AWS poursuit sa croissance dans un contexte de crise économique mondiale,
elle a enregistré un chiffre d'affaires de 19,73 milliards de dollars, contre 14,809 milliards de dollars l'année précédente

Chez Amazon, la division cloud ne s'arrête pas. AWS poursuit sa croissance alors que l'on parle de difficultés économiques mondiales. Elle a rapporté un tiers d'affaires en plus à sa société mère au cours de son deuxième trimestre, ce qui a permis de compenser partiellement les pertes subies par le secteur de la vente au détail du groupe Amazon.

La préparation des états financiers conformément aux GAAP exige des estimations et des hypothèses qui influent sur les montants déclarés des actifs et des passifs, des revenus et des dépenses, ainsi que sur les informations relatives aux passifs éventuels dans les états financiers consolidés et les notes d'accompagnement. Les estimations sont utilisées, entre autres, pour les impôts sur le revenu, les durées de vie utile des équipements, les engagements et les éventualités, l'évaluation des biens incorporels acquis et les coûts de transaction.

Nom : Amazon2B.png
Affichages : 530
Taille : 58,9 Ko

Pour le trimestre clos le 30 juin, le segment informatique de cloud computing d'Amazon a enregistré un chiffre d'affaires de 19,73 milliards de dollars, contre 14,809 milliards de dollars l'année précédente, et un bénéfice d'exploitation de 5,715 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 36 %. « AWS continue de croître à un rythme rapide », a déclaré le directeur financier Brian Olsavsky, « et nous pensons que nous sommes encore aux premiers stades de l'adoption du cloud par les entreprises et le secteur public. »

Il a ajouté : « Nous voyons une grande opportunité de continuer à faire des investissements au nom des clients AWS. Nous continuons à investir de manière réfléchie dans de nouvelles infrastructures pour répondre aux besoins de capacité, tout en étendant AWS à de nouvelles régions, en développant de nouveaux services et en itérant rapidement pour améliorer les services existants. » Le tableau suivant présente des informations supplémentaires sur les flux de trésorerie (en millions) :

Nom : AMS.jpg
Affichages : 509
Taille : 55,3 Ko

Le bénéfice de base par action est calculé en utilisant la moyenne pondérée de nos actions ordinaires en circulation. Le résultat dilué par action est calculé à partir du nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation, y compris l'effet dilutif des attributions d'actions, déterminé selon la méthode du rachat d'actions. Dans les périodes où Amazon a une perte nette, les attributions d'actions sont exclues du calcul du bénéfice par action car leur inclusion aurait un effet antidilutif.

Amazon a dépensé 60 milliards de dollars en investissements en capital en 2021 et environ 40 % de ces investissements concernaient AWS. Parmi les nouveaux clients qui ont souscrit à ses services de coud computing, citons la société de télécommunications britannique BT, Delta Airlines et la banque d'investissement Jefferies. AWS compte 84 zones de disponibilité et 24 autres sont prévues dans ce qu'elle appelle 26 régions géographiques. De nouvelles zones seront situées au Canada, en Australie, en Inde, en Israël, en Espagne et ailleurs.

Dans un clin d'œil aux craintes croissantes concernant le refroidissement du climat économique, Olsavsky a déclaré qu'AWS déployait des services qui aident les clients à réduire les coûts, et la société a mis en avant 200 nouveautés au cours du trimestre, notamment l'informatique basée sur le processeur Graviton 3 et AWS Mainframe Modernization.

Olsavsky a déclaré : « Nous sommes prêts à aider les clients à optimiser leurs coûts et nous aiderons tous ceux qui réduisent leurs effectifs. Mais nous allons aussi, encore une fois, continuer à trouver de nouveaux clients et de nouveaux secteurs, y compris des agences gouvernementales, et nous en sommes heureux. »

Il a ajouté que les investissements dans le développement de la force de vente d'AWS portaient leurs fruits et « nous nous attendons à ce que cela continue. » Les dépenses en services d'infrastructure cloud ont augmenté de 29 % au deuxième trimestre pour atteindre 55 milliards de dollars, selon le Synergy Research Group. La part d'AWS a augmenté d'un point de pourcentage pour atteindre 34 %.

En ce qui concerne le reste d'Amazon, les ventes en Amérique du Nord ont atteint 74,4 milliards de dollars, contre 67,55 milliards de dollars un an plus tôt, et la société a enregistré une perte d'exploitation de 627 millions de dollars. L'international a baissé à 27,06 milliards de dollars, contre 30,72 milliards de dollars, et a enregistré une perte d'exploitation de 1,771 milliard de dollars.

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 7 % pour atteindre 121,2 milliards de dollars, mais si l'on exclut « l'impact défavorable de 3,6 milliards de dollars lié à la variation des taux de change d'une année sur l'autre, le chiffre d'affaires aurait augmenté de 10 %. » Le résultat d'exploitation a diminué à 3,3 milliards de dollars, contre 7,7 milliards de dollars.

La République populaire de Chine (RPC) et l'Inde réglementent les activités et les opérations d'Amazon et de ses filiales dans le pays par le biais de réglementations et d'exigences en matière de licences qui peuvent restreindre les investissements étrangers dans les secteurs de l'Internet, des infrastructures informatiques, des centres de données. Par exemple, afin de répondre aux exigences locales en matière de propriété, d'autorisation réglementaire et de cybersécurité, Amazon fournit certains services technologiques en Chine par le biais de relations contractuelles avec des tiers qui détiennent des licences de la RPC pour fournir des services.

En Inde, le gouvernement restreint la propriété ou le contrôle des sociétés indiennes par des entités étrangères impliquées dans des activités de commerce en ligne. Sur "www.amazon.in", l'entreprise fournit certains outils marketing et services logistiques à des vendeurs tiers pour leur permettre de vendre en ligne et de livrer aux clients.

« Bien que nous estimions que ces structures et activités sont conformes aux lois existantes, elles comportent des risques. La RPC et l'Inde peuvent, de temps à autre, envisager et mettre en œuvre des changements supplémentaires dans leurs exigences réglementaires, de licence ou autres, qui pourraient avoir un impact sur ces structures et activités. Il existe des incertitudes importantes quant à l'interprétation des lois et réglementations de la RPC et de l'Inde, et il est possible que ces gouvernements adoptent finalement un point de vue contraire au nôtre », déclare Amazon.

« Nos entreprises et opérations chinoises et indiennes pourraient ne pas être en mesure de poursuivre leurs activités si nous ou nos affiliés ne parvenons pas à accéder à des financements suffisants ou, en Chine, de faire respecter les relations contractuelles que nous ou nos affiliés avons mises en place », poursuit Amazon.

La violation de toute loi ou réglementation existante ou future de la RPC, de l'Inde ou d'autres pays, ou les changements dans l'interprétation de ces lois et réglementations pourraient entraîner des amendes et d'autres pénalités financières pour Amazon dans ces pays, la révocation de leurs licences ou l'obligation de les respecter ou d'être obligées de restructurer leurs activités ou de cesser complètement leurs activités.

Source : Amazon

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

AWS, la division cloud d'Amazon, pourrait à elle seule dépasser IBM en termes de revenus annuels, une fois qu'IBM se sera séparé de Kyndryl, sa branche d'infogérance

Le chiffre d'affaires d'Amazon pour l'ensemble de l'année 2021 a augmenté de 22 % pour atteindre 469,8 milliards de dollars, malgré le passage des clients au multicloud

Le salaire de 214 millions de dollars du PDG d'Amazon, Andy Jassy, est "excessif" et devrait faire l'objet d'un veto de la part des actionnaires, selon des cabinets de conseil