Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 863
    Points : 97 445
    Points
    97 445

    Par défaut Twitter a supprimé 143 000 applications malveillantes ces trois derniers mois

    Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois,
    dans sa lutte contre la désinformation sur sa plateforme

    Twitter a brusquement intensifié sa lutte contre les trolls, les faux profils, les bots et les abus sur sa plateforme. Cet effort s’est traduit par la suppression d’un million de comptes par jour ces derniers mois, un changement majeur pour réduire le flux de désinformation sur la réseau social, selon les données obtenues par le Washington Post.

    Le taux de suspension des comptes, que Twitter a confirmé à The Post, a plus que doublé depuis octobre, lorsque la société a révélé sous la pression du Congrès comment la Russie a utilisé de faux comptes pour s'immiscer dans l'élection présidentielle américaine. Cette stratégie menée contre les bots et les trolls fait partie des retombées de l'offensive de désinformation supposée de la Russie lors de la campagne présidentielle de 2016, lorsqu'une usine de trolls basée à Saint-Pétersbourg se serait servie des plateformes technologiques les plus importantes pour tromper les électeurs à grande échelle afin d'exacerber les tensions sociales et politiques.

    Twitter a suspendu plus de 70 millions de comptes en mai et en juin, et le rythme s'est poursuivi en juillet, selon les données obtenues par le quotidien américain. La suppression agressive des comptes indésirables pourrait avoir un impact sur la croissance du nombre d'utilisateurs mensuels au deuxième trimestre, qui s'est terminé la semaine dernière, selon une personne qui connaît la situation et qui n'a pas été autorisée à prendre la parole. Twitter a refusé de commenter l’éventualité d’une baisse de croissance de sa base d'utilisateurs.

    Le vice-président de la confiance et de la sécurité de Twitter, Del Harvey, a déclaré dans une interview cette semaine que l'entreprise change le calcul entre la promotion du discours public et la préservation de la sécurité. Elle a ajouté que ce n’est que récemment que Twitter a pu consacrer les ressources et développer les capacités techniques pour cibler le comportement malveillant de cette manière.

    Nom : twitter.jpg
Affichages : 2696
Taille : 6,4 Ko

    « L'un des changements les plus importants concerne la manière dont nous envisageons d'équilibrer la liberté d'expression et le potentiel de la liberté d'expression pour calmer le discours de quelqu'un d'autre », a expliqué Harvey. « La liberté d'expression ne signifie pas vraiment grand chose si les gens ne se sentent pas en sécurité ».

    Mais les suspensions accrues de Twitter remettent également en question son estimation selon laquelle moins de 5% de ses utilisateurs actifs sont faux ou impliqués dans le spam, et moins de 8,5% utilisent des outils d'automatisation qui caractérisent les comptes comme des bots. Il faut noter qu’un compte factice peut également être un compte qui utilise un comportement malveillant et est exploité par une personne réelle, pas uniquement par un bot. Il arrive même que des comptes légitimes soient des bots et ils vont par exemple signaler les activités météorologiques ou sismiques, donner des résultats de compétitions, etc.

    Harvey a déclaré que cette action de Twitter n’a pas eu « un énorme impact » sur le nombre d'utilisateurs actifs, qui s'élevait à 336 millions à la fin du premier trimestre, parce que beaucoup de comptes problématiques ne tweetaient pas régulièrement. Toutefois, elle a assuré que lutter plus agressivement contre les comptes suspects a aidé la plateforme à mieux protéger les utilisateurs contre la manipulation et l'abus.

    Des chercheurs indépendants et certains investisseurs ont longtemps reproché à la société de ne pas agir de façon plus agressive pour répondre à ce que beaucoup considéraient comme un problème généralisé avec les bots, trolls et autres comptes utilisés pour amplifier la désinformation. Bien que certains restent dormants pendant des années, les plus actifs de ces comptes tweetent des centaines de fois par jour avec l'aide de logiciels d'automatisation, une tactique qui pourrait, selon plusieurs, noyer des voix authentiques et déformer le discours politique en ligne.

    « J’aurais souhaité que Twitter ait été plus proactif plus tôt », a déclaré le sénateur Mark R. Warner (Va.), démocrate qui est à la tête du Comité sénatorial du renseignement. « Je suis heureux qu’après des mois d'efforts sur cette question Twitter semble sévir contre l'utilisation de bots et autres faux comptes. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail à faire ».

    Selon le quotidien américain, au début, certains dirigeants étaient réticents à l’idée d’agir agressivement contre les comptes suspectés d’être factices. D’ailleurs, ils ont soulevé des questions quant à la légalité de le faire, selon des personnes familières avec les débats internes de l'entreprise.

    Source : Washington Post

    Voir aussi :

    RGPD : Twitter décide de bloquer les adolescents en Europe qui ont indiqué avoir moins de 16 ans, le consentement d'un parent est requis
    Lors des catastrophes, la plupart des utilisateurs de Twitter partagent des rumeurs sans même procéder à une vérification, d'après une étude
    Twitter recommande à ses utilisateurs de changer de mot de passe suite à la découverte d'un bogue qui expose des mots de passe en clair
    Twitter confirme avoir vendu des données au chercheur à l'origine du scandale de Cambridge Analytica, mais assure qu'aucune n'était privée
    Twitter présente les résultats de son T1 avec des statistiques meilleures que les prévisions, et une croissance annuelle à deux chiffres
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Enseignant
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 2
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut Twitter du bon et du mauvais !

    les faux comptes et bots en tout genre qui sévissent sur Twitter rendent l'expérience désagréable. Twitter fait bien de supprimer tout ces comptes.
    Perso, je me sers moins de Twitter sauf pour faire des recherches. Si cela intéresse de voir comment on peut tirer parti du moteur de recherche de Twitter, j'ai fait cet article https://www.isexl.com/fonctions-mote...erche-twitter/

  3. #3
    Membre du Club Avatar de Hermione-V
    Femme Profil pro
    Développeur web
    Inscrit en
    mars 2016
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2016
    Messages : 33
    Points : 56
    Points
    56

    Par défaut

    Je partage cette initiative de twitter et je crois que facebook devrait en faire de même.

  4. #4
    Membre chevronné Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    888
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 888
    Points : 1 993
    Points
    1 993

    Par défaut

    Accident de FaqueNiouse sur le compte twitter de la rédaction de France Info :

    un journaliste reprend sans vérification un communiqué de la commission et insinue que le président Juncker souffre d'une sciatique. Alors qu'il s'agit d'un bête cas d'alcoolisme bien connu depuis des années mais cette fois-ci en présence de Donald Trump ... qui va certainement se fendre d'un Tweet assassin. Cet homme est le mal incarné.

    Nom : 2018-07-13 17_40_10-franceinfo sur Twitter _ _VIDEO. Titubant au sommet de l'Otan, Jean-Claude J.png
Affichages : 123
Taille : 202,2 Ko

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 185
    Points : 6 650
    Points
    6 650

    Par défaut Twitter a supprimé 143 000 applications malveillantes ces trois derniers mois

    Twitter a supprimé 143 000 applications malveillantes ces trois derniers mois
    Le nettoyage continue avec de nouvelles exigences adressées aux développeurs

    De mai à juin, Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois dans un effort d’intensification de sa campagne de lutte contre les trolls, les faux profils, les bots et les abus sur sa plateforme, afin de réduire le flux de désinformation sur le réseau social.

    Twitter continue ces efforts d’assainissement afin de protéger sa plateforme en imposant, dorénavant, des exigences aux développeurs. Mardi dernier, Twitter a annoncé d’importantes mesures concernant les développeurs travaillant avec sa plateforme afin de réduire certains abus.

    Twitter attend des comptes développeurs qu’ils exploitent son réseau social avec des applications innovantes, sympathiques et utiles comme à Texas où Twitter est une plateforme qui sert de système de communication et d’alerte rapide en matière de sécurité publique comme lors de graves pluies et inondations. Il y a, également, en terme d'usage utile, l’application Nuzzel, qui diffuse des articles aux utilisateurs sur des personnes qu’ils suivent sur Twitter. « Comme nous l'avons souligné dans notre feuille de route de la plateforme API, nous nous engageons à fournir un accès à notre plateforme aux développeurs dont les produits et services font de Twitter un meilleur endroit. »

    Cependant, contre l’utilisation non recommandée de sa plateforme notamment le spamming, l'automatisation malveillante, la surveillance et les atteintes à la vie privée, qui violent les règles de Twitter, la société prend des mesures pour le bien-être de la conversation sur le réseau social. C’est ainsi, qu’entre avril et juin de cette année, le réseau social a supprimé plus de 143 000 applications qui enfreignaient ses politiques qui interdisent aux développeurs d'utiliser ses API pour automatiser le spam, abuser ou violer la vie privée, entre autres règles. « Nous ne tolérons pas l'utilisation de nos API pour produire du spam, manipuler des conversations ou envahir la vie privée des personnes utilisant Twitter. »

    Faisant suite à sa campagne de suppression des comptes problématiques, Twitter a annoncé ce mardi des exigences qui devraient empêcher les développeurs malveillants d’utiliser ses API, par le biais de nouvelles règles. « Ces changements nous permettent d'avoir plus de visibilité et de contrôle sur la manière dont les développeurs utilisent notre plateforme et les données publiques des utilisateurs de notre service et sont destinés à aider à lutter contre les abus de spam et de plateforme et à maintenir le service Twitter sûr et sécurisé pour tous. »

    Nom : Twitter011.png
Affichages : 951
Taille : 35,8 Ko

    Ces règles introduisent un nouveau processus d’inscription plus strict des développeurs sur Twitter pour toutes les nouvelles demandes d'accès aux API standards et premium. Ce processus avait déjà été annoncé en novembre dernier.

    Dorénavant, tout développeur désireux d’accéder aux API de Twitter devra faire une demande de compte développeur sur le portail de développement à l'adresse developer.twitter.com. Il devra y fournir toutes les informations nécessaires relatives à l’utilisation qui devra être faite des API demandées. Les demandes seront accordées après l’approbation de la société lorsque les demandes seront conformes aux exigences de Twitter. Les développeurs utilisant déjà les API de Twitter seront concernés par le processus. Il est prévu 90 jours de préavis pour cette catégorie de développeurs pour se conformer aux nouvelles règles, selon le blog du développeur de Twitter.

    Des limites du nombre d’applications par défaut pour un compte développeur ont été fixées. Il faudra au maximum 10 applications pour un compte développeur unique. Pour des besoins supplémentaires, il faudra soumettre une demande à la société.

    Des limites seront observées, également, au niveau des activités des comptes sur le réseau social. Elles entreront en vigueur le 10 septembre prochain. Par défaut, une application (pour tous ses utilisateurs) sera limitée à 300 Tweets & Retweets en 3 heures, 1000 "J’aime" en 24 heures, 1000 suivis en 24 heures et 15 000 messages directs en 24 heures. Une demande d’activités supplémentaires sera soumise à l’approbation de la société.

    Twitter introduit également une option qui permettra de signaler d’éventuelles violations de ses règles. « Enfin, nous introduisons également une nouvelle option qui nous permet de signaler les violations présumées des règles de notre plateforme pour examen. Vous pouvez utiliser l'option Signaler une mauvaise application dans notre centre d'aide pour signaler les utilisations de nos API qui génèrent du spam, envahissent la confidentialité des utilisateurs ou violent nos règles. », a écrit Twitter sur le blog du développeur.

    Ces mesures sont prises par Twitter dans un contexte où les réseaux sociaux cherchent à augmenter la confiance des utilisateurs en nettoyant leur plateforme des partenaires et autres utilisateurs indésirables. Facebook est, également, inscrit dans cette logique. Il a, à cet effet, suspendu temporairement la firme d'analyse de données Crimson Hexagon et ouvert une enquête pour soupçon de violation de ses politiques de confidentialité, au cours de ce même mois.

    Source : Blog du développeur de Twitter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative de Twitter ?
    Ne croyez-vous pas que cette politique pourrait faire fuir les développeurs vers d’autres plateformes de réseaux sociaux ?

    Voir aussi

    Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois, dans sa lutte contre la désinformation sur sa plateforme
    RGPD : Twitter décide de bloquer les adolescents en Europe qui ont indiqué avoir moins de 16 ans, le consentement d'un parent est requis
    Facebook suspend la firme d'analyse de données Crimson Hexagon et ouvre une enquête, pour soupçon de violation de ses politiques de confidentialité
    Lors des catastrophes, la plupart des utilisateurs de Twitter partagent des rumeurs, sans même procéder à une vérification, d'après une étude
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 29/03/2017, 00h42
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 15/06/2016, 11h50
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 14/06/2016, 05h57
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 14/06/2016, 05h25
  5. Réponses: 21
    Dernier message: 17/02/2016, 16h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo