Les dépenses de l'Europe en blockchain en 2019 seront de 815 millions de dollars et atteindront 3,6 milliards de dollars en 2022
Selon IDC

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle qui fait de plus en plus parler d'elle depuis quelques années. C’est une base de données partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, dont de nouvelles applications émergent d’année en année. Vu ces avantages qui lui sont attribués, les investissements dans la blockchain augmentent également au fil des années. Selon le guide de prévisions semestrielles d’IDC, les dépenses pour les technologies de blockchain en Europe atteindront 815 millions de dollars en 2019 avant de passer au cap de 3,6 milliards de dollars en 2022.

Selon le cabinet, l'Europe est aujourd'hui l'une des régions du monde qui connaît la croissance la plus rapide en termes de dépenses en blockchain, malgré un démarrage lent dans l’adoption de la technologie. IDC a évoqué de nombreux facteurs qui sont censés expliquer cet intérêt pour la technologie, y compris le passage des entreprises à la chaîne de production et une augmentation du nombre de startups locales qui mènent des activités de marketing et de vente.

Selon les prévisions semestrielles d’IDC publiées en février dernier, les dépenses en Europe atteindront plus de 800 millions de dollars en 2019, reparties telles que l'Europe occidentale représentera 83 % des dépenses et l'Europe centrale et orientale 17 % des investissements. Les données d’IDC montrent également que les dépenses totales en Europe atteindront 3,6 milliards de dollars en 2022, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) sur 5 ans (2018-2022) de 73,2 %.

Nom : IDC01.jpg
Affichages : 703
Taille : 26,4 Ko

En termes de technologies, les services informatiques, tels que le conseil, l'externalisation, le déploiement et le support, ainsi que l'éducation et la formation, vont stimuler les dépenses, représentant près de 63 % des dépenses européennes en 2019, avec un taux de croissance annuel moyen pondéré de 76,6 % sur 2018-2022 », a déclaré Carla La Croce, analyste chercheur en chef en perspectives et analyses des clients chez IDC. « En effet, la blockchain doit s'intensifier et démontrer sa capacité de production, et les entreprises doivent s'assurer qu'elles adoptent une vision stratégique à long terme de leurs initiatives globales de la blockchain »., a-t-elle ajouté.

Dans un précédent rapport d’analyse de marché publié plus tôt ce mois, IDC prévoyait que les dépenses mondiales en solutions de blockchain devraient s'élever à près de 2,9 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 88,7 % par rapport au montant de 1,5 milliard de dollars dépensé en 2018. Ces résultats montrent combien de fois les technologies liées à la blockchain sont sollicitées à travers le monde.

D’après le dernier rapport publié en février, le secteur financier est bien imprégné de la technologie blockchain qui y est désormais bien implantée, que ce soit en tant que preuve de concept ou en tant que véritable déploiement en production, la banque étant la première industrie en termes de dépenses en matière de blockchain en Europe.

Selon les prévisions, le financement de la blockchain dans ce secteur représentera un tiers des dépenses totales en 2019, avec des utilisations généralisées, allant du financement du commerce et des règlements post-négociation/transaction aux paiements et règlements transfrontaliers, en passant par la conformité réglementaire. Le secteur de l'assurance devrait connaître la croissance la plus rapide au cours de la période de prévision 2018-2022, avec un TCAC de 81,3 %, selon les prévisions du marché de la blockchain.

Selon les prévisions mondiales publiées par IDC en début du mois, les dépenses mondiales en 2019 en technologies de la blockchain dans le secteur financier représenteront 1,1 milliard de dollars pour les banques, les services de courtage et d’investissement et les assureurs.

En plus du secteur financier, la blockchain s’étend également à d’autres industries en Europe. Cela est montré, selon le rapport, par l'expérimentation en cours qui fait apparaître de nouveaux cas d'utilisation dans des domaines tels que la fabrication et les ressources qui représentent 19 % des dépenses totales et d'autres industries liées à la chaîne d'approvisionnement telles que le commerce de détail, le commerce de gros et le transport qui eux représentent près de 15 %.

« L'intérêt pour la blockchain dans les industries de la chaîne d'approvisionnement se manifeste par le nombre croissant de cas d'utilisation pour le suivi des produits, comme la provenance des lots et la gestion des actifs et des biens, de l'alimentation aux produits de luxe, » a déclaré La Croce. « L'objectif est de réduire la paperasserie, de rendre les processus plus efficaces, de prévenir la contrefaçon et d'améliorer la confiance et la transparence avec les partenaires commerciaux et, partant, avec leurs clients également. »

Nom : IDC02.jpg
Affichages : 587
Taille : 62,1 Ko

Le cabinet prévoit également une forte sollicitation des géants du cloud qui devront jouer le rôle de supports pour les entreprises qui vont investir dans la blockchain en Europe.

« IDC voit également une forte concurrence entre les géants du cloud pour héberger, gérer et entretenir les écosystèmes émergents de la blockchain, en particulier IBM et Microsoft, ainsi que Amazon, Oracle, Google et SAP, avec Alibaba et Huawei qui devraient jouer un rôle croissant à l'Est », a déclaré Mohamed Hefny, directeur de programme des solutions systèmes et infrastructures chez IDC. « La construction de consortiums et le recrutement d'entreprises de premier plan dans divers segments sont en train de devenir une course dans la blockchain et, par conséquent, nous assistons à un nombre croissant de projets pilotes d'envergure. », a-t-il ajouté.

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de l’intérêt que les industries accordent à la blockchain en Europe ?

Lire aussi

Les dépenses mondiales en blockchain devraient atteindre 2,9 milliards de dollars en 2019, selon les prévisions d'IDC
Les dépenses mondiales autour de la blockchain pourraient atteindre les 11,7 milliards de dollars en 2022, d'après des projections d'IDC
La demande d'ingénieurs blockchain est en forte croissance avec une augmentation de 517 % de 2018 à 2019, selon un rapport
La blockchain est-elle une technologie sans intérêt ? Une étude stipule que ses cas d'utilisation ont un taux de réussite de 0 %
La technologie blockchain est-elle adaptée pour voter pendant des élections ? Non Selon des experts qui ont présenté un rapport au Congrès US