La COVID-19 accroît les dépenses liées aux services de cloud de 1,5 milliard de dollars au troisième trimestre, selon Synergy Research Group

De nouvelles données du Synergy Research Group montrent que les dépenses des entreprises en matière de services de cloud ont connu une forte hausse au troisième trimestre, car la pandémie de COVID-19 a entraîné des changements dans le comportement des entreprises et a accéléré la transition des opérations sur site vers les services de cloud.


Les IaaS, PaaS et SaaS sont désormais des marchés de grande envergure qui continuent de croître rapidement, mais leur ampleur a inévitablement entraîné une érosion constante des taux de croissance. Cependant, au troisième trimestre, ces trois services de cloud ont vu leur taux de croissance rebondir considérablement, ajoutant quelque trois points de pourcentage de croissance à ce qui aurait été attendu dans des circonstances normales. Chaque trimestre, les principaux fournisseurs de cloud bénéficient d'une augmentation substantielle des dépenses des entreprises pour leurs services ; au troisième trimestre, cette augmentation des dépenses a été augmentée d'environ 1,5 milliard de dollars.

Nom : synergy.png
Affichages : 503
Taille : 158,5 Ko

Les dépenses des entreprises en matière de services d'infrastructure de cloud (IaaS, PaaS et services de cloud privé hébergé) et de SaaS ont atteint 65 milliards de dollars au troisième trimestre, soit une hausse de 28 % par rapport au troisième trimestre de 2019. Le PaaS continue d'afficher le taux de croissance le plus élevé, atteignant 37 % au troisième trimestre, mais la croissance est forte dans un large éventail de segments de cloud et dans toutes les régions géographiques.


"Chez Synergy, nous suivons de très près les chiffres du marché du cloud et nous savions qu'il y aurait une forte croissance au troisième trimestre, mais la croissance réelle a été plus élevée que ce que nous avions prévu. Il ne fait aucun doute que la COVID-19 a été la principale raison de cette hausse", a déclaré John Dinsdale, analyste en chef du groupe de recherche Synergy. "Les charges de travail sont transférées vers les cloud publics encore plus rapidement que prévu et les applications logicielles hébergées sont particulièrement intéressantes pour les entreprises qui se fraient un chemin à travers une pandémie mondiale. L'adoption rapide est également favorisée par une pléthore de services de cloud hybrides qui contribuent à faciliter l'utilisation des clouds publics. Quelle que soit la forme que prendra un monde post-pandémique, nous ne nous attendons pas à ce que ces tendances s'inversent".

Source : Synergy Research Group

Et vous ?

Que pensez-vous de ce bond de croissance des dépenses liées aux clouds ?

Les entreprises continueront-elles réellement dans cette voie même après la pandémie ?