IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Hardware Discussion :

Les expéditions mondiales de PC ont chuté de plus de 28 % au quatrième trimestre 2022


Sujet :

Hardware

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    novembre 2022
    Messages
    140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2022
    Messages : 140
    Points : 2 259
    Points
    2 259
    Par défaut Les expéditions mondiales de PC ont chuté de plus de 28 % au quatrième trimestre 2022
    Les expéditions mondiales de PC ont chuté de 28 % pour atteindre 67,2 millions d'unités au quatrième trimestre 2022, Lenovo arrive en tête des fournisseurs d’expéditions, suivi de HP puis de Dell

    Les expéditions mondiales de PC traditionnels ont été inférieures aux attentes au quatrième trimestre 2022 (4T22), puisque 67,2 millions de PC ont été expédiés, soit une baisse de 28,1 % par rapport à l'année précédente, selon les résultats préliminaires du Worldwide Quarterly Personal Computing Device Tracker d'International Data Corporation (IDC). Les expéditions du 4T22 sont comparables à celles du quatrième trimestre de 2018, lorsque le marché était limité par les difficultés d'approvisionnement d'Intel. Il est clair que le boom de la pandémie est terminé pour le marché des PC, mais malgré les baisses récentes, les expéditions annuelles pour 2022 sont bien supérieures aux niveaux pré-pandémiques, à 292,3 millions d'unités pour l'ensemble de l'année. Cependant, la demande reste une préoccupation, car la plupart des utilisateurs ont des PC relativement récents et l'économie mondiale se détériore.

    "Les prix de vente moyens (ASP) dans de nombreux canaux ont également baissé, car les stocks excédentaires des canaux au cours des derniers mois ont déclenché des remises dans le but de stimuler la demande", a déclaré Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour les trackers de la mobilité et des appareils grand public d'IDC. "Malgré ces efforts, la gestion des stocks de PC finis ainsi que de composants restera un problème clé dans les trimestres à venir et a le potentiel d'affecter davantage les PSA."

    Nom : marché livraison pc 4Q2022.PNG
Affichages : 605
Taille : 34,9 Ko

    L'activité du côté de l'offre montre que de nombreux grands fournisseurs ont abordé 2023 avec des perspectives prudentes, mais le consensus est que des parties du marché des PC pourraient renouer avec la croissance à la fin de 2023, le marché global suivant en 2024. Le segment commercial a plusieurs moteurs vers la croissance, y compris l'approche de la fin du support de Windows 10 et un cycle de rafraîchissement des bâtiments, tandis que le marché grand public reste un joker pour 2023 et au-delà.

    "Des trimestres consécutifs de baisse dressent clairement un tableau sombre du marché des PC, mais tout est vraiment une question de perception", a déclaré Ryan Reith, vice-président du groupe Worldwide Mobility and Consumer Device Trackers d'IDC. "L'année 2021 a été proche des niveaux historiques pour les expéditions de PC, donc toute comparaison va être faussée. Il ne fait aucun doute que l'essor et le déclin du marché des PC resteront dans les annales, mais de nombreuses possibilités s'offrent encore à nous. Nous sommes fermement convaincus que le marché a le potentiel de se redresser en 2024 et nous voyons également des poches d'opportunités tout au long du reste de l'année 2023."

    Les livraisons mondiales ont diminué de 16,4 % pour atteindre 285 millions d'unités sur l'ensemble de l'année 2022

    Le marché mondial des PC a terminé l'année 2022 sur une mauvaise note, avec des livraisons totales d'ordinateurs de bureau et d'ordinateurs portables en baisse de 29% à 65,4 millions d'unités au quatrième trimestre. Il s'agit d'un quatrième trimestre consécutif de baisse, les dépenses de la saison des fêtes ayant été réduites dans un contexte économique qui se dégrade. Les livraisons totales pour l'ensemble de l'année 2022 s'établissent ainsi à 285,1 millions d'unités, soit une baisse de 16 % par rapport aux sommets atteints en 2021, lorsque tous les segments d'utilisateurs finaux ont connu un pic de demande. Néanmoins, les volumes d'expédition restent favorables par rapport à la période pré-pandémique, avec des expéditions totales pour 2022 supérieures de 7 % à celles de 2019. Les ordinateurs portables ont subi une baisse plus importante, de 30 % à 51,4 millions d'unités au quatrième trimestre 2022 et de 19 % à 223,8 millions d'unités pour l'année complète. Les ordinateurs de bureau s'en sortent un peu mieux, subissant une baisse de 24% à 14,1 millions d'unités au T4 et une baisse de 7% à 61,3 millions d'unités sur l'ensemble de 2022.

    Nom : marché livraison pc 2022.PNG
Affichages : 521
Taille : 62,6 Ko

    "Comme prévu, le marché mondial des PC a été confronté à de nouveaux vents contraires au quatrième trimestre pour compléter ce qui a été une année 2022 difficile", a déclaré Ishan Dutt, analyste principal chez Canalys. "Le déclin est d'autant plus marqué que la période correspondante en 2021 avait permis des livraisons record d'ordinateurs portables et de bureau. Les vendeurs et les détaillants ont cherché à stimuler les dépenses des consommateurs en pratiquant de fortes remises, mais malgré des poches de succès, cela n'a pas suffi à susciter de nouvelles ventes significatives. Avec la hausse des coûts de l'énergie et des produits de base sur des marchés clés comme les États-Unis et l'Europe, les dépenses pour des articles coûteux comme les PC ont été reléguées au second plan, les consommateurs étant prêts à retarder les mises à jour. Pendant ce temps, sur le front commercial, les budgets des secteurs public et privé se sont resserrés dans un contexte de hausse des taux d'intérêt, de ralentissement de l'embauche et d'anticipation d'une récession en début d'année. Un sondage réalisé en décembre 2022 auprès d'environ 250 partenaires de distribution a montré que 60 % d'entre eux s'attendent à ce que les revenus de leur activité PC restent stables ou diminuent en 2023. Cet environnement difficile pour l'industrie du PC devrait durer jusqu'au second semestre de cette année."

    "Malgré la difficulté à court terme, les perspectives à long terme pour les PC restent positives", a ajouté M. Dutt. "Les expéditions en 2022 ont diminué de 16%, et nous prévoyons une nouvelle contraction en 2023, mais au cours de ces deux années, les volumes totaux resteront supérieurs à ceux de l'ère pré-pandémique de 2019. Une fois que les entreprises et les consommateurs auront surmonté la tempête, nous prévoyons que les achats différés commenceront à stimuler le marché à la fin de 2023, et que la dynamique s'accélérera en 2024. Cette évolution sera soutenue par une hausse de la demande d'éducation sur les principaux marchés, les appareils déployés pendant le pic de la pandémie atteignant la fin de leur cycle de vie. Et même pendant le ralentissement, il y aura des domaines qui pourront assurer le succès de l'industrie, comme les jeux, les PC connectés et le travail hybride, qui ont tous été mis en évidence par des annonces au CES 2023."

    Lenovo s'est assuré la première place sur le marché des PC au quatrième trimestre 2022, avec des livraisons totalisant 15,5 millions d'unités, soit une baisse de 29 % par rapport à l'année précédente. Il a également été le plus grand fournisseur d'expéditions pour l'ensemble de l'année 2022, affichant 68,1 millions d'unités alors qu'il a subi une baisse de 17 % par rapport à 2021. HP s'est classé deuxième, voyant également ses livraisons diminuer de 29 % au quatrième trimestre pour atteindre un total de 13,2 millions d'unités. Pour l'ensemble de l'année 2022, il a vu ses expéditions chuter de 25 % à 55,2 millions d'unités. Dell, qui occupe la troisième place, a subi la plus forte baisse parmi les principaux fournisseurs au quatrième trimestre, avec des livraisons en baisse de 37 %, à 10,8 millions d'unités. Toutefois, grâce à sa force commerciale au début de l'année 2022, ses livraisons totales ont diminué de 16 % pour atteindre 49,7 millions d'unités. Apple se place en quatrième position, tant au quatrième trimestre que sur l'ensemble de l'année, et termine l'année 2022 avec 27,2 millions de Mac livrés, soit une baisse de 6 %, tandis qu'Asus complète le top 5 avec une baisse modeste de 4 % par rapport à ses livraisons de 2021.


    Source : IDC, Canalys

    Et vous ?

    Que pensez-vous des informations présentées dans cette étude ?
    Selon vous, la reprise envisagée pour la fin de l'année 2023 aura-t-elle réellement lieu ?

    Voir aussi :

    Les expéditions mondiales de PC ont diminué de 19,5 % au troisième trimestre de 2022
    Les expéditions mondiales de PC traditionnels ont atteint 92,7 millions d'unités au cours du quatrième trimestre 2021
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 984
    Points : 2 985
    Points
    2 985
    Par défaut
    Ca ne m'étonne pas, ça ne peut pas croître en permanence non plus.
    On est sur la fin de la crise COVID et quasiment tout le monde semble équipé.
    En dehors de la partie serveur et logiciels métier exigeants (dessin, CAO, ...), la partie bureautique n'évolue pas sur les besoins matériel (4 threads minimum, 8 Go RAM, SSD et ça suffit).
    J'ai aussi l’impression que le marché de l'occasion se porte bien, car, les mentalités changent progressivement et on peut maintenant avoir du matériel d'occasion avec de la garantie derrière.

  3. #3
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    4 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 4 412
    Points : 9 988
    Points
    9 988
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    J'ai aussi l’impression que le marché de l'occasion se porte bien, car, les mentalités changent progressivement et on peut maintenant avoir du matériel d'occasion avec de la garantie derrière.
    Je dirais que l'occasion parce que le prix du neuf est abusé (c'est la faute à l'inflation et à la guerre en Ukraine il parait ) (prix fin 2022)
    • 1 RTX 3060 c'est minimum 600 €uros, c'est du milieu de gamme moins (du 1080p en medium/ high et 1 peu de 1440p)
    • Les dernières cartes mères c'est minimum 500 - 600 €uros. Alors certes tu as des cartes mères en dessous (entre 280 €uros et 500 €uros) mais LOUL la tronche des cartes mères bridées de partout.
    • 1 SSD gen 4 (la dernière norme, parce que le gen 5 ne veut pas sortir), c'est minimum 230 €uros 2To et 550-600 €uros 4To. Le prix de la DDR5 LOUL même si les prix deviennent presque accessibles mais à côté le prix de la DDR4 diminue également (donc tu as toujours 1 écart conséquent)
    • Tout ce que tu dois acheter parce que les constructeurs font n'imp : les processeurs sont d'origine surcadencés, et donc gros étage d'alimentation (VRM) et gros ventirad voire AIO obligatoire (100-150 €uros au lieu de 50 €uros) Intel sort 1 socket qui "plie" : 25 €uros le cadre de contact LGA1700.
    • Sans parler de NVidia et AMD qui pensent à leur marge parce qu'ils ont compris que même avec l'inflation (en 2020-2021) certains gens se ruent sur les produits. Mais pour AMD cela n'a pas fonctionné: en l'espace de 2 mois en 2022, AMD a baissé 2 fois le prix de leurs nouveaux processeurs qui ne se vendaient pas.
    • Le rythme effréné des nouvelles normes qui n'a pas le temps de percer : hdr400 -> hdr600 -> hdr1000, DDR5 en 2022-2023 et on parle de DDR6, l'USB 3 LOUL 3.1, 3.2 gen2, gen2x2, gen1, gen1x2, maintenant USB 4, PCI Express 4 en 2019 -> PCI-E 5 en 2021.
    • Tout ce qu'on te force à acheter : sur les cartes mères WIFI et Bluetooth sur le haut gamme, gestion du RGB et du watercooling. Le RGB sur la mémoire pour aller de pair avec la face vitrée de ton boitier.


    Alors certes les performances (processeur, carte graphique, SSD, ...) sont là mais maintenant elles touchent de + en + des niches : les pros pour l'édition vidéo, jouer en 4K/ raytracing, streamer sa partie de jeu, ...

  4. #4
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    984
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 984
    Points : 2 985
    Points
    2 985
    Par défaut
    Avec ce que tu cites en configurations foetus, tu ne fais pas que travailler.

    Beaucoup de personnel de bureau n'a pas besoin de matériel dernière génération, ça se limite principalement à:
    - ouvrir une suite office
    - ouvrir du PDF
    - surfer sur le web
    - avoir un client de messagerie
    - utiliser un ERP ou un logiciel d’entrepôt
    - regarder des vidéos, écouter de la musique

    Sur des configurations qui ont 10 ans, c'est fluide avec un SSD (même sur Windows 10).
    Toutefois, une petite carte graphique peut être nécessaire afin de bénéficier d'un affichage double écran.

  5. #5
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    415
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 45
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 415
    Points : 913
    Points
    913
    Par défaut
    Première fois en ce qui me concerne que je ne me paie pas une machine depuis autant de temps, le prix des cartes graphiques est clairement en cause. Niveau proc je n'ai pas spécialement besoin car j'ai prix un I7 avec un excellent rapport qualité prix et que j'overclocke sans problème.

    Maintenant j'aurais changé pour bénéficier d'une carte 30x0 en raison du bus PCIE vieillissant sauf que le prix m'a dissuadé. Quand je pouvais de toute manière par principe ça me paraissait absurde.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2022, 22h45
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2022, 00h23
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 13/01/2022, 15h51
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 03/03/2021, 09h24
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 22/06/2020, 12h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo