Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 45678
Affichage des résultats 141 à 147 sur 147
  1. #141
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Pour moi, on doit protéger le salarié quand un patron le licencie sans raison. Et c'est le travail des prudhommes. Il protège a postériori en attribuant une indemnité, ou en forçant la réintégration de l'employé.

    Ici, on a une procédure préalable au licenciement, pour quelqu'un qui a été pris en faute / abus 3 fois en moins d'un an. Ca ne me parait pas enfreindre les droits du salariés de dire : OK, donc tu est viré en premier, et en second tu peux attaquer aux prud'homme si ca te parait injustifié.

    Dans les deux cas, on a un juge qui s'en mêle, sauf que dans le second, le patron peut lancer la procédure, et épurer son service tout de suite, alors que actuellement, il a un salarié en place, qui subit un attaque en justice. Donc il le paye les nombreux mois de la procédure a ne rien faire(on ne l'imagine pas vraiment motivé).

    La solution privilégié sera donc :
    - pour une grosse boit / ou l'état : ne rien faire, après tout, c'est pas important l'argent des autres
    - pour une petite structure : trouver la faute / pousser à la faute pour faire partir la personne et ne pas tenir compte du problème initial, que la personne confonde arrêts maladie et congés.


    Par obliger à travailler, j'entends que quelqu'un qui prend des journées de maladie pour voir sa copine qui rentre de voyage ne travaille pas. Donc, si on l'attrape la main dans le sac, on lui demande de revenir travailler.
    En plus, ce genre de comportement étant très contagieux dans une équipe /service, il suffit bien souvent d'un rappel à l'ordre pour que tout redevienne normal, et que les gens pose des congés ou des RTT quand ils veulent être en repos.

  2. #142
    Expert Confirmé Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 763
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 763
    Points : 3 962
    Points
    3 962

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Donc il le paye les nombreux mois de la procédure a ne rien faire(on ne l'imagine pas vraiment motivé).
    Bah si le mec refuse de faire son travail t'as 50 000 raisons de lancer un licenciement ...

    Ce que tu proposes existe déjà je te signale, je l'ai déjà vu, un mec qui était entré dans la boite et 2 mois plus tard il a été en arrêt pendant 6 mois, puis a bossé 2 mois puis en arrêt plusieurs mois. La boite a engagé une procédure et a gagné.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #143
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Ce que tu dis, c'est vrai pour les maladies qui rendent incapable de travailler. Pour les arrêts de complaisance, rien ne se passe, au moins dans le public.

    Dans le privé, difficile aussi de s'appuyer dessus uniquement. le patron qui viendrait défendre son cas en avançant que "tout de même, il a été absent 10 jours cette année" se verrai surement rire au nez. ca serait requalifier en 5 jours après les avis d'experts au terme d'une procédure longue, et finalement, ca couterait moins cher que de garder la personne en lui offrant ses 10 jours... au frais de l'assurance maladie.

  4. #144
    Expert Confirmé Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 763
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 763
    Points : 3 962
    Points
    3 962

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Ce que tu dis, c'est vrai pour les maladies qui rendent incapable de travailler. Pour les arrêts de complaisance, rien ne se passe, au moins dans le public.
    T'es au courant que quand t'es en arrêt maladie tu n'es pas payé par le patron ?

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Dans le privé, difficile aussi de s'appuyer dessus uniquement. le patron qui viendrait défendre son cas en avançant que "tout de même, il a été absent 10 jours cette année" se verrai surement rire au nez. ca serait requalifier en 5 jours après les avis d'experts au terme d'une procédure longue, et finalement, ca couterait moins cher que de garder la personne en lui offrant ses 10 jours... au frais de l'assurance maladie.
    Déjà faut être un malade mental pour vouloir licencier quelqu'un pour ça.

    Ensuite tu le dis bien à la fin, il s'agit de 10 jours (moins 3 de carence donc 7, à supposer que les 10 jours aient bien été attribués d'un seul coup, si tu as deux périodes de 5 jours ça fait 10 - 6 donc plus que 4) payés par l'assurance maladie, pas par le patron qui lui ne verse pas un centime.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  5. #145
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    T'es au courant que quand t'es en arrêt maladie tu n'es pas payé par le patron ?
    Je le répcise juste en dessous, donc si, je suis au courant.
    Les seules exceptions sont :
    - les fonctionnaires ou al carence est faible / inexistante, donc tout est payé par l'assurance maladie.
    - ceux du privé après 3 années dans la boite ont souvent leurs jours de carence remboursé par la boite.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Déjà faut être un malade mental pour vouloir licencier quelqu'un pour ça.
    Pour les gens avec qui je travaille, mieux vaut s'entendre bien avec... Si je suis patron et que j'entends un salarié dire qu'il va prendre un jour de maladie pour autre chose que de la maladie, je le foutrait direct à la porte si c'était autorisé.
    Ca démontre une mentalité détestable d'abus de la communauté, et je ne veut pas travailler avec ce genre de personne.
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Ensuite tu le dis bien à la fin, il s'agit de 10 jours (moins 3 de carence donc 7, à supposer que les 10 jours aient bien été attribués d'un seul coup, si tu as deux périodes de 5 jours ça fait 10 - 6 donc plus que 4) payés par l'assurance maladie, pas par le patron qui lui ne verse pas un centime.
    Le problème, c'est que dans un service, quand il n y a pas de sanction, on a finalement sur 10 personne tout le temps 1 ou 2 personne absente. Voir un service vide a certains période clef(le 24 et le 31 décembre cette année, je sens que ca va etre le cas...)

    Bilan, on a entre 0.5 et 1 employé temps pleind e payé en trop, cad 5-10% de marge sur une équipe. De quoi aider certains services débordés ou améliorer les ressources de l'état ou encore, de donner une augmentation aux autres.

  6. #146
    Expert Confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    esclave du Grand Capital
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 236
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : esclave du Grand Capital

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 236
    Points : 2 864
    Points
    2 864

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    T'es au courant que quand t'es en arrêt maladie tu n'es pas payé par le patron ?
    Oui, mais quand tu n'es pas là, tu ne bosses pas, donc tu ne rapportes rien à la boîte, voire si y a une deadline pour rendre le boulot ça peut compliquer les choses. Entreprise qui a des frais fixes (loyer entre autres) à payer que tu bosses ou non.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  7. #147
    Membre chevronné
    Homme Profil pro Vincent D.
    Développeur Web
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    253
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Vincent D.
    Localisation : France, Cantal (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 253
    Points : 602
    Points
    602

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Si je suis patron et que j'entends un salarié dire qu'il va prendre un jour de maladie pour autre chose que de la maladie, je le foutrait direct à la porte si c'était autorisé.
    Ca démontre une mentalité détestable d'abus de la communauté, et je ne veut pas travailler avec ce genre de personne.
    D'accord à 100%, d'autant plus qu'il n'est pas difficile de demander un arrangement.
    A chaque fois que quelqu'un me demande un jour, je lui donne (à condition qu'il rattrape ses heures bien entendu, ce qui limite forcément les demandes, et à condition qu'il n'y ait pas quelque chose de planifié ce jour là qui exige sa présence, ce qui n'a jamais été le cas).
    Et à la limite, les congés sans solde ça existe aussi...

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •