IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

L'IA perturbera d'innombrables emplois dans l'animation au cours des trois prochaines années


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 245
    Points
    66 245
    Par défaut L'IA perturbera d'innombrables emplois dans l'animation au cours des trois prochaines années
    « J'ai perdu tout ce qui me faisait aimer mon travail à cause du modèle d'IA Midjourney »
    affirme un artiste 3D qui raconte comment l'IA lui a arraché son travail du jour au lendemain

    Quels impacts l'IA aura-t-elle sur mon travail ? Est-ce possible que mon employeur me remplace bientôt par un outil d'IA ? Ces questions, et bien d'autres encore, sont sur toutes les lèvres aujourd'hui, sauf si vous n'êtes pas au fait de l'actualité sur les derniers développements dans le domaine de l'IA. Récemment, un concepteur de graphiques 3D a raconté comment l'IA a fait irruption dans son secteur d'activité et lui a arraché son emploi. Aujourd'hui, il s'occupe de retravailler, de bien adapter et d'animer les modèles 3D qui lui sont fournis par le système d'IA Midjourney. Bien que le travail prenne moins de temps qu'auparavant, il décrit cela comme un scénario dystopique.

    Les chercheurs en IA et les vulgarisateurs de la technologie ont longtemps prédit que l'IA sera la prochaine grande révolution de l'industrie technologique. Aujourd'hui, avec la montée en puissance des grands modèles de langage (LLM), en particulier l'IA générative, l'on est facilement tenté de leur donner raison. Ces nouveaux types d'outils d'IA ont le potentiel d'accélérer considérablement l'adoption de l'IA, même dans les organisations qui ne disposent pas d'une expertise approfondie en matière d'IA ou de science des données. Selon Bank of America, l'IA stimulera l'économie mondiale d'environ 15 700 milliards de dollars dans les sept prochaines années.

    Cependant, cette révolution coûtera au monde entier des dizaines de millions d'emplois. Des métiers tels que la rédaction de contenu, la synthèse, la comptabilité et la finance, le trading, le secrétariat de direction et le design (ou la conception graphique) sont fortement menacés. Dans le cas du design, l'un des modèles d'IA qui fait le plus parler de lui est Midjourney. Midjourney est un programme d'IA créé par un laboratoire de recherche indépendant du même nom basé à San Francisco. Ce système d'IA devrait avoir un impact considérable sur l'art, l'imagination et l'économie créative à l'avenir. Et plusieurs organisations semblent avoir commencé à l'adopter.

    Nom : polmk.png
Affichages : 30376
Taille : 707,5 Ko

    Midjourney est une IA qui génère des images en fonction des instructions fournies par l'utilisateur. Aussi absurdes ou irréalistes que soient les requêtes, Midjourney est capable d'en produire au moins l'essentiel. De ce fait, l'imagination des gens se développe avec l'aide de la technologie. En septembre, Midjourney a généré une œuvre d'art qui a remporté un prix à l'occasion d'un concours organisé dans le cadre d'une foire de l'État du Colorado, aux États-Unis. Il y a quelques jours, un artiste 3D, qui se présente sous le pseudonyme Sternsafari sur Reddit, a partagé la façon dont Midjourney est en train de le remplacer au sein de son entreprise.

    Sternsafari a écrit : « j'ai perdu du jour au lendemain tout ce qui me faisait aimer mon travail à cause de Midjourney. La raison pour laquelle j'ai choisi de devenir un artiste 3D a disparu ». Il craint le jour où il deviendrait totalement inutile pour son employeur. Ce dernier pourrait alors le licencier au profit de l'outil d'IA Midjourney. Voici son témoignage :

    Je suis employé en tant qu'artiste 3D dans une petite société de jeux vidéo de 10 personnes. Notre équipe artistique est composée de deux personnes. Nous faisons des modèles 3D, juste pour les rendre et obtenir des sprites 2D pour le moteur, qui sont plus faciles à manipuler que la 3D. Nous créons des jeux pour mobiles.

    Mon travail a changé depuis que la cinquième version Midjourney est sortie la semaine dernière. Je ne suis plus un artiste ni un artiste 3D. Aujourd'hui, tout ce que je fais, c'est de l'incitation, des retouches avec Photoshop et de la mise en œuvre d'images attrayantes. La raison pour laquelle j'ai choisi de devenir un artiste 3D a disparu. Je voulais créer des formes dans l'espace 3D, sculpter, créer. Avec ma propre créativité. Avec mes propres mains.

    C'est venu du jour au lendemain pour moi. Je n'avais pas le choix. Et mon patron n'a pas eu le choix non plus. Je suis maintenant capable de créer, de gréer et d'animer un personnage qui sort de Midjourney en 2 ou 3 jours. Auparavant, il nous fallait plusieurs semaines en 3D. La différence, c'est que : je m'en soucie, mais pas lui. Pour mon patron, c'est un énorme gain de temps et d'argent.

    Je ne veux pas faire de l'"art" qui soit le résultat d'un contenu Internet récupéré, d'artistes à qui l'on n'a pas demandé. Même si c'est difficile à voir, les résultats sont meilleurs que mon travail.

    Je suis en colère. Mon collègue n'y voit aucun inconvénient. Il travaille toute la journée, montre son travail et reçoit des éloges. Le fait est que nous n'étions pas tous les deux au même niveau de qualité. Mon travail était toujours un peu meilleur, au niveau de la forme et de la texture et du rendu. J'ai toujours été sûr de ne pas perdre mon emploi parce que je produisais une qualité légèrement supérieure. Cet avantage a disparu, tout comme mon espoir d'utiliser ma propre énergie créative pour créer.

    Il est déjà difficile de trouver un emploi dans l'industrie du jeu vidéo. Mais quitter une entreprise et une équipe sympathique parce que l'IA a pris mon travail me semble très dystopique. Je ne doute pas que ce serait mieux dans une autre entreprise. Je suis entre le chagrin et la colère. Et je suis désolé d'utiliser votre art, chers collègues artistes.
    Sternsafari lui-même affirme que le temps nécessaire à la création et à l'animation d'un personnage est passé de plusieurs semaines à seulement trois jours. C'est un gain de temps considérable que Sternsafari ou n'importe quel autre travailleur ne pourrait réaliser. En outre, le travail réalisé par le modèle d'IA s'avère meilleur que ce que Sternsafari et son collègue sont capables de faire. La seule raison qui justifie encore leur présence dans le studio de jeux de vidéo est que Midjourney n'est pas encore en mesure de faire cent pour cent du travail. Mais les futures mises à jour du logiciel d'IA pourraient apporter plus de fonctionnalités et rendre cela possible.

    L'histoire de Sternsafari a rapidement fait le tour des réseaux et les commentaires ont révélé que de nombreux travailleurs sont dans des situations semblables. Certains auraient même déjà été licenciés par leurs employeurs, car un logiciel d'IA faisait désormais leur travail plus rapidement, sans salaire et sans jamais se fatiguer. « C'est sinistre. Et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Nous avons à peine effleuré la surface de l'apprentissage automatique, sans parler de la véritable IA. Dans une société qui juge la valeur d'une personne uniquement en fonction de sa contribution économique, ce sera un désastre », peut-on lire dans les commentaires.

    Un autre commentaire affirme : « je travaille dans le recrutement et l'écriture n'est pas mon point fort. ChatGPT produit des textes parfaitement corrects. Ajoutez-y un peu de saveur plutôt que de réinventer la roue. Cela m'a vraiment facilité la tâche. Mais oui, c'est également la partie émergée de l'iceberg. Je déteste voir les gens être si négativement affectés par cela ». Ce commentaire montre que ce sont les recruteurs qui savent bien écrire qui perdraient leur avantage concurrentiel. Pour d'autres, c'est tout le secteur du recrutement qui est menacé. Beaucoup s'accordent à dire que l'IA pourrait remplacer les recruteurs dans un avenir très proche.

    Midjourney n'est pas le seul outil d'IA qui menace le travail des designers et des artistes. Il y a également Dall-E et Stable Diffusion. Il suffit de taper n'importe quel message surréaliste, de Kermit la grenouille dans le style d'Edvard Munch à Gollum du Seigneur des anneaux se régalant d'une tranche de pastèque, et ces outils vous renverront une représentation étonnamment précise quelques instants plus tard. Au cours de ces deux dernières années, Internet s'est délecté des possibilités de création de mèmes. Des comptes Twitter partageant les images générées par ces outils ont engrangé des millions d'abonnés ces derniers mois.

    L'un des objectifs de Midjourney - mais aussi d'OpenAI (auteur de Dall-E) et de Stable Diffusion - est d'élargir l'imagination des humains grâce à l'IA, en explorant de nouvelles formes de conscience et de pensée. Mais malgré l'orientation humaniste et axée sur le consommateur de l'entreprise, les implications pour l'art commercial et les artistes professionnels soulèvent inévitablement des questions. Au lieu d'engager un illustrateur pour réaliser des travaux tels que des concepts et des dessins de production, un directeur artistique peut simplement saisir des invites et obtenir des résultats utiles beaucoup plus rapidement et à un coût bien moindre.

    Cependant, David Holz, cofondateur et PDG de Midjourney, note que ce n'est pas aussi simple et affirme que cela demande beaucoup plus de travail que ce qu'un manager peut faire. « Je pense que certaines personnes essaieront d'exclure les artistes. Ils essaieront de faire quelque chose de similaire à moindre coût, et je pense qu'ils échoueront sur le marché. Je pense que le marché s'orientera vers une plus grande qualité, une plus grande créativité et un contenu beaucoup plus sophistiqué, diversifié et profond. Et ce sont les personnes capables de se comporter comme les artistes et d'utiliser les outils nécessaires à cette fin qui seront gagnantes », a-t-il déclaré à Forbes.

    « Ces technologies créent en fait une appréciation et une alphabétisation beaucoup plus profondes du média visuel. Il se peut que la demande dépasse la capacité de production à ce stade et que l'on assiste alors à une augmentation des salaires des artistes. C'est peut-être bizarre, mais c'est ce qui va se passer. Le rythme de cette augmentation de la demande en matière de qualité et de diversité conduira à la réalisation de projets merveilleux et inattendus », a-t-il ajouté. Holz semble penser que les artistes sont les mieux placés pour tirer le meilleur parti de Midjourney et que se séparer d'eux pour réduire les coûts pourrait être catastrophique pour une entreprise.

    Mais pour le moment, les artistes rapportent plutôt tout le contraire de ce que Holz prévoit. Ils ont signalé au cours de ces derniers mois que d'importantes coupes ont été faites au sein des entreprises de jeux vidéo, d'animation et de création visuelle qui ont adopté les outils d'IA tels que Midjourney. En outre, le témoignage de Sternsafari est intervenu à un moment où Elon Musk et un groupe d'experts en IA demandent à tous les laboratoires d'IA d'interrompre la formation de systèmes d'IA plus puissants que le GPT-4. Ils citent des risques pour la société et la nécessité de définir un cadre réglementaire avant de poursuivre le développement de l'IA.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'expérience de Sternsafari avec le modèle d'IA Midjourney ?
    Pensez-vous que l'IA remplacera les artistes 3D et les designers dans un avenir proche ?
    Quels impacts les outils d'IA tels que Midjourney pourraient-ils avoir sur les métiers de création visuelle ?
    Que pensez-vous des prévisions du PDG de Midjourney ? Sont-elles réalistes ? Pourquoi semble-t-on observer le contraire ?

    Voir aussi

    Elon Musk et un groupe d'experts en IA demandent à tous les laboratoires d'IA d'interrompre la formation de systèmes d'IA plus puissants que le GPT-4, citant des risques pour la société

    Bank of America affirme que l'IA est à l'aube d'une révolution semblable à celle induite par l'Internet et le smartphone, et stimulera l'économie mondiale de 15 700 milliards de dollars d'ici 7 ans

    Bill Gates affirme que l'essor de l'IA menace les bénéfices que Google tire de son moteur de recherche, mais la recherche via Bing Chat et Bard entraîne plusieurs milliards de dollars de surcoûts
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 512
    Points : 18 422
    Points
    18 422
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Mon travail a changé depuis que la cinquième version Midjourney est sortie la semaine dernière. Je ne suis plus un artiste ni un artiste 3D. Aujourd'hui, tout ce que je fais, c'est de l'incitation, des retouches avec Photoshop et de la mise en œuvre d'images attrayantes. La raison pour laquelle j'ai choisi de devenir un artiste 3D a disparu. Je voulais créer des formes dans l'espace 3D, sculpter, créer. Avec ma propre créativité. Avec mes propres mains.

    C'est venu du jour au lendemain pour moi. Je n'avais pas le choix. Et mon patron n'a pas eu le choix non plus. Je suis maintenant capable de créer, de gréer et d'animer un personnage qui sort de Midjourney en 2 ou 3 jours. Auparavant, il nous fallait plusieurs semaines en 3D. La différence, c'est que : je m'en soucie, mais pas lui. Pour mon patron, c'est un énorme gain de temps et d'argent.
    Il y a plein de métiers qui vont évoluer comme ça.
    Du coup il y aura besoin de beaucoup moins de travailleurs, parce qu'un humain avec les nouveaux outils fera le travail de dizaines d'humains sans les nouveaux outils.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Analyste cogniticien
    Inscrit en
    Novembre 2010
    Messages
    269
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste cogniticien

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2010
    Messages : 269
    Points : 627
    Points
    627
    Par défaut
    Déjà, il accuse l'I.A. alors qu'en réalité, ce qu'il éprouve c'est une jalousie à peine dissimulée envers le collègue. Il ressent le besoin d'être supérieur à lui et sa maîtrise de l'innovation technologique lui fait perdre cet ascendant. Diagnostic : l'I.A. n'y est pour rien, le plaignant est une personnalité toxique à éliminer. Suivant.

    A propos de la disparition du métier à cause de l'I.A. :

    Le barbier a aussi "perdu tout ce qui faisait aimer son travail" à cause de l'invention du rasoir personnel.
    Vous avez souvent vu des forgerons ces derniers temps ? Des meuniers ? Pourtant il y a toujours du boulot, mais la technologie a évolué, donc le travail aussi.

    Qu'il ne se plaigne pas, parce qu'il a toujours un boulot.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 512
    Points : 18 422
    Points
    18 422
    Par défaut
    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Le barbier a aussi "perdu tout ce qui faisait aimer son travail" à cause de l'invention du rasoir personnel.
    Je trouve que la métaphore ne fonctionne pas.
    Parce que le barbier fait toujours ses mouvement de barbier. Il a toujours ses outils de barbier.

    Là c'est comme si le métier de barbier consistait à demander à une machine de raser et lui fait 2, 3 retouches à la fin.

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Qu'il ne se plaigne pas, parce qu'il a toujours un boulot.
    Il est privilégié, pour l'instant. Il a probablement vu des collègues se faire virer.
    Si une personne avec une IA fait le boulot de 20 personnes sans IA, l'entreprise va probablement virer 19 personnes.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #5
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Février 2014
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Février 2014
    Messages : 28
    Points : 61
    Points
    61
    Par défaut
    Interessant mais je ne vois pas comment il fait de la 3D avec Midjourney, ok on peut un faire un rendu 2D avec un filtre 3D mais ca reste une image. Ce que j'ai vu youtube, les gars se servent de l'image generée comme calque et font la conception 3D dessus pour sortir le modèle 3D avec un logiciel habituel (blender...). Apparemment des logiciels d'ia sont prevu pour rendre directement des modeles 3D à partir d'une description mais ce n'est pas le cas de Midjourney pour le moment, donc son histoire avec photoshop j'ai pas compris. Si quelqu'un a des infos?

  6. #6
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    889
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 889
    Points : 2 764
    Points
    2 764
    Par défaut
    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Déjà, il accuse l'I.A. alors qu'en réalité, ce qu'il éprouve c'est une jalousie à peine dissimulée envers le collègue. Il ressent le besoin d'être supérieur à lui et sa maîtrise de l'innovation technologique lui fait perdre cet ascendant. Diagnostic : l'I.A. n'y est pour rien, le plaignant est une personnalité toxique à éliminer. Suivant.
    meuniers ? Pourtant il y a toujours du boulot, mais la technologie a évolué, donc le travail aussi.

    Qu'il ne se plaigne pas, parce qu'il a toujours un boulot.
    Dans un pays comme les USA par exemple ou y'a pas de CDI si tu veux sécuriser un minimum ton emploi tu as 2 grandes méthodes :
    • La politique : lecher le cul des managers, voler le succès des autres pour te faire passer pour quelqu'un de plus indispensable qu'un autre
    • la technique : être réellement plus indispensable et le faire connaitre en réalisant plus efficacement (temps/qualité) ton travail que tes collègues (et ne pas te le faire voler).


    Si t'enlève la possibilité d'avoir un avantage technique, il ne restera plus que les lèches culs et les autres ils pourront aller se faire voir. Ca me plaît pas vraiment comme avenir.

  7. #7
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2011
    Messages
    62
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2011
    Messages : 62
    Points : 122
    Points
    122
    Par défaut
    Le "hic" est bien que certaines personnes, pourtant créatives, ne trouveront pas leur place dans cette forme de travail artistique. Il est pourtant dommage (grave, même) de priver l'humanité de ce potentiel.

    Ce qu'explique le témoignage sur l'impact de MidJourney ici résonne beaucoup à mon sens avec certaines mises en garde qu'on trouve en psychologie. Ainsi, en référence avec le MBTI (pour Myers-Brigg Type Indicator), voici quelques considérations :
    INFJ: Curbing Information Addiction

    [..]

    So, here is my suggestion for INFJs locked into this Ti loop. Work away from the computer and internet as much as possible. Treat them as lovely things that you like but as things that also threaten to take you out of your star. Simply, treat them with respect.

    We have become used to in this age of the convenience of computers and all the time-saving software created for them, to rely so heavily on them that we almost forget how to function otherwise.

    Look at the convenience of word-processing programs. You use a keyboard to input words into Microsoft Word or some other word-processing program and you can easily manipulate the text in various magical and time-saving ways. Couldn’t do this on a typewriter for example.

    You can delete/insert whole sections of text. You can format the text. And you can send the text to alternate dimensions via special ports that are unknown to the average user of these programs. In those alternate dimensions your text can interact with other alien texts in a sort of galactic social media for texts. In your chosen font. Etc.

    But, do you know the font that is most important when you want to be in this Fe expression that I’m talking about?

    The font of your own script. Your own handwriting. Your hand writing on a page of some sort. That is a subtle yet important component of creating Fe flow.

    Are we beginning to get a feel for how simple this whole Fe business is? When you are in a word-processing program you are going to be assailed with tons of options and functionality that are all distracting from the business at hand (nice unintended pun) – expressing yourself.

    It is comparatively harder to do this whole expression of oneself on a computer. A computer is the Ti device par excellence. Even look at the way punching letters on a keyboard encourages this Ti expression. Did the letter event of “a” occur or not? If so, output the letter “a” to the screen. This subtly encourages the Ti tertiary in INFJs, to use one example.

    I have a radical idea. Try working with pen and paper more. Turn off your computer if you don’t need it to write something. And you need it less than you think. You don’t really need it in most phases of work. It is just habitual and convenient. Start breaking the habit a bit. You’ll like it once you start doing it. I promise.

    Write in your own fucked up handwriting. It’s yours and yours alone. It encourages expressing what you have to say in a very subtle way. Fe is infinitely subtle. Shades, variations. Punching a key on a keyboard is the opposite of subtle. It either happened or it didn’t. The operating system in your computer is looking for a proscribed event. Did you press a specific letter or didn’t you?
    La source est : https://www.stellarmaze.com/infj-cur...ion-addiction/ (je n'ai pas regardé le côté "astrologie" du site, )

    Comme c'est un peu jargonneux (INFJ, Ti, Fe, tertiary function, ...), je rajoute quelques bouées de sauvetage pour aider les curieux à s'y retrouver :
    https://personalityjunkie.com/myers-...rior-function/
    et
    https://www.16personalities.com/fr/test-de-personnalite

  8. #8
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    Juin 2021
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2021
    Messages : 21
    Points : 46
    Points
    46
    Par défaut
    Le point qu'on ne met pas assez en avant dans tout ce débat c'est la fraude légale, le vol de propriété intellectuelle que pratiquent, littéralement, les IA d'art.

    Tout ça étant caché sous des montagnes d'algorithmes, on ne s'y attaque pas, mais en fait, juste clarifier ce point permettrait de limiter l'impact des IA et de les intégrer à la société de façon plus douce (puisqu'elles seraient alors des acteurs légaux de nos sociétés régies, avant tout, par les lois).

    On se fourre le doigt dans l'oeil quand on refuse de s'attaquer à ce problème énorme (... ou on baisse son pantalon, c'est selon)

  9. #9
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    742
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 742
    Points : 52 648
    Points
    52 648
    Par défaut L'IA perturbera d'innombrables emplois dans l'animation au cours des trois prochaines années
    L'IA perturbera d'innombrables emplois dans l'animation au cours des trois prochaines années, selon un rapport, soulignant à quel point l'impact de l'IA générative sera dévastateur pour les artistes.

    Un nouveau rapport confirme les pires craintes : L'IA va bouleverser d'innombrables emplois dans l'animation au cours des 3 prochaines années. Le rapport constate que la GenAI n'est pas une technologie du futur, mais elle est déjà présente dans l'industrie du divertissement. Plus de 90 % des personnes interrogées pensent que la GenAI jouera un rôle plus important. Le rapport prévient que la GenAI "rééquilibrera probablement la demande de main-d'œuvre et de capital dans l'ensemble des industries du divertissement."

    Il ne fait aucun doute que l'émergence de modèles d'intelligence artificielle générative perturbera massivement l'avenir de l'industrie du divertissement. Un nouveau rapport a souligné à quel point l'impact de l'IA générative (GenAI) pourrait être dévastateur pour les artistes au cours des trois prochaines années.

    L'enquête a été réalisée par le cabinet de conseil CVL Economics et commandée conjointement par The Animation Guild IATSE Local 839, la Concept Art Association, la Human Artistry Campaign et la National Cartoonists Society Foundation. L'enquête a été menée auprès de 300 patrons de six secteurs du divertissement, dont des cadres supérieurs, des cadres dirigeants et des cadres moyens. L'étude a été réalisée entre le 17 novembre et le 22 décembre 2023.

    Le rapport prévient que la GenAI "signifie une transition à grande échelle des techniques existantes vers de nouveaux processus" et qu'elle "rééquilibrera probablement la demande de main-d'œuvre et de capital dans l'ensemble des industries du divertissement." Pour les travailleurs créatifs, cela signifie qu'ils seront "confrontés à une ère de perturbation, définie par la consolidation de certains rôles professionnels, le remplacement de rôles professionnels existants par de nouveaux, et l'élimination complète de nombreux emplois".


    La GenAI n'est pas une technologie du futur - elle est là aujourd'hui

    La conclusion la plus alarmante de l'étude est sans aucun doute la suivante : La GenAI n'est pas une technologie hypothétique qui pourrait avoir un impact sur les films, les jeux et les artistes vfx à une date lointaine dans le futur. Elle est disponible dès aujourd'hui et bouleverse l'industrie du divertissement. En fait, deux tiers des 300 chefs d'entreprise interrogés s'attendent à ce que la GenAI joue un rôle dans la consolidation ou le remplacement des titres d'emploi existants au cours des trois prochaines années (2024-2026).

    On estime que 204 000 emplois dans l'industrie du divertissement seront considérablement perturbés par l'IA générative au cours des trois prochaines années. Ce chiffre n'inclut pas les travailleurs indépendants et contractuels, de sorte que le nombre réel d'emplois perturbés est susceptible d'être encore plus important que le champ d'application de l'enquête. (Le rapport considère qu'un emploi est perturbé lorsqu'un nombre suffisant de tâches sont soit "consolidées, remplacées ou éliminées par l'IA générative").

    Sur les 204 000 emplois concernés, 118 500 se trouvent dans les secteurs du cinéma, de la télévision et de l'animation, ce qui représente 21,4 % des 555 000 emplois dans ces trois secteurs. En outre, 52 400 emplois perturbés se trouvent dans l'industrie des jeux, ce qui représente 13,4 % des 390 500 emplois de ce secteur.

    L'État le plus touché est la Californie, plaque tournante de l'industrie américaine du divertissement, qui verra 62 000 emplois créatifs affectés, suivie de New York (26 000 emplois) et de la Géorgie (7 800 emplois).

    Nom : 1.png
Affichages : 7700
Taille : 67,0 Ko

    Dans quelle mesure les sociétés de divertissement sont-elles ouvertes à l'utilisation de l'IA ?

    Les cadres du secteur du divertissement sont littéralement impatients de commencer à intégrer la GenAI dans leurs projets. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des personnes ayant participé à l'enquête ont déclaré qu'elles prévoyaient de mettre en œuvre l'IA au cours des trois prochaines années.

    En fait, un quart des entreprises interrogées ont indiqué qu'elles avaient déjà mis en place un ou plusieurs programmes de GenAI, tandis que 15 % ont déclaré qu'elles avaient des inquiétudes au sujet des programmes de GenAI et qu'elles ne les mettraient en œuvre qu'une fois ces problèmes résolus.

    Un pour cent des participants à l'enquête ont déclaré qu'ils ne prévoyaient pas d'utiliser la GenAI au cours des trois prochaines années.

    Nom : 2.png
Affichages : 1226
Taille : 56,6 Ko

    Qui sera le premier touché ?

    Certains emplois dans les secteurs de l'animation et des effets spéciaux seront plus touchés que d'autres. Par exemple, parmi le quart des entreprises qui ont déjà mis en œuvre des programmes GenAI, 44 % utilisent la technologie pour aider à générer des modèles 3D, tandis que 39 % génèrent des tâches de conception de personnages et d'environnements.

    En outre, 33 % des personnes interrogées prévoient que les modeleurs 3D seront touchés au cours des trois prochaines années, tandis que 25 % pensent que les compositeurs seront vulnérables au cours de la même période. Seuls 15 % ont déclaré que les story-boards, les animateurs, les illustrateurs et les artistes de l'apparence, de la surface et des matériaux connaîtraient un déplacement d'emplois d'ici à 2026.

    La façon dont les entreprises de divertissement prévoient d'utiliser la GenAI est tout aussi révélatrice. Près de la moitié des personnes interrogées (47 %) prévoient de l'utiliser pour développer des actifs en 3D, tandis que 38 % l'utiliseront pour les dessins conceptuels et les story-boards en 2D. Trente-cinq pour cent veulent l'utiliser pour créer des personnages animés (acteurs synthétiques, selon leur terminologie) pour le cinéma ou la télévision, tandis que 31 % veulent l'utiliser pour écrire des scénarios.

    Nom : 3.png
Affichages : 1228
Taille : 101,3 Ko

    Autres enseignements et conclusion

    Pour sa part, l'Animation Guild a publié une liste des principales conclusions du rapport qui comprend des réponses qui font froncer les sourcils :

    • Les trois quarts des personnes interrogées ont déclaré que les outils, logiciels et/ou modèles de la GenAI ont déjà contribué à l'élimination, à la réduction ou à la consolidation d'emplois dans leur division commerciale.

    • Plus de 90 % des personnes interrogées pensent que la GenAI jouera un rôle plus important dans l'industrie du divertissement, bien que seulement 26 % des personnes interrogées estiment que leur entreprise est entièrement préparée à l'intégration de la GenAI dans leurs flux de travail.


    Le rapport se termine par cette suggestion à l'intention des décideurs de l'industrie du divertissement :

    L'avenir n'est pas encore écrit, et il n'a pas besoin d'être généré par l'IA. Il est important de se rappeler que la production de la GenAI est limitée par ses entrées. Si la responsabilité de générer du contenu passe des humains aux machines, qui ne peuvent actuellement que formuler des résultats basés sur du contenu créé précédemment, la disponibilité et le caractère unique du nouveau contenu mis au monde deviendront plus limités. Il est essentiel que les responsables, en particulier dans les industries du divertissement, gardent cette question à l'esprit et réfléchissent à la manière dont les nouvelles technologies peuvent développer la créativité humaine, et non la remplacer.
    Source : "FUTURE UNSCRIPTED: The Impact of Generative Artificial Intelligence on Entertainment Industry Jobs" (CVL Economics)

    Et vous ?

    Pensez-vous que ce rapport est crédible ou pertinent ?
    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    « J'ai perdu tout ce qui me faisait aimer mon travail à cause du modèle d'IA Midjourney », affirme un artiste 3D qui raconte comment l'IA lui a arraché son travail du jour au lendemain

    L'IA générative réduira de 90 % le coût des films d'animation, cette technologie étant appelée à perturber gravement le secteur des médias et du divertissement, d'après le fondateur de Dreamworks

    Grève des travailleurs : les studios de cinéma et de télévision affichent des offres d'emploi dans le domaine de l'IA avec des salaires pouvant atteindre 1 million de dollars

    Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2022, 15h13
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 16/06/2022, 17h22
  3. Réponses: 35
    Dernier message: 16/05/2006, 12h20
  4. Emploi dans le privé ou le public
    Par delphine_lep dans le forum Emploi
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/01/2006, 13h28

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo