IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Sécurité Discussion :

BitLocker compromis en 43 secondes par un Raspberry Pi Pico à moins de 10 dollars


Sujet :

Sécurité

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 792
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 792
    Points : 35 591
    Points
    35 591
    Par défaut BitLocker compromis en 43 secondes par un Raspberry Pi Pico à moins de 10 dollars
    Le chiffrement BitLocker, une fonction de sécurité intégrée à Windows, cassé en 43 secondes avec un Raspberry Pi Pico à moins de 10 dollars
    défaut de chiffrement sur les voies (bus LPC) CPU-TPM

    Le YouTubeur stacksmashing a révélé une vulnérabilité majeure dans le système de chiffrement BitLocker, utilisé pour protéger les données sous Windows 10 Pro et Windows 11 Pro. En exploitant une faille de conception dans les systèmes équipés d'un Trusted Platform Module (TPM) externe, nécessaire à BitLocker dans certaines configurations, il a réussi à contourner la sécurité en moins d'une minute à l'aide d'un Raspberry Pi Pico bon marché.

    Le défaut découvert réside dans l'absence de chiffrement sur les voies de communication (bus LPC) entre le CPU et le TPM externe au démarrage, permettant ainsi à un pirate de sniffer et de voler les clés de chiffrement. Bien que cette faille ne concerne apparemment que les TPM discrets, les utilisateurs de processeurs intégrant un TPM interne semblent à l’abri de cette menace, car les communications du TPM restent sécurisées à l'intérieur du processeur.


    Nom : Pico.jpg
Affichages : 32115
Taille : 47,9 Ko

    BitLocker, une fonction de sécurité intégrée à Windows, vise à protéger les données en chiffrant l'intégralité des volumes. Cette mesure de sécurité est conçue pour contrer les menaces de vol, d'exposition ou de manipulation de données provenant d'appareils perdus, volés ou hors service de manière inappropriée.

    Lorsqu'un appareil est perdu ou volé, les données qu'il contient deviennent vulnérables à des accès non autorisés, que ce soit par l'utilisation d'outils d'attaque logicielle ou le transfert du disque dur vers un autre appareil. BitLocker intervient en restreignant l'accès non autorisé aux données, renforçant ainsi la protection des fichiers et du système. Cette mesure garantit l'inaccessibilité des données lorsque les appareils protégés par BitLocker sont hors service ou en cours de recyclage.

    Pour une sécurité optimale, BitLocker s'associe au Trusted Platform Module (TPM), un composant matériel couramment intégré aux appareils Windows. Le TPM collabore avec BitLocker pour assurer l'intégrité de l'appareil lorsqu'il est hors ligne.

    En complément du TPM, BitLocker peut imposer un verrouillage sur le processus de démarrage normal, exigeant de l'utilisateur qu'il fournisse un numéro d'identification personnel (PIN) ou qu'il insère un périphérique amovible contenant une clé de démarrage. Ces mesures de sécurité permettent une authentification multifactorielle, assurant que l'appareil ne peut démarrer ou sortir de l'hibernation qu'après la présentation du bon code PIN ou de la clé de démarrage appropriée.

    Le Module de Plateforme de Confiance (TPM) est une norme internationale définissant un cryptoprocesseur sécurisé, c'est-à-dire un microcontrôleur dédié conçu pour renforcer la sécurité matérielle grâce à l'intégration de clés cryptographiques. Le terme peut également faire référence à une puce conforme à la norme ISO/IEC 11889. Dans le contexte du système d'exploitation Windows 11, l'implémentation du TPM 2.0 est une exigence. Microsoft a affirmé que cette mesure vise à renforcer la sécurité en prévenant les attaques de microprogrammes.

    En ce qui concerne la série Raspberry Pi Pico, elle se compose de cartes minuscules, rapides et polyvalentes construites autour du RP2040, la puce de microcontrôleur phare conçue par Raspberry Pi au Royaume-Uni. Le Pico représente une étape importante pour la fondation Raspberry Pi, étant son premier microcontrôleur. Il offre ainsi aux utilisateurs un petit ordinateur abordable et convivial, idéal pour la programmation et la réalisation de projets électroniques.

    L'interface LPC et son rôle dans l'abandon du bus ISA

    La définition du LPC (Low Pin Count) englobe le protocole d'une interface électrique entre les composants de la carte mère. Cette interface ne spécifie aucun connecteur ou interface mécanique particulier. Initialement conçue comme une solution provisoire lors de l'abandon progressif du bus ISA, l'interface LPC assure la compatibilité logicielle avec un bus ISA, tout en minimisant le nombre de broches nécessaires sur le plan matériel.

    L'objectif du LPC était de faciliter la transition de l'industrie vers des systèmes dépourvus d'héritage, signifiant ici l'absence de bus ISA. Le terme « Low Pin Count » (nombre réduit de broches) peut également être désigné par l'acronyme PPC, bien que sa signification précise ne soit pas définie.

    L'interface LPC permet aux composants d'E/S de la carte mère, généralement regroupés dans une puce Super I/O, de migrer du bus ISA/X vers l'interface LPC. La spécification détaillée de cette interface décrit les transactions mémoire, E/S et DMA, utilisant l'horloge PCI à 33 MHz, en contraste avec le bus ISA qui fonctionnait à 8 MHz malgré son interface plus large.

    Intel est à l'origine du développement du LPC, et la version de la spécification consultée date de 2002 sans mise à jour ultérieure. Cette spécification mentionne à plusieurs reprises le bus ISA, suggérant que le LPC pourrait avoir été envisagé comme une interface transitoire pendant la phase de compromis ISA / PCI, à l'époque où des emplacements d'extension ISA coexistaient avec des emplacements d'extension PCI sur les cartes mères.

    À noter que l'interface LPC est réservée à la carte mère, n'utilisant ni connecteur ni fournissant d'emplacement d'extension. Enfin, le LPC peut être considéré comme une interface héritée dans le contexte du remplacement des bus ISA et PCI par l'interface PCIe. Le document de référence est la spécification de l'interface Low Pin Count (LPC), version 1.1, datant d'août 2002 (version initiale en 1998).

    Les révélations inquiétantes du Youtubeur stacksmashing

    La révélation du YouTubeur stacksmashing suscite des préoccupations majeures quant à la sécurité des données. Cette faille, démontrée en moins d'une minute avec un Raspberry Pi Pico bon marché, met en lumière une faiblesse fondamentale dans la conception de BitLocker, plus précisément dans la dépendance à un Trusted Platform Module externe dans certaines configurations.

    Le processus d'exploitation de la faille a révélé que les voies de communication, connues sous le nom de bus LPC, entre le CPU et le TPM externe ne sont pas chiffrées au démarrage. Stacksmashing a ainsi pu intercepter les données cruciales lors de leur transfert entre les deux unités, permettant de voler les clés de chiffrement en seulement 43 secondes. Cette découverte soulève des préoccupations légitimes quant à la robustesse de BitLocker et à la protection des données sensibles.

    Un point notable mis en avant par les avis est que cette vulnérabilité semble affecter principalement les TPM externes, tandis que les TPM intégrés dans les processeurs modernes d'Intel et d'AMD semblent offrir une meilleure sécurité en maintenant les communications du TPM à l'intérieur du processeur. Cela souligne l'importance de la distinction entre les différentes configurations matérielles dans l'évaluation des risques liés à BitLocker.

    Les retours des utilisateurs témoignent d'une variété d'opinions et de préoccupations

    Certains utilisateurs soulignent l'utilité potentielle de cette découverte dans le domaine de la récupération de données, offrant une alternative lorsque les utilisateurs ne peuvent pas obtenir leurs clés conventionnellement. Cependant, d'autres remettent en question la viabilité de cette approche dans la plupart des cas, mettant en évidence la complexité et les risques inhérents à de telles méthodes.

    Une évaluation technique approfondie des raisons potentielles derrière les défaillances du TPM conduit à la proposition de solutions théoriques visant à minimiser les risques, notamment en lien avec les mises à jour du micrologiciel. En particulier pour BitLocker, il est conseillé de privilégier des options de sécurité solides, telles que l'utilisation de codes PIN, afin de renforcer la protection des données.


    La révélation du YouTubeur stacksmashing souligne l'impératif pour les utilisateurs et les professionnels de la sécurité informatique de rester vigilants face aux vulnérabilités potentielles de leurs systèmes de chiffrement. La diversité des préoccupations et des approches adoptées par les utilisateurs dans la gestion de la sécurité de leurs données, souligne l'importance continue de l'éducation et de la sensibilisation aux meilleures pratiques en matière de sécurité informatique.

    Source : Vidéo

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur ce sujet ?

    Comment la vulnérabilité découverte par le YouTubeur stacksmashing pourrait-elle affecter la sécurité des données pour les utilisateurs de Windows 10 Pro et Windows 11 Pro utilisant BitLocker ?

    Avez-vous plus de details sur la faille de conception exploitée par stacksmashing dans les systèmes dotés d'un TPM externe, et quel rôle ce TPM joue-t-il dans certaines configurations de BitLocker ?

    Voir aussi :

    Raspberry Pi Pico : Comment démarrer rapidement en langage C/C++ avec le kit officiel (SDK), un billet blog de f-leb

    Raspberry Pi Pico - Session de débogage avec la sonde dans Visual Studio Code, un billet blog de f-leb

    Raspberry Pi Pico - Fabriquer un programmateur SWD pour la Pi Pico avec... une autre Pi Pico, un billet blog de f-leb
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 243
    Points : 42 591
    Points
    42 591
    Par défaut
    J'ai vu une vidéo youtube présentant un appareil que l'on connecte sur des pistes de la carte mère permettant de récupérer la clé bitlocker. D'autres vidéos montrent comment faire.

    Je ne sais pas la fiabilité des méthodes présentés, jamais testé, mais il y a de quoi se poser des questions sur la fiablité de bitlocker.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 732
    Points : 5 620
    Points
    5 620
    Par défaut
    Le chiffrement BitLocker, une fonction de sécurité intégrée à Windows, cassé en 43 secondes avec un Raspberry Pi Pico à moins de 10 dollars

    Houuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, 10 dollars!

    J'adore ce genre de raccourci... C'est à la mode depuis les émissions TV à la con du genre "je rénove votre maison pour 1000 euro" ou "je vous offre une Rolls-Royce pour 150 euro", on comptabilise le prix du pot de peinture et du pinceau et on ne prend pas en compte le coût des milliers d'heures de travail.

    Perso, quand je fais réparer ma voiture, je me rends compte que ce n'est pas le prix de la pièce détachée qui fait la facture mais bien la main d'oeuvre du mécano... Je ne dois pas avoir trouvé le bon garage

  4. #4
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 243
    Points : 42 591
    Points
    42 591
    Par défaut
    Cela indique qu'il ne faut pas un matériel couteux pour faire la compromission. Il faut ensuite effectivement savoir le faire, mais beaucoup de outils de hacking ne sont pas difficile à utiliser.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #5
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    462
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 462
    Points : 1 340
    Points
    1 340
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Houuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, 10 dollars!

    J'adore ce genre de raccourci... C'est à la mode depuis les émissions TV à la con du genre "je rénove votre maison pour 1000 euro" ou "je vous offre une Rolls-Royce pour 150 euro", on comptabilise le prix du pot de peinture et du pinceau et on ne prend pas en compte le coût des milliers d'heures de travail.

    Perso, quand je fais réparer ma voiture, je me rends compte que ce n'est pas le prix de la pièce détachée qui fait la facture mais bien la main d'œuvre du mécano... Je ne dois pas avoir trouvé le bon garage
    Bah c'est pour ça que beaucoup font la maintenance classique sur leur voiture eux-mêmes, et c'est souvent bien mieux fait.

  6. #6
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    Août 2013
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Août 2013
    Messages : 4
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Houuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, 10 dollars!

    J'adore ce genre de raccourci... C'est à la mode depuis les émissions TV à la con du genre "je rénove votre maison pour 1000 euro" ou "je vous offre une Rolls-Royce pour 150 euro", on comptabilise le prix du pot de peinture et du pinceau et on ne prend pas en compte le coût des milliers d'heures de travail.

    Perso, quand je fais réparer ma voiture, je me rends compte que ce n'est pas le prix de la pièce détachée qui fait la facture mais bien la main d'oeuvre du mécano... Je ne dois pas avoir trouvé le bon garage
    Pour le coup, l'article ne vend rien du tout.
    Tes comparaisons seraient plutot hors sujet.
    C'est juste qu'avec du matos à 10€, le chiffrement est craqué

Discussions similaires

  1. Télécommandes centralisées par le Raspberry pi Zero W
    Par thomike dans le forum Raspberry Pi
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/08/2017, 23h27
  2. Envoyer MMS par GSM - Raspberry - dongle 3g
    Par Asthior dans le forum Raspberry Pi
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2017, 20h43
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2016, 20h31
  4. [XL-2003] Conversion d'une heure en seconde par simple calcul
    Par paquita66 dans le forum Excel
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/10/2014, 18h52
  5. Réponses: 44
    Dernier message: 07/06/2011, 21h01

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo