative sous la forme d'une expérience entièrement sur l'appareil, d'une configuration basée sur le cloud ou d'une approche hybride est actuellement une source de débat en interne.


    Des problèmes de confidentialité dans l'utilisation d'une IA conversationnelle concurrente

    L'agent conversationnel ChatGPT continue de s’améliorer à travers des échanges qu’il entretient avec les utilisateurs. En clair, il affine ses connaissances grâce aux conversations et aux requêtes qui lui sont faites. Aussi, tout ce qui lui est transmis est transformé en donnée d’apprentissage, ce qui permet d’améliorer continuellement les performances de l’intelligence artificielle. L'implication est celle-ci : ce qui est partagé avec ChatGPT est partagé potentiellement avec d’autres utilisateurs.

    Par défaut, OpenAI stocke toutes les interactions entre les utilisateurs et ChatGPT. Ces conversations sont collectées pour entraîner les systèmes d’OpenAI et peuvent être inspectées par des modérateurs pour vérifier qu’elles ne violent pas les conditions d’utilisation de la société. En avril, OpenAI a lancé une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de désactiver l’historique des chats (par coïncidence, peu de temps après que divers pays de l'UE ont commencé à enquêter sur l'outil pour les violations potentielles de la vie privée), mais même avec ce paramètre activé, OpenAI conserve toujours les conversations pendant 30 jours avec la possibilité de les examiner « pour abus » avant de les supprimer définitivement.

    Étant donné l’utilité de ChatGPT pour des tâches comme l’amélioration du code et le brainstorming d’idées, Apple peut être à juste titre inquiète que ses employés saisissent des informations sur des projets confidentiels dans le système. Ces informations pourraient alors être vues par l’un des modérateurs d’OpenAI. Des recherches montrent qu’il est également possible d’extraire des données d’entraînement à partir de certains modèles de langage en utilisant son interface de chat.

    En mai, l'entreprise a restreint l'utilisation de ChatGPT.

    La société a également mis en garde ses employés contre l’utilisation de Copilot, l’assistant d'IA de GitHub qui fournit une aide à la programmation. Toute information partagée avec ces chatbots est transformée en donnée d'apprentissage et certains utilisateurs avertis sont en mesure d'extraire ces données de ces systèmes d'IA.

    À peu près au même moment où il a commencé à développer ses propres outils, Apple aurait testé en interne la technologie d'OpenAI. Elle aurait également envisagé de signer un contrat plus important avec OpenAI, qui propose ses services sous licence à Microsoft, Shutterstock et Salesforce. Apple semble toutefois prendre l'IA plus lentement que d'autres entreprises, comme OpenAI, Microsoft et Google, qui testent largement avec des bêtas ouvertes. Cela correspond à l'approche d'Apple dans de nombreuses catégories de produits (comme la réalité virtuelle), où l'entreprise attend qu'ils arrivent à maturité avant d'intervenir avec un produit raffiné.

    Apple n'est toutefois pas le seul à adopter cette approche. Samsung Electronics et d'autres entreprises technologiques ont également développé leurs propres outils internes de type ChatGPT après l'apparition d'inquiétudes concernant la fuite de données sensibles par des services tiers.

    Source : Bloomberg

    Et vous ?

    Pensez-vous qu’Apple a raison de dépenser autant d’argent pour rattraper son retard sur l’IA générative ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de l’IA générative pour les utilisateurs et les créateurs de contenu ?
    Quelles sont les implications éthiques et sociales de l’IA générative, notamment en termes de respect de la vie privée, de propriété intellectuelle et de responsabilité ?
    Quels sont les domaines d’application les plus prometteurs ou les plus intéressants de l’IA générative selon vous ?
    Quelle est votre opinion sur les produits d’IA générative existants comme ChatGPT ou Google Bard ? Les avez-vous déjà essayés ou aimeriez-vous les essayer ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 11/06/2021, 13h38
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2021, 22h11
  3. PS3 sans Linux : Sony va devoir verser des millions de dollars aux propriétaires de la console
    Par Stéphane le calme dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/04/2019, 07h02
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2017, 19h39
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 14/08/2016, 19h43

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo