IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 092
    Points : 190 607
    Points
    190 607
    Par défaut La Software Freedom Conservancy appelle les devs open source à abandonner Zoom et à adopter BigBlueButton
    Zoom change ses conditions d’utilisation et s’octroie le droit d'utiliser les données des utilisateurs pour entraîner son IA sans leur consentement,
    ni possibilité de s’y opposer

    Zoom, la plateforme de visioconférence populaire, a récemment mis à jour ses conditions d’utilisation pour permettre l’utilisation des données des utilisateurs pour entraîner et améliorer ses algorithmes et modèles d’intelligence artificielle (IA). Cette décision a suscité des critiques et des inquiétudes de la part des défenseurs de la vie privée et des experts juridiques, qui estiment qu’elle constitue une atteinte aux droits et au consentement des utilisateurs.

    Selon les nouvelles conditions d’utilisation, Zoom se réserve le droit de collecter, de stocker, de traiter, de partager et d’utiliser les données générées par le service (Service Generated Data), qui comprennent les données de télémétrie, les données d’utilisation du produit, les données de diagnostic et d’autres données similaires liées à l’utilisation des services ou du logiciel de Zoom par les utilisateurs. Zoom conserve tous les droits sur ces données et peut les utiliser pour tout objectif, dans la mesure et de la manière permises par la loi applicable.

    Ce qui soulève l’alarme, c’est la mention explicite du droit de Zoom d’utiliser ces données pour le machine learning et l’IA, y compris l’entraînement et le réglage des algorithmes et des modèles. Cela permet à Zoom d’entraîner son IA sur le contenu des clients sans offrir la possibilité de s’y opposer, une décision qui devrait susciter un débat important sur la vie privée et le consentement des utilisateurs.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.2 Données générées par le service  ; consentement à l’utilisation. Le Contenu client ne comprend aucune donnée de télémétrie, donnée d’utilisation des produits ou donnée de diagnostic, ni aucun contenu ou donnée similaire collecté ou généré par Zoom en lien avec votre utilisation des Services ou des Logiciels ou avec celle de vos Utilisateurs finaux (les « Données générées par le service »). En vertu de l’accord conclu entre vous et Zoom, tous les droits, titres et intérêts relatifs aux Données générées par le service, ainsi que tous les Droits exclusifs y afférents, sont exclusivement détenus et conservés par Zoom. Vous acceptez que Zoom compile et puisse compiler des Données générées par le service basées sur le Contenu client et l’utilisation des Services et des Logiciels. Vous consentez à l’accès, à l’utilisation, à la collecte, à la création, à la modification, à la distribution, au traitement, au partage, à la maintenance et au stockage des Données générées par le Service à quelque fin que ce soit, dans la mesure et de la manière autorisée par la Loi applicable, y compris à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique ou d’intelligence artificielle (y compris à des fins d’entraînement et de réglage des algorithmes et des modèles), de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci, et sauf disposition contraire du présent Accord. Dans le cadre de ce qui précède, si, pour quelque raison que ce soit, Zoom ne bénéficie pas de certains droits sur lesdites Données générées par le Service en vertu de la présente Section 10.2 ou sauf disposition contraire du présent Accord, vous cédez et acceptez par les présentes de céder à Zoom en votre nom, inconditionnellement et irrévocablement, et vous veillerez à ce que vos Utilisateurs finaux cèdent et acceptent de céder à Zoom, inconditionnellement et irrévocablement, tous les droits, titres et intérêts liés aux Données générées par le Service, y compris tous les Droits exclusifs y afférents.

    En outre, selon la section 10.4 des nouvelles conditions d’utilisation, Zoom s’est assuré une licence perpétuelle, mondiale, non exclusive, libre de droits, sous-licenciable et transférable pour redistribuer, publier, accéder, utiliser, stocker, transmettre, examiner, divulguer, préserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, afficher, copier, distribuer, traduire, transcrire, créer des œuvres dérivées et traiter le contenu des clients (Customer Content). Zoom justifie ces actions comme nécessaires pour fournir des services aux clients, soutenir les services et améliorer ses services, son logiciel ou d’autres produits.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.4 Octroi de licence par le client. Vous acceptez d’octroyer et octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour redistribuer, publier, importer, utiliser, stocker, transmettre, consulter, divulguer, conserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, présenter, copier, distribuer, traduire, transcrire et traiter le Contenu client, et pour accéder à ce dernier, en créer des œuvres dérivées ou exécuter toutes les actions s’y rapportant : (i) de toutes les manières nécessaires pour permettre à Zoom de vous fournir les Services, y compris d’en assurer l’assistance ; (ii) à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique, d’intelligence artificielle, de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci ; et (iii) dans tout autre but en lien avec une quelconque utilisation ou une autre action autorisée conformément à la Section 10.3. Si vous détenez des Droits exclusifs sur des Données générées par le service ou des Données anonymes agrégées, vous octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, irrévocable, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour permettre à Zoom d’exercer ses droits relatifs aux Données générées par le service et aux Données anonymes agrégées, selon le cas, conformément au présent Accord.
    Nom : zoom.png
Affichages : 6054
Taille : 8,1 Ko

    Les implications de ces conditions sont considérables, notamment car elles semblent permettre à Zoom d’utiliser les données des clients pour tout objectif lié aux utilisations ou aux actes décrits dans la section 10.3. Les défenseurs de la vie privée et les experts juridiques devraient examiner attentivement ces conditions mises à jour. Beaucoup soutiennent qu’elles repoussent les limites de ce qui est acceptable en termes de consentement, de protection des données et de droits individuels.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.3 Utilisation autorisée ; contenu client. Zoom peut redistribuer, publier, importer, utiliser, stocker, transmettre, consulter, divulguer, conserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, présenter, copier, distribuer, traduire, transcrire et traiter le Contenu client, et accéder à ce dernier ou en créer des œuvres dérivées : (i) conformément au présent Accord et comme l’exige l’accomplissement de nos obligations en vertu du présent Accord ; (ii) conformément à notre Déclaration de confidentialité ; (iii) comme autorisé par vous ou selon vos instructions ; (iv) tel que l’autorise ou l’exige la Loi ; (v) à des fins de confiance et de sécurité, y compris pour la surveillance et l’application de nos Consignes d’utilisation acceptable ; ou (vi) pour protéger les droits, la propriété ou la sécurité de Zoom, ses utilisateurs finaux, ses clients ou le public, y compris les systèmes et les réseaux.
    Alors que les intentions de Zoom peuvent être axées sur l’amélioration de sa plateforme et la fourniture d’un meilleur service, l’étendue et la profondeur de ces changements peuvent laisser de nombreux utilisateurs mal à l’aise et chercher des assurances sur la façon dont leurs données sont utilisées. Zoom n’a pas encore commenté les mises à jour et les éventuelles préoccupations soulevées par ces changements. Pendant ce temps, le débat autour de la vie privée à l’ère numérique et de la responsabilité des entreprises dans le respect de la vie privée des utilisateurs continue de s’intensifier.

    Source : Zoom

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur la décision de Zoom d’utiliser les données des utilisateurs pour entraîner son IA sans offrir la possibilité de s’y opposer ?
    Pensez-vous que les conditions d’utilisation de Zoom sont claires et transparentes sur la façon dont ils collectent, stockent, traitent, partagent et utilisent les données des utilisateurs ?
    Quelles sont les mesures que vous prenez pour protéger votre vie privée lorsque vous utilisez des services de visioconférence comme Zoom ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation de l’IA pour améliorer les services de visioconférence ?
    Quelles sont les alternatives à Zoom que vous connaissez ou que vous utilisez, et comment garantissent-elles le respect de la vie privée des utilisateurs ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 092
    Points : 190 607
    Points
    190 607
    Par défaut Un développeur suggère d'abandonner Zoom pour passer à Jitsi, après le changement des conditions d'utilisation
    Après le changement des conditions d'utilisation de Zoom visant à utiliser les données des utilisateurs pour entraîner l'IA,
    un développeur suggère de passer à Jitsi

    Zoom, la plateforme de visioconférence populaire, a récemment mis à jour ses conditions d’utilisation pour permettre l’utilisation des données des utilisateurs pour entraîner et améliorer ses algorithmes et modèles d’intelligence artificielle (IA). Cette décision a suscité des critiques et des inquiétudes de la part des défenseurs de la vie privée et des experts juridiques, qui estiment qu’elle constitue une atteinte aux droits et au consentement des utilisateurs. Face à cette situation, certains utilisateurs ont choisi de se tourner vers des offres concurrentes, parmi lesquelles Jitsi.

    Selon les nouvelles conditions d’utilisation, Zoom se réserve le droit de collecter, de stocker, de traiter, de partager et d’utiliser les données générées par le service (Service Generated Data), qui comprennent les données de télémétrie, les données d’utilisation du produit, les données de diagnostic et d’autres données similaires liées à l’utilisation des services ou du logiciel de Zoom par les utilisateurs. Zoom conserve tous les droits sur ces données et peut les utiliser pour tout objectif, dans la mesure et de la manière permises par la loi applicable.

    Ce qui soulève l’alarme, c’est la mention explicite du droit de Zoom d’utiliser ces données pour le machine learning et l’IA, y compris l’entraînement et le réglage des algorithmes et des modèles. Cela permet à Zoom d’entraîner son IA sur le contenu des clients sans offrir la possibilité de s’y opposer, une décision qui devrait susciter un débat important sur la vie privée et le consentement des utilisateurs.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.2 Données générées par le service ; consentement à l’utilisation. Le Contenu client ne comprend aucune donnée de télémétrie, donnée d’utilisation des produits ou donnée de diagnostic, ni aucun contenu ou donnée similaire collecté ou généré par Zoom en lien avec votre utilisation des Services ou des Logiciels ou avec celle de vos Utilisateurs finaux (les « Données générées par le service »). En vertu de l’accord conclu entre vous et Zoom, tous les droits, titres et intérêts relatifs aux Données générées par le service, ainsi que tous les Droits exclusifs y afférents, sont exclusivement détenus et conservés par Zoom. Vous acceptez que Zoom compile et puisse compiler des Données générées par le service basées sur le Contenu client et l’utilisation des Services et des Logiciels. Vous consentez à l’accès, à l’utilisation, à la collecte, à la création, à la modification, à la distribution, au traitement, au partage, à la maintenance et au stockage des Données générées par le Service à quelque fin que ce soit, dans la mesure et de la manière autorisée par la Loi applicable, y compris à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique ou d’intelligence artificielle (y compris à des fins d’entraînement et de réglage des algorithmes et des modèles), de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci, et sauf disposition contraire du présent Accord. Dans le cadre de ce qui précède, si, pour quelque raison que ce soit, Zoom ne bénéficie pas de certains droits sur lesdites Données générées par le Service en vertu de la présente Section 10.2 ou sauf disposition contraire du présent Accord, vous cédez et acceptez par les présentes de céder à Zoom en votre nom, inconditionnellement et irrévocablement, et vous veillerez à ce que vos Utilisateurs finaux cèdent et acceptent de céder à Zoom, inconditionnellement et irrévocablement, tous les droits, titres et intérêts liés aux Données générées par le Service, y compris tous les Droits exclusifs y afférents.
    En outre, selon la section 10.4 des nouvelles conditions d’utilisation, Zoom s’est assuré une licence perpétuelle, mondiale, non exclusive, libre de droits, sous-licenciable et transférable pour redistribuer, publier, accéder, utiliser, stocker, transmettre, examiner, divulguer, préserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, afficher, copier, distribuer, traduire, transcrire, créer des œuvres dérivées et traiter le contenu des clients (Customer Content). Zoom justifie ces actions comme nécessaires pour fournir des services aux clients, soutenir les services et améliorer ses services, son logiciel ou d’autres produits.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.4 Octroi de licence par le client. Vous acceptez d’octroyer et octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour redistribuer, publier, importer, utiliser, stocker, transmettre, consulter, divulguer, conserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, présenter, copier, distribuer, traduire, transcrire et traiter le Contenu client, et pour accéder à ce dernier, en créer des œuvres dérivées ou exécuter toutes les actions s’y rapportant : (i) de toutes les manières nécessaires pour permettre à Zoom de vous fournir les Services, y compris d’en assurer l’assistance ; (ii) à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique, d’intelligence artificielle, de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci ; et (iii) dans tout autre but en lien avec une quelconque utilisation ou une autre action autorisée conformément à la Section 10.3. Si vous détenez des Droits exclusifs sur des Données générées par le service ou des Données anonymes agrégées, vous octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, irrévocable, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour permettre à Zoom d’exercer ses droits relatifs aux Données générées par le service et aux Données anonymes agrégées, selon le cas, conformément au présent Accord.
    Nom : feature.png
Affichages : 2524
Taille : 219,5 Ko

    L'analyse de Simon Phipps

    Simon Phipps est un expert en logiciels libres et en standards ouverts. Il partage ses réflexions sur divers sujets liés à l’informatique, à la politique, à la culture et à la société. Il évoque parfois ses différents projets et activités en ligne, comme son rôle de directeur des standards et des politiques à l’Open Source Initiative, son ancien poste de responsable des logiciels libres chez Sun Microsystems, ou encore son implication dans le Fediverse, un réseau social décentralisé basé sur le protocole ActivityPub.

    Il s'est intéressé à la situation de Zoom. Voici ce qu'il a indiqué à ce sujet :

    Dans les termes, « les données, le contenu, les fichiers, les documents ou d'autres matériaux » que vous utilisez dans une session Zoom ("Entrée du client"), ainsi que les enregistrements et les transcriptions, et tout autre paillettes que Zoom saupoudre dessus, sont appelés « Contenu client ».

    10.4(ii) vous voit ensuite accorder une large licence au Contenu Client « à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d'analyse, d'assurance qualité, d'apprentissage automatique, d'intelligence artificielle, de formation, de test, d'amélioration des Services, du Logiciel ou de Zoom, d'autres produits, services et logiciels, ou toute combinaison de ceux-ci ». 10.5 explique que cela peut très bien être effectué par un tiers.

    Si les éléments que vous avez partagés appartiennent à quelqu'un d'autre, 10.6 vous voit accepter que « vous êtes seul responsable du contenu client » et notamment d'obtenir le consentement des tiers et de fournir des avis conformément aux lois applicables à la combinaison de personnes impliquées. Marquer des choses comme confidentielles n'aide pas - 17.1 indique clairement que « le contenu du client n'est pas une information confidentielle du client » (c'est-à-dire qu'il n'est pas traité par Zoom comme partagé en toute confidentialité).

    En plus de tout cela, dans 10.6, vous « déclarez et garantissez que vous avez le droit de télécharger l'Entrée Client et que Zoom vous fournit, crée ou met à votre disposition tout Contenu Client, et que cette utilisation ou fourniture par vous, votre Fin L'utilisateur ou Zoom ne viole ni n'enfreint aucun droit d'un tiers. » Donc, selon 25(i) & (iii), vous les indemnisez s'ils entraînent leur IA avec l'IP de quelqu'un d'autre que vous possédez - par exemple, un dossier client dont vous discutez en interne, ou une affaire juridique sur laquelle vous travaillez sous privilège.

    Il n'y a pas de possibilité d'opt-out ou de contrôle de la portée à utiliser dans les conditions de formation à l'IA. Le directeur de l'exploitation de Zoom affirme que l'utilisation réelle des fonctionnalités d'IA est facultative, mais cela ne semble pas pertinent, car les conditions accordent à Zoom ces autorisations indépendamment et le contenu client existe, que vous utilisiez ou non les fonctionnalités d'IA.

    Ma lecture non-avocate suggère que c'est une chose exceptionnellement risquée pour quiconque d'accepter s'il est en possession d'une propriété intellectuelle ou sous NDA concernant les secrets de quelqu'un d'autre, et j'éviterai Zoom (même s'ils annulent les termes - ne peut pas prendre le chance sur les futurs changements comme celui-ci).

    Nom : resume.png
Affichages : 2471
Taille : 387,3 Ko

    Simon Phipps recommande Jitsi à la place de Zoom

    Jitsi est un logiciel libre et open source qui permet de faire des visioconférences en ligne. Il est compatible avec les navigateurs web et les applications mobiles. Il offre des fonctionnalités comme le chiffrement, le partage d’écran, le chat, les réactions, les sondages, et plus encore. Jitsi est utilisé par de nombreuses organisations et personnes pour communiquer à distance, que ce soit pour le travail, l’éducation, ou le divertissement.

    Jitsi est divisé en plusieurs composants, dont les principaux sont :
    • Jitsi Meet : l’interface web et mobile qui permet de créer et de rejoindre des réunions.
    • Jitsi Videobridge : le serveur qui gère les flux vidéo entre les participants.
    • Jitsi Jicofo : le serveur qui coordonne les sessions et les ressources.
    • Jitsi Jigasi : le serveur qui permet de se connecter à des services de téléphonie.
    • Jitsi SIP Communicator : le client de bureau qui permet de faire des appels audio et vidéo.

    Jitsi peut être installé sur son propre serveur ou utilisé via un service hébergé comme Jitsi as a Service (JaaS) qui propose une solution clé en main pour intégrer Jitsi dans son site web ou son application1. Jitsi est également disponible sur Google Play et App Store4 pour les utilisateurs mobiles.

    Suite au tollé, Zoom fait des modifications dans sa communication

    Zoom ne forme pas ses modèles d'intelligence artificielle sur des chats audio, vidéo ou textuels à partir de l'application « sans le consentement du client », selon un article de blog publié lundi par le directeur des produits de Zoom, Smita Hashim.

    Dans son message, Hashim écrit également que « nos clients continuent de posséder et de contrôler leur contenu ». Hashim écrit que « notre intention était de préciser que les clients créent et possèdent leur propre contenu vidéo, audio et chat. Nous sommes autorisés à utiliser ce contenu client pour fournir des services à valeur ajoutée basés sur ce contenu, mais nos clients continuent de posséder et de contrôler leur contenu ».

    Après la première publication de cet article, Zoom a mis à jour ses conditions d'utilisation avec une déclaration similaire dans sa section 10.4 :

    « Nonobstant ce qui précède, Zoom n'utilisera pas de contenu audio, vidéo ou de chat pour former nos modèles d'intelligence artificielle sans votre consentement ».

    Sources : Simon Phipps, Zoom

    Et vous ?

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2019
    Messages
    1 628
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : May 2019
    Messages : 1 628
    Points : 32 244
    Points
    32 244
    Par défaut Zoom clarifie l’usage de l’IA après la protestation des utilisateurs
    Zoom clarifie l’usage de l’IA après la protestation des utilisateurs, il affirme qu'il n'utilisera pas vos appels pour former son IA
    « sans votre consentement »

    Zoom a clarifié ses conditions d’utilisation après que des utilisateurs ont exprimé leur mécontentement face à la possibilité que la société utilise leurs appels pour entraîner l’IA. Zoom a affirmé qu’il ne le ferait pas sans le consentement des utilisateurs et qu’il respecterait leur vie privée. Zoom a également modifié la formulation de sa section 10.2 pour la rendre plus claire et transparente.

    Zoom, la populaire plateforme de communication vidéo, a dû faire face à des critiques de la part de ses utilisateurs qui ont découvert que ses conditions d’utilisation semblaient autoriser la société à utiliser les données générées par les appels pour entraîner l’IA. Cette section des conditions d’utilisation a été signalée par un blog technologique et a provoqué une vague de réactions négatives sur les réseaux sociaux. Certains utilisateurs ont même menacé de quitter Zoom et de se tourner vers ses concurrents.

    Nom : ZoomB.png
Affichages : 2232
Taille : 14,8 Ko

    Face à ce tollé, Zoom a publié un billet de blog dans lequel il a expliqué qu’il ne ferait pas usage des appels des utilisateurs pour former l’IA sans leur consentement explicite et qu’il respecterait leur vie privée et leurs choix. Zoom a également modifié la formulation de sa section 10.2 pour la rendre plus claire et transparente, et a invité les utilisateurs à lui faire part de leurs commentaires et suggestions. Plus précisément, la section des conditions d’utilisation de Zoom indique :

    Citation Envoyé par Zoom
    CONDITIONS D'UTILISATION DE ZOOM


    UTILISATION DES DONNÉES, LICENCES ET RESPONSABILITÉS

    10.1 Contenu du Client. Les données, le contenu, les communications, les messages, les fichiers, les documents ou tout autre matériel que vous ou vos Utilisateurs finaux générez ou fournissez en relation avec les Services ou le Logiciel, ainsi que les transcriptions, les enregistrements, les résultats, les affichages visuels ou tout autre contenu qui en résultent, sont désignés sous le nom de Contenu client.

    10.2 Utilisations autorisées et concession de licence au Client. Zoom n'accèdera, ne traitera ou n'utilisera le Contenu Client que pour les raisons suivantes (les " Utilisations Autorisées ") : (i) en accord avec cet Accord et comme requis pour exécuter nos obligations et fournir les Services ; (ii) en accord avec notre Déclaration de Confidentialité ; (iii) comme autorisé ou instruit par vous ; (iv) comme requis par la Loi ; ou (v) pour des raisons légales, de sûreté ou de sécurité, y compris l'application de nos Directives d'Utilisation Acceptable. Vous accordez à Zoom une licence perpétuelle, mondiale, non exclusive, libre de redevance, sous-licenciable et transférable, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour les utilisations autorisées.

    Zoom n'utilise aucun de vos contenus audio, vidéo, chat, partage d'écran, pièces jointes ou autre contenu client de type communication (tels que les résultats des sondages, les tableaux blancs et les réactions) pour entraîner Zoom ou des modèles d'intelligence artificielle de tiers.

    10.3 Nos obligations concernant le Contenu Client. Zoom maintiendra des mesures de protection physiques et techniques raisonnables pour empêcher la divulgation ou l'accès non autorisé au Contenu Client. Zoom vous informera s'il a connaissance d'une divulgation non autorisée ou d'un accès non autorisé au Contenu Client. Zoom peut utiliser des consultants, des entrepreneurs, des fournisseurs de services, des sous-traitants et d'autres tiers autorisés par Zoom dans le cadre de la fourniture des Services ou du Logiciel. Zoom s'assurera que tout partage du Contenu Client avec un tiers autorisé sera conforme à la loi applicable.

    10.4 Responsabilités du Client. Vous êtes seul responsable du respect de toutes les lois et réglementations relatives au Contenu Client, y compris les lois vous obligeant à obtenir le consentement d'un tiers pour utiliser, licencier ou générer du Contenu Client et à fournir les avis appropriés sur les droits des tiers. Zoom peut supprimer tout Contenu Client, à tout moment et sans préavis, si Zoom se rend compte qu'il viole une disposition de cet Accord ou une loi applicable. Vous conservez tous les droits de propriété sur votre Contenu Client sous réserve de toute licence ou autres droits accordés par la présente.

    10.5 Données générées par le service. Les données de télémétrie, les données d'utilisation du produit, les données de diagnostic et les données similaires que Zoom recueille ou génère en relation avec votre utilisation ou celle de vos Utilisateurs finaux des Services ou du Logiciel sont appelées Données Générées par le Service.
    « Vous consentez à ce que Zoom accède, utilise, collecte, crée, modifie, distribue, traite, partage, entretienne et stocke les données générées par le service à toutes fins, dans la mesure et de la manière permises par la loi applicable », dit en partie la section 10.2. L'une des finalités énumérées dans cette section est « l'apprentissage automatique ou l'intelligence artificielle (y compris à des fins de formation et de réglage des algorithmes et des modèles) ».

    Zoom s’explique sur l’usage des données des utilisateurs pour l’IA

    Zoom a été critiqué en ligne par ses utilisateurs, qui ont menacé de changer de plateforme pour leurs appels. « Je pense qu’il faut arrêter d’utiliser @Zoom, qui profite de vous pour entraîner son IA », a dit Gabriella Coleman, anthropologue à Harvard, sur X. « Bonjour @Zoom, je suis un client payant. Je ne veux pas que mes conversations privées servent à entraîner l’IA. Je résilie mon compte aujourd’hui. Il y a d’autres options que vous », a écrit Brianna Wu, créatrice de jeux vidéo, sur X.

    Face à ces réactions, Smita Hashim, responsable produit chez Zoom, a expliqué dans un article de blog que la société avait ajouté une phrase à ses conditions de service pour indiquer que « nous ne nous servirons pas du contenu audio, vidéo ou de chat des clients pour entraîner nos modèles d’intelligence artificielle sans votre accord ».

    « Les clients de Zoom choisissent s’ils veulent activer ou non les fonctions d’intelligence artificielle générative et s’ils veulent partager ou non le contenu des clients avec Zoom pour améliorer nos produits », a dit un porte-parole de Zoom dans un communiqué. « Nous avons modifié nos conditions de service pour confirmer que nous ne nous servirons pas du contenu audio, vidéo ou de chat des clients pour entraîner nos modèles d’intelligence artificielle sans votre accord. »

    Dans un commentaire sur le site Hacker News, géré par Y Combinator, Aparna Bawa, directrice des opérations de Zoom, a précisé que « les participants sont informés en réunion ou par une fenêtre contextuelle Chat Compose lorsque ces fonctions sont activées dans notre interface utilisateur, et ils savent que leurs données peuvent être utilisées pour améliorer le produit ».

    En juillet, plus de 8 000 auteurs, dont Suzanne Collins, qui a écrit The Hunger Games, et Margaret Atwood, qui a écrit "The Handmaid's Tale", ont signé une lettre ouverte adressée aux dirigeants d'entreprises telles qu'OpenAI et Stability AI pour leur demander une compensation, alors qu'ils affirment que ces entreprises ont utilisé leurs livres pour entraîner leurs systèmes d'intelligence artificielle sans leur permission.

    À la lumière de cette expérience, on découvre que Zoom a dû faire face à la méfiance et à la colère de ses utilisateurs, qui se sont sentis trahis par ses conditions d’utilisation ambiguës. Zoom a réagi en clarifiant sa politique et en modifiant sa formulation, mais il reste à voir si cela suffira à restaurer la confiance et la fidélité de ses clients. Cette expérience soulève également la question éthique de l’utilisation des données personnelles pour entraîner l’IA, qui concerne de nombreux auteurs et créateurs. Il semble donc nécessaire de définir des règles claires et transparentes pour protéger les droits et la vie privée des utilisateurs et des auteurs face aux avancées de l’IA.

    Source : Zoom

    Et vous ?

    À votre avis, comment Zoom peut-il garantir le respect du consentement et de la vie privée de ses utilisateurs ?

    Quelles sont les meilleures alternatives à Zoom pour les utilisateurs qui ne veulent pas partager leurs données avec l’IA ?

    Comment Zoom peut-il se différencier de ses concurrents en matière d’éthique et de transparence ?

    Voir aussi :

    Après le changement des conditions d'utilisation de Zoom visant à utiliser les données des utilisateurs pour entraîner l'IA, un développeur suggère de passer à Jitsi

    Zoom change ses conditions d'utilisation et s'octroie le droit d'utiliser les données des utilisateurs pour entraîner son IA sans leur consentement, ni possibilité de s'y opposer

    Ces artistes ont découvert que leur travail était utilisé pour entraîner l'IA et maintenant ils sont furieux
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 092
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 092
    Points : 190 607
    Points
    190 607
    Par défaut La Software Freedom Conservancy appelle les devs open source à abandonner Zoom et à adopter BigBlueButton
    La Software Freedom Conservancy appelle les développeurs open source à abandonner Zoom et à adopter BigBlueButton,
    suite à un changement vivement critiqué dans ses conditions d'utilisation

    Récemment, Zoom a modifié ses conditions d’utilisation pour s’octroyer le droit d’utiliser le contenu des clients (audio, vidéo, chat, etc.) pour entraîner ses modèles d’intelligence artificielle, sans leur consentement. Face au tollé provoqué par cette décision, Zoom a fait marche arrière et a supprimé cette clause. Mais cela n’a pas suffi à rassurer les défenseurs du logiciel libre, qui appellent les développeurs open source à se détourner de Zoom.

    Zoom est une plateforme de visioconférence qui a connu un succès fulgurant pendant la pandémie de Covid-19, en permettant à des millions de personnes de communiquer à distance. Mais Zoom a aussi suscité la controverse à plusieurs reprises, notamment en ce qui concerne le respect de la vie privée et de la sécurité de ses utilisateurs.

    Dans une mise à jour de ses conditions d'utilisation, Zoom s'est réservé le droit de collecter, de stocker, de traiter, de partager et d’utiliser les données générées par le service (Service Generated Data), qui comprennent les données de télémétrie, les données d’utilisation du produit, les données de diagnostic et d’autres données similaires liées à l’utilisation des services ou du logiciel de Zoom par les utilisateurs. Zoom conserve tous les droits sur ces données et peut les utiliser pour tout objectif, dans la mesure et de la manière permises par la loi applicable.

    Ce qui a soulevé l’alarme, c’est la mention explicite du droit de Zoom d’utiliser ces données pour le machine learning et l’IA, y compris l’entraînement et le réglage des algorithmes et des modèles. Cela permet à Zoom d’entraîner son IA sur le contenu des clients sans offrir la possibilité de s’y opposer, une décision qui devrait susciter un débat important sur la vie privée et le consentement des utilisateurs.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.2 Données générées par le service : consentement à l’utilisation. Le Contenu client ne comprend aucune donnée de télémétrie, donnée d’utilisation des produits ou donnée de diagnostic, ni aucun contenu ou donnée similaire collecté ou généré par Zoom en lien avec votre utilisation des Services ou des Logiciels ou avec celle de vos Utilisateurs finaux (les « Données générées par le service »). En vertu de l’accord conclu entre vous et Zoom, tous les droits, titres et intérêts relatifs aux Données générées par le service, ainsi que tous les Droits exclusifs y afférents, sont exclusivement détenus et conservés par Zoom. Vous acceptez que Zoom compile et puisse compiler des Données générées par le service basées sur le Contenu client et l’utilisation des Services et des Logiciels. Vous consentez à l’accès, à l’utilisation, à la collecte, à la création, à la modification, à la distribution, au traitement, au partage, à la maintenance et au stockage des Données générées par le Service à quelque fin que ce soit, dans la mesure et de la manière autorisée par la Loi applicable, y compris à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique ou d’intelligence artificielle (y compris à des fins d’entraînement et de réglage des algorithmes et des modèles), de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci, et sauf disposition contraire du présent Accord. Dans le cadre de ce qui précède, si, pour quelque raison que ce soit, Zoom ne bénéficie pas de certains droits sur lesdites Données générées par le Service en vertu de la présente Section 10.2 ou sauf disposition contraire du présent Accord, vous cédez et acceptez par les présentes de céder à Zoom en votre nom, inconditionnellement et irrévocablement, et vous veillerez à ce que vos Utilisateurs finaux cèdent et acceptent de céder à Zoom, inconditionnellement et irrévocablement, tous les droits, titres et intérêts liés aux Données générées par le Service, y compris tous les Droits exclusifs y afférents.
    Nom : zoom.png
Affichages : 6305
Taille : 12,8 Ko

    En outre, selon la section 10.4 des nouvelles conditions d’utilisation, Zoom s’est assuré une licence perpétuelle, mondiale, non exclusive, libre de droits, sous-licenciable et transférable pour redistribuer, publier, accéder, utiliser, stocker, transmettre, examiner, divulguer, préserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, afficher, copier, distribuer, traduire, transcrire, créer des œuvres dérivées et traiter le contenu des clients (Customer Content). Zoom justifie ces actions comme nécessaires pour fournir des services aux clients, soutenir les services et améliorer ses services, son logiciel ou d’autres produits.

    Citation Envoyé par Zoom
    10.4 Octroi de licence par le client. Vous acceptez d’octroyer et octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour redistribuer, publier, importer, utiliser, stocker, transmettre, consulter, divulguer, conserver, extraire, modifier, reproduire, partager, utiliser, présenter, copier, distribuer, traduire, transcrire et traiter le Contenu client, et pour accéder à ce dernier, en créer des œuvres dérivées ou exécuter toutes les actions s’y rapportant : (i) de toutes les manières nécessaires pour permettre à Zoom de vous fournir les Services, y compris d’en assurer l’assistance ; (ii) à des fins de développement de produits et de services, de marketing, d’analyse des données, d’assurance qualité, d’apprentissage automatique, d’intelligence artificielle, de formation, de test et d’amélioration des Services, des Logiciels ou d’autres produits, services et logiciels de Zoom, ou de toute combinaison de ceux-ci ; et (iii) dans tout autre but en lien avec une quelconque utilisation ou une autre action autorisée conformément à la Section 10.3. Si vous détenez des Droits exclusifs sur des Données générées par le service ou des Données anonymes agrégées, vous octroyez à Zoom par les présentes une licence perpétuelle, irrévocable, non exclusive, libre de redevances, susceptible d’être cédée en sous-licence, transférable et entièrement libérée dans le monde entier, ainsi que tous les autres droits requis ou nécessaires pour permettre à Zoom d’exercer ses droits relatifs aux Données générées par le service et aux Données anonymes agrégées, selon le cas, conformément au présent Accord.
    Face à la réaction de mécontentement des utilisateurs, Zoom a décidé de faire marche arrière, déclarant désormais que :

    Citation Envoyé par Zoom
    Zoom n'utilise aucun de vos contenus audio, vidéo, chat, partage d'écran, pièces jointes ou autre contenu client de type communication (tels que les résultats des sondages, les tableaux blancs et les réactions) pour entraîner Zoom ou des modèles d'intelligence artificielle de tiers.
    Nom : sfc.png
Affichages : 1191
Taille : 5,4 Ko

    Malgré tout, certains préfèrent abandonner l'outil de visioconférence

    La Software Freedom Conservancy (SFC), une organisation à but non lucratif qui soutient les projets de logiciel libre, a publié un billet de blog dans lequel elle dénonce les pratiques de Zoom et encourage les contributeurs open source à utiliser des alternatives. La SFC affirme que Zoom a abusé de sa position dominante pour profiter des données de ses utilisateurs, en sachant qu’ils ne seraient pas en mesure de comprendre les changements apportés aux conditions d’utilisation ou d’avoir une option pour utiliser un autre logiciel. La SFC souligne également que Zoom est un logiciel propriétaire, qui empêche les utilisateurs de contrôler leur propre infrastructure et de vérifier le code source. La SFC rappelle qu’elle avait déjà mis en garde contre les risques liés à la dépendance à l’égard de technologies contrôlées par des entreprises à but lucratif.

    Citation Envoyé par SFC
    Tout au long de la pandémie et de son adoption généralisée de Zoom, nous avons averti qu'il est dangereux de s'appuyer sur une technologie propriétaire contrôlée à but lucratif comme infrastructure essentielle. La semaine dernière, Zoom a démontré exactement pourquoi tout le monde doit cesser d'utiliser ses services sans plus tarder. Plus précisément, une modification de mars 2023 des termes et conditions de Zoom a été découverte par la presse. À savoir, il a été révélé que Zoom réutilisait les données des utilisateurs privés pour former des modèles d'apprentissage automatique.

    Après un rejet généralisé et une presse négative, Zoom a modifié ses conditions de service pour dire qu'il n'utiliserait aucune participation d'utilisateur aux réunions Zoom ou d'autres données d'utilisateur pour former ses modèles. Mais comme c'est si frustrant dans les conditions d'utilisation incroyablement longues et chargées de langage juridique, Zoom se réserve le droit de modifier les conditions à tout moment. Suggère seulement que les utilisateurs «vérifient régulièrement» les mises à jour pour s'assurer que leur sécurité et leurs droits ne leur sont pas retirés. Cela souligne la lutte constante dans la dynamique de pouvoir entre les entreprises et les utilisateurs. Zoom a abusé de son nom familier à des fins lucratives, sachant que les utilisateurs ne pourront pas comprendre le changement des conditions de service ou auront la possibilité d'utiliser tout autre logiciel.

    Malheureusement, une telle intimidation d'entreprise par Big Tech n'est pas nouvelle. Les utilisateurs de la technologie sont constamment confrontés à des termes et conditions complexes simplement pour s'engager dans les opérations les plus simples. Une analyse récente a montré que la lecture de l'intégralité des conditions générales de Zoom pouvait prendre jusqu'à 30 heures. Et, si vous n'avez pas reçu de formation en lecture de contrats, il est peu probable que vous soyez sûr de ce que vous acceptez vraiment, et même avec de telles connaissances et une telle formation, nous estimons qu'il faudrait environ 50 à 100 heures-personnes pour vraiment comprendre toutes les implications sur les droits, la confidentialité et la liberté des conditions de Zoom. Il n'est donc pas surprenant qu'il ait fallu des mois à la presse (de mars à août) pour se rendre compte que la clause accordant à Zoom une « licence perpétuelle, mondiale, non exclusive, libre de droits, sous-licenciable et transférable et tous les autres droits » pour utiliser tous Contenu client pour « l'apprentissage automatique, l'intelligence artificielle, la formation, les tests » et une variété d'autres objectifs de développement de produits.
    Pour aider les développeurs open source à se libérer de Zoom, la SFC annonce qu’elle adopte BigBlueButton, un logiciel libre de visioconférence, comme partie intégrante de son infrastructure. La SFC propose également aux contributeurs open source qui ont besoin d’un service de visioconférence de leur fournir un accès à BigBlueButton. La SFC espère ainsi promouvoir les valeurs du logiciel libre et protéger les droits des utilisateurs.

    Source : Software Freedom Conservancy

    Et vous ?

    Quels sont les avantages et les inconvénients d’utiliser un logiciel libre comme BigBlueButton par rapport à un logiciel propriétaire comme Zoom ?
    Quelles sont les mesures que vous prenez pour protéger votre vie privée et votre sécurité lorsque vous utilisez un service de visioconférence ?
    Quelle est votre opinion sur la décision de Zoom de modifier ses conditions d’utilisation pour utiliser le contenu des clients pour entraîner ses modèles d’intelligence artificielle ?
    Connaissez-vous d’autres alternatives open source à Zoom que vous recommanderiez aux développeurs open source ?
    Comment pensez-vous que l’adoption du logiciel libre peut influencer le développement et l’innovation technologique ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo