Les dépenses européennes en matière de cloud public atteindront 142 Mds de dollars en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 20 %, dans un contexte de ralentissement économique

Selon le Worldwide Software and Public Cloud Services Spending Guide publié par International Data Corporation (IDC), les dépenses en services de cloud public en Europe s'élèveront à 142 milliards de dollars en 2023 et atteindront 291 milliards de dollars d'ici 2027, enregistrant un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 20 % sur cinq ans (2022-2027). Les logiciels en tant que service (SaaS) continueront à représenter la majeure partie des dépenses, tandis que les plateformes en tant que service (PaaS) resteront le secteur qui connaîtra la croissance la plus rapide.

L'Europe a été touchée par des défis macroéconomiques tout au long de l'année 2023, notamment une inflation élevée dans la zone euro et au Royaume-Uni, une crise bancaire d'origine américaine et des licenciements massifs dans le secteur de la technologie. Néanmoins, les entreprises européennes continueront d'adopter le cloud public et ne s'attendent pas à ce que les investissements liés au cloud soient menacés par les réductions budgétaires dans le domaine de l'informatique. Environ 55 % des entreprises européennes migreront vers le cloud d'ici à la fin de 2023 pour améliorer la productivité du personnel informatique, renforcer la sécurité des données et favoriser l'automatisation influencée par l'IA, qui gagne du terrain grâce à l'engouement pour l'IA générative (GenAI).

Nom : Public-Cloud.jpg
Affichages : 456
Taille : 80,0 Ko

La banque, le commerce de détail et les télécommunications seront les secteurs les plus dépensiers en matière de cloud public en 2023, représentant 26 % de la valeur globale du marché. Les entreprises de télécommunications ont été moins touchées par la hausse des prix de l'énergie que d'autres secteurs. De plus, le remboursement de la dette dans le secteur des télécommunications reste faible et les coûts liés à la hausse des taux d'intérêt sont contenus, ce qui crée des circonstances favorables au déblocage des budgets informatiques. IDC s'attend à ce que les investissements dans le cloud public dans le secteur des télécommunications augmentent fortement en 2024, le plaçant parmi les industries les plus dépensières, avec les sciences de la vie, les services publics et les payeurs de soins de santé.

À plus long terme, les logiciels et les services d'information auront le TCAC le plus élevé parmi les industries en Europe, avec une croissance de 27 % sur la période 2022-2027. Bien qu'il s'agisse de l'un des secteurs les plus innovants, le secteur des logiciels et des services d'information a connu une baisse de la croissance du chiffre d'affaires des entreprises, des licenciements massifs d'employés et des coûts d'infrastructure plus élevés. Ces facteurs ont conduit les entreprises à investir dans l'informatique dématérialisée afin d'automatiser les tâches dans les domaines où les effectifs ont été réduits et de soutenir la productivité de la main-d'œuvre.

"L'inflation reste élevée, le coût de la vie affecte la sensibilité des clients aux prix et les entreprises veulent réduire leurs coûts pour éviter les difficultés financières", déclare Andrea Minonne, responsable de recherche chez IDC U.K. "Bien que les perspectives informatiques soient moins favorables que prévu et que les clients soient confrontés à des augmentations de prix liées à leur utilisation du cloud, la migration vers le cloud se poursuit, car la technologie est considérée comme un moyen d'accroître l'efficacité et d'optimiser les coûts, allant à l'encontre des chances d'un marché défavorable."

Les investissements dans le cloud continuent de stimuler l'innovation et, avec les technologies émergentes telles que la GenAI, soutiendront la transformation numérique des entreprises dans les années à venir. L'essor de la GenAI sera également un facteur de marché important, car elle s'appuie sur des modèles de langage étendus (LLM) et exige des capacités informatiques solides et facilement évolutives pour gérer le traitement des données en temps réel.

Source : IDC

Et vous?

Quelle lecture faites-vous de ce rapport d'IDC ?

Selon vous, ces prévisions d'IDC sont-elles crédibles et pertinentes ?

Voir aussi

Les dépenses européennes en matière de cloud computing atteindront 148 milliards de dollars en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 22 % entre 2021 et 2026, selon IDC

Les dépenses mondiales pour les services de cloud public devraient atteindre 1 350 milliards de dollars en 2027, le marché devrait atteindre un taux de croissance annuel composé de 19,9 % sur cinq ans

Les dépenses en infrastructure cloud ont augmenté de 14,9 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 21,5 milliards de dollars, selon un rapport d'IDC sur le premier trimestre 2023

Les dépenses en infrastructures de cloud computing et de stockage ont augmenté de 24,7 % au troisième trimestre 2022, pour atteindre 23,9 milliards de dollars, selon IDC