Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    ELC 2016 : Linus Torvalds voudrait voir Linux en position dominante sur desktop
    ELC 2016 : Linus Torvalds voudrait voir Linux en position dominante sur desktop,
    et a annoncé être encore en train de travailler dessus

    Pendant l’édition 2016 de la Embedded Linux Conference (ELC), la conférence technique qui réunit des développeurs et entreprises se servant de l’embarqué Linux, Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux, a fait preuve de beaucoup d’optimiste quant à l’idée que Linux puisse devenir un incontournable sur ordinateur. « Il est évident que j’aimerais que Linux puisse conquérir ce monde également, mais il s’avère que c’est une zone très difficile d’accès. Je travaille toujours dessus. Cela fait déjà 25 ans, je peux encore y consacrer 25 autres années ».

    Si Linux est très présent dans des dispositifs comme les smartphones (les dispositifs Android, qui représentent la part la plus importante des smartphones vendus dans le monde, se servent d’un noyau Linux), des télévisions connectées (les appareils tournant sur ChromeOS ou FirefoxOS se servent également d’un noyau Linux), le segment du PC n’a pas connu un tel succès. Mais le concepteur du noyau Linux refuse d’y voir un échec : « le desktop n’a pas vraiment conquis le monde comme Linux l’a fait dans bien d’autres domaines, mais, si je me réfère à ma propre utilisation, mon desktop est bien meilleur que je ne l’aurais jamais imaginé. Malgré le fait que je sois connu pour ne pas être poli envers les concepteurs d’interface utilisateur desktop parce que je veux que le travail que je demande soit fait. La beauté n’est pas primordiale pour moi. Je suis très satisfait de mon desktop Linux et j’ai commencé le projet pour mes propres besoins, et mes besoins sont vraiment comblés. Raison pour laquelle, pour moi, ce n’est pas un échec ».

    Étant donné que Microsoft a fait part d’une série d’annonces intéressantes qui pourraient séduire le monde Linux comme le support en natif du shell Unix Bash sur Windows 10, l’interpréteur de ligne de commande de type script et le shell Unix du projet GNU, cela pourrait un peu plus conforter Linus Torvalds dans son rêve de voir un Linux gagner une place très confortable dans l’écosystème PC.

    Il faut également compter sur les distributions Linux et les environnements de bureau comme KDE ou GNOME qui cherchent à apporter l’interface qui combinerait au mieux efficacité et design.

    Parlant de sa vision de Linux, Torvalds a déclaré « je dis toujours que je ne sais pas où Linux sera. La seule chose pour laquelle je me préoccupe est de faire en sorte que nous réalisions la meilleure chose possible à chaque moment. Si vous vous intéressez aux détails, je pense que la grande image coulera de source. Aux débuts de Linux, il n'y avait pas beaucoup de planification. En fait, il n’y a pas vraiment eu beaucoup de planification, et cela devrait vraiment étonner les gens de réaliser à quel point il y avait peu de planification ».

    « Je pense qu’essayer de faire une planification sur cinq ans est l’apanage d'un imbécile, parce que vous ne savez pas ce qui va se passer. Ma planification tend à être, je sais ce qui se passe dans cette fenêtre, je vois ce qui va venir dans la prochaine, et puis parfois je prends des décisions. Lorsque les gens me demandent “faut-il faire A ou B ?”, j'ai une sorte de plan de plus longue portée. Je sais quel hardware pourrait être utilisé deux ans à l’avance. J’ai ce genre de plan, mais pas beaucoup de détails ».

    « Beaucoup de personnes ont eu une vision, mais elles sont complètement différentes. Les gens savent où ils veulent amener Linux, mais il n’existe aucun plan cohérent et c’est, je pense, ce qui a fait de Linux un système assez bien équilibré. Parce que personne n’a dit : voici la direction, et nous allons la suivre, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Nous nous sommes simplement étendus et nous avons fait un peu de tout ».

    Source : CIO

    Voir aussi :

    Windows 10 : la première build avec le support du Shell Unix Bash est disponible pour les testeurs du programme Windows Insider
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif  
    Linus Torvalds voudrait voir Linux en position dominante sur desktop,
    Ok, mais comment il vas faire ?

    Je m'attendais a ce qu'on nous annonce un plan de bataille, de nouvelles fonctionnalités, des partenariats....etc
    au final cette news ne nous apprend pas grand chose...

  3. #3
    Membre éclairé
    Bonjour,
    pour moi y a 4 choses qui ont fait que linux n'a pas marché sur le bureau. La première, bien sur, est la vente liée de windows avec les PCs qui bloque l'utilisateur sur windows, qui ensuite ne veut pas changer.
    La seconde est le fait que trop de gens se lèvent le matin en se disant "aller aujourd'hui je sors ma distribution linux", du coup, rien n'est compatible, un logiciel A ne fonctionnera pas sur la distribution B à cause des dépendances...
    L'utilisateur lambda a besoin, et ça Android l'a bien compris, qu'il y ait un minimum de compatibilité. Après l'idée d'un "store" (magasin) d'application Microsoft le reprend aussi.
    La troisième chose est le manque d'applications professionnelles. Attention il y en a, mais souvent le matériel ne suit pas, ou l'éditeur ne fournit pas une version linux (ex Photoshot fait avec Qt pourrait être compilé assez facilement sous linux non ?).
    La quatrième chose, liée à la seconde je pense, est le fait d'avoir des soucis embêtant. Au boulot on a le choix, sauf que des collègues m'indiquent avoir des soucis du genre : clé USB ouverete en lecture seule sous linux, linux a "crashé" ma clé USB, voire un disque dur...
    Bonne fin de journée

  4. #4
    Membre éprouvé
    tant que le bureau ne sera pas poussé par les entreprises de matériel, ça risque d'être plus que difficile.
    Aillez le courage de justifier vos -1.
    http://www.laboiteaprog.com/ - http://www.solutions-norenda.com/

  5. #5
    Membre actif
    Le chemin va être difficile, surtout que Microsoft, ces derniers temps, ne s'endort pas vraiment sur ses lauriers (même, si j'en conviens, on peut trouver pleins de points négatifs à la politique actuelle de Microsoft).
    Pour ma part, je ne développe quasi plus à la maison (fini les soirée "Geek" de ma jeunesse à coder des trucs fun en rentrant du boulot).
    J'ai Windows 10 sur mon PC de bureau pour plusieurs raison:
    1) Quelques jeux pour les enfants qui n'existent QUE sur Windows.
    2) Un logiciel de musique (Sonar) que j'aime utiliser de temps en temps qui n'existe QUE sur Windows.

    Vu mon utilisation personnelle de tous les jours (Internet, email), il est clair que Linux m'irait très bien. Mais la réalité des logiciels disponibles est là.

  6. #6
    Responsable Systèmes

    rien n'est compatible, un logiciel A ne fonctionnera pas sur la distribution B à cause des dépendances...
    C'est faux. Les dépendances sont gérés via dpkg/apt pour les bases debian et rpm/urpmi pour les bases redhat (sans rentrer dans le détail).

    Le problème a été longtemps les drivers, mais c'est de moins en moins le cas.

    Quand aux logiciels, l'offre est suffisamment vaste pour être exploité en production.
    Il manquait les applications de comptabilité ayant pignon sur rue, ceci est en train de changer :

    Y a encore du boulot et c'est que pour la version max, mais c'est un bon début. Il est a noter que sage a abandonné le monde Macintosh.

    Pour ce qui est applications métier : openerp, sugarcrm et cie sont utilisés par de grands groupes.
    SAP semble aussi se tourner vers le monde Linux :
    https://www.suse.com/fr-fr/products/sles-for-sap/

    Je commence à voir de plus en plus de gens utiliser OpenOffice à la place du pack Office Microsoft, le libre prend des parts de marchés.

    Je serais intéressé d'avoir un retour sur l’existence de parcs entièrement Linux.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  7. #7
    Membre confirmé
    Heu comment dire ... Si c'est retrouver l'ecosystème windows sous linux, autant rester sous windows.

    Après en logiciel libre, y a pas mal de manques.

    Faire tes fiches de payes sous linux ? Impossible car il n'y a pas de logiciel capable de te générer le fichier URSSAF.
    Faire une compta classique de TPE, de télédaclarer ta tva etc, etc... Impossible, car tu trouves pas le logiciel capable de faire et les exports fec et un export compatible EBP/SAGE pour intégration chez ton expert comptable.

    Remplir des pdf avec formulaires ? ça marche pas. Y a encore du boulot dans ce domaine.

    Tant que tu touches pas aux marchés de niche de certains logiciels, windows en entreprise est obligatoire, et c'est vraiment pénalisant.

  8. #8
    Membre averti
    Dans mon entreprise une seule et unique raison qui empêche la migration :

    La suite office !
    Libreoffice c'est pareil, mais comme les gens ont développé des petites macros chacun dans leur coin, il ne veulent pas en entendre parler.

    Donc windows obligatoire.
    Sinon pour du web ou du mail aucun souci ils sont sous firefox et thunderbird.

    De mon point de vu c'est la mentalité qui est le premier frein de l'adoption d'un "bureau linux"

  9. #9
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par herzleid Voir le message
    ....
    Impossible, car tu trouves pas le logiciel capable de faire et les exports fec et un export compatible EBP/SAGE pour intégration chez ton expert comptable.
    ....
    En faite, il faut convertir les experts comptables à migrer vers des solutions libres.
    Et alors, terminer EBP/SAGE et compagnie qui ne tourne que sous Windows

  10. #10
    Membre averti
    Citation Envoyé par herzleid Voir le message
    Heu comment dire ... Si c'est retrouver l'ecosystème windows sous linux, autant rester sous windows.
    GNU/Linux à d'autres avantages que celui d'être simplement libre (ce dont la plupart des gens se fichent totalement, ils veulent juste que ça marche sans perdre leurs habitudes, et c'est compréhensble). Du genre centralisation des logiciels dans un dépots, mise à jour non forcée et surtout sans redémarrage pour 99% des cas, gestion correcte des services et des bibliothèques partagées, consomme moins de ram, démarrage plus rapide...

    Au contraire, si l'écosystème Windows passe sous GNU/Linux, quel intérêt à rester sous Windows.

  11. #11
    Membre régulier
    Que Linux domine le marché du desktop peut-être pas, mais qu'il grandisse c'est probable. Même si l'évolution est lente, il y a un net progrès qui a été effectué. Après le plus gros défaut et le même que sous Windows 10 Mobile (pour une comparaison équivalente) : les applications/logiciels.
    Le mieux serait de pouvoir combiner Windows et Linux afin d'avoir le meilleur des deux x), peut être qu'avec les nouveautés dans Windows on peut espérer s'en rapprocher.

  12. #12
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par derderder Voir le message
    GNU/Linux à d'autres avantages que celui d'être simplement libre (ce dont la plupart des gens se fichent totalement, ils veulent juste que ça marche sans perdre leurs habitudes, et c'est compréhensble). Du genre centralisation des logiciels dans un dépots, mise à jour non forcée et surtout sans redémarrage pour 99% des cas, gestion correcte des services et des bibliothèques partagées, consomme moins de ram, démarrage plus rapide...

    Au contraire, si l'écosystème Windows passe sous GNU/Linux, quel intérêt à rester sous Windows.
    Pourquoi utiliser un ersatz plutot que l'original ? ;-)

    Je suis exclusivment sous linux depuis, je crois, 1997. Je crois que je connais bien les force de linux. Et j'aime utiliser du libre avant tout.

    Cette année est ma première année ou je suis obligé d'acheter une machine windows. La raison n'est pas la réticence des utilisateurs, ni la conso en ram. Non la seule et unique raison se nomme EBP. Le pire c'est que EBP n'est pas mauvais en soit, car il est franchement très cool sur les imports/export. Mais le hic reste la compatibilité avec l'administration fiscale, avec la capacité de mon comptable à travailler avec, et le fait que les fiches de paye dans un tableur, ce n'est plus possible.

    Et là cet après midi, je viens de me heurter à un fichier .doc qui passe mal dans libre office (et il n'y a pas de macro).

    Non linux roi du desktop c'est pas gagné, même si j'arrive à faire 80% de ce dont j'ai besoin. Pour les 20% restant j'ai du investir dans une machine dédiée.

  13. #13
    Membre éclairé
    Quand je parle de dépendances je ne parle pas de la gestion des bibliothèques sur une distribution linux A. Je veux dire que si je prend le paquet debian de firefox, il ne pourra pas s'installer directement sur OpenSuse par exemple. Il faudra passer par l'installateur de logiciel de OpenSuse.
    Bien évidemment que l'installateur d'OpenSuse arrivera à installer le firefox compilé pour OpenSuse.
    A part faire des paquets "universel" avec tout dedans, cela ne fonctionnera pas.

    Après je suis d'accord que sur windows on va retrouver les bibliothèques (dll) en double, triple...pas bien non plus

  14. #14
    Inactif  
    Après je suis d'accord que sur windows on va retrouver les bibliothèques (dll) en double, triple...pas bien non plus
    Mais au moins on peut transporter nos exécutable sur clé usb.

    Il s'agit d'une fonctionnalité que considère comme indispensable, j'aimerais que l'on puisse transporter firefox sous linux sur une clé par exemple.

    Sous windows c'est le vrai bordel si on est pas organisé, avec des programmes/fichiers de partous, mais on est libre, sous linux c'est tres rigide, tels fichiers vas dans /sys, tels autre dans /opt...

    il faudrais donner la possibilités aux utilisateur d'installer leurs truc dans /monmachintruc/undossier/

  15. #15
    Responsable Systèmes

    Heu comment dire ... Si c'est retrouver l'ecosystème windows sous linux, autant rester sous windows.
    On peut utiliser les logiciels présents sous Windows tels que Firefox, LibreOffice, etc.. ou d'autres, c'est au choix, comme sous Windows d'ailleurs.

    Faire tes fiches de payes sous linux ? Impossible car il n'y a pas de logiciel capable de te générer le fichier URSSAF.
    Il y a ça :
    http://www.open-paie.com/fr/module-p...ie-open-source
    Il semblerait qu'on puisse utiliser la DSN avec mais je ne sais pas ce que ça vaut.

    Non la seule et unique raison se nomme EBP. Le pire c'est que EBP n'est pas mauvais en soit
    Sage se tournant lentement vers Linux, EBP pourrait s'y mettre, mais là c'est pas pour demain, peut-être après demain. Et effectivement c'est pas toi qui décide de ton soft, c'est ton expert comptable. (sur le terrain c'est en tout cas ce que je constate). Du moins dans 80% des cas.

    Dans mon entreprise une seule et unique raison qui empêche la migration :

    La suite office !
    Libreoffice c'est pareil, mais comme les gens ont développé des petites macros chacun dans leur coin, il ne veulent pas en entendre parler.
    Il y a de fortes probabilités qu'on puisse faire la même chose avec des macros LibreOffice, mais la résistance au changement ....

    Remplir des pdf avec formulaires ? ça marche pas. Y a encore du boulot dans ce domaine.
    Il me semble qu'on peut avec Scribus, mais à vérifier.

    Mais au moins on peut transporter nos exécutable sur clé usb.
    Attention, c’est des versions de softs "spéciales", normalement on peut pas. Linux permet d'avoir un système complet opérationnel en live CD/USB. Sous Windows, c'est une autre affaire ...

    Des logiciels libres, j'en vois, mais j'ai encore jamais vu un Linux en prod. en entreprise (parcs bureautique).
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  16. #16
    Inactif  
    dans l'école ou j'étais ont était tous sous debian.
    La gendarmerie est normalement a 100% sous ubuntu dans tous le territoire.

    Mais les flic a part remplir des formulaire sous writer, il font pas grand chose d'autre sur un pc. On est pas dans les experts ou il piratent le serveur du pentagone ou reconstitue un visage avec 3 pixels. Donc la transition vers ubuntu doit etre relativement simple.

    Pour l'éducation pareil, la migration doit pas être très compliquer, les prof se connecte sur des pages web pour les outils de remplissage de note. et les éleves ont assez de fonctionnalités avec libre office.

    Pour l'armée par contre sa serait plus délicat, ils doivent utilisé des softs très sécurisés tous sauf multiplate-forme et flexible, avec pleins d'appels système spécifique à l'os.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message

    Remplir des pdf avec formulaires ? ça marche pas. Y a encore du boulot dans ce domaine.
    Il me semble qu'on peut avec Scribus, mais à vérifier.
    Avec Scribus ? Mais tu n'y penses pas ! J'ai essayé ce machin il y a deux ans environ, et quand j'ai dû mettre en place un tableau tout simple, deux heures après je pleurais toutes les larmes de mon corps, surtout après avoir utilisé Publisher pendant de longues années et qu'y créer un tableau ça prend à peu près juste le temps de le dessiner dans la page...

    Quant à remplir des pdf avec formulaires, testé par plus tard que ce matin (qqun avait un souci dans le forum LO) et ça fonctionne tip-top !
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  18. #18
    Membre habitué
    La cause est le manque de logiciels, c'est entendu. Mais pourquoi ce manque ?
    Il est très difficile d'écrire 1 appli qui tourne sous Windows et Linux donc on doit choisir et forcément on prend Windows qui a + de part de marché.
    S'ils veulent s'implanter sur ce marché il faut qu'ils fassent des outils qui permettent d'écrire du multi-plateforme, mais surtout de faire tourner sans trop de boulot les applis existantes.
    L'ouverture en Open Source du DotNet pourrait être 1 opportunité si Linux intègre lui aussi des Frameworks en utilisant le boulot qui avait déjà été fait avec Mono, intégrer une machine virtuelle capable de faire tourner n'importe quelle appli Windows de façon transparente pourrait en être 1 autre...

  19. #19
    Expert éminent
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Ok, mais comment il vas faire ?
    Même question. Le veux, je voudrais ... oui mais ?
    Pierre GIRARD

  20. #20
    Membre averti
    Citation Envoyé par bib34690 Voir le message
    La cause est le manque de logiciels, c'est entendu. Mais pourquoi ce manque ?
    Il est très difficile d'écrire 1 appli qui tourne sous Windows et Linux donc on doit choisir et forcément on prend Windows qui a + de part de marché.
    S'ils veulent s'implanter sur ce marché il faut qu'ils fassent des outils qui permettent d'écrire du multi-plateforme, mais surtout de faire tourner sans trop de boulot les applis existantes.
    L'ouverture en Open Source du DotNet pourrait être 1 opportunité si Linux intègre lui aussi des Frameworks en utilisant le boulot qui avait déjà été fait avec Mono, intégrer une machine virtuelle capable de faire tourner n'importe quelle appli Windows de façon transparente pourrait en être 1 autre...
    C'est ce que tente de faire wine mais ce n'est pas toujours ça, le boulot à faire pour obtenir une compatibilité parfaite est encore énorme.