IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Solutions d'entreprise Discussion :

OpenTF annonce la mise en place d'un fork de Terraform, dans le but de garder l'outil en open source


Sujet :

Solutions d'entreprise

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 163
    Points : 81 371
    Points
    81 371
    Par défaut OpenTF annonce la mise en place d'un fork de Terraform, dans le but de garder l'outil en open source
    OpenTF annonce la mise en place d'un fork de Terraform, dans le but de garder l'outil en open source.

    Terraform est un environnement logiciel d'"infrastructure as code" publié par la société HashiCorp. Cet outil permet d'automatiser la construction des ressources d'une infrastructure de centre de données comme un réseau, des machines virtuelles, un groupe de sécurité ou une base de données. Terraform permet notamment de définir des topologies cloud pour les principaux fournisseurs d'infrastructure cloud.

    Il y a deux semaines, HashiCorp a annoncé qu'elle changeait la licence de tous ses produits de base, y compris Terraform, pour la Business Source License (BSL). Pour tenter de maintenir Terraform en open source, l'OpenTF manifesto (le manifeste OpenTF) a été publié, et la réponse de sa communauté a été énorme ! Plus de 100 entreprises, 10 projets et 400 individus ont promis leur temps et leurs ressources pour que Terraform reste open-source. Le dépôt GitHub pour le manifeste a déjà plus de 3,8k étoiles, et le nombre augmente rapidement !


    Le manifeste décrit l'intention de l'initiative OpenTF en deux étapes :
    • La première était de demander à HashiCorp de rendre Terraform à la communauté et de revenir sur le changement de licence qu'ils effectuaient pour ce projet.
    • La seconde, au cas où la licence ne serait pas annulée, était de forker le projet Terraform en tant qu'OpenTF.


    Voici un extrait de l'annonce d'OpenTF sur la mise en place du frok de Terraform :

    Le moment est venu !

    Puisque aucune annulation n'a été faite, et qu'aucune intention de le faire n'a été communiquée, nous sommes fiers d'annoncer que nous avons créé un fork de Terraform appelée OpenTF. De nombreux ingénieurs à travers un certain nombre de sociétés, parfois même concurrentes, ont travaillé ensemble au cours de la semaine dernière pour rendre cela possible. Ce fut une expérience incroyable, vraiment !

    Comme indiqué dans notre manifeste, nous conservons OpenTF :

    • Véritablement open source : sous une licence bien connue et largement acceptée à laquelle les entreprises peuvent faire confiance et qui ne changera pas soudainement à l'avenir
    • Piloté par la communauté : de sorte que la communauté gouverne le projet pour la communauté, où les demandes de modifications sont régulièrement examinées et acceptées sur la base de leur mérite, et où les changements sont proposés par le biais d'un processus RFC public.
    • Impartial : de sorte que les fonctionnalités et les correctifs importants sont acceptés en fonction de leur valeur pour la communauté, indépendamment de leur impact sur un fournisseur particulier.
    • Superposée et modulaire : avec une structure de projet conviviale pour les programmeurs afin d'encourager la création d'un nouvel écosystème dynamique d'outils et d'intégrations.
    • Compatibilité ascendante : afin que le code existant puisse générer de la valeur pour les années à venir.

    Faire partie d'une fondation

    Nous avons rempli tous les documents nécessaires pour qu'OpenTF fasse partie de la Linux Foundation, l'objectif final étant qu'OpenTF fasse partie de la Cloud Native Computing Foundation. En confiant la responsabilité du projet à une fondation, nous nous assurons que l'outil reste véritablement open-source et indépendant des fournisseurs.

    Si Terraform n'était pas open-source dès le départ, de nombreux outils que vous utilisez actuellement pour vos workflows Terraform n'existeraient tout simplement pas. Nous pensons donc que l'avenir de Terraform est OpenTF, développé entièrement en open-source.

    Feuille de route

    Comme indiqué précédemment, nous travaillons sur ce fork depuis plusieurs jours déjà, avec plus de 10 ingénieurs de plusieurs sociétés travaillant dessus.

    En bref, voici l'état d'avancement actuel :

    • Presque terminé avec le renommage de l'ensemble du dépôt en OpenTF
    • Sélection des premiers membres du comité de pilotage
    • Réalisation des premiers ajustements et nettoyage des documents de la communauté.
    • Nous avons mis en place des pipelines CI/CD et de multiples harnais de tests de bout en bout et de tests instantanés pour fonctionner et être vert, afin de s'assurer que nous restons compatibles avec les versions antérieures.

    Attendez-vous à ce que le dépôt soit publié très bientôt, une fois que nous ferons officiellement partie d'une fondation et que nous aurons mis en place quelques garde-fous et processus communautaires de base.

    Vous vous demandez peut-être pourquoi nous avons commencé à travailler sur ce projet si tôt ? C'est très simple. Si HashiCorp revenait sur sa décision, nous perdrions au pire une semaine de travail. Mais si, et c'est ce qui s'est passé, HashiCorp ne revenait pas sur sa décision, nous ne voulions pas perdre de temps, afin d'avoir une version opérationnelle d'OpenTF 1.6.0 prête pour vous dès que possible. C'est pourquoi nous avons commencé à travailler sur ce projet il y a plus d'une semaine.
    Source : OpenTF

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Terraform 1.0 est disponible, cette première version stable de l'environnement d'Infrastructure as code améliore l'interopérabilité et l'expérience de mise à niveau

    Terraform 0.15 est disponible, l'environnement d'Infrastructure as code vient avec un large éventail de fonctionnalités stables et marque le début de la période de préversion menant à Terraform 1.0

    Le nombre de vulnérabilités rapportées sur des logiciels open source a doublé en 2019,
    Selon un rapport de RiskSense
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 163
    Points : 81 371
    Points
    81 371
    Par défaut La Linux Foundation lance OpenTofu : Une nouvelle alternative Open Source à Terraform
    La Linux Foundation lance OpenTofu, une nouvelle alternative Open Source à Terraform, avec l'objectif de devenir la solution de référence en matière d'infrastructure en tant que code.

    La Linux Foundation a annoncé aujourd'hui la création d'OpenTofu, une alternative open source à Terraform, l'outil de provisionnement d'infrastructure et de code largement utilisé. Précédemment nommé OpenTF, OpenTofu est une réponse ouverte et communautaire au changement de licence de Terraform récemment annoncé, passant d'une Mozilla Public License v2.0 (MPLv2) à une Business Source License v1.1, fournissant à tous une alternative open source fiable sous un modèle de gouvernance neutre.

    Alors que Terraform a contribué à simplifier la gestion de l'infrastructure dans les environnements en nuage, les récents changements de licence ont suscité des inquiétudes au sein de la communauté open source. OpenTofu est un successeur open source de Terraform sous licence MPLv2 qui sera piloté par la communauté, impartial, stratifié et modulaire, et rétrocompatible.

    Avec le soutien de leaders de l'industrie comme Harness, Gruntwork, Spacelift, env0, Scalr, Digger, Terrateam, Massdriver, Terramate, et d'autres, OpenTofu a reçu des engagements formels de la part de plus de 140 organisations et de plus de 600 individus. OpenTofu assurera le développement continu et la disponibilité de sa base de code et s'est engagé à recruter un minimum de 18 développeurs à temps plein pour les cinq prochaines années au moins.

    Nom : 2.png
Affichages : 32990
Taille : 55,1 Ko

    "Le lancement d'OpenTofu témoigne d'un engagement collectif en faveur d'une collaboration et d'une innovation véritablement ouvertes dans le domaine de l'infrastructure en tant que code", a déclaré Jim Zemlin, directeur exécutif de la Linux Foundation. "Le dévouement d'OpenTofu aux principes de l'open source souligne notre vision commune de fournir des outils accessibles et fiables qui donnent du pouvoir à la communauté technologique."

    "Nous sommes ravis de l'initiative d'OpenTofu et nous nous réjouissons de l'innovation qui se produit lorsque vous avez une coopération entre organisations sous une gouvernance ouverte", a déclaré Chris Aniszczyk, directeur technique de la CNCF. "Nous nous réjouissons également de leur collaboration avec la communauté de la CNCF."

    "Nous pensons que les éléments essentiels de l'Internet moderne (des outils tels que Linux, Kubernetes et Terraform) doivent être véritablement open source", a déclaré Yevgeniy (Jim) Brikman, cofondateur et PDG de Gruntwork, et membre de l'équipe fondatrice d'OpenTofu. "C'est la seule façon de s'assurer que nous construisons notre industrie sur des bases solides et prévisibles. C'est pourquoi nous sommes si heureux qu'OpenTofu fasse désormais partie de la Linux Foundation : le fait que ce projet soit entre les mains d'une fondation, plutôt que d'une seule entreprise, signifie qu'OpenTofu sera piloté par la communauté et qu'il sera toujours véritablement open source".
    OpenTofu s'engage à favoriser le développement ouvert et collaboratif de solutions d'infrastructure en tant que code.


    À propos de la Linux Foundation

    La Linux Foundation est le premier foyer mondial de collaboration sur les logiciels, le matériel, les normes et les données open source. Les projets de la Linux Foundation sont essentiels à l'infrastructure mondiale, notamment Linux, Kubernetes, Node.js, ONAP, PyTorch, RISC-V, SPDX, OpenChain, et bien plus encore. La Linux Foundation s'attache à tirer parti des meilleures pratiques et à répondre aux besoins des contributeurs, des utilisateurs et des fournisseurs de solutions afin de créer des modèles durables de collaboration ouverte. Pour plus d'informations, visitez notre site linuxfoundation.org. La Linux Foundation possède des marques déposées et utilise des marques commerciales. Linux est une marque déposée de Linus Torvalds.

    Source : Linux Foundation

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Terraform 1.0 est disponible, cette première version stable de l'environnement d'Infrastructure as code améliore l'interopérabilité et l'expérience de mise à niveau

    OpenTF annonce la mise en place d'un fork de l'environnement logiciel d'"infrastructure as code" Terraform, dans le but de garder l'outil en open source

    Découvrir Terraform, un outil qui permet de gérer son infrastructure par le code (Infrastructure as Code), un tutoriel de Aurélie Vache
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2021, 19h35
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 31/01/2017, 01h21
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2016, 03h17
  4. Mise en place d'index....??
    Par liv dans le forum Requêtes
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/12/2003, 11h04

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo