Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior
    L'Assemblée Nationale adopte l'augmentation de la TVA sur les offres triple play, qu'en dira le Sénat ?
    Mise à jour du 25.10.2010 par Katleen
    L'Assemblée Nationale adopte l'augmentation de la TVA sur les offres triple play, qu'en dira le Sénat ?


    Alors que tout le monde à les yeux rivés sur le projet de loi concernant les retraites, il y a d'autres textes qui passent. En silence.

    C'est le cas de l'augmentation de la TVA sur les abonnements Internet. Nos députés viennent en effet de voter cette mesure pour les offres triple play des FAI nationaux.

    Les consommateurs devraient donc voir prochainement leur facture mensuelle augmenter de deux ou trois euros, en répercussion de cela.

    « Nous avons le niveau le plus faible des tous les pays, les offres n’ont pas bougé depuis 2004 », explique-t-on du côté de l'UMP.

    Même si le texte doit encore être examiné par le Sénat le mois prochain, il y a fort à parier qu'il y soit également adopté. Orange, SFR et Free en sont persuadés.

    L'UFC-Que Choisir dénonce quant à elle « des bricolages gouvernementaux [qui vont faire] peser de nouvelles charges sur le consommateur [et] risquent de déstabiliser le marché de l’Internet haut débit français ». Comprenez vous alors que nos politiques valident une telle mesure ?

    Pensez-vous que ce texte aura des répercussions aussi négatives que celles évoquées par l'UFC-Que Choisir ?

    Mise à jour du 13.09.2010 par Katleen
    La Commission Européenne affirme ne pas exiger d'augmentation de la TVA sur la totalité des factures sur les abonnements Internet, l'Elysée serait donc seul responsable


    La polémique continue d'enfler autour de la hausse à venir sur la TVA des offres en Triple Play. Comme nous vous l'expliquions plus tôt, l'Etat Français a décidé d'augmenter en 2011 la totalité de la TVA sur les forfaits Internet comprenant un volet télévision.

    Alors que cette action a été officiellement justifiée suite à une demande de Bruxelles par notre gouvernement, voici que la Commission Européenne s'en désolidarise. En effet, elle ne veut pas porter le chapeau pour une mesure financière qu'elle n'a pas sollicitée de la sorte. En effet, la Commission ne désirait que la TVA passe de 5.5 % à 19.6% uniquement sur les services télévisuels (qui ne représentent pas 50% d'une facture), et rien de plus.

    Or, l'Elysée veut passer la totalité des factures des abonnés à la Toile à cette TVA «*régulée*». Cela dépasse les exigences de Bruxelles qui ne demandait cette mesure que sur les services non audiovisuels ainsi que pour les personnes ne bénéficiant pas des offres TV par Internet.

    De quoi mettre de l'eau au moulin d'Iliad qui affirme que la CE n'est qu'un «*prétexte*» pour justifier cette mesure (la Commission demande que 70% de la facture soit soumis à une TVA de 19.6% -contre 50% actuellement- tandis que l'Etat souhaite appliquer ce taux à 100% des factures).

    Que pensez-vous du comportement de notre gouvernement ? Ses caisses ont-elles tant que cela besoin d'être renflouées ?

    Mise à jour du 08.09.2010 par Katleen
    Les abonnements "triple play" pourraient coûter 38 euros par mois, suite à la hausse prochaine de la TVA souhaitée par le gouvernement


    La semaine dernière, nous vous parlions d'une hausse probable du prix de l'accès à Internet en France. De nouvelles informations viennent de transparaître à ce sujet.

    L'augmentation de la TVA pour les offres de "triple play" est officiellement confirmée. Le gouvernement travaille activement sur ce dossier à l'heure actuelle.

    Même si des informations précises et concrètes n'ont pas encore été données, on sait déjà que tout le monde devra mettre la main à la poche pour réduire le déficit budgétaire (le Ministère des finances cherche à prélever un milliard d'euros en plus sur ce secteur) . Autant les consommateurs, que les opérateurs ou les FAI.

    Du côté de l'Elysée, on déclare ne pas comprendre « que l'on applique une TVA à 5,5 % sur des services TV proposés gratuitement ». L'Etat estime avoir "subventionné l'essor des offres "triple play", et ne se sent désormais plus concerné par la protection de la santé économique de cette filière.

    Idem concernant les opérateurs téléphoniques, qui appliquent parfois une TVA à 5.5% sur leurs forfaits, arguant qu'ils permettent un accès à divers services TV. Le gouvernement veut stopper cela et les soumettre intégralement ce type d'offres aux taux régulier (19.6%).

    Or, Bruxelles n'a rien demandé de tel !

    « Ce que nous savons du projet de taxation n'est pas extrêmement clair. Mais nous savons maintenant que la mise en demeure de Bruxelles n'était qu'un prétexte. », déclare un opérateur.

    Si de tels changements étaient appliqués, il en coûterait 230 millions d'euros à Orange, 100 millions à Iliad (Free) et SFR, et de 50 à 80 millions pour Numéricable.

    « Les taxes pleuvent toutes les deux minutes. Pour faire valoir nos intérêts à l'Elysée, nous n'avons pas la puissance de feu de Canal+. Il y a déjà une ambiance de hausse des prix chez les fournisseurs d'accès, le standard pourrait passer à 35 euros. Avec la TVA à 19,6 %, il passera à 38 euros. », explique un porte parole d'Iliad à la sortie de son entrevue à Matignon.

    les professionnels du secteur estiment que les abonnements en "triple play" augmenteront de 3 euros en moyenne.

    Qu'en sera-t-il vraiment ? A suivre...

    L'Etat annonce une hausse prochaine de la TVA sur les "box" des FAI, qui grognent alors qu'ils ont de gros investissements à faire

    Le gouvernement vient d'évoquer une augmentation prochaine de la TVA sur les offres d'abonnements de type "triple play" (Internet + Télévision + Téléphone).

    Cette hausse serait officiellement due à des obligations européennes. La moitié de la facture d'un internaute français est soumise à une TVA à taux réduit de 5.5% (qui est autorisée par les autorités européennes chargées de la régulation des services de télévision). L'autre moitié est en revanche redevable des 19.6% ordinaires.

    Ces conditions avantageuses ont malheureusement été remises en question par Bruxelles, qui a mis la France en demeure en mars dernier. Nos politiques ont été priés de prendre notamment en compte le fait que la télévision représente proportionnellement moins de la moitié d'une facture, et aussi, que certains abonnés ne l'utilisent pas du tout.

    La hausse de la TVA sur nos abonnements semble donc imposée par l'Union Européeenne.

    Cependant, l'équation ne serait pas si simple d'après Iliad (le fournisseur d'accès des marques Free et Alice), qui accuse le gouvernement de se servir ce "prétexte" pour rajouter de la TVA sur les offres triple play et explique que "la mise en demeure ne vise pas une action très immédiate".

    Ce serait plutôt des "éclaircissements" que demanderait Bruxelles.

    «Si la TVA changeait, ce serait une atteinte très directe au pouvoir d'achat des consommateurs, car les opérateurs ne pourront pas éviter de répercuter la modification de la TVA», s'est énervé le directeur général d'Iliad, qui affirme que son groupe tentera de convaincre les autorités "que cette modification n'est pas pertinente maintenant".

    Le contexte actuel est en effet une situation où les opérateurs ont de gros investissements à faire.

    En effet, les FAI doivent notamment améliorer leur réseau de fibre optique. Une étude récemment révélée par DegroupTest a analysé les débits pratiques FTTH (accès au foyer) et FTTB (accès à l'immeuble) de milliers d'abonnés pendant six mois. Et les résultats sont très mauvais.

    Les promesses commerciales d'un débit symétrique à 100 Mb/s ne sont pas tenues. Nous en sommes même très loin.

    "Ces résultats sont tirés de l'ensemble des tests de débits effectués par les utilisateurs sur le site DegroupTest du 1er janvier au 30 juin 2010. Avec l'identification de l'adresse IP, nous avons pu répartir les données en fonction des réseaux des opérateurs et des différentes technologies. Les moyennes sont ensuite calculées et comparées pour chaque technologie. Ces chiffres sont des moyennes et non des maximum. Ils ne reflètent pas les possibilités maximum des connexions mais uniquement une tendance générale moyenne, dépendante de la situation géographique des utilisateurs et de la configuration matérielle et logicielle des ordinateurs utilisés pour faire les tests de débit. Ce dernier point peut s'avérer déterminant lorsqu'il s'agit de connexion à très haut débit (100 Mégas)", explique DegroupTest.

    En débit descendant, la moyenne maximum ne dépasse pas 38,2 Mb/s (chez l'offre FTTH d'Orange).

    Numericable plafonne à 25,4 Mb/s pour son offre FTTB (ce qui représente à peine un quart des 100 Mb/s promis par les publicités).

    SFR et Free s'en sortent mieux avec respectivement 51,5 et 44,8 Mb/s, mais DegroupTest estime que "le faible nombre d'accès testés (moins de 5 000) rend ces chiffres difficilement représentatifs du parc de ces deux opérateurs".

    Les fournisseurs d'accès sont classés dans le même ordre concernant leurs performances en voie montante.

    Source : Etude de DegroupTest

  2. #2
    Membre habitué
    Pour Numericable on lit 36M sur le test de degroup et non 25.

    Perso pour avoir testé numericable et Orange, il y a pas photo, numericable est devant! Sur le dl, à peu près pareil, mais ping, stabilité et upload largement à l'avantage de Numericable.

  3. #3
    En attente de confirmation mail
    Citation Envoyé par Zeusviper Voir le message
    Pour Numericable on lit 36M sur le test de degroup et non 25.

    Perso pour avoir testé numericable et Orange, il y a pas photo, numericable est devant! Sur le dl, à peu près pareil, mais ping, stabilité et upload largement à l'avantage de Numericable.
    Ça dépend vraiment des régions dans le nord est (lorraine) il y avait eu beaucoup de souci avec numéricalbe justement au niveau de la stabilité avec beaucoup de perte de syncro.

  4. #4
    Membre habitué
    Je parle justement de la lorraine, Metz pour être explicite!

    J'ai connu les déboires de numericable, et même l'époque des quotas, mais aujourd'hui, c'est bien loin et il n'y a vraiment plus de problème (par rapport aux autres fournisseurs s'entend)!

    Pour en revenir à la news, ce qui serait pas mal, c'est que l'état leur laisse cette "petite" tva mais en contrepartie qu'ils soient obligés de tenir leur engagement!!
    On verra s'ils veulent toujours les 5%!

  5. #5
    Expert confirmé
    C'est rigolo, pour une fois l'état veut dire (pour changer) que c'est la faute de l'Europe, et ça n'est pas repris en cœur par les 3/4 des médias.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  6. #6
    Membre averti
    etape 1 : internet pour tous .

    etape 2 : impot sur internet


    nooooooooooon ! sur que c'était pas calculé

  7. #7
    Membre éclairé
    «Si la TVA changeait, ce serait une atteinte très directe au pouvoir d'achat des consommateurs, car les opérateurs ne pourront pas éviter de répercuter la modification de la TVA»
    Une façon élégante de revendiquer une prise d'otage
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  8. #8
    Nouveau membre du Club
    des taxes
    Si un milieu qui n'a pas cessé d'être taxé toutes ces dernières années c'est bien le milieu informatique qui est considéré par les politiciens comme un milieu de bobos. Internet est considéré comme un produit culturel donc la TVA doit etre à 5.5 comme les livres. Mais je comprends le gouvernement, comme le "milieu informatique" se tait toujours, taxons-les.

  9. #9
    Expert confirmé
    Ok, je suis contre le faite que je dois payé l'internet+tv+téléphone alors que j'utilise pas la TV. Pourquoi dois-je obligatoirement payer ce dont je peux ou veux utiliser ? Juste payer le téléphone et internet. C'est de la vente forcé et lié. Non ?
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  10. #10
    Membre éclairé
    Ok, je suis contre le faite que je dois payé l'internet+tv+téléphone alors que j'utilise pas la TV. Pourquoi dois-je obligatoirement payer ce dont je peux ou veux utiliser ? Juste payer le téléphone et internet. C'est de la vente forcé et lié. Non ?
    Il me semble qu'il y a des offres pour cela, où tu peux choisir que l'option internet + téléphonie et payer moins cher.

    Pour les débits, je dirais qu'il y a une grande différence de ce qu'on dise dans la pub et la réalité. Mois chez sfr je n'ai jamais dépassé les 20m. Je ne peux pas regarder des chaines télé ou film HD. Alors que j'habite en régions parisienne (10 mm de paris)

  11. #11
    Membre éclairé
    On te vend un débit pouvant aller jusqu'a x Mb/s. Par contre si on te vend aussi la tv HD et que tu ne peux pas la regarder, là effectivement le service pour lequel tu payes n'est pas rendu.
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  12. #12
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par saint_win Voir le message
    Si un milieu qui n'a pas cessé d'être taxé toutes ces dernières années c'est bien le milieu informatique qui est considéré par les politiciens comme un milieu de bobos. Internet est considéré comme un produit culturel donc la TVA doit être à 5.5 comme les livres. Mais je comprends le gouvernement, comme le "milieu informatique" se tait toujours, taxons-les.
    Faut pas pousser non plus, la TVA est à 19.6% sur tous les produits qui sont en gros pas de première nécessité. Donc de là à dire qu'on taxe le milieu informatique plus qu'un autre, faut pas pousser. Surtout que bon, la TVA est globalement neutre pour une entreprise lambda étant donné que tu en déduit et en collecte en même temps. (Par contre le consommateur final, il paie la TVA ça oui... )
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  13. #13
    Membre du Club
    Je comprends que free soit celui qui râle le plus, avec leur prix très clair de 29,9 difficile de faire passer à 33,9 (ils vont perdre l'effet psychologique du prix...).
    Pour les autres FAI ça sera surement un peu plus simple vu la complexité relative de leur tarification ils pourront facilement "noyé le poisson" (un peu dans le prix de la location de la box, un peu dans des bouquets TV, un peu sur la téléphonie...et voilà on a nos 4€ de plus...).

  14. #14
    Membre actif
    Citation Envoyé par atb Voir le message
    Il me semble qu'il y a des offres pour cela, où tu peux choisir que l'option internet + téléphonie et payer moins cher.
    Pour avoir travaillé récemment chez un opérateur télécom, et connaissant pratiquement toutes les offres du marché, en prenant en compte tous les avantages et les inconvénients d'une offre par rapport à une autre, je peux te garantir qu'il n'y a pas moins cher que le triple play malheureusement (internet+tel+tv) . Donc (internet+tel) moins cher (ce qui serait logique) n'existe pas pour l'instant.

  15. #15
    Membre du Club
    Citation Envoyé par atb Voir le message
    Il me semble qu'il y a des offres pour cela, où tu peux choisir que l'option internet + téléphonie et payer moins cher.
    SFR et numéricable font une offre internet+téléphone moins chère, je ne sais pas ce qu'il en est chez les autres opérateurs.

  16. #16
    Inactif  
    Citation Envoyé par berceker united Voir le message
    Ok, je suis contre le faite que je dois payé l'internet+tv+téléphone alors que j'utilise pas la TV. Pourquoi dois-je obligatoirement payer ce dont je peux ou veux utiliser ? Juste payer le téléphone et internet. C'est de la vente forcé et lié. Non ?
    Mais non, ce n'est pas de la vente liée ou forcée. C'est bien connu, il n'y a que Microsoft qui fait de la vente liée, forcée... D'ailleurs, dans tous les supermarché, tu peux voir le mec de Microsoft qui pointe un flingue sur la tempe des acheteurs de PC !

    Citation Envoyé par atb Voir le message
    Il me semble qu'il y a des offres pour cela, où tu peux choisir que l'option internet + téléphonie et payer moins cher.
    Je ne sais pas si ça existe, mais pour avoir demandé chez Club-internet (bon, je sais que ça n'existe plus), et FT Orange, ben on m'a répondu : «Vous pouvez ne prendre que l'internet et le téléphone, sans la télé, mais c'est le même prix !» !

  17. #17
    Membre éprouvé
    la télévision représente proportionnellement moins de la moitié d'une facture, et aussi, que certains abonnés ne l'utilisent pas du tout.
    Youtube c'est pas de la télévision ?
    Citation Envoyé par Killing Joke Voir le message
    1984 : Big Brother is watching you.
    2011 : Big Brother is hosting you.

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Mise à jour du 08.09.2010 par Katleen
    Les abonnements "triple play" pourraient coûter 38 euros par mois, suite à la hausse prochaine de la TVA souhaitée par le gouvernement


    La semaine dernière, nous vous parlions d'une hausse probable du prix de l'accès à Internet en France. De nouvelles informations viennent de transparaître à ce sujet.

    L'augmentation de la TVA pour les offres de "triple play" est officiellement confirmée. Le gouvernement travaille activement sur ce dossier à l'heure actuelle.

    Même si des informations précises et concrètes n'ont pas encore été données, on sait déjà que tout le monde devra mettre la main à la poche pour réduire le déficit budgétaire (le Ministère des finances cherche à prélever un milliard d'euros en plus sur ce secteur) . Autant les consommateurs, que les opérateurs ou les FAI.

    Du côté de l'Elysée, on déclare ne pas comprendre « que l'on applique une TVA à 5,5 % sur des services TV proposés gratuitement ». L'Etat estime avoir "subventionné l'essor des offres "triple play", et ne se sent désormais plus concerné par la protection de la santé économique de cette filière.

    Idem concernant les opérateurs téléphoniques, qui appliquent parfois une TVA à 5.5% sur leurs forfaits, arguant qu'ils permettent un accès à divers services TV. Le gouvernement veut stopper cela et les soumettre intégralement ce type d'offres aux taux régulier (19.6%).

    Or, Bruxelles n'a rien demandé de tel !

    « Ce que nous savons du projet de taxation n'est pas extrêmement clair. Mais nous savons maintenant que la mise en demeure de Bruxelles n'était qu'un prétexte. », déclare un opérateur.

    Si de tels changements étaient appliqués, il en coûterait 230 millions d'euros à Orange, 100 millions à Iliad (Free) et SFR, et de 50 à 80 millions pour Numéricable.

    « Les taxes pleuvent toutes les deux minutes. Pour faire valoir nos intérêts à l'Elysée, nous n'avons pas la puissance de feu de Canal+. Il y a déjà une ambiance de hausse des prix chez les fournisseurs d'accès, le standard pourrait passer à 35 euros. Avec la TVA à 19,6 %, il passera à 38 euros. », explique un porte parole d'Iliad à la sortie de son entrevue à Matignon.

    les professionnels du secteur estiment que les abonnements en "triple play" augmenteront de 3 euros en moyenne.

    Qu'en sera-t-il vraiment ? A suivre...

  19. #19
    Membre averti
    Encore une taxe, encore plus d'impots ? on est plus à une connerie prés ...

  20. #20
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

    Or, Bruxelles n'a rien demandé de tel !
    Quoi? Il n'y a pas qu'a Bruxelles qu'on a des idées.Mais à Paris c'est un peu toujours les mêmes (hausses, hausses...).