IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Webmarketing Discussion :

Le boom de l'IA est une aubaine pour l'île d'Anguilla qui récolte des millions grâce à son nom de domaine .ai


Sujet :

Webmarketing

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    422
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 422
    Points : 7 907
    Points
    7 907
    Par défaut Le boom de l'IA est une aubaine pour l'île d'Anguilla qui récolte des millions grâce à son nom de domaine .ai
    L'essor de l'IA transforme le nom de domaine de premier niveau .ai de l'île d'Anguilla en une mine d'or numérique
    la demande est en hausse et pourrait rapporter à l'île jusqu'à 30 Mns $ cette année

    L'engouement suscité par l'IA au cours de ces dernières années continue de faire de gagnants là où l'on s'y attend le moins. L'île tropicale d'Anguilla pourrait engranger des dizaines de millions de dollars cette année en raison de la demande inédite du nom de domaine de premier niveau ".ai" du territoire. De récentes données indiquent que le nombre total d'enregistrements de sites Web avec le domaine .ai a doublé au cours de l'année écoulée et qu'Anguilla pourrait percevoir jusqu'à 30 millions de dollars en frais d'enregistrement de domaines pour 2023. La demande est portée par les startups d'IA telles que Stability.ai, Bodyguard.ai, Character.ai et X.ai d'Elon Musk.

    Anguilla est un minuscule territoire insulaire britannique situé dans les Caraïbes orientales. Elle est chargée depuis les années 1990 d'attribuer les adresses Internet se terminant par .ai aux résidents et aux organisations désireuses d'enregistrer des sites Web. Il s'agissait d'un nom de domaine spécifique à un pays parmi des centaines d'autre, qu'il était facile d'ignorer, du moins jusqu'à récemment. Tout à changer lorsque l'IA s'est de nouveau subitement retrouvée au cœur de l'actualité. Au cours de l'année écoulée, l'intérêt croissant pour l'IA a rendu le domaine de premier niveau .ai du pays particulièrement attrayant pour les entreprises technologiques.

    La frénésie autour de l'IA stimule les ventes du domaine .ai d'une manière que l'île n'avait jamais observée auparavant. Les recettes sont une aubaine pour l'économie d'Anguilla, qui repose principalement sur le tourisme et a été touchée par la pandémie. Le nombre total d'enregistrements de sites avec le domaine .ai a effectivement doublé au cours de l'année écoulée pour atteindre 287 432. Ces données ont été fournies à Bloomberg par Vince Cate, développeur de logiciels de cryptographie basé à Anguilla. Diplômé de l'université de Californie à Berkeley, Cate s'occupe de l'administration du domaine .ai pour Anguilla depuis de nombreuses décennies.

    Nom : util.png
Affichages : 3417
Taille : 14,0 Ko

    Selon Cate, Anguilla devrait percevoir jusqu'à 30 millions de dollars en frais d'enregistrement de domaines pour 2023. (Les représentants du gouvernement n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.) Le domaine .ai est l'un des nombreux domaines de premier niveau obscurs attribués à des pays et à des territoires qui ont attiré peu de personnes au fil des ans. La demande a connu une augmentation lente, mais régulière, au cours des dernières années. Toutefois, il y a eu un pic soudain des enregistrements du domaine .ai il y a neuf mois, ce qui met en évidence la frénésie autour de l'IA et ses effets d'entraînement sur l'économie mondiale.

    Cate a déclaré qu'il avait quitté les États-Unis pour Anguilla en 1994 afin de travailler sur ce qu'il décrit comme un système de paiement de cryptomonnaie précoce et qu'il a commencé à gérer les enregistrements du domaine .ai d'Anguilla peu de temps après. « Alors que les enregistrements du domaine .ai ont augmenté pendant des années, ils ont grimpé en flèche de décembre à mars, mais se sont depuis stabilisés », a déclaré Cate. Le pic semble avoir commencé juste après le lancement de ChatGPT par OpenAI. Par exemple, dans l'ensemble, le nombre de domaines .ai existants est minuscule comparé au nombre de domaines .com enregistrés.

    Les 30 millions de dollars générés par les noms de domaine peuvent sembler dérisoires par rapport aux milliards que représente l'IA aujourd'hui. Cependant, avec une superficie totale de 102 km² et une population de moins de 20 000 habitants, Anguilla n'a pas à se plaindre. Les bureaux d'enregistrement de noms de domaine comme GoDaddy ou NameCheap doivent payer à Anguilla un prix fixe - 140 dollars pour un enregistrement de deux ans - et les prix augmentent en raison de la demande. En guise de comparaison, les données fournies par Cate montres qu'Anguilla n'a tiré que 7,4 millions de dollars des enregistrements du domaine .ai en 2021.

    Le territoire britannique d'outre-mer avait précédemment estimé qu'elle recevrait 8,3 millions de dollars des enregistrements de domaines en 2023. Aujourd'hui, Cate pense qu'Anguilla gagnera entre 25 et 30 millions de dollars cette année. « Nous sommes en train de dépasser ce chiffre. Nous n'avions pas prévu l'arrivée de ChatGPT », a déclaré Cate. Selon une prévision du ministère des Finances d'Anguilla datant de décembre, même dans la partie basse de cette fourchette, 25 millions de dollars représenteraient près d'un quart des quelque 107 millions de dollars de recettes récurrentes que le territoire insulaire devrait engranger jusqu'en 2023.

    Selon les données des Nations unies, cela représenterait également un pourcentage significatif du produit intérieur brut du territoire, qui s'élevait à un peu plus de 300 millions de dollars en 2021. Mar Hicks, professeur agrégé de sciences des données à l'université de Virginie et historien de l'informatique, explique que la popularité croissante du domaine .ai est logique étant donné que ces domaines Internet ont longtemps été associés aux intérêts commerciaux des États-Unis, où le boom actuel de l'IA est largement centré. « Il s'agit simplement d'un exemple supplémentaire de la ruée vers l'or que connaît actuellement l'IA », a déclaré Hicks.

    Hicks s'attend à voir apparaître des cas de cybersquattage de noms de domaine .ai, à l'instar de ce qui s'est passé au début du boom des entreprises dotcom dans les années 1990, lorsque certaines grandes sociétés ont dû négocier - voire intenter des procès - pour obtenir le contrôle de leurs noms en ligne. Pour l'instant, du moins, il est souvent plus facile pour les entreprises d'obtenir des domaines .ai que la version .com. Stability.ai, Bodyguard.ai, Character.ai ou encore X.ai d'Elon Musk ne sont que quelques-unes des startups d'IA qui se sont emparées du nom de domaine .ai attribué aux îles et aux cayes qui composent le territoire d'Anguilla.

    De nombreux géants de la technologie ont également leur propre adresse Web se terminant par .ai : Google.ai et Facebook.ai dirigent les visiteurs vers les pages Web de leur entreprise consacrées à l'IA et Microsoft.ai présente les services Azure AI de l'entreprise. Hicks pense qu'au fil du temps, l'intérêt pour ce type de domaine diminuera à mesure que l'enthousiasme pour tout ce qui touche à l'IA s'estompera. Même si Cate constate déjà des signes de ralentissement de la demande, il pense que les enregistrements de domaines .ai continueront de croître en raison du fait que l'engouement pour l'IA n'en est qu'à ses débuts.

    Anguilla est chargée d'attribuer les adresses Web avec le domaine .ai depuis 1995. Les pays ont reçu leurs propres noms de domaine de premier niveau (country code top-level domain - ccTLD) pour la première fois en 1985, notamment des domaines tels que .us (États-Unis), .uk (Royaume-Uni) et .de (Allemagne). Ces ccTLD étaient à l'origine destinés à donner aux nations une présence distincte sur Internet et étaient souvent utilisés principalement pour des sites Web axés sur ces pays particuliers ou leurs résidents. Mais au fil du temps, certains ccTLD, comme .tv pour Tuvalu, ont pris des significations supplémentaires et des utilisations plus larges.

    Cela se produit lorsque leurs abréviations représentent par coïncidence quelque chose d'autre, comme AI pour "artificial intelligence" dans le cas présent. Ainsi, des startups d'IA très en vue, telles que Stability.ai et Character.ai, ont opté pour des adresses Web se terminant par .ai, contribuant ainsi de manière significative au flux de revenus inattendus de l'île tropicale d'Anguilla.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    La proposition ICANN/Verisign permettrait à n'importe quel gouvernement de saisir des noms de domaine en .net, prévient un activiste qui indique que cela pourrait s'étendre aux domaines en .com

    Google introduit les domaines de premier niveau .zip et .mov et suscite des préoccupations en matière de sécurité sur Internet, ils pourraient être utilisés dans des attaques par hameçonnage

    La gestion des domaines .ORG des organisations à but non lucratif en passe d'être attribuée à une société de capital-investissement, un accord qui inquiète des experts

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    422
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 422
    Points : 7 907
    Points
    7 907
    Par défaut Le boom de l'IA est une aubaine pour l'île d'Anguilla qui récolte des millions grâce à son nom de domaine .ai
    Pourquoi le boom de l'IA est une aubaine pour la petite île d'Anguilla qui récolte des millions grâce aux enregistrements de sites Web ".ai"
    elle pourrait gagner 72 millions de dollars d'ici à 2025

    Anguilla, une petite île des Caraïbes orientales, fait fortune grâce à la montée en puissance de l'IA. Le territoire insulaire, qui détient le nom de domaine de premier niveau ".ai", a vu ses recettes flambées grâce aux enregistrements des sites Web .ai. Les ventes de domaines .ai auraient été multipliées par quatre depuis le lancement de ChatGPT en novembre 2022 et l'île gagnerait environ trois millions de dollars par mois. Pour illustrer les choses, la demande serait telle que l'île d'Anguilla tire aujourd'hui près d'un tiers des recettes de son gouvernement de l'IA, sans avoir à écrire une seule ligne de code. L'île s'attend à ce que la demande continue à la hausse.

    L'île d'Anguilla est un territoire d'outre-mer de la Grande-Bretagne. Dans les années 1980, lorsque l'Internet Assigned Numbers Authority (IANA) distribuait les domaines géographiques à deux lettres, Anguilla a eu la chance de recevoir le domaine .ai. Cette chance s'est transformée en véritable fortune, avec un énorme afflux d'enregistrements de domaines au cours des deux dernières années, qui ont massivement stimulé l'économie de l'île. La demande pour le nom de domaine .ai est portée par les startups d'IA telles que Stability.ai, Bodyguard.ai, Character.ai, Mistral.ai, etc., ou encore xAI du milliardaire Elon Musk.

    « Le boom des ventes de domaines .ai a été déclenché par l'arrivée de ChatGPT en novembre 2022. Dans les cinq mois qui ont suivi, nos ventes ont été multipliées par quatre. Puis elles se sont stabilisées à ce nouveau niveau, beaucoup plus élevé. C'est incroyable, nous représentons déjà un tiers du budget du gouvernement », a déclaré Vince Cate, développeur de logiciels installé sur l'île d'Anguilla, à IEEE Spectrum. Diplômé de l'université de Californie à Berkeley, Cate s'occupe de l'administration du domaine .ai pour Anguilla depuis de nombreuses décennies. Cate a déclaré que la tendance devrait se poursuivre.

    Nom : util.png
Affichages : 7092
Taille : 14,0 Ko

    Selon le développeur, l'île d'Anguilla engrange environ 3 millions de dollars par mois grâce aux enregistrements de sites Web .ai, mais il prévoit que ce chiffre va au moins doubler à mesure que les domaines seront renouvelés. « Nous enregistrons les domaines pour une durée de deux ans, et tout l'argent que nous gagnons actuellement provient donc des nouveaux domaines. Si nous restons à ce niveau de 3 millions de dollars par mois pour les nouveaux domaines, lorsque les renouvellements commenceront dans un an, nous passerons à 6 millions de dollars par mois », a-t-il déclaré au cours d'un entretien.

    Cate a expliqué que l'île d'Anguilla a failli passer à côté de toute cette manne financière, car le gouvernement a cédé le domaine .ai à un moment donné à une entreprise taïwanaise avant de le récupérer peu de temps après la disparition de cette dernière. Voici un extrait des déclarations de Cate lors de son entretien avec le magazine IEEE Spectrum :


    Je suis arrivé à Anguilla en 1994. J'ai commencé par faire du courrier électronique, car il n'y avait pas de courrier électronique ni d'Internet sur l'île. Et je voulais avoir un nom de domaine .ai. J'ai donc contacté Jon Postel, qui était responsable de tous ces domaines de premier niveau. Il m'a dit qu'il n'y avait personne qui s'occupait du domaine .ai, est-ce que vous voulez vous en charger ? Et j'ai dit : "D'accord". C'est vraiment comme ça que ça s'est passé !

    À un moment donné, je me suis dit que cela ne devrait pas être à mon nom, n'est-ce pas ? J'ai donc modifié le contact administratif [IANA] pour qu'il s'agisse du gouvernement d'Anguilla. Mais quelqu'un d'autre l'a vu et a convaincu le gouvernement de le lui céder, de sorte qu'il est allé à cette entreprise de Taïwan. Au bout de quelques années, ils ont disparu. Ils ne répondaient ni aux courriels, ni aux appels téléphoniques, ni à quoi que ce soit d'autre.

    Et nous l'avons récupéré. Un certain nombre de petits pays ont été très perturbés par la perte de leurs noms de domaine, et je dirais que nous avons failli le faire.
    Pour Anguilla, territoire d'environ 16 000 habitants, ce niveau de revenu est extrêmement important. L'impact sur l'île d'Anguilla devrait durer aussi longtemps que la ferveur suscitée par l'IA. L'île ne fait que 102 kilomètres carrés et dépend du tourisme, des banques offshore et de la pêche pour une grande partie de son PIB, estimé à 300 millions de dollars en 2020 par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (bien avant que la manne de l'IA ne commence à affluer). Si la tendance se poursuit à la hausse comme le prévoit Cate, l'île pourrait gagner jusqu'à 72 millions de dollars d'ici à 2025.

    Mais beaucoup de critiques se montrent sceptiques à cet égard. « Est-il vraiment raisonnable de s'attendre à une création régulière de 3 millions de dollars de noms de domaine sur une période aussi longue ? L'IA est vraiment à la mode actuellement, de sorte que plusieurs projets voient le jour, et encore plus d'idées de projets. Et les gens achètent des noms de domaine pour tous ces projets, même ceux qu'ils ne construiront pas. Je parierais que beaucoup de ces domaines ne seront même pas renouvelés et que le nombre de domaines nouvellement créés ne se maintiendra pas longtemps », a écrit un critique.

    D'autres critiques pensent que les choses devraient se stabiliser après la disparition ou l'abandon de certains projets. « Difficile à dire, mais de nombreuses tendances n'ont pas disparu, elles se sont simplement atténuées. Le domaine .io n'a jamais disparu pour la technologie. On aurait pu penser que la bulle du développement d'applications mobiles aurait éclaté il y a 10 ans, mais elle s'est maintenue malgré le fait qu'elle n'apportait pas vraiment de valeur à la plupart des gens qui pensaient en avoir besoin. Le domaine .finance est toujours présent. Le nombre de sites .ai va aussi se stabiliser », a écrit un critique.

    Il faut noter que l'île d'Anguilla n'est pas le premier territoire à engranger des millions grâce à son nom de domaine de premier niveau. L'île de Tuvalu, située dans le Pacifique Sud, a bénéficié du domaine .tv qui lui a été attribué. Mais Cate note beaucoup de différences. Selon le développeur, il existe une différence cruciale entre la manière dont Tuvalu et Anguilla ont chacune géré leurs domaines très demandés. Alors que Tuvalu travaille depuis longtemps avec des partenaires commerciaux tels que Verisign et GoDaddy pour obtenir une licence pour le domaine .tv, Anguilla gère elle-même les enregistrements.

    « Tuvalu a donné [les enregistrements de domaine] à une grande entreprise étrangère, qui s'est enfermée pour 50 ans. Nous, nous le faisons localement. Le gouvernement reçoit donc la quasi-totalité de l'argent. Et ce n'est pas ce qui se passait à Tuvalu, n'est-ce pas ? La majeure partie de l'argent n'allait pas au pays », a déclaré Cate. L'année dernière, les données indiquaient que le nombre total d'enregistrements de sites Web .ai a doublé et qu'Anguilla devait percevoir jusqu'à 30 millions de dollars en frais d'enregistrement de domaines pour 2023. Lors de l'interview, Cate n'a pas dit si les prévisions étaient justes.

    Source : interview de Vince Cate

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'impact de l'IA sur l'économie de l'île d'Anguilla ?
    Pensez-vous également que cette tendance va se poursuivre à la hausse ?

    Voir aussi

    L'essor de l'IA transforme le nom de domaine de premier niveau .ai de l'île d'Anguilla en une mine d'or numérique, la demande est en hausse et pourrait rapporter à l'île jusqu'à 30 Mns $ cette année

    McKinsey prévoit que l'IA ajoutera jusqu'à 4400 milliards de dollars de valeur à l'économie chaque année et 13400 milliards de dollars de valeur ajoutée annuelle à l'économie mondiale d'ici 2030

    Gartner : la montée en puissance de l'IA créera 2,9 mille milliards USD de valeur commerciale en 2021 en valorisant l'intelligence augmentée

Discussions similaires

  1. Transformer le nom d'une fonction
    Par Sporax dans le forum Général Python
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/05/2019, 20h53
  2. [Toutes versions] Transformer les noms abrégés en anglais dans un classeur ouvert avec une version française en nombres
    Par Pierre Dumas dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/02/2011, 09h08
  3. [XSLT] Transformer le nom d'un attribut
    Par titchagui dans le forum XSL/XSLT/XPATH
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2008, 11h53
  4. transformation variable -> nom de variable
    Par Capucile dans le forum C#
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/04/2007, 15h30
  5. Transformer un nom de couleur en TColor
    Par boober31 dans le forum Langage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/02/2006, 05h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo