IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 702
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 702
    Points : 202 500
    Points
    202 500
    Par défaut Alors que Nvidia atteint les 2 000 Mds $ de capitalisation, Torsten Sløk la qualifie de « bulle »
    Un conseiller financier prévient qu'une bulle AI est en train de se former, invitant les investisseurs à la prudence,
    tandis que ChatGPT gagne en popularité et que tout service qui comporte "IA" profite de son aura

    Joshua M Brown est conseiller financier chez Ritholtz Wealth Management LLC. Son travail consiste à aider les individus à investir et à gérer des portefeuilles pour eux. Selon lui,

    Citation Envoyé par Joshua M Brown
    J'ai passé 25 ans à observer, trader et investir sur le marché boursier. La répétition des motifs est incroyable. À chaque génération, nous voyons de nouvelles bulles, qui se forment lorsqu'une nouvelle innovation arrive et que tout le monde s'enthousiasme pour l'avenir. La foule est emportée par une vague de folie, alimentée par les gains récents qu'ils ont vus pour eux-mêmes (ou pour les autres) et toutes les autres considérations passent par la fenêtre. Faites-moi entrer, je me fiche de comment, je ne peux pas manquer ça.


    ChatGPT, le nouveau chatbot tendance développé par OpenAI, a fait énormément parler de lui. Dans le milieu scolaire, le chatbot a été utilisé par des lycéens et des étudiants pour rédiger leurs devoirs, ce qui a provoqué des réactions partagées du corps enseignant : certains estiment qu'il faut l'interdire, d'autres, moins nombreux, préfèrent y voir un signe que l'éducation traditionnelle doit être remodelée.

    ChatGPT peut générer de faux résumés d'articles de recherche si convaincants que les scientifiques sont souvent incapables de les repérer, selon une prépublication sur le serveur bioRxiv fin décembre. Les chercheurs sont divisés sur les implications pour la science. Dans le domaine de la publication scientifique, une prépublication est une version d'un article scientifique qui précède son acceptation par le comité de rédaction d'une revue scientifique.

    Après avoir capturé des extraits de texte générés par ChatGPT qui ressemblaient beaucoup à des secrets d'entreprise, Amazon tente d'empêcher ses employés de divulguer quoi que ce soit d'autre à l'algorithme. Selon les messages internes de Slack, un avocat d'Amazon a déclaré aux travailleurs qu'ils avaient « déjà vu des exemples » de texte généré par ChatGPT qui ressemblaient « étroitement » aux données internes de l'entreprise. Ce problème semble avoir atteint son paroxysme récemment parce que les employés d'Amazon et d'autres techniciens de l'industrie ont commencé à utiliser ChatGPT comme une sorte « d'assistant de codage » pour les aider à écrire ou à améliorer des chaînes de code, note le rapport.

    Amazon n'est pas la seule entreprise concernée : suite au buzz que l'outil a généré, de plus en plus de travailleurs semblent y faire appel. En effet, selon une enquête récente menée par Fishbowl, 68 % des travailleurs qui utilisent ChatGPT ou d'autres chatbots d'IA n'en ont pas informé leurs supérieurs.

    Nom : chatgpt.png
Affichages : 1837
Taille : 247,5 Ko

    ChatGPT est peut-être devenu l'application à la croissance la plus rapide de l'histoire après avoir atteint 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels, ou MAU, fin janvier, selon un rapport du géant bancaire suisse UBS. Le chatbot a dépassé les 100 millions de MAU un peu plus de deux mois après son lancement – battant confortablement les vitesses de croissance des principales applications comme TikTok et Instagram, selon la note d'UBS.

    Il a fallu neuf mois à TikTok pour atteindre le même niveau d'utilisateurs ; Instagram a pris deux ans et demi ; et Spotify n'a amassé que 100 millions de MAU après quatre ans et demi, selon le rapport, citant des données de la société d'analyse de données Similar Web. « En vingt ans après l'espace Internet, nous ne pouvons pas nous souvenir d'une montée en puissance plus rapide dans une application Internet grand public », ont écrit les analystes d'UBS dans le rapport.

    Le nombre de MAU sur ChatGPT a presque doublé depuis décembre, alors qu'il comptait environ 57 millions, selon le rapport. De plus, l'application comptait en moyenne 13 millions de visiteurs uniques quotidiens par jour à la fin du mois de janvier, contre environ six millions de vues uniques quotidiennes le mois précédent.

    Nom : lancement.png
Affichages : 1325
Taille : 176,6 Ko

    Autant d'éléments qui ont poussé Microsoft à augmenter son investissement dans OpenAI, puis à proposer une nouvelle version de son moteur de recherche imbriquant une version améliorée de ChatGPT. Google, se sentant menacé, a très vite réagi en présentant Bard, même si ses employés ont trouvé que c'était une annonce précipitée et ont critiqué la direction pour cette décision.

    La naissance d'une bulle AI ?

    C'est en tout cas ce que voit Joshua M Brown.

    Citation Envoyé par Joshua M Brown
    Wall Street a commencé à remarquer le thème de l'IA pour le marché boursier. Il convient de noter que les programmes de trading basés sur des versions antérieures de l'IA existent depuis des décennies, de sorte que le concept est très confortable parmi les analystes, les commerçants et les banquiers des entreprises traditionnelles. Mais maintenant que les investisseurs de détail sont intéressés à surfer sur la vague, vous allez voir la chaîne de montage se mettre en action très rapidement. L'interrupteur a déjà été appuyé. Ils remontent leur salopette et retroussent leurs manches. Des fonds, des produits, des introductions en bourse et des stratégies sont formulés par dizaines au moment où nous parlons. Cela atteindra des centaines avant que nous ayons terminé. Ce n'est que la première étape.
    D'ailleurs, en parlant de Wall Street, il note que la bourse aime jouer à « Qui seront les gagnants, qui seront les perdants » lorsqu'une nouvelle technologie fait irruption sur la scène, mais aussi que les doigts pointaient tous Google comme un perdant potentiel. Ce qui a conduit le PDG à répondre par un lancement de produit et un article de blog.

    Quoi qu'il en soit, il a donné une série d'éléments qui illustreraient à merveille la remarque de Salomon « Rien de nouveau sous le soleil » :

    Citation Envoyé par Joshua M Brown
    Je veux présenter quelques-unes des choses que vous êtes sur le point de voir, afin que lorsqu'elles se produisent, vous compreniez que ce n'est pas nouveau et que tout cela fait partie de l'ancien rythme des marchés. Un flux et reflux qui nous accompagne depuis les premières ventes d'actions de la société South Seas à Londres, ou les offres d'actions de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, ou les bulles dans les actions des canaux au début des années 1800 ou les actions des chemins de fer à la fin des années 1800 ou les entreprises pétrolières et sidérurgiques du début des années 1900. Nous répétons cela encore et encore, toujours avec l'amnésie temporaire qui nous permet d'oublier comment ce cycle se termine habituellement - une petite poignée de gagnants, beaucoup de ruine, de rancœur et de récrimination pour tous les autres.
    Les éléments observables du cycle, selon Brown

    1. Les bulles ne se forment pas de nulle part ou sans raison.

    Il y a toujours un noyau de vérité autour duquel la manie fusionne. C'est ce qui les rend si irrésistibles et frustrantes à combattre. La foule a les faits de son côté, du moins au début. Tout ce qu'ils avaient dit qu'Internet serait capable de faire il y a 25 ans s'est réalisé. Cela a en fait plus changé le monde que même les plus gros investisseurs ne l'auraient cru possible. Et pourtant, presque aucune des entreprises de la fin des années 90 n'existe encore. Le Nasdaq avait chuté de 90 % depuis son sommet malgré le fait que nous avions sous-estimé l'impact d'Internet. Ajoutez les communications sans fil et la technologie à large bande - ils sont tous apparus en même temps. Les investisseurs avaient raison sur le concept, mais se trompaient sur les chevaux sur lesquels ils parieraient et bien trop tôt. Donc, pour commencer, je veux que vous vous sentiez à l'aise avec ce qui suit*: il est possible de croire simultanément au potentiel énorme de l'IA tout en croyant que les actions cotées en bourse engagées dans l'IA ne méritent pas un investissement. Vous pouvez croire les deux choses et dire les deux choses aux gens en réponse à leurs exhortations. Vous n'êtes pas arriéré ou vieux ou désemparé ou un dinosaure pour avoir ce point de vue.

    2. Twitter sera rempli de charlatans, de promoteurs et de personnes qui n'ont pas vos meilleurs intérêts à l'esprit.

    Il y a une chose à propos d'investir dans la décennie 2020 où il ne suffit pas de gagner de l'argent dans quelque chose, il faut aussi rabaisser tous ceux qui n'étaient pas aussi intelligents que les investisseurs pour y entrer. Il y a aussi un besoin de promouvoir les choses où les investisseurs se sont embarqués très tôt parce que, sans les autres qui sont venus plus tard, ils n'auraient eu personne à qui vendre [ndlr. Pensez aux pyramides de Ponzi sur certains marketings de réseau]. Il y a donc une envie intrinsèque d'évangéliser et l'endroit où cela est généralement fait par des professionnels et des pseudo-professionnels est sur Twitter (les détaillants utilisent Reddit pour cela à l'ère moderne, ayant utilisé les coins de rue, les saloons, les émissions de radio, les brochures et les babillards électroniques de Yahoo Finance dans les époques précédentes). Vous verrez une nouvelle classe d'experts en intelligence artificielle créer de nombreux suivis sur Internet, en lançant des émissions et des podcasts YouTube pour profiter du phénomène. Leurs opinions sur les événements quotidiens dans « l'espace de l'IA » deviendront l'évangile pour les médias grand public, les journaux et les réseaux de télévision alors qu'ils utilisent ce poids de « l'establishment » pour promouvoir divers produits et plates-formes d'IA dans lesquels ils ont fait (ou reçu) un investissement financier. C'est l'Amérique, il n'y a rien de mal à cela. Mais ça vient. Et vous le verrez partout où vous regarderez cet été.

    3. Les personnes qui gagnent de l'argent avec les actions de l'IA s'en prendront aux investisseurs conservateurs qui ont raté le coche ou sont restés sur la touche

    Si vous êtes un investisseur de valeur ou un PDG de banque ou un autre parangon de l'ordre établi à Wall Street, vous allez vouloir éviter de marcher devant un microphone ouvert et de laisser échapper une opinion sur ce genre de choses. Il va revenir vous hanter. Les gagnants de la loterie qui sont entrés tôt dans les actions de l'IA avant le doublement, le triplement et le quadruplement seront à la recherche de sang. N'oubliez pas qu'il ne suffit pas d'avoir gagné de l'argent dans les années 2020, il s'agit maintenant de détruire complètement les personnes qui étaient peut-être sceptiques ou qui avaient tort alors que vous aviez raison. Il y a une maladie lorsque l'investissement est combiné avec les médias sociaux, c'est pourquoi chaque startup qui s'y engage finit par s'effondrer et s'estompe. Rien de bon ne peut en sortir.

    4. Au début, il n'y a pas assez d'actions pour tout le monde

    Jetez un œil au tableau ci-dessous. Ce sont les trois pure-players de l'IA qui se négocient actuellement publiquement. BigBear.ai a des contrats gouvernementaux pour l'intelligence artificielle (légitimité !). C3.ai a le bon symbole boursier (AI, vous l'avez deviné !) Et SoundHound a le terme "ai" dans son nom plus un carnet de commandes d'environ 300 millions de dollars de projets pour les entreprises clientes dans l'espace (appels téléphoniques du service client, IA conversationnelle qui remplace l'interaction humaine, etc.). Leurs capitalisations boursières sont petites et leurs modèles commerciaux non éprouvés, mais il n'y a pas d'alternative. Les investisseurs de détail ne peuvent pas appeler la Silicon Valley et commander eux-mêmes des actions de la prochaine vague de startups d'IA. Ils doivent se contenter de ce qui est au menu aujourd'hui.

    Nom : bulle.png
Affichages : 1308
Taille : 152,3 Ko

    5. Les ETF ne suffiront pas ici.

    Ils regorgent d'actions technologiques traditionnelles comme les sociétés de semi-conducteurs et les sociétés de logiciels, la robotique et la conduite automatisée et toutes sortes de choses liées à l'IA ou adjacentes à l'IA ou parfumées à l'IA, mais qui ne sont pas tout à fait dans l'œil de l'ouragan. Vous pouvez trouver une liste complète des ETF sur VettaFi qui ont quelque chose à voir avec l'IA. La plupart d'entre eux sont chargés de noms Nasdaq à grande capitalisation où l'IA n'est qu'une petite partie (mais croissante) de leur activité. Selon cette logique, IBM est une action d'IA. D'accord. Vous trouverez également de nombreuses IA associées à des actions autonomes ou robotiques dans ces produits. Il n'y a aucune raison pour qu'ils ne puissent pas fonctionner comme des investissements, mais ce n'est pas tout à fait la même chose que de posséder un jeu pur sur l'IA qui augmente parce que de plus en plus de gens sont enthousiasmés par l'IA. Rockwell Automation est une action de robotique. Ce sont tous les ETF robotiques. Ils peuvent utiliser l'IA, mais ils n'inventent pas l'IA. Ce sont des robots pour les usines.

    Voici une tendance différente. Je possède des actions NVIDIA, et je m'attends à ce que NVIDIA soit un acteur majeur de l'IA pendant le reste de la décennie. La plupart des outils disponibles pour les développeurs dans le domaine de l'IA impliquent la plate-forme logicielle et matérielle de NVIDIA. C’est déjà un titre cher, donc je ne m’attends pas à une réévaluation. Suivre leurs progrès dans l'IA sera l'une des façons dont je me garderai sain d'esprit et loin du carnaval du battage médiatique.

    6. De nombreuses entreprises désespérées vont se laisser prendre par le battage médiatique de l'IA et commencer à publier des communiqués de presse

    Vous trouverez ci-dessous un tableau de Buzzfeed. Essayez de voir si vous pouvez identifier le jour où ils ont annoncé une initiative d'IA*:

    Nom : buzz.png
Affichages : 1317
Taille : 53,0 Ko

    Oui, c'est une action de 95 centimes qui triple du jour au lendemain. Buzzfeed va commencer à remplacer son contenu régulier sans valeur par du contenu sans valeur généré par un logiciel. Je ne sais pas pourquoi c'est digne d'un pop [ndlr. voir ici contraire de "flop"] dès que le terme "ai" fait partie de l'annonce. Tout comme nous avons vu des entreprises ajouter le suffixe « point com » à leurs noms dans les années 90 et annoncer des initiatives de « blockchain » en 2017, nous verrons également un défilé sans fin d'annonces d'IA en 2023. Grandes entreprises, petites entreprises, etc. Cela va arriver comme un raz de marée. Cela fonctionnera au début, puis il y aura trop d'annonces et elles perdront leur pouvoir d'injecter de l'excitation. Mais pas encore. Nous venons à peine de commencer.

    Source : Joshua M Brown

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ses propos ?
    Partagez-vous son point de vue lorsqu'il assure voir la formation d'une bulle AI ?
    Que pensez-vous des éléments qu'il a cité dans son argumentation ? En observez-vous certains déjà ?

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 702
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 702
    Points : 202 500
    Points
    202 500
    Par défaut Alors que Nvidia atteint les 2 000 Mds $ de capitalisation, Torsten Sløk la qualifie de « bulle »
    Alors que Nvidia atteint les 2 000 Mds $ de capitalisation, le gestionnaire des actifs Apollo du milliardaire Marc Rowan qualifie l'IA de "bulle",
    pire encore que l'ère des dotcoms

    Lorsque Nvidia a franchi la barre des 2 000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le gourou de la technologie, Dan Ives de Wedbush Securities, a prédit que la fête ne faisait que commencer pour les actions liées à l’intelligence artificielle. Cependant, l'économiste en chef d'Apollo Global Management, fondé entre autres par le milliardaire Marc Rowan, semble être du côté opposé de cette projection ; il a averti que les valorisations ont dépassé les excès de l’ère des dotcoms. Cathie Wood, gestionnaire de fonds chez ARK Invest, semble être d’accord : elle a réduit ses participations dans les actions de semi-conducteurs liées à l’IA.

    Dans une note de recherche publiée dimanche, Torsten Sløk, partenaire et économiste en chef de la firme de gestion de patrimoine de Rowan, a déclaré : « Les 10 premières entreprises du S&P 500 sont plus surévaluées aujourd’hui que ne l’étaient les 10 premières entreprises pendant la bulle technologique du milieu des années 1990 ».

    Nom : bulles.png
Affichages : 23906
Taille : 54,0 Ko

    Sløk, un économiste formé à Princeton avec plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie, adopte une vision prudente ces derniers temps. Il prédit ce mois-ci que ce qui semble être un atterrissage en douceur pour les États-Unis est en réalité un “équilibre fragile”. Il estime que les chances que la Réserve fédérale surprenne les marchés en corrigeant le tir sont supérieures à 50 % : soit elle réduira les taux en panique, soit elle pourrait même devoir les augmenter.

    Citation Envoyé par Torsten Sløk
    Les marchés oscillent entre "les effets décalés des hausses de la Fed ralentissent les consommateurs, les entreprises et les prêts bancaires" et "l'assouplissement des conditions financières depuis le pivot de la Fed en décembre a stimulé la croissance, y compris les embauches en janvier" (voir le graphique ci-dessous).

    En définitive, ce qui ressemble actuellement à un atterrissage en douceur est un équilibre fragile, et il y a encore plus de 50 % de chances que nous nous retrouvions dans un scénario d'atterrissage brutal, dans lequel la Fed réduirait ses taux plus rapidement que le marché ne le prévoit, ou dans un scénario sans atterrissage, dans lequel la Fed devrait à nouveau relever ses taux. Il est logique que la volatilité des taux et la volatilité des swaptions soient élevées par rapport au VIX.
    Nom : fragile.png
Affichages : 6430
Taille : 42,2 Ko

    Alors qu’Ives est un analyste côté achat qui gagne sa vie en commercialisant des actions technologiques auprès des clients, l’employeur de Sløk risque réellement du capital et ne peut donc pas se permettre de succomber à l’engouement du marché.

    Son avertissement intervient après que Nvidia ait enregistré la plus forte hausse de capitalisation boursière de l’histoire, gagnant 277 milliards de dollars en une seule journée, soit plus que la valeur totale de Coca-Cola ou de Bank of America. De plus, elle a écrasé un record qui avait été établi par Meta seulement plus tôt ce mois-ci. Le succès de Nvidia est alimenté par une vague de demande pour ses puces de centre de données qui alimentent l’IA générative avancée, comme Sora, la dernière percée d’OpenAI qui crée des vidéos photoréalistes jusqu’à 60 secondes de long à partir de quelques instructions textuelles.

    Les clients ont inondé Nvidia de commandes pour des puces d’entraînement d’inférence IA comme le H100 Tensor Core GPU, si bien que le PDG Jensen Huang doit réfléchir à la meilleure façon de distribuer équitablement les puces de son entreprise.

    De son côté, Microsoft a construit sa propre puce d'IA personnalisée qui peut être utilisée pour former de grands modèles de langage et potentiellement éviter une dépendance coûteuse à l'égard de Nvidia. Microsoft a également construit son propre processeur basé sur Arm pour les charges de travail cloud. Les deux puces de silicium personnalisées sont conçues pour alimenter ses centres de données Azure et préparer l’entreprise et ses entreprises clientes à un avenir plein d’IA. Microsoft a indiqué qu'elles ne sont donc pas destinées à la vente. Microsoft et d’autres entreprises technologiques ont été confrontées au coût élevé de la fourniture de services d’IA, qui peut coûter 10 fois plus cher que des services tels que les moteurs de recherche.

    L'IA sur les lèvres du PDG de NVIDIA

    S'exprimant lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'université nationale de Taïwan, Jensen Huang a déclaré qu'ils ne pouvaient pas rêver d'une meilleure occasion pour avoir leurs diplômes. « L'année 1984 a été une année parfaite pour obtenir mon diplôme et je prédis qu'il en sera de même pour l'année 2023. En 2023, les diplômés entreront sur le marché du travail au moment même où l'IA aura réinventé l'informatique de A à Z. À tous égards, il s'agit de la renaissance de l'industrie informatique », a-t-il déclaré. Huang croit fermement aux potentiels de l'IA et prévient les entreprises et les personnes qui passeront à côté de cette révolution.

    « Les entreprises agiles tireront profit de l'IA et renforceront leur position. Les entreprises moins agiles périront. Si certains craignent que l'IA ne leur prenne leur emploi, les experts en IA, eux, le prendront », ajouté Huang. D'après lui, l'IA générative sera utilisée comme copilote pour améliorer les performances des travailleurs dans un large éventail d'industrie, tout en créant de nouveaux emplois qui n'ont jamais existé et en rendant certains autres obsolètes. Il affirme que c'est le moment d'innover afin d'éviter les impacts. Huang a demandé aux étudiants de créer rapidement quelque chose de nouveau à l'ère de l'IA, sous peine d'être laissés pour compte.

    « En 40 ans, nous avons créé le PC, Internet, le mobile, le cloud, et maintenant l'ère de l'IA. Qu'allez-vous créer ? Quoi qu'il en soit, courez-y comme nous l'avons fait. Courez, ne marchez pas. Soit vous courez pour trouver de la nourriture, soit vous courez pour ne pas devenir de la nourriture », a déclaré le PDG milliardaire. Ce n'est pas la première fois que Huang s'exprime sur l'IA avec autant d'enthousiasme. Lors d'une interview en mars, Huang est allé même jusqu'à déclarer qu'il comptait sur les capacités de l'IA et la robotique pour diriger NVIDIA pendant encore 3 à 4 décennies, ce qui lui donnerait au moins 90 ans au moment de son départ.

    Inquiétudes quant à la possibilité de répondre à des attentes démesurées

    Nvidia est même devenue une question de sécurité nationale, les États-Unis interdisant l'exportation de ses puces haute performance vers la Chine. Grâce à l'avènement des systèmes d'intelligence artificielle alimentés par Nvidia, Jensen Huang, cofondateur et PDG de l'entreprise, a suggéré aux parents de ne plus encourager leurs enfants à apprendre à coder, car les machines s'en chargeront à l'avenir.

    « C'est notre travail de créer des technologies informatiques que personne n'aura à programmer », a-t-il déclaré lors du Sommet mondial des gouvernements à Dubaï il y a deux semaines, ajoutant que le miracle de l'IA signifiait que « tout le monde dans le monde est maintenant un programmeur ».

    Un gestionnaire d'actifs qui, de manière surprenante, semble prendre le parti de Sløk d'Apollo n'est autre que la fondatrice d'ARK Invest, Cathie Wood. L'évangéliste des technologies de rupture et championne de l'IA a récemment réduit son exposition à l'espace des semi-conducteurs de l'IA, en vendant pour 4,5 millions de dollars d'actions de Nvidia. Vendredi, elle a également réduit sa participation dans la fonderie Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. qui produit les puces Nvidia, pour la première fois depuis plus de deux ans.

    Wood a récemment déclaré au podcast Take on the Week du Wall Street Journal qu'elle s'attendait à ce que les concurrents de Nvidia commencent bientôt à réduire les marges de l'entreprise de Huang. « Les attentes deviennent tellement élevées qu'elles ne peuvent plus être satisfaites », a-t-elle déclaré.

    Elle n'a pas précisé si elle partageait les doutes de Sløk concernant les sept grandes valeurs technologiques à l'origine de la poursuite de la hausse des marchés boursiers.

    Sources : Torsten Sløk, économiste en chef de la firme de gestion de patrimoine de Rowan, un équilibre fragile

    Et vous ?

    L’IA est-elle vraiment une bulle ? Partagez votre opinion sur la viabilité à long terme de l’intelligence artificielle en tant que secteur d’investissement.
    Voyez-vous des similitudes entre la hausse actuelle des valorisations des entreprises technologiques et la bulle des dotcoms des années 1990 ? Quelles leçons pouvons-nous tirer de cette période ?
    Pensez-vous que les actions liées à l’IA sont surévaluées et pourraient subir un ajustement à la baisse ?
    Quels seraient les potentiels impacts d’une éventuelle correction du marché des actions technologiques sur l’économie mondiale ? Quelles seraient les conséquences pour les investisseurs, les entreprises et les consommateurs ?
    Avez-vous des stratégies d’investissement face à ces évaluations élevées ? Êtes-vous optimistes ou prudents ? Quelles entreprises technologiques considérez-vous comme des opportunités solides malgré les avertissements ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 27/07/2017, 17h47
  2. [Conseils][Avis] Choix d'une SSII
    Par Johnbob dans le forum SSII
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/03/2007, 14h41
  3. [Conseil][Configuration] Choix d'une config hardware
    Par nuke_y dans le forum Ordinateurs
    Réponses: 24
    Dernier message: 23/01/2006, 16h39
  4. [Conseils] Vue plutôt qu'une requête de multi-jointures
    Par etiennegaloup dans le forum Langage SQL
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2005, 17h51

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo