IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 135
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 135
    Points : 45 985
    Points
    45 985
    Par défaut Un musée s'inscrit sur OnlyFans après l'interdiction de son compte TikTok pour avoir publié des photos de nus
    Un musée s'inscrit sur OnlyFans après l'interdiction de son compte TikTok pour avoir publié des photos de nus
    mais les autorités s'insurgent contre cette censure

    L'Office du tourisme de Vienne, en Autriche, est devenu l'un des clients du site OnlyFans après avoir été banni des réseaux sociaux. En effet, un consortium de musées de Vienne qui promeuvent des œuvres d'art de nus a été obligé de migrer sur OnlyFans afin de contourner la censure de TikTok et d'autres médias sociaux. L'office et certains musées de Vienne ont publié des images de ces œuvres sur des sites de médias sociaux comme Facebook, Instagram et TikTok à des fins promotionnelles, mais les images ont été supprimées et, dans certains cas, les comptes ont été fermés.

    La nudité n'est pas très appréciée par les réseaux sociaux. Depuis la dernière décennie, ils se sont efforcés d'implémenter des règles de plus en plus strictes en matière de nudité ou d’images sexuelles. Les médias sociaux réprimandent et sanctionnent sévèrement la publication de photos de corps dénudés, érotiques et sensuels, même lorsque l'utilisateur prend le soin de flouter ou de recouvrir les parties intimes et le torse. Cette modération est appréciée des autorités et des organes de lutte contre l'impudicité. Cependant, que se passe-t-il lorsque cette censure touche les musées de promotion d'œuvre d'art de nus ?

    Nom : 1614.jpg
Affichages : 1573
Taille : 54,9 Ko

    Tout récemment, l'office du tourisme de Vienne a ouvert un compte sur OnlyFans - le seul réseau social qui autorise les représentations de la nudité - afin de protester contre la censure permanente des plateformes de médias sociaux sur ses musées et galeries d'art. OnlyFans est un service d'abonnement au contenu photo et vidéo en grande partie destiné aux adultes. Les créateurs de contenu peuvent gagner de l'argent grâce aux utilisateurs qui s'abonnent à leur contenu, les « fans ». Privé de ses comptes de médias sociaux, l'Office du tourisme de Vienne s'est replié sur OnlyFans au cours du mois.

    À l'heure actuelle, les abonnés peuvent recevoir une "Vienna City Card" gratuite ou un billet pour l'un des musées présentés sur le compte. L'Office publie sur le service d'abonnement certaines des œuvres d'art historiques (destinées aux personnes âgées de plus de 18 ans) de la ville, notamment des œuvres d'Egon Schiele et d'Amedeo Modigliani représentant des personnes nues ou partiellement nues. Helena Hartlauer, porte-parole de l'Office du tourisme de Vienne, a déclaré que cette initiative a été lancée après que les musées de la ville ont vu leurs comptes de médias sociaux suspendus pour avoir téléchargé des œuvres d'art nues.

    « Nous remettons en question ce type de censure, car nous pensons que ce n'est pas une bonne idée de laisser un algorithme déterminer notre héritage culturel », a déclaré Hartlauer à NPR. « Cela pourrait conduire à une certaine autocensure inconsciente, lorsque les artistes commencent à faire de l'art différemment ou que les collectionneurs assemblent leurs collections d'une manière différente parce qu'ils savent qu'un outil aussi puissant que les médias sociaux ne montrerait pas ou ne promouvrait pas certains types d'art. C'est assez effrayant », a-t-elle ajouté. L'Office estime qu'il a été victime d'une nouvelle vague de pudibonderie.

    « Vienne et ses institutions artistiques font partie des victimes de cette nouvelle vague de pudibonderie - avec des statues nues et des œuvres d'art célèbres mises à l'index en vertu des directives des médias sociaux, les récidivistes voyant même leurs comptes temporairement suspendus », a écrit l'Office du tourisme de Vienne dans un communiqué de presse. « C'est pourquoi nous avons décidé de mettre les œuvres d'art "explicites" de la capitale, mondialement connues, sur OnlyFans. Les principaux canaux de médias sociaux comme Instagram et Facebook ont la nudité et le contenu "obscène" fermement dans leur ligne de mire », a-t-il ajouté.

    En effet, en juillet, le compte TikTok du musée Albertina de la ville a été interdit pour avoir publié des photographies de l'artiste japonais Nobuyoshi Araki représentant des seins cachés, obligeant le musée à ouvrir un nouveau compte. Cela fait suite à un incident similaire en 2019, lorsqu'Instagram a jugé qu'une peinture de Peter Paul Rubens violait les règles de la plateforme, qui interdisent toute représentation de la nudité - même celles qui sont "de nature artistique ou créative". En 2018, Facebook a jugé que la photographie du Musée d'histoire naturelle représentant la figurine de la Vénus de Willendorf était à caractère pornographique.

    Il l'a donc retiré de la plateforme. Le Leopold Museum a également eu du mal à promouvoir sa collection de nus de l'expressionniste Egon Schiele, les régulateurs de la publicité en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis ayant refusé de les montrer dans une campagne de tourisme urbain en 2018. Une courte vidéo présentant le tableau Liebespaar de Koloman Moser, réalisée à l'occasion du 20e anniversaire du Leopold Museum cette année, a été rejetée par Facebook et Instagram comme "potentiellement pornographique". Ces œuvres et bien d'autres sont désormais exposées, à l'abri de la menace de la censure, sur le profil OnlyFans de Vienne.

    Elles sont seulement teasées sur Facebook, Instagram et Twitter. En outre, alors que les plateformes de médias sociaux ont une longue histoire d'interdiction de contenu sexuel et d'art présentant de la nudité, même OnlyFans, une plateforme connue pour son contenu pour adultes, a envisagé d'en interdire certaines formes. En août, OnlyFans a annoncé qu'elle allait interdire les "contenus sexuellement explicites". Elle est revenue sur sa décision après un retour de bâton de la part des créateurs de contenus pour adultes qui ont fait la richesse de l'entreprise, mais certains créateurs ont déclaré que le mal était déjà fait.



    De nombreux commentaires d'experts sur le sujet suggèrent que les plateformes de médias sociaux devraient penser à rédiger de nouvelles directives en ce qui concerne le genre artistique nu. Tant dans le cas de l'Office du tourisme flamand que dans celui de son homologue viennois, on s'étonne que des œuvres d'art qui ont repoussé les limites il y a plus de cent ans soient désormais censurées sur des plateformes de médias sociaux comme Facebook et Instagram. Par ailleurs, Hartlauer a déclaré que la nouvelle campagne "Vienna strips on OnlyFans" n'avait pas pour seul but d'encourager les touristes.

    Elle vise aussi à sensibiliser aux normes censurées dans lesquelles travaillent les artistes contemporains. Hartlauer reconnaît que le compte OnlyFans est un moyen de susciter l'intérêt pour la ville. « Pour être honnête, on peut bien sûr faire la promotion d'un musée ou d'une ville comme Vienne sans nécessairement poster exactement ces images », a-t-elle déclaré. Elle a également déclaré que c'est aussi une tentative de susciter une conversation sur le pouvoir que les entreprises de médias sociaux exercent pour autoriser ou rejeter tous les différents types de contenu - et ce que cela signifie pour le reste d'entre nous.

    « Nous étions conscients qu'il ne s'agirait pas d'une énorme communauté », a déclaré Mme Hartlauer à propos de la page OnlyFans, qui compte seulement quelques centaines abonnés. « Mais ce que nous avons constaté ces derniers jours, c'est cet énorme intérêt international et mondial pour le sujet, et c'est en fait plus important pour nous », a-t-il ajouté. Il faut noter qu'Instagram, tout comme sa société mère, Facebook, a conservé sa politique stricte de non-nudité face à des années de critiques, et alors même qu'il est devenu une plateforme plus essentielle pour les artistes.

    En juillet, des créateurs ont protesté contre la promotion inégale de leur travail par les réseaux sociaux avec le hashtag #FixTheAlgorithm. « Par rapport aux artistes qui tombent sous le coup de cette censure, l'office du tourisme de Vienne et même les collections d'art ont la vie plus facile », a déclaré Hartlauer. « Nous voulons juste poser la question suivante : avons-nous besoin de ces limitations ? Qui décide de ce qu'il faut censurer ? Instagram censure des images et parfois vous ne le savez même pas - c'est très peu transparent », s'est-elle insurgée.

    Source : L'Office du tourisme de Vienne

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la censure des œuvres d'art de nus ?
    Pensez-vous que les plateformes de médias sociaux portent atteinte à l'art en censurant ces œuvres ?
    Selon vous, ces œuvres ont-elles leur place sur les plateformes de médias sociaux tels que Facebook et Instagram ?
    Les plateformes de médias sociaux devraient-elles faire la différence en ces œuvres et les autres contenus affichant la nudité ?

    Voir aussi

    Des documents internes secrets révèlent comment Facebook censure les contenus, traitant de sujets sensibles comme la violence et la nudité

    L'intelligence artificielle de Facebook censure une publicité pour des graines d'oignon au motif de ce qu'elle l'a jugée "ouvertement sexuelle"

    L'Australie pourrait introduire des peines de prison aux cadres dirigeants des médias sociaux qui ne suppriment pas rapidement les contenus violents

    Susan Wojcicki, PDG de YouTube, explique pourquoi elle laisse des vidéos « controverses ou même offensantes » sur la plateforme
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 7
    Points : 50
    Points
    50
    Par défaut
    "Pensez-vous que les plateformes de médias sociaux portent atteinte à l'art en censurant ces œuvres ?"
    à part "oui" je ne vois pas ce qu'on pourrait répondre, pourquoi devrait on sensurer la nudité ou l'allaitement?? on est vraiment bizarres nous les humains, meme pas capable de supporter une représentation de notre propre corps, peut etre un héritage de notre passé catholique radical...?

Discussions similaires

  1. Réponses: 9
    Dernier message: 10/12/2019, 09h07
  2. [MySQL] changer de style une fois sur 2 après requête
    Par mussara dans le forum PHP & Base de données
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2005, 22h55
  3. Violation d'accès dans l'EDI sur compo1 apres suppr de comp2
    Par RamDevTeam dans le forum Composants VCL
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/05/2005, 16h02
  4. Boot sur lilo après réinstallation de windows
    Par FLB dans le forum Administration système
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/06/2004, 13h49

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo