Samsung annonce une mémoire HBM2 avec un débit de 2,4 Gb/s par pin
et une tension de 1,2 V, SK Hynix n'est pas en reste

Le CES est l’occasion rêvée par bon nombre de constructeurs d’annoncer leurs nouveaux produits de haute technologie. Samsung a ainsi annoncé Aquabolt, sa nouvelle puce de mémoire HBM2. En quelques mots comme en cent, cette nouvelle génération est bien plus rapide que la précédente, avec un débit maximum de 2,4 Gb/s par pin et huit banques de mémoire empilées par puce. Avec cette technologie, il sera donc possible de proposer des cartes graphiques avec trente-deux gigaoctets de mémoire et une bande passante de 1,2 To/s dans le tout haut de gamme (avec quatre puces de HBM2, donc).

Nom : 8GB-HBM2-DRAM.jpg
Affichages : 931
Taille : 126,3 Ko

L’autre amélioration concerne la consommation d’énergie : ces puces fonctionnent avec une tension de 1,2 V. La génération précédente fonctionnait soit à 1,2 V (et un débit de 1,6 Gb/s et par pin), soit à 1,35 V (à 2 Gb/s). La consommation énergétique pourrait ainsi baisser de cinquante pour cent par rapport à la génération précédente.

Ces améliorations sont dues à la conception de la connexion entre les différents étages de la puce (TSV, through-silicon via) : on compte en effet pas loin de cinq mille de ces liens. Le contrôle de la dissipation de chaleur a aussi été amélioré.

Reste à voir si toute cette puissance sera réellement utilisable : même si la génération précédente pouvait fonctionner à 2 Gb/s, AMD la configurait pour n’utiliser que 1,9 Gb/s et NVIDIA… 1,75 Gb/s.

À la concurrence, SK Hynix lance aussi sa mémoire avec les mêmes spécifications, tant en termes de débit que de tension de fonctionnement.

Sources : Samsung Unleashes Fastest Ever HBM2 ‘Aquabolt’ Capable Of Achieving 2.4 Gbps On 1.2v, Increasing Performance Per Watt By 50%, SK Hynix va aussi lancer une HBM à 2.4 Gbps.