IBM annonce discrètement la mise en place d'un cloud privé dans un rack pour faire évoluer vos applications
une infrastructure convergente avec une rampe de sortie d'AIX vers Red Hat OpenShift

De nombreux fournisseurs de services cloud proposent depuis longtemps diverses options pour le cloud hybride et privé sur site. Aujourd'hui, IBM les a rejoints en annonçant une solution basée sur les systèmes POWER et les offres groupées correspondantes. La nouvelle plateforme, baptisée IBM Power Private Cloud Rack, est basée sur les serveurs Power System S922, qui ne sont plus nouveaux, mais qui ont fait leurs preuves. Elle constitue également une infrastructure convergente avec une rampe de sortie d'AIX vers Red Hat OpenShift et tout ce qui est "cloud-native".

En quoi la nouvelle solution IBM Power Private Cloud Rack ?

Comme l'a expliqué l'entreprise elle-même, la solution IBM Power Private Cloud (PPC) Rack est une offre de cloud hybride ouverte basée sur les portefeuilles IBM et Red Hat. IBM a déclaré que PPC Rack est livrée préconfigurée et prête à l'emploi avec tout ce dont vous avez besoin pour injecter rapidement la modernisation dans vos applications existantes. Elle permet aux clients d'obtenir un délai de rentabilisation plus court par rapport aux alternatives d'alimentation électrique traditionnelles, avec une expérience d'achat d'infrastructure simplifiée.

Nom : ibm-san-switch_800.png
Affichages : 650
Taille : 90,4 Ko

Selon Big Blue, la solution combine une pile optimisée de matériel et de logiciels pour simplifier le déploiement d'un environnement de cloud privé. Dans son annonce, l'entreprise a indiqué que la nouvelle plateforme nécessite au moins trois serveurs Power System S922 avec 20 cœurs de processeur, 256 Go de RAM et 3,2 To de stockage local NVMe, plus un boîtier de stockage FlashSystem 5200 avec un minimum de 9,6 To et une paire de commutateurs SAN24B-6 avec 24 ports Fibre Channel. Fibre Channel (FC) est un protocole de transfert de données à haut débit qui permet la livraison sans perte et en ordre de données brutes en bloc.

Fibre Channel est principalement utilisé pour connecter le stockage de données informatiques aux serveurs des réseaux de stockage (SAN) des centres de données commerciaux. Les réseaux Fibre Channel forment une structure commutée parce que les commutateurs d'un réseau fonctionnent à l'unisson comme un grand commutateur. En outre, Fibre Channel fonctionne généralement sur des câbles de fibre optique dans et entre les centres de données, mais peut aussi fonctionner sur des câbles de cuivre.

Dans le cas d'IBM PPC Rack, la communication avec le cluster de serveurs est basée sur Fibre Channel, pour lequel une paire de commutateurs SAN24B-6 d'IBM Storage Networking avec 32 ports GFC est fournie dans le rack. En option, un commutateur Ethernet peut être installé. Toutefois, la société propose également une configuration "Starter" comprenant un seul serveur sans stockage ni commutateur. Dans tous les cas, le client reçoit une solution préconfigurée. Une partie importante de ces "mini-cloud" est la composante logicielle.

La nouvelle plateforme est capable d'exécuter à la fois le système d'exploitation propriétaire et les services AIX, mais l'option préférée est d'utiliser Red Hat Enterprise Linux 8, qui est installé par défaut avec IBM PowerVM Enterprise Edition, Cloud PowerVC Manager, le logiciel Red Hat OpenShift Container Platform et OpenShift Container Storage. Les solutions IBM Spectrum Scale sont disponibles en option. Pour rappel, AIX est une série de systèmes d'exploitation Unix propriétaires développés et commercialisés par IBM depuis 1986 pour plusieurs de ses plateformes informatiques.

Quels sont les avantages de la nouvelle plateforme IBM PPC Rack ?

IBM PPC Rack est une pile complète optimisée pour un environnement de niveau production. Il exploite les technologies de virtualisation uniques de PowerVM pour accueillir toute la pile logicielle requise dans seulement trois serveurs. Des nœuds supplémentaires peuvent être ajoutés à la configuration initiale selon les besoins. La solution offre plusieurs avantages clés suivants :

Transformation numérique rapide

  • le déploiement traditionnel de huit semaines est condensé à huit heures ;
  • une automatisation accrue permet de simplifier davantage ;
  • les nouvelles applications "cloud natives" permettent de réduire les coûts et de maximiser le retour sur investissement.

Diminution des dépenses informatiques

  • deux fois plus de performances par nœud de calcul et une densité de conteneurs par cœur 3,2 fois supérieure à celle de l'architecture x86 permettent de réaliser des économies sur les licences de logiciels ;
  • réduire la charge de travail liée à l'octroi de licences par conteneur en tirant parti du double comptage des threads POWER.

Intégration des charges de travail existantes d'AIX et d'IBM i avec les nouvelles applications natives du cloud

  • combine les avantages commerciaux uniques d'IBM OS avec de nouvelles applications natives du cloud sur une plateforme moderne ;
  • évolution des charges de travail d'AIX vers des environnements conteneurisés ;
  • protège les investissements passés grâce à une intégration transparente des applications existantes avec les nouvelles technologies natives du cloud.

Une sécurité accrue

  • solution de bout en bout d'un seul fournisseur (IBM et Red Hat) réduit le risque de perturbation des activités ;
  • sécurité de bout en bout à la pointe du secteur (matériel, micrologiciels et PowerVM) et aucune vulnérabilité de virtualisation ;
  • chiffrement des données à l'arrêt disponible pour sécuriser toutes vos données ;
  • les fonctions de sécurité améliorées offertes par PowerSC pour sécuriser vos données informatiques.

Préconfigurée, mais flexible

  • permet une gestion transparente de l'infrastructure informatique, y compris des nuages et des applications multiples ;
  • permet d'éviter le blocage des fournisseurs par une plateforme ouverte, que ce soit dans les locaux ou dans un nuage public ;
  • adaptable aux normes de votre centre de données actuel.

La nouvelle offre confirme l'intention d'IBM d'utiliser l'acquisition de Red Hat, pour un montant de 34 milliards de dollars, pour rafraîchir ses plateformes centrales et essayer de les rendre aussi pertinentes pour le monde natif du cloud qu'elles l'étaient à l'époque où Power et sa pile logicielle associée offraient une résilience et une échelle que d'autres architectures avaient du mal à égaler. La nouvelle offre fera également progresser le crédit d'IBM pour les cloud hybrides, puisque OpenShift est largement soutenu par les cloud publics.

Bien qu'IBM réalise des ventes de Power sur le terrain, elle a également une grande base d'utilisateurs à défendre. Ainsi, si la solution PPC Rack est loin d'être la seule sur le marché (Dell, Lenovo, HPE et Nutanix proposent tous des machines convergentes et/ou hyperconvergentes centrées sur les conteneurs), IBM dispose désormais d'un produit comparable qui offre aux clients actuels la possibilité d'utiliser un environnement qu'ils comprennent et un moyen de moderniser leurs parcs de logiciels.

En décembre, le cabinet d'analystes IDC a estimé que le marché des serveurs non compatibles x86 représentait 1,6 milliard de dollars de recettes trimestrielles, contre 21 milliards de dollars pour les serveurs x86. Mais les ventes de kits non-x86 ont augmenté de 10,4 %, contre 1,6 % pour les machines x86 des centres de données. Peut-être qu'IBM entend profiter de la croissance du marché.

Source : IBM Power Private Cloud Rack

Et vous ?

Que pensez de la nouvelle Power Private Cloud Rack d'IBM ?

Voir aussi

Le marché Red Hat vise à accélérer l'innovation en matière de cloud hybride ouvert avec des solutions logicielles certifiées prêtes à fonctionner sur n'importe quel cloud

IBM Cloud rend open source Razee, un outil de livraison continue multicluster pour Kubernetes

IBM finalise l'acquisition de 34 milliards $ de Red Hat et rassure sur l'indépendance et la neutralité de sa nouvelle filiale

IBM et Palantir nouent un partenariat dans le domaine du traitement des données à faible code AI pour mettre au point une nouvelle offre d'entreprise : "Palantir for IBM Cloud Pak for Data"