Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 430
    Points
    7 430
    Par défaut
    C'est clair que si samsung vend des périphériques sous Android, il doit composer avec le lien étroit qui existe entre ces OS et la stack google (généralement le compte gmail associé etc...). C'est vrai qu il y a un canal pour se procurer des applications qui est préinstallé mais ça contribue aussi à l'aspect "out of the box" d'un smartphone. Puis d'une manière ça a un intérêt d'avoir accès à un gros store global plutôt qu'à 50 ersatz de store managés par les fabricants. On peut peut être se poser la question pour savoir si ce lien entre android et les services google est nécessaire ou artificiel, mais ce qui est sûr c'est que si on souhaite ne rien avoir à faire avec google et son écosystème, ce serait un peu con d'acheter un téléphone Android.

    Puis de toutes façons c'est Bruxelles quoi, l'institution dont tous les bureaux sur un rayon de 1km à la ronde sont occupés par des lobbyistes. Mais à part ça le problème majeur c'est clairement l'app market de google.

  2. #22
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 850
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 850
    Points : 15 055
    Points
    15 055
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Google détient des parts de marché d'au moins 90 % dans la plupart des États membres
    Oui et? Ils ont été les premiers à proposer un service de recherche innovant. Et tant qu'un concurrent n'aura pas proposé quelque chose d'encore plus innovant, je ne vois pas ce que gagneraient les utilisateurs à changer leurs habitudes.

    S'agit-il de sanctionner le succès?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    les parts de marché de Google dans l'EEE concernant les systèmes d'exploitation mobiles sous licence dépassent les 90 %. Android est utilisé sur presque tous les téléphones intelligents et les tablettes d'entrée de gamme, c'est-à-dire ceux qu'achètent la majorité des clients,
    Encore une fois, avoir du succès est-il devenu un crime?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    diverses barrières à l'entrée protègent la position de Google, dont les «effets de réseaux» (plus les consommateurs qui adoptent un système d'exploitation sont nombreux, plus les développeurs écrivent des applications pour ce système),
    Ben oui, ça semble plutôt évident, et là encore, je ne vois pas le problème. Le marché, c'est plus fort que toi.

    Est-ce que la Commission s’interroge sur pourquoi les jeux vidéo AAA sont développés pour les PS4 et les XBOX One plutôt que pour la PS1 et la SuperNes?

    Est-ce que la commission européenne se demande pourquoi les éditeurs français éditent des livres en français et pas en hindi ou en swahili en France?

    Est-ce que la Commission s’interroge sur le fait que Danone fait des yaourts à la fraise et pas des yaourts gout vomi?

    Les acteurs du marché vont là où sont les opportunités. Encore une fois, s'agit-il de punir le succès?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    les utilisateurs d'Android qui souhaitent changer de système d'exploitation devraient supporter des coûts d'adaptation importants, comme la perte de leurs applications, données et contacts
    Et donc, ce n'est pas le cas avec d'autres OS mobiles? Pour WindowsPhone ou pour IPhone?

    Ce n'est pas le cas pour les PC? Passer de Windows au monde unix/linux ou au monde Mac c'est pas évident. Pas les mêmes logiciels, pas les mêmes façons de faire, etc... Est-ce que bientôt Google va devoir aussi développer une appli pour transformer son téléphone en Windows Phone ou en Iphone?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    plus de 90 % des applications téléchargées sur des appareils Android dans l'EEE le sont via Google Play Store, les fabricants estiment qu'il est commercialement important de préinstaller Google Play Store sur leurs appareils. Celui-ci est préinstallé sur la grande majorité des appareils Android dans l'EEE et il n'est pas téléchargeable par l'utilisateur final. Ces derniers ne peuvent pas non plus télécharger d'autres boutiques d'applications à partir de Google Play Store,
    Alors là, c'est la seule critique que je trouve un peu pertinente. C'est vrai que Google fait clairement exprès de compliquer l'accès à d'autres stores. Maintenant... c'est contestable quand même. Est-ce qu'on demande à Danone de mettre des yaourts d'un concurrent dans ses packs de yaourt? Est-ce qu'on demande à Renault de faire des pubs pour PSA dans leurs concessions? C'est leur OS, ils en profitent... tant mieux pour eux, non?

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    en règle générale, les utilisateurs d'Android ne se tournent pas vers des boutiques d'applications liées à d'autres systèmes d'exploitation, car ils devraient acheter un nouvel appareil et seraient confrontés à des frais d'adaptation importants.
    Heu c'est surtout que ça leur servirait à quoi de télécharger une appli qu'ils ne pourraient pas utiliser? Et oui, le changement à un cout. C'est pas une nouveauté, et c'est pas spécifique à Google ou à Android.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    La Commission soutient que son enquête a démontré que les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store, la boutique d'applications de Google pour Android, sur leurs appareils sont forcés par Google de préinstaller également Google Search et d'en faire leur moteur de recherche par défaut sur ces appareils. En outre, les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store ou Google Search doivent aussi préinstaller le navigateur Chrome de Google. De cette manière, Google a fait en sorte que son moteur de recherche et son navigateur soient préinstallés sur la grande majorité des appareils vendus dans l’EEE.
    Dans le même genre, c'est scandaleux, Velux à des formats spécifique rien qu'à eux. Donc quand je leur achète une fenêtre, si je veux un store, je suis obligé de passer par eux. Mais que fait la Commission européenne??? NON à l'abus de position dominante de Velux!


    Bref, ça me fait toujours doucement rire ces charges contre Google.

    Alors, c'est quoi le fin mot de l'histoire? Il y a une entreprise européenne qui se fait maltraiter aux USA? Il y a un traité en cours de négociation?

    Ou alors on est toujours dans le douce illusion que Google est un service public style ONG qui n'est là que pour satisfaire le bien être de ses concurrents et de ses clients et pas le porte-feuille de ses actionnaires?

    En fait, je crois que le tort de Google sur ce coup là, c'est de ne pas faire payer de licence pour son OS. Il serait payant, les gens auraient une autre représentation de Google. Alors que là, il y a comme une confusion avec un espèce de "super service public" qui devrait suivre les règles d'un service public, à savoir neutralité, impartialité, et primauté des intérêts des usagers (enfin on est d'accord, c'est de la théorie, en pratique, je vous défie de trouver un service public en Europe qui réponde à ces critères!).

  3. #23
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    En 2010 Microsoft a dû diffuser une mise à jour Windows permettant à l’utilisateur de choisir son navigateur internet. Suite à un épinglage de la part de la commission européenne.

    L’icône Internet Explorer était retirée de la barre des taches sans préavis. Et l'utilisateur peu aguerrit devait faire face à un popup lui demandant de faire un choix entre IE, Firefox, Opera, Chrome et Safari (sic). Le choix de procéder à cette manipulation pouvait toutefois être fait ultérieurement.

    Pour les mêmes motifs une version dite «*N*» de Windows 7 a été déployée pour le marché Européen (OEM ou non). Version dépourvue de Media Player, de l'utilitaire de gravure de DVD et du Media center.

    Là encore je pense que le simple utilisateur c'est retrouvé plus embêté qu'autre chose, à devoir chercher part lui-même un soft permettant de lire un simple DVD vidéo.

    Je suis un libriste convaincu et apprécie la démarche. Par exemple Firefox a longtemps tenu la tête du podium en Europe et cette initiative n'y est peut être pas étrangère.

    Mais je sais aussi par mon boulot que beaucoup d'utilisateurs sont réellement déstabilisés par des modifications même mineures de leurs habitudes numériques.

    A quoi s’ajoute le risque d'installer un soft bancal, voir vérolé, pour remplacer une fonctionnalité dont MS avait prévu l’intégration a son système.

    Je pense que le peuple vote (et a fortiori aux Européennes) avec des préoccupations plus fondamentales.

    Edit: Les fonctionnalités antitrust sus-citées n'ont pas étés reconduites sous MS 8 & 10. De là à dire qu'un coup de règle sur les doigts des géants de l'IT ne rime à rien... Il n'y a qu'un pas.
    Dernière modification par Invité ; 21/04/2016 à 20h30.

  4. #24
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    5 011
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 5 011
    Points : 129 178
    Points
    129 178
    Par défaut Antitrust : Google répond à Bruxelles qui l'accuse d'abus de position dominante sur Android
    Antitrust : Google répond à Bruxelles qui l'accuse d'abus de position dominante sur Android
    ses arguments sont-ils convaincants ?

    Hier, la Commission européenne a livré la conclusion préliminaire de son enquête selon laquelle Google a, en violation des règles de concurrence de l’UE, abusé de sa position dominante en imposant des restrictions aux fabricants d'appareils Android et aux opérateurs de réseaux mobiles.

    Pour Bruxelles, en imposant certaines conditions aux constructeurs, Google limite leur liberté de choisir les meilleures applications à préinstaller. D’ailleurs la Commission estime que cette stratégie protège et renforce la position dominante de Google en matière de recherche générale sur l'internet et fausse la concurrence sur le marché des navigateurs mobiles.

    Google n’a pas tardé à réagir. Par le biais de Kent Walker, avocat général de Google, l’entreprise a rappelé que « nous avons publié le système d’exploitation Android en 2007. Un système d’exploitation libre et open source, supportés par de nombreux partenaires constructeurs, le modèle n’était aucunement comme aucun autre avant lui. Le premier dispositif ne laissait pas envisager le succès futur d’Android ».

    « Nous prenons ces inquiétudes très au sérieux. Mais nous estimons également que notre modèle économique permet de maintenir des coûts faibles et une grande flexibilité pour les constructeurs, tout en offrant aux utilisateurs un contrôle sans précédent sur leurs appareils mobiles » a-t-il indiqué. Mais quels sont les éléments qui constituent ce modèle ?

    • Nos accords de partenariat sont entièrement issus d’un volontariat : tout le monde peut utiliser Android sans Google. Essayez et vous pourrez télécharger le système d'exploitation en entier gratuitement, modifiez-le comme bon vous semble et concevez votre téléphone. D’ailleurs de grandes entreprises comme Amazon le font déjà.
    • Les constructeurs qui souhaitent participer à l'écosystème Android s’engagent à tester et certifier que leurs appareils prennent en charge les applications Android. Sans ce système, les applications ne fonctionneraient pas d'un appareil Android à l'autre. Imaginez la frustration qui en résulterait si une application téléchargée sur un téléphone Android ne fonctionne pas sur votre téléphone Android de remplacement du même constructeur.
    • Tout constructeur peut alors décider d’installer la suite d'applications Google sur sa gamme d’appareils et être libre d’y ajouter d'autres applications. Par exemple, les téléphones d'aujourd'hui viennent avec de nombreuses applications préinstallées (de Microsoft, Facebook, Amazon, Google, des opérateurs mobiles, et plus encore).
    • Bien sûr, tandis que l’utilisation d’Android est gratuite pour les constructeurs, il est coûteux de le développer, de l’améliorer, de le garder sécurisé et de le protéger contre les poursuites de brevets. Nous fournissons Android gratuitement, et compensons nos coûts grâce aux revenus que nous générons sur nos applications et services Google que nous distribuons via Android.
    • De plus, il est simple et facile pour les utilisateurs de personnaliser leurs appareils et télécharger leurs propres applications — y compris les applications qui sont en concurrence directe avec les nôtres. La popularité des applications comme Spotify, WhatsApp, Angry Birds, Instagram, Snapchat et beaucoup d'autres montrent combien il est facile pour les consommateurs d'utiliser de nouvelles applications qu'ils aiment. Plus de 50 milliards d'applications ont été téléchargées sur Android.


    Ces arguments répondent-ils aux reproches formulés par la Commission européenne ?

    Source : blog Android
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #25
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 028
    Points
    1 028
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    ces arguments sont convainquant mais

    Il y'a un truc qu'ils oublient de dire:
    sur mon smartphone je suis confronté à ce problème, certaines applications pré-installer ne peuvent pas être désinstaller. Pourquoi ? le coupable n'est pas forcément google, dans mon cas c'est l'application orange map, donc orange est le responsable.
    C'est le seul reproche que je fais à android.

    Sinon, n'importe qui peut faire son android custom et le vendre. MS pourrait très bien vendre une version d'android avec leurs produits de pré-installer, et avec une ihm ressemblant a windows phone.

    Je pense que plutôt que de critiquer android, la commission européenne devrait forcer les constructeurs a ouvrir leurs hardware, car sur un pc on peut installer l'os que l'on veut, sur smartphone non, on peut pas installer par exemple une ubuntu arm. Tous sa parce que les constructeur ferme au maximum leurs device.

    Et que dire d'apple ? dans le monde pc la commission européenne a fait que de geuler sur microsoft, mais apple jamais parce qu’il installait d'office quicktime et safarie.
    Et pour les iphone pareil, Apple mets ces propres soft et impose sont store. Mais la pareil, la commission européenne ne dit rien a apple.

  6. #26
    Membre habitué
    Profil pro
    Developpeur
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    55
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Developpeur

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 55
    Points : 170
    Points
    170
    Par défaut
    iOs est fourni d'office avec Safari et les navigateurs tiers sont obligés d'utiliser Safari.
    Sur Windows Phone. pas le choix on a Internet Explorer et OneDrive.
    Quand à Android, il y a de nombreuses version sans Chrome, sans Gmail. Tu peux au pire le desinstaller ou le désactiver( ce qui n'est pas possible sur iOs)
    Si la commission veut chercher Google sur un abus de position dominante ce n'est certainement pas sur la plate-forme Android.
    Cela doit être encore un lobbying d'Oracle
    Sérieusement je pense qu'il y a des choses bien plus importantes à traiter aujourd'hui.

  7. #27
    Membre éclairé
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 226
    Points : 816
    Points
    816
    Par défaut
    @NaSa : d'autres choses à traiter sans doute, plus importante dans ce domaine ça reste à voir. Pour ma part je trouve très important de lutter contre l'apparition d'amalgames du genre "Internet = Google", et je suis farouchement opposé à la plupart des arguments donnés par Google. En particulier sur la gratuité, il essaient de se poser pratiquement en victime, pourtant s'ils proposent Android gratuitement c'est bien parce qu'au final pouvoir imposer leur présence dans les esprits et les habitudes des utilisateurs est bien plus lucratif que la valeur marchande d'Android. C'est exactement le système Facebook ou Amazon, peu importe que la rentabilité du produit ou du service en lui-même ne soit pas bonne : en s'intégrant pratiquement comme un réflexe auprès des utilisateurs, il y a beaucoup, beaucoup plus de fric à se faire sur le long terme, et c'est moralement beaucoup plus discutable. Pour moi c'est bien contre ça que la Comission Européenne tente de se battre, et c'est à la fois une bonne chose et quelque chose d'important.

  8. #28
    Expert confirmé
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 680
    Points : 4 222
    Points
    4 222
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « Nous prenons ces inquiétudes très au sérieux. Mais nous estimons également que notre modèle économique permet de maintenir des coûts faibles et une grande flexibilité pour les constructeurs, tout en offrant aux utilisateurs un contrôle sans précédent sur leurs appareils mobiles » a-t-il indiqué. Mais quels sont les éléments qui constituent ce modèle ?
    Si je comprend bien, Google estime qu'en imposant ses conditions aux fabricants, il permet de maintenir un prix faible. Si je suis une startup qui espère vendre un OS*pour smartphone, ça me fait une belle jambe.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Nos accords de partenariat sont entièrement issus d’un volontariat : tout le monde peut utiliser Android sans Google. Essayez et vous pourrez télécharger le système d'exploitation en entier gratuitement, modifiez-le comme bon vous semble et concevez votre téléphone. D’ailleurs de grandes entreprises comme Amazon le font déjà.
    Oui, sauf qu'Amazon est déjà en position suffisamment dominante pour imposer ses conditions. D'ailleurs, cette société fabrique elle-même ses appareils il me semble. Quant au « concevez votre téléphone », encore faudrait-il qu'on ait le droit d'installer un autre système sur un appareil vendu dans le commerce. Ce qui n'est pas le cas.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    De plus, il est simple et facile pour les utilisateurs de personnaliser leurs appareils et télécharger leurs propres applications — y compris les applications qui sont en concurrence directe avec les nôtres. La popularité des applications comme Spotify, WhatsApp, Angry Birds, Instagram, Snapchat et beaucoup d'autres montrent combien il est facile pour les consommateurs d'utiliser de nouvelles applications qu'ils aiment.
    C'est loin de l'idée que je me fais de la personnalisation.

  9. #29
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 179
    Points : 470
    Points
    470
    Par défaut
    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Oui et? Ils ont été les premiers à proposer un service de recherche innovant. Et tant qu'un concurrent n'aura pas proposé quelque chose d'encore plus innovant, je ne vois pas ce que gagneraient les utilisateurs à changer leurs habitudes.

    S'agit-il de sanctionner le succès?



    Encore une fois, avoir du succès est-il devenu un crime?



    Ben oui, ça semble plutôt évident, et là encore, je ne vois pas le problème. Le marché, c'est plus fort que toi.

    Est-ce que la Commission s’interroge sur pourquoi les jeux vidéo AAA sont développés pour les PS4 et les XBOX One plutôt que pour la PS1 et la SuperNes?

    Est-ce que la commission européenne se demande pourquoi les éditeurs français éditent des livres en français et pas en hindi ou en swahili en France?

    Est-ce que la Commission s’interroge sur le fait que Danone fait des yaourts à la fraise et pas des yaourts gout vomi?

    Les acteurs du marché vont là où sont les opportunités. Encore une fois, s'agit-il de punir le succès?



    Et donc, ce n'est pas le cas avec d'autres OS mobiles? Pour WindowsPhone ou pour IPhone?

    Ce n'est pas le cas pour les PC? Passer de Windows au monde unix/linux ou au monde Mac c'est pas évident. Pas les mêmes logiciels, pas les mêmes façons de faire, etc... Est-ce que bientôt Google va devoir aussi développer une appli pour transformer son téléphone en Windows Phone ou en Iphone?



    Alors là, c'est la seule critique que je trouve un peu pertinente. C'est vrai que Google fait clairement exprès de compliquer l'accès à d'autres stores. Maintenant... c'est contestable quand même. Est-ce qu'on demande à Danone de mettre des yaourts d'un concurrent dans ses packs de yaourt? Est-ce qu'on demande à Renault de faire des pubs pour PSA dans leurs concessions? C'est leur OS, ils en profitent... tant mieux pour eux, non?



    Heu c'est surtout que ça leur servirait à quoi de télécharger une appli qu'ils ne pourraient pas utiliser? Et oui, le changement à un cout. C'est pas une nouveauté, et c'est pas spécifique à Google ou à Android.



    Dans le même genre, c'est scandaleux, Velux à des formats spécifique rien qu'à eux. Donc quand je leur achète une fenêtre, si je veux un store, je suis obligé de passer par eux. Mais que fait la Commission européenne??? NON à l'abus de position dominante de Velux!


    Bref, ça me fait toujours doucement rire ces charges contre Google.

    Alors, c'est quoi le fin mot de l'histoire? Il y a une entreprise européenne qui se fait maltraiter aux USA? Il y a un traité en cours de négociation?

    Ou alors on est toujours dans le douce illusion que Google est un service public style ONG qui n'est là que pour satisfaire le bien être de ses concurrents et de ses clients et pas le porte-feuille de ses actionnaires?

    En fait, je crois que le tort de Google sur ce coup là, c'est de ne pas faire payer de licence pour son OS. Il serait payant, les gens auraient une autre représentation de Google. Alors que là, il y a comme une confusion avec un espèce de "super service public" qui devrait suivre les règles d'un service public, à savoir neutralité, impartialité, et primauté des intérêts des usagers (enfin on est d'accord, c'est de la théorie, en pratique, je vous défie de trouver un service public en Europe qui réponde à ces critères!).
    Encore une fois, ne pas confondre Position dominante et abus de position dominante.
    Tu ne peux pas dire qu'"avoir du succès est devenu un crime", il n'est pas reproché à Google d'avoir une position dominante avec Android.
    Il est reproché à Google d'abuser de cette position dominante pour tenter d'écraser la concurrence sur d'autres segments de marché où ils ne sont pas en position dominante (et ainsi fausser une concurrence qui, même elle était meilleure, ne pourrait pas exister parce que Google fausse la donne).
    Il n'est donc pas interdit d'avoir du succès, mais d'en profiter pour éliminer la concurrence sur d'autres secteurs.
    Pour forcer le trait, c'est un peu comme si Google voulait vendre des fringues, et que pour ça il retirait de Google Search les pages des autres marchands de fringues (ou plus exactement, qu'il mettait en tête ses propres résultats avant de reléguer les autres commerces en bas de page de résultat). On n'interdit pas à Google d'être champion des moteurs de recherche, mais d'abuser de ça pour écraser d'autres marchés.

  10. #30
    Membre averti Avatar de Jonyjack
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    149
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Indre et Loire (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 149
    Points : 426
    Points
    426
    Par défaut
    les fabricants estiment qu'il est commercialement important de préinstaller Google Play Store sur leurs appareils. Celui-ci est préinstallé sur la grande majorité des appareils Android dans l'EEE et il n'est pas téléchargeable par l'utilisateur final.
    En installant 5 apk sur n'importe quel Android on peut rajouter le Play Store et tout ce qui l'entoure (Play Services, Framework, Contact Sync et Account Sync). Donc OK faut chercher sur Internet, télécharger des apk et autoriser l'installation de sources inconnues, mais rien d'insurmontable.

    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Oui, sauf qu'Amazon est déjà en position suffisamment dominante pour imposer ses conditions. D'ailleurs, cette société fabrique elle-même ses appareils il me semble. Quant au « concevez votre téléphone », encore faudrait-il qu'on ait le droit d'installer un autre système sur un appareil vendu dans le commerce. Ce qui n'est pas le cas.
    Comme tous les constructeurs en fait... (enfin, ils font fabriquer plus exactement). Ensuite tu sors une phrase du contexte. C'est pas "concevez votre téléphone" mais :
    Essayez et vous pourrez télécharger le système d'exploitation en entier gratuitement, modifiez-le comme bon vous semble et concevez votre téléphone.
    Ils parlent d'Amazon, mais Xiaomi fait exactement la même chose avec MIUI (un fork d'Android avec le look&feel d'iOS). J'ai eu mon Xiaomi mi5 sans Play Store (mais avec un Xiaomi store...) et sans aucune application Google. Donc oui c'est possible. Il suffit de prendre un smartphone Samsung pour voir qu'ils ont bien les applications Google, mais aussi leurs propres applications concurrentes préinstallées (store inclus).
    Après on peut citer CyanogenMod (certes c'est que l'OS) qui a été porté (officiellement ou non) sur un parc immense d'appareils. Et tant que le bootloader n'est pas verrouillé (ou qu'il existe une procédure pour le déverrouiller), n'importe qui peut l'installer gratuitement sur son téléphone. Il vient sans les applications Google mais on trouve les zip gapps contenant tout ce qu'il faut directement à flasher sur le téléphone.

  11. #31
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 850
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 850
    Points : 15 055
    Points
    15 055
    Par défaut
    Citation Envoyé par seblutfr Voir le message
    Encore une fois, ne pas confondre Position dominante et abus de position dominante.
    Tu ne peux pas dire qu'"avoir du succès est devenu un crime", il n'est pas reproché à Google d'avoir une position dominante avec Android.
    Il est reproché à Google d'abuser de cette position dominante pour tenter d'écraser la concurrence sur d'autres segments de marché où ils ne sont pas en position dominante (et ainsi fausser une concurrence qui, même elle était meilleure, ne pourrait pas exister parce que Google fausse la donne).
    Il n'est donc pas interdit d'avoir du succès, mais d'en profiter pour éliminer la concurrence sur d'autres secteurs.
    C'est jouer sur les mots. C'est de l'hypocrisie pure que de dire cela.

    Bien sur qu'une entreprise en position dominante profite de sa position dominante. Elle serait folle de ne pas le faire en fait! Le but d'une entreprise est de gagner de l'argent. C'est le système capitaliste que veut cela. C'est pas Google qui en est responsable.

    Vous imaginez, si on demandait au PSG de ne jouer qu'avec la moitié de ses stars au prétexte qu'ils sont en position dominante? Ben non, ils jouent avec toutes leurs stars dès qu'ils le peuvent et ils laminent la concurrence (du moins en France).

    Citation Envoyé par seblutfr Voir le message
    Pour forcer le trait, c'est un peu comme si Google voulait vendre des fringues, et que pour ça il retirait de Google Search les pages des autres marchands de fringues (ou plus exactement, qu'il mettait en tête ses propres résultats avant de reléguer les autres commerces en bas de page de résultat). On n'interdit pas à Google d'être champion des moteurs de recherche, mais d'abuser de ça pour écraser d'autres marchés.
    Imagine, Leclerc veut vendre des fringues, et que pour ça il retirait de ses catalogues toutes les affiches de ses concurrents (ou plus exactement qu'ils les remplaçait par des affiches de ses propres produits et qu'il planquait les produits concurrents au fond du rayon). Ho mais wait, Leclerc n'a JAMAIS fait de pub pour des marques de fringues concurrente ni ne les as jamais vendues et PERSONNE ne lui demandera jamais de faire de la pub à ses concurrents ou de vendre leurs produits. Personne ne lui demande non plus de faire de la pub ou de vendre les marques distributeurs de ses concurrents.

    Rappelez vous lorsque Free est rentré sur le marché de la téléphonie mobile. Il y avait trois acteurs qui se partageaient le marché (et qui s'entendaient sur les prix prenant au passage une prune record). Est-ce que les acteurs dominants du marché ont été sommés de faire de la pub pour Free? De vendre les forfaits de Free? Bien sur que non. C'est pourtant pas loin de ce que l'on demande à Google de faire il me semble.

    On en revient encore et toujours à cette représentation erronée qu'ont les gens de Google. Les gens, en général, ont tendance à voir Google comme un "service public". C'est gratuit, c'est disponible tout le temps, réactif et le service est de qualité (ouais, en fait, on se demande pourquoi les gens croient voir un service public ).

    Sauf que non, Google n'est pas un service public. C'est une entreprise privée qui cherche à faire le plus de bénéfice possible.

    Quand tu rentres sur une page Google, c'est comme si tu passais les portiques à l'entrée d'un Leclerc ou que tu poussais la porte d'une boutique Orange, ou d'une concession Ford, ou d'un Mac Donald. Tu es CHEZ EUX. Dans leurs univers. Et ils veulent te vendre plein de choses dont tu n'a même pas encore conscience d'avoir besoin. Mais ils veulent te vendre LEURS produits. Pas ceux de la concurrence.

    C'est la réalité. Google est là pour faire du fric, par pour faire de la philanthropie, et encore moins pour faire de la pub aux concurrents.

    Qu'est-ce qui fait que Google devrait être la seule marque au monde à faire de la pub pour ses concurrents? Au nom de quoi? De la naïveté de ses utilisateurs?

  12. #32
    Expert confirmé
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 680
    Points : 4 222
    Points
    4 222
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
    Comme tous les constructeurs en fait... (enfin, ils font fabriquer plus exactement).
    Justement, la différence entre Amazon et Google, c'est que le fabricant de Kindle appartient à Amazon (du moins je crois), tandis que Samsung n'appartient pas à Google.

    Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
    Ils parlent d'Amazon, mais Xiaomi fait exactement la même chose avec MIUI (un fork d'Android avec le look&feel d'iOS). J'ai eu mon Xiaomi mi5 sans Play Store (mais avec un Xiaomi store...) et sans aucune application Google. Donc oui c'est possible. Il suffit de prendre un smartphone Samsung pour voir qu'ils ont bien les applications Google, mais aussi leurs propres applications concurrentes préinstallées (store inclus).
    Après on peut citer CyanogenMod (certes c'est que l'OS) qui a été porté (officiellement ou non) sur un parc immense d'appareils. Et tant que le bootloader n'est pas verrouillé (ou qu'il existe une procédure pour le déverrouiller), n'importe qui peut l'installer gratuitement sur son téléphone. Il vient sans les applications Google mais on trouve les zip gapps contenant tout ce qu'il faut directement à flasher sur le téléphone.
    Je ne suis pas au courant de tout ça. Pour moi, Xiaomi peut proposer un fork d'Android à condition de vendre les appareils qui vont avec (c'est bien le cas ?). Parce que, oui, c'est possible (Mozilla le faisait aussi jusqu'à récemment), mais sacrément complexe du fait de la position des monopoles. Je ne trouve pas normal que les boîtes soient obligées de vendre leur appareil si elles veulent proposer un OS.

    Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
    Après on peut citer CyanogenMod (certes c'est que l'OS) qui a été porté (officiellement ou non) sur un parc immense d'appareils.
    Le problème est justement que ça ne peut pas être officiel, puisque officiellement c'est interdit par le DMCA.

  13. #33
    Expert éminent
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 898
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 898
    Points : 7 430
    Points
    7 430
    Par défaut
    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Je ne suis pas au courant de tout ça. Pour moi, Xiaomi peut proposer un fork d'Android à condition de vendre les appareils qui vont avec (c'est bien le cas ?). Parce que, oui, c'est possible (Mozilla le faisait aussi jusqu'à récemment), mais sacrément complexe du fait de la position des monopoles. Je ne trouve pas normal que les boîtes soient obligées de vendre leur appareil si elles veulent proposer un OS.
    Donc faudrait faire quoi? Vendre des téléphones tout nus avec un ballot screen au premier démarrage pour te demander quel OS tu veux?
    Je comprends vraiment pas ce raisonnement, une boîte investi des milliards pour développer un OS capable de séduire les foules, et au moment de le vendre à l'utilisateur, on voudrait qu'elle fasse en sorte que n'importe quel arriviste puisse débarquer et lui couper l'herbe sous les pieds.

  14. #34
    Expert confirmé
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 680
    Points : 4 222
    Points
    4 222
    Par défaut
    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Donc faudrait faire quoi? Vendre des téléphones tout nus avec un ballot screen au premier démarrage pour te demander quel OS tu veux?
    Je comprends vraiment pas ce raisonnement, une boîte investi des milliards pour développer un OS capable de séduire les foules, et au moment de le vendre à l'utilisateur, on voudrait qu'elle fasse en sorte que n'importe quel arriviste puisse débarquer et lui couper l'herbe sous les pieds.
    Encore une fois, Samsung n'appartient pas à Google. Qu'ils entrent en partenariat, c'est tout à fait pertinent, mais qu'on interdise à l'utilisateur ou à une autre boîte d'utiliser un autre système sur un appareil acheté, c'est quand même fort. Par exemple, sur PC, tu peux virer le système MS pour mettre autre chose à la place. Pourquoi ne pourrait-on pas (légalement) faire de même avec un smartphone ?

  15. #35
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 850
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 850
    Points : 15 055
    Points
    15 055
    Par défaut
    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Encore une fois, Samsung n'appartient pas à Google. Qu'ils entrent en partenariat, c'est tout à fait pertinent, mais qu'on interdise à l'utilisateur ou à une autre boîte d'utiliser un autre système sur un appareil acheté, c'est quand même fort. Par exemple, sur PC, tu peux virer le système MS pour mettre autre chose à la place. Pourquoi ne pourrait-on pas (légalement) faire de même avec un smartphone ?
    Quelle contrainte légale empêche de le faire? Je ne vois pas bien. Tu parles de la DMCA, mais c'est une loi américaine. Et la dernière fois que j'ai regardé, on était en France, avec des lois françaises. Alors on a certes DAVDSI, mais je sais pas dire si elle reprends les mesures que tu cites.

    Et puis autant c'était "facile" de mettre un cd/dvd dans le lecteur d'un PC pour installer un autre OS, autant sur un téléphone, c'est un peu plus compliqué techniquement, et pas à la portée "du commun des utilisateurs".

  16. #36
    Expert confirmé
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 680
    Points : 4 222
    Points
    4 222
    Par défaut
    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Quelle contrainte légale empêche de le faire? Je ne vois pas bien. Tu parles de la DMCA, mais c'est une loi américaine. Et la dernière fois que j'ai regardé, on était en France, avec des lois françaises. Alors on a certes DAVDSI, mais je sais pas dire si elle reprends les mesures que tu cites.
    C'est une très bonne question, à vrai dire je n'en sais pas beaucoup plus. Mais comme le DMCA vise à protéger les droits d'auteur des entreprises américaines, je suppose que les autres entreprises doivent s'y conformer, de la même manière que les lois de protection européennes s'appliquent aux entreprises européennes dans le monde entier. D'ailleurs, si j'en crois l'article de Wikipédia sur la DVADSI, cette loi a l'air d'avoir justement été mise en place dans un but d'harmonisation. Si quelqu'un a un avis éclairé sur la question, je serais contente d'en profiter.

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Et puis autant c'était "facile" de mettre un cd/dvd dans le lecteur d'un PC pour installer un autre OS, autant sur un téléphone, c'est un peu plus compliqué techniquement, et pas à la portée "du commun des utilisateurs".
    Oui, parce qu'aucune société de propose de solution clef en main pour le faire facilement, puisque c'est illégal. Y'a-t-il une limitation matérielle (autre que la fermeture des standards attachés aux composants, qui n'est pas une fatalité à ma connaissance), qui empêche théoriquement qu'on puisse installer un autre système, par exemple en passant par la carte SD ? Pour donner un exemple, si je veux installer Debian sur mon netbook, mais qu'aucun pilote officiel n'est disponible pour que je puisse utiliser ma carte Wifi, je peux passer par un pilote non-officiel. (Est-ce légal, d'ailleurs ?) Pour les smartphones, c'est plus compliqué techniquement, mais pourquoi ? Ne serait-ce pas parce qu'ils sont arrivés au moment où les fabricants étaient suffisamment bien établis pour fermer encore plus les standards ?

  17. #37
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 850
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 850
    Points : 15 055
    Points
    15 055
    Par défaut
    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Oui, parce qu'aucune société de propose de solution clef en main pour le faire facilement, puisque c'est illégal. Y'a-t-il une limitation matérielle (autre que la fermeture des standards attachés aux composants, qui n'est pas une fatalité à ma connaissance), qui empêche théoriquement qu'on puisse installer un autre système, par exemple en passant par la carte SD ? Pour donner un exemple, si je veux installer Debian sur mon netbook, mais qu'aucun pilote officiel n'est disponible pour que je puisse utiliser ma carte Wifi, je peux passer par un pilote non-officiel. (Est-ce légal, d'ailleurs ?) Pour les smartphones, c'est plus compliqué techniquement, mais pourquoi ? Ne serait-ce pas parce qu'ils sont arrivés au moment où les fabricants étaient suffisamment bien établis pour fermer encore plus les standards ?
    Tu as dit dans ton message précédent que tu ne savais pas si la pratique est vraiment illégale ou pas...

    Aussi bien, elle est légale, et il n'y a juste pas de demande pour des solutions simples pour changer d'OS sur téléphone? Pas de demande, pas de marché. Pas de marché, pas d'investisseurs. Pas d'investisseurs, pas de développements couteux. Pas de développements couteux, pas de solution simple et grand public.

    Parce que quel serait l'intérêt pour un utilisateur final de changer d'OS sur son téléphone?

    De manière générale, on change quand on gagne quelque chose à changer. Mais là, je vois pas le gain.

    Ceux qui sont sur iOS ont payé une blinde, il vont pas "downgrader" vers un OS gratuit.

    Ceux qui sont sur android ont déjà accès à plus ou moins tout ce qui existe sur iOS (et inversement). Donc je vois pas bien le gain non plus. Et puis socialement, le must c'est d'avoir l'iPhone (l'appareil, avec la pomme bien en évidence), pas un téléphone lambda brické avec iOS...

    WindowsPhone c'est tellement marginal que je ne suis pas sur qu'il y ait un marché.

    Après, il faudrait surtout voir si les architectures techniques sont compatibles.

  18. #38
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Architect logiciel
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architect logiciel

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 14
    Points : 24
    Points
    24
    Par défaut De quoi je me mêle
    Pourquoi la commission se mêle des affaires de Google.
    N'y aurait-il pas une toute nouvelle directive sur le secret des affaires?
    C'est exactement ce que fait Google, elle conclus des partenariat (secrets) avec d'autres entreprises.
    Qu'est-ce qu'il y aurait d'illégal?
    La commission NE devrait PLUS s'occuper des affaires des entreprises tant qu'elles ne mettent pas la vie des personnes en danger.
    Ainsi elle devrait plutôt vérifier la réelle nocivité des produits phytosanitaires.
    Mais c'est vrai, Monsanto et consor lui rétorquent "secret des affaires".
    Deux poids, deux mesures!
    Il ne faut pas s’étonner de la progression des partis nationalistes et euro-sceptiques.
    L'Europe ne serait-il pas une nouvelle république de Weimar?
    Nous connaissons la suite. Mais l'histoire n'est-elle pas un éternel recommencement.

    Au fait avez-vous commencer à penser à vérifier la compatibilité de vos équipement en 110V?
    Zut, il faudra aussi changer les prises...

  19. #39
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    janvier 2006
    Messages
    425
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2006
    Messages : 425
    Points : 1 303
    Points
    1 303
    Par défaut
    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Et puis autant c'était "facile" de mettre un cd/dvd dans le lecteur d'un PC pour installer un autre OS, autant sur un téléphone, c'est un peu plus compliqué techniquement, et pas à la portée "du commun des utilisateurs".
    A une époque j'avais l'un des très rares PDA sous linux, il y avait une procédure assez simple pour installer une nouvelle ROM à partir d'une carte SD. On pouvait même, comble du luxe, faire l'opération inverse: décharger sa ROM sur une carte SD pour la retrouver à l'identique, données comprises, ce qui permettait de tester des variantes sans trop de risque.
    Donc ce n'est pas techniquement impossible, en remplaçant "cd/dvd" par "carte SD" dans ta phrase. Sauf bien sûr si le constructeur le rend artificiellement impossible en empêchant le boot par carte SD ou en inventant un genre de "secure boot" pour protéger de virus imaginaires.

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Ceux qui sont sur iOS ont payé une blinde, il vont pas "downgrader" vers un OS gratuit.
    Pourtant beaucoup trouvent qu'il est bridé et ont même inventé un terme pour le débridage d'iOS : jailbreak.
    Alors si un jour un fork débridé sort, il aura des clients c'est sûr.

    Citation Envoyé par Carhiboux Voir le message
    Pas de demande, pas de marché. Pas de marché, pas d'investisseurs. Pas d'investisseurs, pas de développements couteux. Pas de développements couteux, pas de solution simple et grand public.
    ça n'avait pas l'air d'arrêter les développeurs de Firefox OS bizarrement.

    Et puis sur PC il y a toutes ces interfaces graphiques "grand public" pour linux, bien avant Ubuntu, alors que tout le monde achetait des PC pré-installés sous Windows.

    De manière générale, on change quand on gagne quelque chose à changer. Mais là, je vois pas le gain.
    Le raisonnement vaut aussi pour linux. Pourtant ça existe.
    Alors si un jour quelqu'un crée un OS potable pour mobile, doit-on accepter que les constructeurs empêchent artificiellement l'utilisateur de l'installer sur son mobile? Considères-tu que le constructeur reste propriétaire du mobile qu'il vend?

  20. #40
    Expert confirmé
    Femme Profil pro
    Traductrice
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 680
    Points : 4 222
    Points
    4 222
    Par défaut
    Citation Envoyé par pgoetz Voir le message
    La commission NE devrait PLUS s'occuper des affaires des entreprises tant qu'elles ne mettent pas la vie des personnes en danger.
    En fait, tu remets en cause l’existence de l'ensemble des lois antitrust. Un exemple extrême : l'entreprise Silo vend des silos à grains. L'entreprise Blé détient 95 % des champs du pays Imaginaire. L'entreprise Blé dit à l'entreprise Silo : « Maintenant, je veux bien t'acheter tes silos à condition que tu n'en vendes plus à l'entreprise BléBis (qui détient 5 % des champs restants) ». Résultat, l'entreprise BléBis n'a plus de silos pour ses grains, puisque aucune entreprise n'accepte de lui en vendre. L'entreprise Blé n'a plus qu'à quintupler ses prix et à acheter des puits de pétrole pour diversifier ses activités.

    Bien sûr que les affaires de Google regardent la CE. Google est soumis à la loi comme tout le monde.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 20/11/2018, 10h15
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 16/09/2018, 11h15
  3. Réponses: 29
    Dernier message: 15/02/2018, 23h12
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 29/06/2016, 18h44
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 22/01/2016, 16h06

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo