Le rachat de 2ndQuadrant par EnterpriseDB pourrait porter préjudice à la communauté PostgreSQL ou nuire à son évolution normale,
selon Bruce Momjian

Au mois de septembre, EnterpriseDB (EDB), une société privée basée dans le Massachusetts fournissant des logiciels et des services basés sur la base de données libre et open source PostgreSQL, a racheté 2ndQuadrant, une société mondiale de solutions et d'outils Postgres. Cela dit, selon un billet de blogue de Bruce Momjian, bien que cette acquisition soit certainement une bonne nouvelle pour ces entreprises, elle pourrait aussi augmenter les risques pour la communauté PostgreSQL. Dans son billet publié mercredi, il classe ces risques en trois catégories que voici.

Bruce Momjian travaille sur PostgreSQL depuis 1996. Il est cofondateur et fait partie de l’équipe principale du groupe de développement de PostgreSQL. Il est employé par EDB depuis 2006, qui a récemment acquis 2ndQuadrant. Selon EDB, la base de données est en pleine explosion de popularité et de pertinence pour les entreprises. Selon Ed Boyajian d’EDB, la demande s’est accélérée parce que la technologie s'est améliorée de façon spectaculaire au cours des dernières décennies.

« Je suis toujours en contact avec nos clients et dernièrement, ceux-ci ont exprimé qu'ils ressentent les effets des pressions profondes et prolongées du Covid-19. Ces pressions renforcent leur appétit pour l'open source et leur détermination à s'éloigner des dispositions restrictives, des jardins clos, des on-prem et des clouds qui les freinent. La manne économique de Postgres les incite à modifier leurs stratégies. Ils me disent qu'ils veulent davantage d'experts en bases de données et en Postgres qui peuvent les aider à répondre à leurs besoins actuels et futurs », a-t-il déclaré.

En bref, d’après Ed, les clients d’EDB sont le moteur de cette acquisition. En outre, EDB se dit enthousiaste de travailler avec 2ndQuadrant sur Postgres pour le marché et ensemble ils vont pousser Postgres encore plus loin dans des domaines tels que la réplication, la sauvegarde et la récupération après sinistre, le déploiement de cloud hybride, la haute disponibilité, les Kubernetes et l'analyse. EDB estime aussi qu’ils pourront ainsi offrir la plus grande équipe de support technique et de spécialistes de l'assistance, ainsi qu'un mélange de compétences qu'aucun autre fournisseur ne possède.


« Notre équipe d'experts combinée va stimuler l'innovation et la croissance de Postgres partout dans le monde, faisant d'EDB le plus grand fournisseur dédié de produits et solutions Postgres dans le monde, avec plus de clients que toute autre société Postgres », a annoncé Boyajian. Cependant, tout le monde ne voit pas la chose de cette manière à l'instar de Bruce Momjian qui pense que, même si cette acquisition est une bonne nouvelle pour ces deux sociétés, elle pourrait porter préjudice à la communauté de la base de données, ou nuire à son évolution normale.

En premier lieu, il rappelle qu’il existe une règle non écrite selon laquelle l'équipe principale de développement de Postgres ne doit pas avoir plus de la moitié de ses membres au sein d'une seule entreprise. Mais l’acquisition de 2ndQuadrant par EDB va dans cette direction. Étant lui-même membre de l’équipe principale de PostgreSQL, qui compte 5 membres, le rachat fait que la représentation d'EDB dans l'équipe principale de PostgreSQL est de 60 %. Autrement dit, EDB compte désormais 3 personnes dans l’équipe.

Sur ce fait, Momjian a déclaré que l'équipe principale travaille pour trouver rapidement une solution à ce problème. Ensuite, il a déclaré que le fait que ces deux entreprises ne fassent qu'une réduit le choix des utilisateurs de Postgres en matière d'assistance et de services, surtout sur les marchés d'Amérique du Nord et d'Europe occidentale. « La réduction des choix de fournisseurs se traduit souvent par un service à la clientèle moins bon et moins d'innovation », a-t-il déclaré dans son article. En d’autres termes, la concurrence oblige les entreprises à offrir de meilleurs services.

Par ailleurs, Momjian a ajouté que, comme la communauté Postgres fait de l'innovation de manière indépendante, l’acquisition pourrait ne pas être un problème pour les logiciels communautaires, mais pour l'outillage contrôlé par les entreprises autour de Postgres. Enfin, il a déclaré qu’il y a le risque qu'une entreprise encore plus grande qui voudrait nuire à Postgres puisse acquérir EDB et l'orienter dans une direction neutre ou négative pour la communauté Postgres. Les accords de non-concurrence entre employés et l'absence d'autres sociétés de soutien à Postgres pourraient prolonger de façon significative la durée de ces effets.

En conclusion, Momjian a déclaré que la communauté ne peut rien faire ou ne peut pas faire grand-chose pour limiter ces problèmes, mais elle doit être attentive aux problèmes. En réponse à Momjian, certains ont déclaré qu’il est peu probable que cette acquisition change le paysage des fournisseurs, car il y a beaucoup d'entreprises qui offrent un soutien technique, des conseils et des services pour Postgres. En Europe, ils donnent plusieurs alternatives, dont Dalibo, Cybertec et Postgres Professional. Aux États-Unis, en dehors d’EDB, il y a Crunchy Data et PGExperts.

Source : Bruce Momjian

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

PostgreSQL 13 s'accompagne d'améliorations significatives de son système d'indexation, d'optimisations pour l'administration quotidienne et de plus de commodités pour les développeurs d'applications

Microsoft fait l'acquisition de Citus Data l'extension qui transforme PostgreSQL en une base de données distribuée

PostgreSQL 11.3 et 10.8 sont disponibles en téléchargement et s'accompagnent de la correction de plus de 60 bogues signalés en un trimestre

PostgreSQL 12 est disponible et apporte des améliorations sur la performance des requêtes. Cette version introduit les « colonnes calculées » et supporte les colonnes générées stockées