Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    191
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 191
    Points : 6 893
    Points
    6 893

    Par défaut Étude : Google est le plus grand bénéficiaire du RGPD

    Etude : Google est le plus grand bénéficiaire du RGPD grâce à sa position dominante
    Et à une concentration sur le marché de la publicité en ligne

    Pour rappel, le RGPD (règlement général sur la protection des données) est entré en vigueur en Europe le 25 mai 2018 et s’applique au traitement des données à caractère personnel des citoyens européens. Les entreprises engagées dans des activités qui concernent le traitement des données des utilisateurs sont soumises à la conformité, qu’elles opèrent ou non dans l’Union européenne. Annoncé deux ans avant son entrée en vigueur, le règlement fait pression sur les entreprises pour obtenir le consentement de leurs utilisateurs européens avant de traiter leurs données personnelles. C’est son caractère de pression pour l’obtention des consentements qui a entraine la vague de courriels dans nos boîtes de réception avant l’entrée en vigueur du règlement. C’est également ce qui explique les nombreuses fenêtres contextuelles qui apparaissent lors des visites sur les sites Web.

    Malgré ce caractère répressif du RGPD sur les sites de publicité en ligne, une nouvelle étude montre que Google s’en tire à bon compte. En effet, le géant du Web serait le grand bénéficiaire du RGPD grâce à sa position dominante sur le marché et à une concentration accrue sur le marché de la publicité en ligne, car, bien que le nombre de trackers (suiveurs) publicitaires ait diminué sur les sites, en général, Google continue de recevoir plus de données des utilisateurs. L’étude, qui s’intéresse à l’impact du RGPD, après son entrée en vigueur, sur le paysage des trackers et le marché de la publicité en ligne en Europe, a été menée par Cliqz et Ghostery.

    Afin d’atteindre les utilisateurs/clients de plus prêt et rencontrer leurs intérêts, les sites de publicités en ligne doivent en savoir davantage sur ces derniers. Pour cela, leurs trackers doivent collectionner plus de données personnelles des utilisateurs afin de pousser les publicités personnalisées vers ces derniers de façon précise. Selon l’étude, le marché mondial de la publicité en ligne estimé, en 2018, à 270 milliards de dollars devrait augmenter de 20 % dans deux ans. L’étude tente de répondre à la préoccupation des acteurs de la publicité en ligne à propos des changements et de la nouvelle concurrence sur ce marché florissant après le 25 mai 2018.

    Entre avril, un mois avant l’entrée en vigueur du RGPD, et juillet, après la mise en application du RGPD, l’étude a mesuré la prévalence des trackers publicitaires et a pu déterminer que les plus petits acteurs de la publicité en ligne sont en perte de vitesse. A cause du RGPD, l’ensemble des petits acteurs du secteur ont perdu entre 18 % et 31 % de leur portée sur Internet tandis que Facebook a vu sa portée en baisse de 7 %. Cependant, Google a même conforté sa position de leader du marché avec une croissance de sa portée de plus 1 %.

    Nom : SCHEMA001.png
Affichages : 2145
Taille : 28,3 Ko

    Selon l’étude, ce changement de paysage publicitaire en ligne aurait plusieurs raisons. En effet, Google, comme d’autres géants du secteur de traitement de données en ligne, dispose des moyens nécessaires pour prouver sa conformité au nouveau règlement, ce qui n’est pas le cas pour les plus petits acteurs. Ensuite, Google aurait incité les petits éditeurs à réduire le nombre de trackers en usant de sa position dominante, selon l’étude. Une autre raison est que les propriétaires des sites Web, pour éviter les pénalités liées au règlement, auraient préféré abandonner les petits annonceurs qui n’ont pas assez d’arguments pour prouver leur conformité.

    Ces différentes raisons contribueraient à réduire le nombre de fournisseurs de technologies publicitaires sur le marché, toute chose qui milite en faveur de Google qui profite indirectement des effets du GDPR, qui a entraîné une concentration accrue du marché de la publicité en ligne en Europe.

    L’évolution comparative, entre UE et les Etats-Unis, du nombre de trackers par page après le 25 mai 2018

    Nom : SCHEMA002.png
Affichages : 1949
Taille : 25,4 Ko

    Selon l’étude, entre avril et juillet, le nombre moyen de trackers par page a diminué de près de 4 % dans l’UE tandis qu’aux Etats-Unis, ce même indicateur a enregistré une croissance de 8 % au cours de la même période.

    Nom : SCHEMA003.png
Affichages : 1981
Taille : 35,6 Ko

    Toutes les catégories de sites Web ont subi l’impact du RGPD à propos de la prévalence des trackers. Selon l’étude, la réduction des trackers se font sentir davantage sur les sites avec beaucoup de suiveurs. C’est ainsi que les sites Web de News ont enregistré une baisse de 7,5 % en juillet par rapport au mois d’avril. Les sites de commerce électronique ont subi une baisse de leurs trackers de 6,94 % par page. La diminution s’est fait sentir également dans le domaine des loisirs. Les sites Web du domaine ont vu une baisse de leurs trackers de 6,7 % par page. Seuls les sites Web du domaine bancaire ont enregistré une hausse du nombre de trackers par page à 7,4 % par rapport à avril. La baisse constatée par l’étude pour toutes les catégories de sites Web confondues est de 3,4 % en Europe tandis qu’aux Etats-Unis, il y une augmentation de nombres de trackers par page de 8,29 % en juillet par rapport à avril. Selon l’étude, le nombre moyen de trackers par page, en Europe, est de 2,6 en juillet 2018.

    Les sites Web qui continuent à recevoir énormément de données des utilisateurs comme Google usent des techniques trompeuses à travers leurs outils de gestion de consentement pour inciter les utilisateurs à faire des choix, non dans leurs propres intérêts, mais dans l’intérêt des éditeurs, selon l’étude.

    Un règlement ePrivacy pourrait faire mieux

    L’étude suggère que des futurs règlements, qui viendraient compléter le RGPD, mettent en œuvre des normes lisibles à l’écran de chaque machine afin de dissuader les acteurs de la manipulation des utilisateurs. « Il serait souhaitable, par exemple, que si ePrivacy exige que les politiques de confidentialité des sites Web, les informations sur le type et l'étendue de la collecte de données par des tiers, les coordonnées du délégué à la protection des données et les rapports sur les incidents de données soient lisibles par machine. » Selon l’étude, ceci apporterait plus de transparence sur le marché, restaurerait la confidentialité et créerait un climat de confiance entre les acteurs de l’industrie et les utilisateurs.

    Source : Cliqz, Whotracks.me

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette étude ?
    Que pensez-vous de la proposition de ePrivacy, selon l’étude ?

    Voir aussi

    Vous pouvez échapper au RGPD en excluant l'Europe de votre site, un service de « gdpr-shield.io », propose de bloquer les utilisateurs européens
    GDPR : votre entreprise est-elle bien préparée au nouveau règlement européen sur la protection des données ? Mise en lumière de quelques points clés
    Protection des données : les régulateurs européens annoncent leurs actions en cours contre Facebook, pour les violations reprochées à l'entreprise
    Facebook suspend la firme d'analyse de données Crimson Hexagon et ouvre une enquête, pour soupçon de violation de ses politiques de confidentialité
    Apple rappelle aux développeurs que sa politique d'utilisation leur impose plus de transparence, quant à la manière dont les données sont utilisées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    968
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 968
    Points : 2 080
    Points
    2 080

    Par défaut

    google apparait dans la barre violette à -20% et est bénéficiaire dans la barre bleue à 0.9%... comprends pas.

  3. #3
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2018
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2018
    Messages : 2
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    google apparait dans la barre violette à -20% et est bénéficiaire dans la barre bleue à 0.9%... comprends pas.
    Le -20% c'est le top 50 en excluant Google et Facebook, d'ou le "excl"

Discussions similaires

  1. Réponses: 121
    Dernier message: 25/05/2010, 08h39
  2. Trouver qui est le plus grand
    Par Yepazix dans le forum Débutant
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/04/2010, 11h20
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 29/01/2010, 14h48
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 15/02/2008, 11h28
  5. selection d'un élément où la date est la plus grande
    Par Mihalis dans le forum Bases de données
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/03/2007, 18h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo