IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #101
    Membre émérite
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    2 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 2 258
    Points : 2 412
    Points
    2 412
    Par défaut
    Je vais peut-être être mauvaise langue, après les (avant-)derniers éléments de la discussion ...

    On peut comprendre que les gens n'aient pas envie d'acheter une voiture dont ils ne sont pas sûrs de pouvoir charger la batterie.

    (bruit de fléchette)

  2. #102
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 606
    Points : 200 708
    Points
    200 708
    Par défaut Elon Musk est accusé de délit d'initié avec Tesla : il a vendu pour 7,5 Mds $ d'actions pour acheter Twitter
    Elon Musk accusé de délit d'initié avec Tesla : il a vendu pour 7,5 milliards de dollars d'actions avant de publier des données de ventes décevantes,
    qui ont fait plonger le cours de l'action à son plus bas niveau depuis deux ans

    Le PDG de Tesla, Elon Musk, fait face à des allégations selon lesquelles il aurait illégalement vendu pour 7,5 milliards de dollars d’actions de Tesla au quatrième trimestre 2022, sachant que l’entreprise décevrait après avoir promis aux investisseurs une « fin d’année épique ». Ces accusations de délit d’initié sont le dernier problème juridique de Musk, suite à la décision de janvier qui a annulé son vote d’actionnaire de 2018 pour un accord de rémunération record. Tesla organise un nouveau vote lors de l’assemblée annuelle du 13 juin.

    Au cœur de l’argumentation de la partie plaignante se trouve la question du motif, affirmant que Musk savait, d’une part, qu’il devait encore liquider des actions au prix le plus élevé possible pour couvrir un prêt pour l’achat de Twitter ; et d’autre part, que les ventes du quatrième trimestre étaient nettement inférieures à ses attentes optimistes d’octobre 2022.


    Dans une plainte déposée devant un tribunal du Delaware la semaine dernière, l’actionnaire Michael Perry accuse à la fois le PDG d’avoir délibérément vendu près de 45 millions d’actions avant la publication de données de ventes de véhicules médiocres, afin d’éviter une baisse estimée à 55 % de la valeur, et presque l’ensemble du conseil d’administration d’avoir collectivement violé leurs responsabilités envers les actionnaires.

    « En cédant des actions Tesla d'une valeur de 7 530 113 926 dollars en novembre et décembre 2022 alors qu'il était en possession d'informations défavorables et matérielles non publiques, E. Musk a exploité sa position chez Tesla et a violé ses obligations fiduciaires envers Tesla », affirme la plainte, ajoutant que d'autres administrateurs étaient à la fois « conscients et coupables » également.

    Contrairement aux ventes d’actions précédentes par des initiés de Tesla, celles-ci n’étaient pas le résultat d’un plan de trading Rule 10b5-1, qui retire la discrétion sur le moment de la vente à un initié et la confie à un courtier tiers.

    Les actions Tesla ont chuté à un plus bas de deux ans le 3 janvier 2023, suite à la publication des données de ventes de voitures. Perry demande la restitution des gains illégaux de Musk (que le plaignant estime à 3 milliards de dollars) à l’entreprise par le biais d’une restitution, et réclame des dommages-intérêts à tous les huit administrateurs de l’époque pour leur « négligence ».

    Le mobile

    Au cœur de l'argumentation de Perry se trouve l'établissement d'un mobile en affirmant que Musk savait, d'une part, qu'il devait encore liquider ses actions à un prix aussi élevé que possible pour couvrir un prêt destiné à l'achat de Twitter et, d'autre part, que les ventes du quatrième trimestre étaient bien en deçà de ses prévisions optimistes d'octobre 2022.

    Quelques jours à peine après s'être vanté d'une « excellente demande pour le quatrième trimestre », il a réduit les prix en Chine, la première d'une longue série de réductions à venir.

    Musk était peut-être au courant du ralentissement des ventes en raison de ce que son ancien chef du groupe motopropulseur, Drew Baglino, a décrit en mars dernier comme une culture d'entreprise composée de « mesureurs impitoyables », qui exploitent tous les données de dernière minute pour stimuler les ventes et optimiser tous les aspects de l'activité de Tesla.

    « Je ne suis pas sûr qu'il y ait une entreprise sur Terre qui dispose de meilleures données en temps réel que Tesla », a déclaré Musk lors de la conférence téléphonique avec les investisseurs du premier trimestre de l'année dernière. « Notre doigt sur le pouls est en temps réel et n'a pas de temps de latence ». Musk est allé jusqu'à dire qu'il examine personnellement les résultats de chaque changement de prix pour s'assurer que la production peut continuellement équilibrer la demande, en augmentant lorsque Tesla a trop de commandes et en diminuant lorsqu'elle n'en a pas assez.


    Rendez-vous à 43:14

    « Nous voyons ce qui se passe immédiatement et nous ajustons le cours des choses. Nous y pensons littéralement tous les jours », poursuit-il. « Sept jours sur sept, je consulte cet e-mail, tout comme le reste de l'équipe ». Si l'on suit sa logique, le PDG aurait su que le quatrième trimestre ne répondrait pas aux attentes du marché et aurait vendu ses actions malgré tout.

    Dans son action en justice, Perry estime qu'il est raisonnable de déduire qu'il a agi de la sorte pour éviter de perdre de l'argent, alors qu'il avait promis une « fin d'année épique » quelques semaines plus tôt. « Musk a vendu ces actions avant que les informations non publiques en sa possession ne soient divulguées publiquement et n'affectent le cours des actions de la société », affirme la plainte.

    Un groupe d'actionnaires de Tesla exhorte les autres à voter contre le plan de rémunération d'Elon Musk

    Ils estiment que ce n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise. Ils pensent que le conseil d'administration de Tesla est « dysfonctionnel » et « trop redevable au PDG Elon Musk ». Ils souhaitent également que les actionnaires votent contre la réélection des membres du conseil d'administration James Murdoch et Kimbal Musk. Le groupe d'actionnaires s'inquiète en effet des liens personnels de Murdoch et de Kimbal Musk avec le PDG de Tesla. Dans une lettre aux autres actionnaires, le groupe exprime toutes ses préoccupations.

    La lettre du groupe a été rendue publique en mai dans un document déposé auprès de la SEC. Elle fait état de préoccupations selon lesquelles Kimbal, qui est le frère cadet d'Elon Musk, et James Murdoch, un ami de Musk qui a pris des vacances avec sa famille, ne peuvent pas superviser efficacement le PDG en raison de leurs liens personnels. La lettre cite également un rapport du Wall Street Journal sur la consommation de drogues de Musk. En février, le média avait rapporté que des membres du conseil d'administration, dont Kimbal, ont pris de la drogue avec Musk, citant des personnes qui ont été témoins de la scène.

    Le groupe de plaignants comprend les fonds de pension de la ville de New York. Le contrôleur de la ville de New York, Brad Lander, qui fait office de conseiller en investissement pour les fonds de la ville, dont les actifs s'élèvent à 260 milliards de dollars, est à l'origine de la charge.

    Le groupe s'est plaint du fait que Musk partageait son temps entre les entreprises en se concentrant sur une société par jour. Selon eux, « le conseil d'administration doit encore s'assurer que Tesla dispose encore d'un PDG à temps plein qui se concentre sur le développement durable de l'entreprise ». Les signataires de la lettre comprennent également SOC Investment Group, Amalgamated Bank et plusieurs autres investisseurs. Les plaignants considèrent Musk comme un PDG à temps partiel chez Tesla et invitent le conseil d'administration à agir rapidement pour résoudre le problème et empêcher l'entreprise de sombrer :

    L'actionnaire qui a intenté le procès, Richard Tornetta, allègue que le conseil d'administration a manqué d'indépendance vis-à-vis de Musk lors de l'approbation du plan de rémunération. Le conseil d'administration comprenait le frère de Musk, Kimbal Musk, ainsi que ses amis Antonio Gracias et Steve Jurvetson (Jurvetson et Gracias ont depuis quitté le conseil d'administration de Tesla). Au cours du procès, Kathaleen McCormick, juge de la cour de chancellerie du Delaware, a qualifié cet argument de « coup mortel ».

    Le 30 janvier, McCormick a annulé la rémunération de Musk, estimant que les actionnaires n'avaient pas été correctement informés de l'origine de la proposition. Tesla demande aujourd'hui à ses actionnaires de ratifier à nouveau la même proposition, tout en approuvant le changement de l'État d'incorporation de la société du Delaware au Texas et la réélection de deux membres du conseil d'administration, James Murdoch et le frère de Musk, Kimbal.

    Nom : vote.png
Affichages : 5923
Taille : 44,1 Ko

    Néanmoins, Elon Musk s'attaque aux « briseurs de serment » de Tesla qui veulent s'opposer à sa rémunération record

    Le 13 juin, les actionnaires de Tesla décideront du sort du package de rémunération de Musk, estimé à une valeur pouvant atteindre 56 milliards de dollars. Ce sera la deuxième fois que les actionnaires voteront sur la rémunération du PDG, après qu’un juge du Delaware ait annulé le premier vote plus tôt cette année, arguant que le processus d’approbation était « profondément défectueux ».

    Musk ne veut rien laisser au hasard. Il fait du lobbying auprès des actionnaires sur sa plateforme de médias sociaux X, offrant des visites privées de l’usine Tesla au Texas et s’en prenant à ceux qui suggèrent que le package de rémunération proposé est trop élevé. Ce dernier ferait de Musk le PDG le mieux rémunéré au monde.

    « Ce sont des briseurs de serment », a écrit Musk sur X en réponse à un message moquant les actionnaires qui ont déclaré qu’ils prévoyaient de voter contre la rémunération de Musk.

    En 2018, les actionnaires de Tesla ont approuvé pour la première fois la rémunération de Musk, lui accordant une participation supplémentaire de 12 % dans l’entreprise sur plusieurs années à condition qu’il atteigne certains objectifs. Ces objectifs comprenaient une valorisation boursière astronomique de 650 milliards de dollars à l’époque, soit plus de 10 fois la valeur de l’entreprise en 2018, qui était d’environ 59 milliards de dollars.

    En 2021, la valorisation de Tesla a brièvement dépassé les 1 000 milliards de dollars lorsque la société de location de voitures Hertz a commandé 100 000 de ses véhicules (Hertz a depuis commencé à se débarrasser de ses Teslas, invoquant des taux de dépréciation élevés). En 2022, l’entreprise a dépassé les objectifs qui ont déclenché la libération de la 12e tranche d’options accordées à Musk, lui permettant de toucher le package de rémunération de 56 milliards de dollars.

    Source : plainte

    Et vous ?

    Pensez-vous que les PDG de grandes entreprises devraient être soumis à des règles plus strictes en matière de trading d’actions ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Quelles conséquences cela pourrait-il avoir sur la confiance des investisseurs si les allégations contre Elon Musk s’avèrent vraies ?
    Comment les entreprises peuvent-elles mieux prévenir les délits d’initiés et garantir la transparence dans leurs opérations financières ?
    Quel impact cela pourrait-il avoir sur l’image de Tesla en tant qu’entreprise et sur sa valorisation boursière ?
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #103
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 606
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 606
    Points : 200 708
    Points
    200 708
    Par défaut Les Teslas invendues s'accumulent au point d'être visibles depuis l'espace. Tesla a près de 50 000 invendus
    Les Teslas invendues s'accumulent au point d'être visibles depuis l'espace. Tesla dispose d'une surabondance de près de 50 000 voitures,
    qui s'entassent dans des parcs si remplis qu'on peut les voir depuis l'orbite

    Tesla, le pionnier des véhicules électriques (VE), fait face à un défi inattendu : une surproduction significative. Des rapports récents révèlent que près de 50 000 voitures Tesla restent invendues, entassées dans des parkings à tel point qu’elles sont détectables depuis l’orbite terrestre. Bien que Tesla vende encore des centaines de milliers de voitures, il semblerait que la marque ne soit plus aussi populaire qu'avant.

    L'époque où Tesla vendait toutes les voitures qu'elle pouvait construire à la sortie de l'usine est révolue. Nous en sommes aujourd'hui au point où l'entreprise a produit trop de véhicules. Le constructeur automobile en est manifestement conscient, puisqu'il réduit les prix de modèles populaires comme la Model Y à mesure que les stocks s'accumulent.

    Au premier trimestre de 2024, Tesla a produit 433 371 véhicules mais n’en a vendu que 386 810, laissant un excédent de plus de 46 000 voitures, plus du double de ce qu'il était il y a un an et son plus grand déséquilibre à ce jour. Cette accumulation est le résultat d’une baisse générale des ventes de VE, exacerbée par une discordance entre la production et la demande. La situation financière de Tesla s’en trouve affectée, avec une baisse de 2,5 milliards de dollars de flux de trésorerie libre, en partie attribuée à cette surproduction.

    L’Impact Visuel

    Où se trouvent donc ces milliers de Teslas ? Elles sont simplement entreposées dans des parkings. En utilisant les images de SkyFi, une place de marché d'imagerie satellitaire, Sherwood a pu découvrir où toutes ces Tesla sont stockées. Les images montrent des parkings entourant la Gigafactory de Tesla au Texas passant de partiellement à complètement remplis entre octobre 2023 et mai 2024. Des scènes similaires sont observées à l’échelle nationale, avec des lieux comme le Chesterfield Mall de St. Louis et Moreno Valley en Californie, réaménagés pour stocker les voitures excédentaires.

    Nom : tesla.png
Affichages : 18179
Taille : 369,0 Ko
    Chesterfield Mall à l'extérieur de St. Louis. En haut : octobre 2022. En bas : Mai 2024

    Il semble que Tesla stocke également des véhicules dans d'autres endroits du pays. Des images satellite du centre commercial Chesterfield de St. Louis montrent un terrain à l'extérieur du centre rempli de près de 500 voitures. Même le centre commercial de Moreno Valley, en Californie, a été utilisé pour stocker des Teslas ; quelques centaines de Model Y peuvent être vues garées devant Sears.


    Des personnes ont signalé que les stocks de Tesla occupaient de l'espace dans un centre commercial proche de l'usine, ainsi que dans des parkings et des aéroports du monde entier. La semaine dernière, une chaîne d'information locale australienne a montré des images aériennes d'un « cimetière de Tesla », un port de Melbourne où s'entassent des « milliers » de Teslas invendues. Bien sûr, certaines de ces Teslas pourraient être en route vers d'heureux propriétaires. Mais il est de plus en plus difficile d'ignorer leur accumulation.

    Nom : australie.png
Affichages : 7144
Taille : 106,2 Ko

    Cette surabondance de stock pose des questions sur la stratégie de vente et de production de Tesla. La réduction des prix sur des modèles populaires comme le Model Y n’a pas suffisamment stimulé les achats pour écouler l’inventaire. Les analystes s’interrogent sur la durabilité de cette tendance et sur les ajustements que Tesla devra effectuer pour réaligner sa production avec la demande réelle.

    Les ventes de Tesla en Europe atteignent leur plus bas niveau en 15 mois

    En avril 2024, Tesla Inc. a connu un démarrage lent au deuxième trimestre en Europe, une région où le PDG Elon Musk s’attendait à de meilleures performances par rapport aux premiers mois de l’année. Selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles, Tesla n’a enregistré que 13 951 véhicules en avril, soit une baisse de 2,3 % par rapport à l’année précédente et le chiffre le plus bas depuis janvier 2023.

    Cette baisse des ventes de Tesla contraste avec la croissance générale des ventes de véhicules électriques à batterie, qui ont augmenté de 14 % à l’échelle de l’industrie. En Chine, Tesla a également signalé une baisse des expéditions depuis son usine de Shanghai, contrairement à la forte croissance de l’industrie chinoise des voitures électriques à brancher.

    Musk avait informé les investisseurs le 23 avril que la société s’attendait à se remettre de plusieurs problèmes qui avaient affecté la production au premier trimestre, y compris les perturbations de l’expédition en mer Rouge et l’incendie présumé de lignes électriques près de son usine de véhicules utilitaires sportifs en Allemagne. « Nous pensons que le deuxième trimestre sera beaucoup mieux », avait déclaré Musk lors de l’appel de résultats du premier trimestre de Tesla.

    Cependant, les pays comme l’Allemagne et la Suède ont cessé ou réduit les subventions pour les véhicules électriques ces derniers mois, ce qui a freiné la croissance des ventes en Europe. D’autres fabricants, tels que Volkswagen AG et Mercedes-Benz Group AG, repensent également leurs plans de produits, VW préparant davantage de véhicules hybrides rechargeables et Mercedes maintenant la production de voitures à combustion bien dans les années 2030.

    Alors que la plupart des marques ont eu du mal avec le retrait des incitations en Allemagne — le plus grand marché automobile d’Europe — Tesla a sous-performé par rapport à ses pairs le mois dernier. Les inscriptions globales de VE sont restées globalement stables, tandis que les ventes de Tesla ont plongé de 32 %. Au Royaume-Uni, les immatriculations de Tesla ont chuté de 25 % en avril et ont diminué de 14 % au cours des quatre premiers mois de l’année.

    Nom : europe.png
Affichages : 7039
Taille : 24,4 Ko

    La situation actuelle de Tesla en Europe soulève plusieurs questions sur l’avenir de l’entreprise dans un marché en mutation. La réduction des subventions gouvernementales pour les véhicules électriques pourrait indiquer un changement dans la politique de soutien à l’adoption de ces technologies. Cela pourrait également signaler une transition vers une phase où le marché des véhicules électriques doit se soutenir sans aides financières extérieures.

    L’approche de Tesla face à ces défis sera cruciale pour son avenir en Europe. L’entreprise pourrait avoir besoin de repenser sa stratégie de prix, d’offrir de nouvelles incitations ou de mettre l’accent sur des caractéristiques uniques de ses véhicules pour attirer les consommateurs. De plus, Tesla pourrait explorer des partenariats stratégiques ou des innovations technologiques pour maintenir sa position de leader sur le marché.


    Un groupe d'actionnaires de Tesla exhorte les autres à voter contre le plan de rémunération d'Elon Musk

    Ils estiment que ce n'est pas dans l'intérêt de l'entreprise. Ils pensent que le conseil d'administration de Tesla est « dysfonctionnel » et « trop redevable au PDG Elon Musk ». Ils souhaitent également que les actionnaires votent contre la réélection des membres du conseil d'administration James Murdoch et Kimbal Musk. Le groupe d'actionnaires s'inquiète en effet des liens personnels de Murdoch et de Kimbal Musk avec le PDG de Tesla. Dans une lettre aux autres actionnaires, le groupe exprime toutes ses préoccupations.

    La lettre du groupe a été rendue publique en mai dans un document déposé auprès de la SEC. Elle fait état de préoccupations selon lesquelles Kimbal, qui est le frère cadet d'Elon Musk, et James Murdoch, un ami de Musk qui a pris des vacances avec sa famille, ne peuvent pas superviser efficacement le PDG en raison de leurs liens personnels. La lettre cite également un rapport du Wall Street Journal sur la consommation de drogues de Musk. En février, le média avait rapporté que des membres du conseil d'administration, dont Kimbal, ont pris de la drogue avec Musk, citant des personnes qui ont été témoins de la scène.

    Le groupe de plaignants comprend les fonds de pension de la ville de New York. Le contrôleur de la ville de New York, Brad Lander, qui fait office de conseiller en investissement pour les fonds de la ville, dont les actifs s'élèvent à 260 milliards de dollars, est à l'origine de la charge.

    Le groupe s'est plaint du fait que Musk partageait son temps entre les entreprises en se concentrant sur une société par jour. Selon eux, « le conseil d'administration doit encore s'assurer que Tesla dispose encore d'un PDG à temps plein qui se concentre sur le développement durable de l'entreprise ». Les signataires de la lettre comprennent également SOC Investment Group, Amalgamated Bank et plusieurs autres investisseurs. Les plaignants considèrent Musk comme un PDG à temps partiel chez Tesla et invitent le conseil d'administration à agir rapidement pour résoudre le problème et empêcher l'entreprise de sombrer.

    Le 13 juin, les actionnaires de Tesla décideront du sort du package de rémunération de Musk, estimé à une valeur pouvant atteindre 56 milliards de dollars. Ce sera la deuxième fois que les actionnaires voteront sur la rémunération du PDG, après qu’un juge du Delaware ait annulé le premier vote plus tôt cette année, arguant que le processus d’approbation était « profondément défectueux ».

    Conclusion

    L’image de Tesla en tant que leader incontesté du marché des VE est ébranlée par ces développements. Alors que l’entreprise s’efforce de résoudre ses problèmes d’inventaire, le monde observe attentivement pour voir comment elle s’adaptera à un marché des VE en constante évolution. La question demeure : Tesla peut-elle retrouver son équilibre entre innovation et réalité commerciale?

    Source : Sherwood

    Et vous ?

    Quelles implications la surproduction de Tesla pourrait-elle avoir sur les politiques environnementales et les initiatives de durabilité dans l’industrie automobile ?
    En quoi la situation de Tesla reflète-t-elle les défis de prévision et d’adaptation aux fluctuations du marché dans le secteur des technologies de pointe ?
    Comment les consommateurs peuvent-ils influencer les pratiques de production responsables des fabricants de VE comme Tesla ?
    Quel rôle les gouvernements devraient-ils jouer pour aider à équilibrer la production et la demande dans l’industrie des véhicules électriques ?
    La surproduction de Tesla est-elle un cas isolé ou pourrait-elle annoncer une tendance plus large de surcapacité dans l’industrie des VE ?
    Quelles leçons les startups et les entreprises établies peuvent-elles tirer de la situation actuelle de Tesla pour leur propre gestion de la production ?
    Dans quelle mesure la culture de l’innovation rapide chez Tesla a-t-elle contribué à cette surabondance de stock, et comment l’entreprise peut-elle réajuster son approche ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  4. #104
    Membre émérite
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    2 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 2 258
    Points : 2 412
    Points
    2 412
    Par défaut
    J'ai failli dire un truc, mais comme je l'ai déjà dit il y a deux semaines ...

  5. #105
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 676
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 676
    Points : 18 642
    Points
    18 642
    Par défaut
    Il ne faudrait pas qu'il grêle.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #106
    Membre émérite
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    2 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 2 258
    Points : 2 412
    Points
    2 412
    Par défaut
    Ah ça, ça ne ferait pas ses affaires.
    Et ça serait rageant, vu à quel point c'est fréquent au mois de Juin.
    Pour autant, on ne peut pas dire que le climat se soit illustré par une grande stabilité ces dernières années.

  7. #107
    Membre émérite
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    2 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 2 258
    Points : 2 412
    Points
    2 412
    Par défaut
    Pour qui a des actions dans les satellites, ça peut avoir un intérêt de dire ça.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2021, 16h02
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 08/06/2020, 20h06
  3. Réponses: 41
    Dernier message: 14/01/2019, 13h07
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2006, 10h03
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 01/02/2006, 23h17

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo