IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Sécurité Discussion :

Le chiffrement des données est confronté à des risques énormes à cause de l'informatique quantique, selon IBM


Sujet :

Sécurité

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    novembre 2022
    Messages
    142
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2022
    Messages : 142
    Points : 2 287
    Points
    2 287
    Par défaut Le chiffrement des données est confronté à des risques énormes à cause de l'informatique quantique, selon IBM
    Le chiffrement des données est confronté à des risques énormes à cause de l'informatique quantique, car celle-ci dispose de protocoles qui permettent de déchiffrer les données beaucoup plus rapidement

    Ces dernières années, les entreprises se sont efforcées de protéger les données des entreprises contre les acteurs malveillants. Le chiffrement était l'une des méthodes les plus sûres pour protéger les informations sensibles. Malgré cela, l'essor de l'informatique quantique met le chiffrement en péril. IBM a récemment publié un rapport qui met en évidence cette tendance, et les conclusions sont plutôt inquiétantes.

    Les acteurs malveillants peuvent utiliser les protocoles de l'informatique quantique pour déchiffrer les données beaucoup plus rapidement. Ils n'ont même pas besoin d'utiliser l'informatique quantique actuelle. Ils peuvent récolter des données et attendre que l'informatique quantique progresse suffisamment pour pouvoir les déchiffrer.

    On ne sait pas combien de données que ces acteurs malveillants ont récoltées pourraient être déchiffrées par la suite. Les protocoles de cryptographie traditionnels, tels que le RSA, sont basés sur les mathématiques et, bien qu'ils aient été assez efficaces pendant un bon moment, ils pourraient être impuissants face aux ordinateurs quantiques.

    L'intérêt de l'informatique quantique réside dans le fait qu'il s'agit du genre de chose qui pourrait potentiellement aboutir à un forçage brutal de problèmes mathématiques auparavant insolubles. Cela révèle que le chiffrement des données devra monter d'un cran, sinon les pirates pourront déchiffrer les données sans trop de difficultés.

    Le président Biden est le dernier en date d'une longue série de dirigeants mondiaux qui tentent de s'attaquer à ce problème avant qu'il ne devienne incontrôlable. Il est essentiel d'agir rapidement, car il est fort probable que le déchiffrement augmente lorsque l'informatique quantique deviendra monnaie courante.

    Cela montre bien que l'innovation est une arme à double tranchant. Elle peut faciliter beaucoup de choses, mais en même temps, elle peut compliquer d'autres protocoles qui fonctionnaient parfaitement bien auparavant. Nous devrons attendre et voir comment le monde de la technologie résoudra ce problème d'informatique quantique.

    Nom : qc.jpg
Affichages : 786
Taille : 56,9 Ko

    Source : IBM (PDF)

    Et vous ?

    Partagez-vous les préoccupations d'IBM concernant l'informatique quantique ?
    Ce rapport est-il crédible ou pertinent selon vous ?
    Selon vous, l'informatique quantique peut-elle réécrire complètement la manière dont on aborde la sécurité informatique ?
    Comment se positionne votre entreprise vis-à-vis de l'informatique quantique ?

    Voir aussi :

    « Comment casser le RSA avec un ordinateur quantique ? »
    50 % des professionnels de l'informatique pensent que l'informatique quantique pourrait exposer leurs données à des attaques de type "harvest now, decrypt later"
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    165
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 165
    Points : 259
    Points
    259
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anthony Voir le message
    Selon vous, l'informatique quantique peut-elle réécrire complètement la manière dont on aborde la sécurité informatique ?
    Non. L'informatique quantique permettra seulement de casser le cryptage. Pour réécrire la manière dont on aborde la sécurité informatique il faudra un ou plusieurs cerveaux de génies. Ce qui n'est pas donné d'avance. Après, il y aura toujours moyen de crypter les données suivant des cryptages anciens mais cela sera moins pratique.

  3. #3
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur avant-vente
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    471
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur avant-vente

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 471
    Points : 2 050
    Points
    2 050
    Par défaut
    Encore faudrait-il arriver à construire l'ordinateur capable de faire tourner les dits algorithmes quantique. Là est le principal chalenge à l'heure actuelle.

  4. #4
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    février 2014
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2014
    Messages : 57
    Points : 267
    Points
    267
    Par défaut
    Je dis probablement des bètises, mais il me semble que tout les chiffrages ne peuvent pas être cassé avec des oridnateurs quantiques. Seul les chiffrements asymétrique se basant sur les nombres premiers sont a risque, les chiffrements symétrique style AES n'ont pas, ou en tout cas pas a ma conaissance, ce problème.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2022, 14h38
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 21/09/2022, 14h50
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 10/01/2022, 11h56
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2020, 17h31
  5. Virtualiser les serveurs, est-ce un risque pour la sécurité des données ?
    Par Jean-Philippe Dubé dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/06/2009, 16h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo