IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1121
    Membre actif Avatar de alexetgus
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 116
    Points : 271
    Points
    271
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Les boycotter ! Ça, c'est pour les utilisateurs.
    Sinon, les interdire, ça c'est du coté politique. Après tout Trump a bien interdit Huawei !

    Mais, pour cela, il faut des c*****es, et c'est ce qui manque aux hommes/femmes politiques français (et européens).
    Le problème du boycotte, c'est qu'il faut que les consommateurs sachent ce qui se passe et qu'ils aient envie de se passer de leur I-Phone, livraison en 24h Amazon, Ad-Sense/recherches Google/mails/Youtube/etc, etc/et leur fameux Windows !
    Et ça c'est pas gagné...

    Pour ce qui est de l'interdiction, ça ne se fera jamais. Nos politiques sont trop timides (complices ?).
    Et on remplacerait par quoi ? La redoute pour remplacer Amazon ? (je rigole)
    On a rien de comparable et d'aussi "efficace" que les GAFA !..

    On les a vu naître, on les a utilisés, on a aimé, ils ont grandi, et maintenant c'est géants soutenus par le gouvernement US qui sont là et bien là !

  2. #1122
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par alexetgus Voir le message
    quand on cherche bien, on trouve.
    Les grosses entreprises font de l'évasion fiscale légale qu'on appelle : optimisation fiscale. (tout est en règle donc il n'y a rien à faire)
    Les impôts sont calculé par rapport aux bénéfices, pour ne pas payer d’impôt il suffit de ne pas faire de bénéfice.
    Il y a des failles qui permettent aux entreprises d'envoyer leur bénéfice dans les pays où il n'y a quasiment pas d’impôt (comme les paradis fiscaux de l'UE par exemple : Luxembourg, Irlande, Pays-Bas, Malte, etc).
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #1123
    Membre actif Avatar de alexetgus
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    116
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 116
    Points : 271
    Points
    271
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les grosses entreprises font de l'évasion fiscale légale qu'on appelle : optimisation fiscale. (tout est en règle donc il n'y a rien à faire)
    Les impôts sont calculé par rapport aux bénéfices, pour ne pas payer d’impôt il suffit de ne pas faire de bénéfice.
    Il y a des failles qui permettent aux entreprises d'envoyer leur bénéfice dans les pays où il n'y a quasiment pas d’impôt (comme les paradis fiscaux de l'UE par exemple : Luxembourg, Irlande, Pays-Bas, Malte, etc).
    Ils ont les moyens de se payer des avocats et juristes par troupeaux entiers ! Sans compter le lobbying au sein même de l'UE, à Bruxelles !
    Mais je reste convaincu que chacun, dans ses plus petites entités (dépôts Amazon, enseignes Apple, etc), ont quelque chose à se reprocher, aussi infime soit-il.
    Il faut chercher. Rien que le harcèlement peut rapidement devenir pénible pour ceux qui sont clean...

    Bon, j'arrête là, parce-que je sens que je monte dans les tours. Ce sujet me hérisse le poil !

  4. #1124
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par alexetgus Voir le message
    Mais je reste convaincu que chacun, dans ses plus petites entités (dépôts Amazon, enseignes Apple, etc), ont quelque chose à se reprocher, aussi infime soit-il.
    Ouais mais ce n'est pas ça qui va rapporter de l'argent à la France...

    Citation Envoyé par alexetgus Voir le message
    Sans compter le lobbying au sein même de l'UE, à Bruxelles !
    C'est vrai que Bruxelles c'est la ville du lobbying... Et ce sera comme ça jusqu'à la fin de l'UE.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #1125
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    1 612
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'Etude Mainframe/AS400
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 1 612
    Points : 10 021
    Points
    10 021
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est vrai que Bruxelles c'est la ville du lobbying... Et ce sera comme ça jusqu'à la fin de l'UE.
    Paris c'est pas mal non plus !

  6. #1126
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Peut-être mais le spécialiste du lobbying c'est Bruxelles :
    Les lobbyistes, une spécialité bruxelloise
    La tentative est complexe et pour cause. S’il est impossible de connaître le nombre exact de lobbyistes à Bruxelles, leur nombre est conséquent : de 9 000 à 25 000, selon le mode de calcul. Leur budget annuel, lui, avoisine 1,8 milliard d’euros pour le seul secteur privé.
    Petit guide de lobbying dans les arènes de l’Union européenne
    Le secteur représente un business estimé à 3 milliards d’euros par an au sein de l’UE, selon des travaux du chercheur en sciences politiques Dieter Plehwe publiés en 2012 sur la base d’environ 5 000 organisations enregistrées alors sur le registre. Le chiffre est donc probablement bien en dessous de la réalité aujourd’hui.
    Bruxelles ça concerne 27 pays, alors que Paris ce n'est que pour la France.
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #1127
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Amazon : très facile de s'en passer
    Facebook : très facile de s'en passer
    Apple : très facile de s'en passer
    Google : difficile de ne pas avoir au moins un téléphone avec android

    Donc globalement pas beaucoup de problèmes , il suffit d'assumer ses choix
    Ceux qui ne sont pas content sont minoritaires , donc rien ne changera

  8. #1128
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Les grosses entreprises font de l'évasion fiscale légale qu'on appelle : optimisation fiscale. (tout est en règle donc il n'y a rien à faire)
    Les impôts sont calculé par rapport aux bénéfices, pour ne pas payer d’impôt il suffit de ne pas faire de bénéfice.
    Il y a des failles qui permettent aux entreprises d'envoyer leur bénéfice dans les pays où il n'y a quasiment pas d’impôt (comme les paradis fiscaux de l'UE par exemple : Luxembourg, Irlande, Pays-Bas, Malte, etc).
    dommage que personne n'ait encore compris que la solution à ces problèmes est la suppression totale des impôts
    Dernière modification par Invité ; 06/09/2020 à 10h39.

  9. #1129
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Etudiant
    Inscrit en
    août 2017
    Messages
    74
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant

    Informations forums :
    Inscription : août 2017
    Messages : 74
    Points : 158
    Points
    158
    Par défaut
    Les gens se plaignent qu'Apple refuse de payer la taxe de 3%. Ils sont en train de blâmer Apple de se faire trop d'argent de manière abusive étant déjà ultra riche, certes.

    Par contre ceux qui achètent des produits d'Apple, sachant que beaucoup sont fabriqués en chine sur la main d'oeuvre exploitée et très mal payée, et qui se plaignent de la taxe en parallèle, je trouve que c'est plutôt contradictoire comme comportement.

    Donc attention à être cohérent dans votre comportement. On dit Apple ceci, Apple cela mais d'un côté je ne suis pas sûr que tout les consommateurs soient ignorants des pratiques de l'entreprise. Ceux là même ne peuvent pas blâmer Apple d'avoir les mains sales si leur propres mains ne sont pas propres en achetant leur produits et en connaissant dans quelles circonstances ils sont fabriqués.

  10. #1130
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
    Ils sont en train de blâmer Apple de se faire trop d'argent de manière abusive étant déjà ultra riche, certes.
    Je ne crois pas que ce soit ça le problème.
    Apple aurait pu baisser sa marge (sur les logiciels il y a une commission de 30%).
    Quand un client achète une application peu d'argent revient au développeur. (il y a une taxe de 20%, une commission de 30%, une autre taxe de 3%)

    Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
    Par contre ceux qui achètent des produits d'Apple, sachant que beaucoup sont fabriqués en chine sur la main d'oeuvre exploitée et très mal payée, et qui se plaignent de la taxe en parallèle, je trouve que c'est plutôt contradictoire comme comportement.
    Bof...
    Il y a moyen de se de dire "Apple se fait déjà une marge gigantesque sur la vente des iPhones, un iPhone doit coûter 100€ à produire et il est vendu 1500€ (hyperbole) et en plus Apple ne veut pas payer une taxe de 3%".
    Il y aussi moyen de se dire "Apple exploite des chinois, des indiens, des taïwanais pour produire ses smartphones et en plus il exploite les développeurs".
    Du coup ce n'est pas contradictoire, ça va dans le même sens.

    Comment Apple écrase ses sous-traitants
    Apple dégage de plus en plus de marge, réalise de plus en plus de bénéfices. Tim Cook est certes moins créatif que Steve Jobs, mais c’est un maître pour « rationnaliser » la production et faire pression sur les sous-traitants. Au détriment des travailleurs ; la preuve en chiffres.
    Un étudiant raconte le quotidien des ouvriers d'une usine chinoise d'iPhone
    Dejian Zeng, étudiant de la New York University, a passé six semaines incognito dans une usine chinoise du taïwanais Pegatron, l'un des sous-traitants d'Apple assemblant les iPhone. Il raconte son séjour.
    La masse des consommateurs ne se préoccupent pas de ça. C'est ultra rare de trouver quelqu'un qui était un gros fan d'Apple et qui a arrêté d'en acheter à cause des pratiques de l'entreprise.
    Keith Flint 1969 - 2019

  11. #1131
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Il y aussi moyen de se dire "Apple exploite des chinois, des indiens, des taïwanais pour produire ses smartphones et en plus il exploite les développeurs".
    Du coup ce n'est pas contradictoire, ça va dans le même sens.
    Ce n'est pas contradictoire si on dénonce les 2
    Or ce n'est pas ce que dit Coeur De Roses , je suis d'accord avec lui dénoncer l’exploitation des développeurs et cautionner l'exploitation des travailleurs est contradictoire
    C'est tout simplement le chacun pour soi , rien de bien surprenant

  12. #1132
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 232
    Points : 30 032
    Points
    30 032
    Par défaut Les géants de la technologie sont les « gagnants » de la crise du covid-19 et devraient payer plus d'impôts
    Les géants de la technologie sont les « gagnants » de la crise du coronavirus et devraient payer plus d'impôts,
    Selon un responsable européen

    Alors que la pandémie du coronavirus et les mesures de restrictions prises par les gouvernements pour réduire la vitesse de propagation du virus avaient réduit au strict minimum ou fermé les activités de la plupart des entreprises à l’échelle mondiale, les grandes entreprises technologiques ont connu une croissance. En effet, les nombreux consommateurs, confinés chez eux à travers le monde entier, ont compté sur ces entreprises pour le télétravail, les cours en ligne, les achats et le maintien de la connexion afin de pouvoir garder le contact avec la famille et les amis.

    Maintenant que les activités reprennent progressivement suite à des mesures de déconfinement, l’Europe veut que les géants de la technologie paient un « montant équitable » de taxes dans son espace économique, d'autant plus qu'ils sont les « vrais gagnants » de la crise du coronavirus, a déclaré samedi un haut responsable européen à CNBC. Ses propos ont été tenus par le haut fonctionnaire européen à CNBC lors d’un forum, dans le cadre d'un désaccord persistant entre les États-Unis et l'Union européenne sur la taxation d'entreprises telles que Apple, Alphabet et Amazon.

    Nom : e01.png
Affichages : 2174
Taille : 103,6 Ko
    Paolo Gentiloni, commissaire européen chargé de l'économie et de la fiscalité

    « C'est un problème majeur », a déclaré Paolo Gentiloni, commissaire européen chargé de l'économie et de la fiscalité, à CNBC lors du forum de l’European House-Ambrosetti, un groupe de conseil, reconnaissant la difficulté à surmonter les différences avec les États-Unis. L'ancien Premier ministre italien a ajouté, toutefois, qu'il n'était plus possible « d'accepter l'idée que ces géants, vainqueurs de la crise, ne paient pas un montant d'impôts équitable en Europe ».

    En 2018, la Commission européenne, l’exécutif de l'Union, a proposé un prélèvement numérique de 3 %, arguant que le système fiscal devait être mis à jour pour l'ère numérique. A l'époque, la Commission européenne avait déclaré que les entreprises numériques payaient en moyenne un taux d'imposition effectif de 9,5 % - contre 23,2 % pour les entreprises traditionnelles.

    Cependant, non seulement, la Maison-Blanche a déclaré qu'une taxe numérique était injuste, car elle touchait de manière disproportionnée les entreprises américaines, mais aussi certains pays européens se sont opposés au projet de taxation des géants américains de la technologie (appelés communément GAFA pour Google, Apple, Facebook et Amazon), arguant que ce projet pourrait avoir un impact négatif et nuire à l'économie européenne. « Une taxe sur les services numériques s’écarterait des principes fondamentaux de l’impôt en ne s’appliquant qu’au chiffre d’affaires, sans prendre en compte le fait de savoir si le contribuable réalise un bénéfice ou non », avaient-ils déclaré à l’époque.

    Suite à l’enlisement de l’initiative européenne, certains pays comme la France se sont lancés dans une initiative locale de taxation des géants du Web. Une taxe de 3 % sur les revenus des services numériques réalisés en France par les entreprises de plus de 25 millions d'euros de chiffre d'affaires en France et de 750 millions d'euros (845 millions de dollars) dans le monde a été approuvée par le Sénat français en juillet 2019. La taxe numérique française, qui devrait entrer en vigueur rétroactivement à partir du début de 2019, a fait l’objet d’enquête et de représailles de la part de l’administration Trump, qui s’était engagée à appliquer des droits de douane de 100 % sur certains produits français, notamment le champagne, le fromage et les sacs à main.

    Suite à la décision américaine, l'Union européenne avait promis en décembre qu’elle « agira d'une seule voix » face aux menaces américaines. Maintenant, ces grandes entreprises technologiques ont pris un nouvel essor dans le sillage de la pandémie du covid-19, de nombreux consommateurs comptant sur elles pour le télétravail, les courses en ligne, la formation à distance et autres.

    « Les géants des plateformes numériques sont les véritables gagnants de cette crise, d'un point de vue économique », a ajouté M. Gentiloni. « Nous en faisons tous l'expérience dans notre propre vie ».

    Nom : e02.jpg
Affichages : 2065
Taille : 13,6 Ko

    Pendant ce temps, les gouvernements ont désespérément besoin de fonds supplémentaires et l'imposition de nouvelles taxes est un moyen essentiel d'y parvenir. Dans ce contexte, l'UE envisage de proposer une nouvelle taxe numérique en 2021 si les négociations au niveau de l'OCDE échouent d'ici la fin de l'année. « Si nous n'obtenons pas de résultats décents au niveau mondial, la Commission européenne présentera l'année prochaine sa propre proposition », a déclaré M. Gentiloni.

    Ce sont environ 140 États qui ont continué à négocier cette année à l'OCDE un nouvel accord sur la fiscalité transfrontalière, un accord qui pourrait être adapté à l'ère numérique. Toutefois, avec la crise sanitaire du coronavirus, les discussions n'ont pas beaucoup avancé alors que l'année est sur le point de se terminer. Par ailleurs, les États-Unis se sont retirés des négociations en juin, ce qui a porté un coup aux négociations et a fait douter de la faisabilité des progrès réalisés cette année. En juillet, les États-Unis ont annoncé des taxes supplémentaires de 25 % sur les produits français suite à l'adoption de la taxe GAFA, mais ont différé les mesures de rétorsion de six mois.

    En mai, à la reprise des discussions autour de la taxation des géants du Web, le ministre français de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire avait averti que le projet français de taxe numérique sera mis en œuvre cette année, qu’il y ait ou non un accord international. La taxe numérique française était censée rapporter 400 millions d’euros en 2019, puis 650 millions cette année.

    M. Gentiloni a déclaré qu'il y avait eu des progrès au niveau technique, parlant des discussions au niveau de l’OCDE, mais que la prochaine élection présidentielle aux États-Unis avait un impact sur le processus. « Nous sommes dans une année électorale aux États-Unis et je pense que cela a également une influence », a-t-il déclaré, ajoutant que l'UE devait néanmoins « insister sur la nécessité d'une solution globale ».

    Les géants de la technologie ont été les principaux acteurs de la période difficile de la pandémie, permettant aux autres entreprises de maintenir leurs activités – les équipes étant obligées de travailler depuis chez eux –, et aux populations de se faire livrer les produits nécessaires à domicile et garder les liens avec la famille.

    Selon un commentateur, « Punir les gens parce qu'ils sont indispensables en temps de crise semble être une mauvaise idée ». Il est vrai qu’une « réforme fiscale est attendue depuis longtemps, mais ce raisonnement est plus que faussé », a renchéri un autre. Et vous, qu’en pensez-vous ?

    Source : CNBC

    Et vous ?

    Que pensez-vous des propos de Paolo Gentiloni ?
    Faut-il taxer davantage les géants de la technologie sur la base qu’ils sont les « vrais gagnants » de la crise du coronavirus ?
    Que se passera-t-il si l’Europe parvient à mettre en place sa propre taxe sur les géants de la technologie ?

    Voir aussi :

    La France déterminée à mettre en œuvre son projet de taxation des géants du numérique en 2020, qu'il y ait ou non un accord international, prévient Bruno Le Maire
    Les États-Unis s'engagent à appliquer des droits de douane de 100 % sur le champagne, le fromage et les sacs à main français, en représailles de la taxe sur les services numériques
    Taxe GAFA : l'Union européenne « agira d'une seule voix » face aux menaces américaines, d'imposer des droits punitifs allant jusqu'à 100 % sur les produits français
    L'Italie emboite le pas à la France en approuvant son projet de taxe numérique nationale ciblant les GAFA, qui devrait entrer en vigueur en janvier 2020
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #1133
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    649
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 649
    Points : 1 676
    Points
    1 676
    Par défaut
    Ou on voit le décalage entre apple qui annonce vouloir la liberté d'expression sous la pression de ces actionnaire (ce qui indirectement sous entend une certaine moralité de leur part) et le manque de moralité total quand il s'agit d'argent de ces même actionnaires. Alors d'accord c'est pas la seul mais c'est un tres bon exemple et ça montre surtout que tout leur baratin moraliste c'est de l’esbroufe.

  14. #1134
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
    Cependant, non seulement, la Maison-Blanche a déclaré qu'une taxe numérique était injuste, car elle touchait de manière disproportionnée les entreprises américaines, mais aussi certains pays européens se sont opposés au projet de taxation des géants américains de la technologie (appelés communément GAFA pour Google, Apple, Facebook et Amazon), arguant que ce projet pourrait avoir un impact négatif et nuire à l'économie européenne. « Une taxe sur les services numériques s’écarterait des principes fondamentaux de l’impôt en ne s’appliquant qu’au chiffre d’affaires, sans prendre en compte le fait de savoir si le contribuable réalise un bénéfice ou non », avaient-ils déclaré à l’époque.
    Alors déjà la Maison-Blanche à tort, la quasi totalité des entreprises USA ne seraient pas pénalisé, ce sont juste les plus grosses entreprises qui seraient touchées. (et les grosses entreprises Japonaises, Chinoises, Coréennes seraient concerné également, donc ce n'est pas un projet anti US, c'est un projet anti optimisation fiscale)
    Il faut bien essayer de se défendre face aux mastodontes que sont les GAFAM...

    Si les grosses entreprises n'envoyaient pas leur bénéfice dans des paradis fiscaux les nations européennes n'auraient pas à chercher des solutions pour faire payer des impôts à ces entreprises.
    Bon courage à ceux qui veulent faire payer des impôts aux grosses multinationales US, ça ne va clairement pas être évident.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #1135
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 717
    Points : 4 484
    Points
    4 484
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Bon courage à ceux qui veulent faire payer des impôts aux grosses multinationales US, ça ne va clairement pas être évident.
    En même temps, c'est assez facile de faire plier Google, Amazon, Facebook, Twitter...
    Il "suffit" de se mettre tous d'accord pour ne pas utiliser leurs services à des moments données. Pour Amazon, et à fortiori Microsoft ou Apple, l'impact serait sans doute plus faible parce qu’il y aura probablement un effet rattrape dès le lendemain.
    Mais pour les services purement dématérialisé, l'effet sera immédiat.
    La position pourrait être prise par le gouvernement de manière beaucoup plus radicale, tu fais des coupures de services cibles. Ils vont vite les payer les impôts! La force des GAFA est également leurs plus grande faiblesse. Des colosses aux pieds d'argiles.

  16. #1136
    Membre habitué
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 65
    Points : 162
    Points
    162
    Par défaut
    Selon un commentateur, "Punir les gens parce qu'ils sont indispensables en temps de crise ne semble pas une bonne idée"

    "Punir", rien à rajouter à cette terminologie débile.
    « Laisser crever les gens parce qu'ils sont inutiles en temps de crise semble être une bonne idée ».

  17. #1137
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Il "suffit" de se mettre tous d'accord pour ne pas utiliser leurs services à des moments données.
    Ça me semble impossible, il faudrait que des millions de français soient prêt à tout boycotter pendant longtemps.
    Essaie de te passer de Google :
    - Google (moteur de recherche)
    - Chrome
    - Android
    - YouTube
    - Google Docs
    - Google Drive
    - Gmail
    - Adsense (ultra important si t'as un site)
    etc.

    Et de toute façon si tu finis par retourner vers ses applications un jour, c'est comme si t'avais rien fais...

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    La position pourrait être prise par le gouvernement de manière beaucoup plus radicale, tu fais des coupures de services cibles.
    Les entreprises porteraient plainte car c'est illégal.
    La France a demandé aux FAI de bloquer l'accès à The Pirate Bay, là ok c'est possible.
    Mais si la France imposait au FAI de bloquer Google (YouTube, Gmail, etc), Facebook, Amazon, etc, les USA répondraient vite.

    Les entreprises qui s'arrangent pour ne pas payer d’impôt ne font rien d'illégales. Donc on ne peut pas les sanctionner. (ça s'appelle optimisation fiscale et pas évasion fiscale, parce que les bénéfices s'en vont légalement)
    Keith Flint 1969 - 2019

  18. #1138
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 717
    Points : 4 484
    Points
    4 484
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Essaie de te passer de Google
    Sur de longues périodes c'est compliqué, mais il ne faut pas raisonner comme ca. Ces boites gagnent de l'argent à chaque utilisation. Pour google ca doit tourner en centaine de milliers € par jour.


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Mais si la France imposait au FAI de bloquer Google (YouTube, Gmail, etc), Facebook, Amazon, etc, les USA répondraient vite.
    Ils vont boycotter le pinard? Ils ont plus à perdre que nous (en terme d'argent). Et vu comme ils sont en train de détruire leur monnaie ca sera de plus en plus vrai.

  19. #1139
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 730
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 730
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Sur de longues périodes c'est compliqué
    Si la France bloquait l'accès à Google, l'entreprise ne le sentirait même pas...
    Ok elle perdrait des centaines de millions de dollars au bout d'un temps, mais ils ont des milliards, donc ça ne va pas les tuer.

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Ils vont boycotter le pinard?
    Les sanctions seraient plus lourde. Les USA ont moyens de nous faire chier.

    Mais aussi bien la France ne bloquera jamais Google, Facebook, Twitter, Amazon, etc.
    Elle n'a pas le droit de le faire. Il doit y avoir des tribunaux internationaux ou des conneries comme ça. Les pays ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent.

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Et vu comme ils sont en train de détruire leur monnaie ca sera de plus en plus vrai.
    Si le dollar s'effondre, l'euro s'effondre également.
    Tous les systèmes sont intriqués, si il y en a qui tombe ils entraînent tout le monde dans sa chute.
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #1140
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2011
    Messages
    460
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2011
    Messages : 460
    Points : 986
    Points
    986
    Par défaut
    Vous oubliez qu'on utilise Microsoft sur presque tous nos bureaux, il y a des chances qu'on utilise AWS, Google cloud, Windows Azure a donf. Je vois mal les gens boycotter Apple. Et en plus on utilise React JS de Facebook, Angular de Google, le Typescript de Microsoft pour nos applications (on paie rien ok mais, c'est pour dire la dependence des sociétés américaines ). Github/NPM, Java, MySQL, SQL Server est tenu par Oracle et Microsoft. Je vous ai parle de Gmail.

    Celui qui va a la guerre contre les Etats-Unis, il a intérêt a avoir des couilles et dire combien on est pas dependent d'eux. Et la je cite que les technos qui me vient en premier en tete.
    La dépendance technologique, j'y crois plus du tout. Avouons une fois pour toute on a perdu nos couilles devant les Etats Unis. Déjà qu'on est retard sur la fibre, alors demander de migrer tout ca

    (Je sens quelqu'un va me sortir le flag ... open source ... ou celui de ne pas réinventer la roue ... ben a quel prix ...).
    S'il faut resister aux Gafam ou FAANG comme les appelles les américains, vous avez un plan au moins. Et me sortez pas Windev s'il vous plait

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 20/09/2019, 19h34
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 10/06/2019, 09h57
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 01/08/2017, 13h21
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 16/04/2010, 11h45

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo