Comment profiter de Linux sur Windows 10… sans WSL sur le Microsoft Store avec Dark Moon ?

Il est en théorie impossible de porter un noyau Linux sur le Microsoft Store si ce dernier n’exploite pas WSL de Microsoft… sauf si le comportement du sous-système est reproduit avec cygwin.dll.

Dark Moon GNU project est un projet Open Source sous licence GPLv2, développé depuis 2013 par Mehdi Boutayeb Ferkatou à destination de la plateforme UWP de Microsoft. Ce dernier est un sous-système libre, émulant des fonctionnalités POSIX grâce à Cygwin.dll ; à la différence de Windows Subsystem for Linux (WSL) qui est une technologie propriétaire de Microsoft. C’est ainsi la seule distribution Linux portable indépendante de WSL à être déployée sur le Microsoft Store à cette date. L’intérêt ? Pouvoir porter ce noyau avec sa riche bibliothèque de fonctionnalités Linux sur une clé USB par exemple. Impensable avec WSL. L’atout majeur de ce genre d’outil par rapport à WSL est que c’est facile à installer, l’utilisateur n’a rien à configurer au préalable, tandis qu’avant d’installer un sous-système Linux, il faut faire un nombre incalculable de manipulations sur son ordinateur.

Nom : moon-200pxlogo1.png
Affichages : 634
Taille : 14,2 Ko

Dark Moon est également utilisé dans le domaine de la sécurité pour effectuer des tests d'attaque sur un réseau informatique depuis le noyau portable en exécutant des scripts et des programmes, pour preuve une vidéo ou un youtubeur tente de pénétrer dans la base de données d’un site Web.

Ce logiciel est aussi utilisé pour déployer de petits serveurs portables légers peu gourmands et donc plus réactifs avec le cmd (Intel Atom, Celeron, Pentium) en bidouillant le code source.

Ce qui est un atout appréciable si l’utilisateur souhaite utiliser une machine de test sur des PC peu performants (Windows XP x64 couplé avec un Pentium D) pour monter une infrastructure Linux flexible et qui n’a pas vocation à être utilisée dans la durée, en local, le tout sans avoir recours à la virtualisation (ce qui serait parfaitement impossible à mettre en œuvre compte tenu de la configuration énoncée précédemment) permettant de communiquer sous Windows avec du POSIX Linux.
DarkMoon comble en quelque sorte les limites de Windows Subsystem for Linux et permet de se passer définitivement de la virtualisation dans certains cas.

DarkMoon se présente en version STABLE sur le Microsoft Store et CURRENT sur Github. CURRENT est recommandée pour les développeurs ou utilisateurs ayant de bonnes connaissances techniques. Dans le cas contraire, utilisez la version STABLE.

DarkMoon et la plateforme UWP de Microsoft

Porter une machine virtuelle ayant recours à des hyperviseurs sur le Microsoft Store est parfaitement impossible. Pourquoi ? Parce que les fichiers sont trop complexes pour UWP et utilisent beaucoup de programmes de bas niveau qui ne peuvent tout simplement pas être portés, car n’étant pas pris en charge par un installateur AppX. Pour que Dark Moon fonctionne, il a fallu cloisonner tous les fichiers dans un fichier exécutable auto-extracteur de fichier CAB pour que ces derniers ne soient pas directement visibles par l’AppX et pour que Dark Moon puisse s’installer de lui-même dans le lecteur système du client Windows. Ces ressources sont consultables de tous dans le disque C:/ et exploitable ainsi que modifiable contrairement à WSL.

La différence technique entre ces deux procédés c’est que le sous-système Microsoft est un noyau Linux intégré à Windows, mais WSL nécessite une virtualisation de très bas niveau pour fonctionner, alors que Dark Moon est un portage de programmes Linux sur Windows. Les outils de développement intégrés à Dark-Moon vous construiront un exécutable Windows, tandis que WSL vous construira un exécutable Linux. Il se peut que l'exécutable Linux résultant ne s'exécute pas correctement sur WSL. En outre, contrairement au WSL, vous pouvez exécuter des fichiers .exe et accéder à tous les fichiers du noyau, ce qui n’est pas encore possible avec WSL / Bash en raison de la sécurité de Windows 10. Avec la version Win32, sur GitHub, l'utilisateur peut modifier le programme d'installation pour l'installer dans le répertoire d'installation de son choix.
Il existe deux versions de ce logiciel :

• une version de la console fonctionnant directement à partir de cmd.exe :
Cette version de Dark Moon étant nomade (portable), l’utilisateur peut déplacer le répertoire du logiciel n’importe où, y compris sur un lecteur USB ou un disque dur portable.
Par exemple, l’utilisateur peut envisager d'installer et d'exécuter un serveur SSH sur votre clé USB à partir de Dark Moon.

• une version intégrant un environnement graphique XFCE 4
Par exemple, l’utilisateur peut envisager d'installer et d'exécuter un serveur SSH sur votre clé USB à partir de Dark Moon.


Votre opinion

Aimez-vous cette nouvelle technologie ? L'avez-vous déjà testée ?


Source

Site officiel
Dépêche LinuxFr
Documentation Ubuntu-fr