IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Hardware Discussion :

Google en Russie envisage de déposer le bilan après la saisie de son compte bancaire par les autorités russes


Sujet :

Hardware

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 351
    Points : 47 498
    Points
    47 498
    Par défaut Google en Russie envisage de déposer le bilan après la saisie de son compte bancaire par les autorités russes
    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine, et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et les États-Unis sont prêts à réagir en retenant des technologies et des ressources s'il le fait, a déclaré mercredi Wally Adeyemo, secrétaire adjoint au Trésor américain.

    De telles mesures n'ont pas été annoncées mardi dans le cadre d'une série de sanctions dévoilées par le président Joe Biden pour punir Vladimir Poutine d'avoir reconnu l'indépendance de deux régions séparatistes d'Ukraine et d'y avoir déployé des troupes pour "maintenir la paix".

    "Le président Poutine a clairement la capacité de faire beaucoup plus que ce qu'il a fait jusqu'à présent", a déclaré Adeyemo dans une interview.

    En réponse, l'administration Biden pourrait priver la Russie d'une vaste gamme de produits américains et étrangers de basse et haute technologie, allant de l'électronique commerciale et des ordinateurs aux semi-conducteurs et aux pièces d'avion, ont déclaré des personnes connaissant bien le dossier.

    Nom : EFC7P6OVKNIKNJ7Q5S35EPCXLM.jpg
Affichages : 5634
Taille : 1,96 Mo
    Wally Adeyemo

    "La chose essentielle que le président Poutine doit considérer est de savoir s'il veut s'assurer que l'économie de la Russie est capable de se développer, qu'il dispose des ressources dont il a besoin pour pouvoir projeter sa puissance à l'avenir. S'il choisit d'envahir, ce que nous lui disons très directement, c'est que nous allons lui couper les vivres.

    Nous allons le couper de la technologie occidentale qui est essentielle pour faire progresser son armée, nous allons le couper des ressources financières occidentales qui seront essentielles pour alimenter son économie et aussi pour s'enrichir
    ", a déclaré Adeyemo.

    Source : Wally Adeyemo, secrétaire adjoint au Trésor américain

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces mesures annoncées par les Etats-Unis ?
    A votre avis, cela suffira-t-il à faire reculer Vladimir Poutine ?
    Quelle est votre opinion sur la situation actuelle entre la Russie et l'Ukraine ?

    Voir aussi :

    Les États-Unis restreignent le commerce avec quatre sociétés informatiques et d'autres entités, pour combattre les groupes de piratage russes

    Les États-Unis prévoient une contre-attaque cybernétique "agressive" contre la Russie, dans le cadre d'un changement majeur de tactique destiné à servir d'avertissement aux puissances rivales

    « La Russie est prête à extrader des cybercriminels vers les États-Unis sur une base réciproque », déclare Vladimir Poutine, avant le prochain échange sur la sécurité avec son homologue américain

    La Russie a été exclue de la réunion virtuelle de 30 pays pour lutter contre les ransomwares dirigée par les États-Unis, car les gangs de ransomware russes opéreraient avec l'approbation du Kremlin
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    15 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 15 428
    Points : 37 260
    Points
    37 260
    Par défaut
    Les semi-conducteurs sont produits aux états unis ? non, en chine, pays allié de la russie. Poutine va donc aller au bout de ses objectifs je pense.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  3. #3
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    juillet 2017
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Seine Saint Denis (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2017
    Messages : 6
    Points : 20
    Points
    20
    Par défaut
    @chrtophe : C'est plutôt Taiwan non ? Bon après c'est vrai que la Chine veut l'annexer mais c'est pas encore fait

  4. #4
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    747
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 747
    Points : 3 150
    Points
    3 150
    Par défaut
    la Russie possède au moins 80% des éléments du tableau mendeleïev à l'échelle industriel. Plus le gaz et le pétrole et enfin une réserve énorme de terre cultivable.
    Au hasard la Russie est un gros fournisseur de palladium et de néon, j'ai hâte de voir la tronche de tsmc, samsung et intel
    ceux qui ont plus à perdre c'est l'occident, pas la Russie, la Russie est déjà indépendante et n'a pas besoin du reste du monde pour vivre. J'ai hâte de voir comment on va se chauffer au prochain hiver
    L’Allemagne sera le 1er pays a supplier poutine, et sans le blé russe, macron va devoir expliquer pourquoi le prix du pain augmente (encore) en France.

    Toute cette histoire montre juste l'impuissance et l'inutilité de l'UE, de l'otan et de l'onu. Si vous voulez vraiment faire pression aux russes, faut sortir l'arme atomique, les pressions économique c'est du pipo.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 280
    Points : 4 929
    Points
    4 929
    Par défaut
    Rien qu'a cause du gaz et du pétrole Poutine a tout pouvoir sur l'Europe. Donc l'Europe va juste "protester", je ne voie pas trop ce qu'ils vont pouvoir faire de plus.

    C'est hallucinant de voir que l'Europe s'est mis comme ça dans une telle dépendance à la Russie avec par exemple le Gaz.
    Il devient urgent de construire massivement des éoliennes, centrales solaires, centrales nucléaires en Europe, la c'est n'importe quoi cette dépendance au Gaz, et cette pénurie de gaz et d'électricité.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  6. #6
    Membre expert Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    1 204
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 1 204
    Points : 3 859
    Points
    3 859
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Il devient urgent de construire massivement des éoliennes, centrales solaires, centrales nucléaires en Europe, la c'est n'importe quoi cette dépendance au Gaz, et cette pénurie de gaz et d'électricité.
    Il n'est pas urgent, il est trop tard. En tout cas pour cette guerre. Il faut régler ça avant la suivante.
    Un certain candidat de gauche le propose et le planifie depuis 2007, mais le libéralisme au pouvoir ininterrompu depuis 1983 n'en a pas grand chose à faire.

  7. #7
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    15 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 15 428
    Points : 37 260
    Points
    37 260
    Par défaut
    Toute cette histoire montre juste l'impuissance et l'inutilité de l'UE, de l'otan et de l'onu. Si vous voulez vraiment faire pression aux russes, faut sortir l'arme atomique, les pressions économique c'est du pipo.
    Mauvaise idée, la plus grosse bombe nucléaire testée est russe à ma connaissance, la Tsar bomba.

    Quand on mesure 1m50 on a la colère discrète. L'arrogance, ça commence à 1m80.


    Rien qu'a cause du gaz et du pétrole Poutine a tout pouvoir sur l'Europe
    Je ne pense pas, il pourra à mon avis le vendre à la chine, mais l’Europe pourra acheter probablement à l’Arabie saoudite ou le gaz de shiste américain.

    Par contre il va y avoir un réel impact sur le prix du blé pour l'Europe, l’Ukraine étant le grenier de l'Europe.

    Il devient urgent de construire massivement des éoliennes, centrales solaires, centrales nucléaires en Europe
    Pour ça en France on est tranquille au niveau production, par contre les prix de l'électricité est indexé sur le prix du gaz bien que 70% nucléaire en France.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  8. #8
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 129
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    la Russie est déjà indépendante et n'a pas besoin du reste du monde pour vivre.
    Je ne pense pas que ses habitants vont se satisfaire de juste survivre pour un concours de taille de zizi de leur président.

  9. #9
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    15 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 15 428
    Points : 37 260
    Points
    37 260
    Par défaut
    Les sanction suite à l'attaque devrait avoir globalement un impact faible sur la population russe, par rapport à l'impact pour le reste du monde. Et poutine n'est pas massivement impopulaire dans son pays je pense.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 280
    Points : 4 929
    Points
    4 929
    Par défaut
    La Russie a perdu 7 avions mais ils ont pris le contrôle de l'espace aérien Ukrainien, et ils ont commencés à héliporter des troupes directement en Ukraine, et à prendre le contrôles des aéroports, prochaine étape les bâtiments radios, TV et autres, la guerre est déjà finie, c'est pas une sécurisation du Dombass, c'est une invasion totale de l'Ukraine.
    Pendant ce temps Biden chie dans son froc, et Macron fait semblant de faire le coq, pour rien c'est du flan, et les allemands vont manger dans la main de Poutine pour continuer à avoir du Gaz.

    La ligne Maginot autour du Dombass n'aura servi à rien
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  11. #11
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    747
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 747
    Points : 3 150
    Points
    3 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Je ne pense pas que ses habitants vont se satisfaire de juste survivre pour une question de la taille du zizi de leur président.
    la Russie à connus bien bien pire ces 30 dernières années (pauvreté massive, famine, guerre civil...) l'époque poutine c'est le paradis en comparaison à avant, et puis ils ont déjà de lourde sanction depuis plus de 10ans.

    il fabrique déjà leur propre voitures, ordinateurs, matériels de guerre et sont indépendant en bouffe, de quoi ils vont souffrir les pauvres russes ? de couper netflix ? ils piratent déjà toutes les œuvres alors ^^

  12. #12
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 129
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Mouai.... faut pas exagérer. Je pense que tout le monde veut les mêmes choses. On verra jusqu'où les gens sont prêt a se sacrifier pour des concepts vaseux.

  13. #13
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Ingénieur qualité méthodes
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur qualité méthodes
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 10
    Points : 17
    Points
    17
    Par défaut Ukraine, Biden, OTAN, UE, démocratie Russe
    Il faut être sérieusement sous informé pour gober la propagande actuelle. L'Ukraine qui s'est laissée aller aux sirènes nazies veut éradiquer la population Russophone dans ses frontières. L'Ukraine Signataire du Traité de Minsk avec les représentants des républiques de l'est du pays, avec l'Allemagne et la France comme garant de l'application, en 2015, n'a eu de cesse de maltraiter les populations russophones, usant des forces armées pour continuer ses exactions, sans que ni la France ni l'Allemagne ne fasse rien sinon durant les trois jours de février 2022 que chacun connaît. Biden et l'OTAN portent leur haine des russes et provoquent cette situation. Il est ridicule de critiquer Poutine forcé d'agir face aux agressions notamment de la France qui postent ses chars aux frontières de la russie dans les pays baltes, que nous nourrissons d'ailleurs grace a l'UE. Et les français s'émeuvent contre ceux qui veulent les aider à retrouver leur liberté. Rien n'est caché dans la politique Russe, préserver ses frontières, son histoire, son peuple. Réfléchissons aux 22 000 000 de morts russe pour vaincre Hitler. Ce n'est pas les 800 000 soldats Americains qu'il faut célébrer. Il faut s'informer, s'informer, encore s'informer.

  14. #14
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 129
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Du coup, ça me fout le doute... n'ayant pas fait option histoire, j'hésite à refaire des stocks de PQ. J'ai survécu au virus, ce serait dommage d'attraper une hitlérite foudroyante. Prions pour que le Spoutine I pour nous arrive vite!
    Bref, je pense que la population est plus préoccupée par le prix des téléphones portables que par des hordes déférlantes d'extra-terrestres. Le reste, c'est sur le forum "Historia".
    Décidément, après la biologie, maintenant l'histoire. On a devant nous toute une génération de docteurs en toutologie qui se prépare!

  15. #15
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    747
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 747
    Points : 3 150
    Points
    3 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Mouai.... faut pas exagérer. Je pense que tout le monde veut les mêmes choses. On verra jusqu'où les gens sont prêt a se sacrifier pour des concepts vaseux.
    perso je préfère un monde privé de gafam, de pc avec windows et smartphones américains avec des solutions 100% française.
    il fut un temps ont était plus ou leader de l'électronique, on relance les usines Thomson, un petit proco en 90nm avec une dibtrib linux des familles et voila de nouveau indépendant.

    oui il y'a des concessions à faire mais es ce insurmontable ? il faut aussi se poser les bonnes questions, veut on vivre tenu en laisse par les américains et les chinois ou voulons nous êtes indépendant. La Russie à fait son choix et elle est totalement capable de le faire. Faire un recul technologique de 10ans c'est pas la mort non plus et rapidement rattrapable en piquant les technos des autres.

  16. #16
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 392
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 392
    Points : 47 244
    Points
    47 244
    Par défaut L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis
    L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis
    et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

    Alors que l'industrie technologique cherche toujours des portes de sortie face à la pénurie de semiconducteurs, l'invasion de l'Ukraine par la Russie pourrait accentuer la pression sur l'approvisionnement en puces des industries automobiles et technologiques aux États-Unis. Selon des estimations, l'Ukraine est un important producteur de gaz néon - essentiel pour les lasers utilisés dans la fabrication des puces - et fournirait actuellement plus de 90 % du néon américain destiné aux semiconducteurs. Si cela est vérifié, en raison du climat actuel, l'industrie américaine des puces pourrait être sérieusement ralentie.

    La Russie et l'Ukraine sont des fournisseurs essentiels de gaz néon et de palladium, des éléments essentiels qui sont utilisés dans la production des semiconducteurs. Cependant, si le néon est l'un des éléments les plus abondants de l'univers, il est relativement rare sur la Terre, car, comme l'hélium, une grande partie du gaz s'est échappée dans l'espace. On le trouve principalement dans l'atmosphère terrestre ; seules de petites quantités sont piégées dans les roches. Les applications les plus connues sont les tubes néon (dans les signaux publicitaires), les lampes témoins, certains écrans de télévision (plasma), ainsi que dans certains types de lasers.

    Selon Techcet, une société de recherche basée en Californie et spécialisée dans les matériaux et les composants critiques de la chaîne d'approvisionnement, l'Ukraine fournit aux États-Unis plus de 90 % de leurs besoins en gaz néon (un gaz fait partie intégrante des lasers utilisés dans le processus de fabrication des puces) de qualité semiconducteur, tandis que la Russie fournit 35 % de l'approvisionnement des États-Unis en palladium, également un métal rare qui peut être utilisé pour créer des semiconducteurs. Ainsi, Techcet estime qu'une rupture d'approvisionnement pourrait exacerber les problèmes auxquels les fondeurs américains font actuellement face.

    Nom : 106961444-1634328790166-From_TSMC00_52_06_24Still005.jpg
Affichages : 13269
Taille : 42,6 Ko

    Malgré la crise actuelle, la "Semiconductor Industry Association" (SIA), un lobby qui défend les intérêts de l'industrie américaine des semiconducteurs, affirme que "l'industrie américaine des puces dispose d'un ensemble diversifié de matériaux et gaz clés, de sorte qu'elle ne pense pas qu'il existe des risques immédiats de rupture d'approvisionnement liés à la Russie et à l'Ukraine". Mais les observateurs indiquent que l'impact à long terme du conflit reste incertain et qu'il ne faut pas minimiser le problème. « Cela aura un impact », a déclaré Lita Shon-Roy, PDG de Techcet, à CNBC lors d'une interview jeudi. « Cela va continuer à contraindre la source de puces qui va dans l'industrie automobile », a-t-elle ajouté.

    Au début du mois, la Maison Blanche aurait averti les fournisseurs de semiconducteurs de diversifier leurs chaînes d'approvisionnement au cas où la Russie riposterait aux menaces de restrictions des exportations américaines en bloquant l'accès à des matériaux clés. Par exemple, pour l'industrie automobile, le palladium est un métal clé utilisé pour les convertisseurs catalytiques. Les analystes indiquent que le prix du palladium a bondi de plus de 7 % jeudi, dans le cadre d'une hausse plus importante des métaux précieux. En outre, certaines sources rappellent que le prix du néon avait grimpé de 600 % lors de la dernière invasion russe en Ukraine, en 2014.

    « C'est juste une chose de plus qui va forcer les prix à augmenter », a déclaré Shon-Roy, ajoutant que l'augmentation ne se fera probablement pas sentir avant six mois, voire un an, car la plupart des fabricants de puces ont des accords à long terme pour ces matières premières. « Le marché de l'automobile va le ressentir, c'est certain », assure-t-elle toutefois. Selon une analyse de la banque américaine JPMorgan Chase & Co, un conflit à grande échelle qui perturberait les exportations de ces éléments pourrait toucher des acteurs tels qu'Intel, qui s'approvisionne en gaz néon à hauteur de 50 % en Europe de l'Est.

    Selon JPMorgan, la pression ne sera pas uniforme. Le néerlandais ASML, un des leaders mondiaux de la fabrication de machines de photolithographie pour l'industrie des semiconducteurs, s'approvisionne à près de 20 % en gaz néon qu'elle utilise dans les pays touchés par la crise. Ainsi, JPMorgan pense que l'industrie pourrait se tourner vers la Chine, les États-Unis et le Canada pour augmenter leur approvisionnement. Mais cette voie risque d'être lente. Bien que l'industrie des puces ait pu gérer une augmentation des prix du néon découlant de la crise de Crimée de 2014, l'ampleur du conflit d'aujourd'hui semble bien plus importante.

    Par ailleurs, l'invasion de l'Ukraine par la Russie intervient alors que la demande de puces a augmenté de manière générale tout au long de la pandémie de la Covid-19, les consommateurs et les entreprises ayant exigé un meilleur accès à l'électronique. D'après les analystes, pour les entreprises, la demande de puces spécialisées dans l'intelligence artificielle pour la formation et l'inférence de l'apprentissage automatique devrait augmenter de plus de 50 % par an dans toutes les catégories informatiques au cours des prochaines années.

    Alors que la Corée du Sud a investi 451 milliards de dollars dans le développement des semiconducteurs et qu'Intel a investi 20 milliards de dollars dans deux nouvelles fonderies de semiconducteurs pour lutter contre la pénurie de puces, le gouvernement américain a averti que la chaîne d'approvisionnement mondiale en puces reste faible. « Nous sommes heureux que les entreprises [Intel, Ford, GM] aient cherché des solutions créatives, car le secteur privé est le mieux placé pour résoudre les goulots d'étranglement », a écrit la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo dans un billet de blogue le mois dernier.

    « Mais la chaîne d'approvisionnement en semiconducteurs reste fragile et il est essentiel que le Congrès agisse rapidement pour adopter le plus tôt possible les 52 milliards de dollars de financement des puces proposés par le président », a-t-elle ajouté. Dans le cadre du post, Raimondo a noté que l'inventaire moyen des puces est passé de 40 jours en 2019 à moins de cinq jours en 2022 et que la plupart des usines américaines de fabrication de puces fonctionnent à plus de 90 % d'utilisation.

    Parmi les principaux goulets d'étranglement qu'elle a identifiés figurent les puces logiques héritées utilisées dans les automobiles et les appareils médicaux, ainsi que les puces analogiques utilisées dans la gestion de l'énergie, les capteurs d'images, les radiofréquences et d'autres applications. En gros, la perte de l'approvisionnement en gaz néon en provenance de l'Ukraine aurait un impact considérable sur l'industrie technologique américaine.

    Cependant, les estimations de Techcet ont été controversées par d'autres experts. Ils n'ont pas avancé de chiffres pour étayer leur position, mais un commentaire estime que les États-Unis auraient déjà envoyé des troupes au sol s'ils étaient à ce point dépendants de l'Ukraine en matière de gaz néon (vital pour la survie d'un grand pan de leur économie) : « non, si c'était une vraie menace, il y aurait déjà des troupes sur le terrain. Les États-Unis protègent les fournitures dont ils ont besoin ».

    Source : Techcet

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la dépendance des États-Unis vis-à-vis de l'Europe de l'Est en matière de gaz néon ?
    En cas de rupture de l'approvisionnement du gaz néon ukrainien, quels pourraient être les impacts sur l'industrie américaine des puces ?
    Si les estimations de Techcet sont exactes, comment expliquez-vous le fait que les États-Unis aient laissé une telle dépendance se créer ?

    Voir aussi

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe

    La police ukrainienne a arrêté les membres d'un célèbre gang de ransomware, qui a piraté un certain nombre de cibles américaines et sud-coréennes
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #17
    Membre expérimenté
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    359
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 359
    Points : 1 383
    Points
    1 383
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine, et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie
    ...

    Que pensez-vous de ces mesures annoncées par les Etats-Unis ?
    Les Russes ont des compétences en semi-conducteurs. Même en France les armes ont un approvisionnement sécurisé en semi-conducteurs français et européens, alors les Russes, je leur fais confiance pour que les microcontrôleurs de leurs missiles ne soient pas made in usa...
    Ensuite pour les processeur, de toutes façons quand bien même les usa imposeraient un blocus sur intel amd arm, des cartes sous risc 5 sont en train de sortir, en Chine, justement à cause des sanctions US. La Russie a continué ses programmes de microprocesseurs. Evidemment, ils sont moins bien, mais non seulement les russes survivront à l'embargo, mais ça leur donnerait l'opportunité d'améliorer leur compétences si le marché se fermait.

    Rien qu'a cause du gaz et du pétrole Poutine a tout pouvoir sur l'Europe
    Je ne pense pas, il pourra à mon avis le vendre à la chine, mais l’Europe pourra acheter probablement à l’Arabie saoudite ou le gaz de shiste américain.

    Non on ne peut pas (substituer).

    Déjà, les USA et les pays du Golfe n'ont pas un surplus de gaz inutilisé comme ça. Ils vendent déjà leur production et en général au plus offrant (donc, plus cher déjà).
    Ensuite, le gaz russe arrive par gazoduc ce qui est le moyen le plus économique de transport. Le gaz liquéfié (nettement plus cher...) est livré liquide par définition, et doit passer par une usine de regazéification à destination. Or ces usines sont déjà utilisées. Si on veut plus de capacité, il faut anticiper les délais de construction des infrastructures et il faut beaucoup d'argent.

    Donc en fait non, l'€ est à poil.

  18. #18
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    1 351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 1 351
    Points : 47 498
    Points
    47 498
    Par défaut Les nouvelles règles en matière d'exportation des États-Unis destinées à geler les technologies russes
    Les États-Unis ont restreint jeudi les exportations vers la Russie d'un large éventail de produits fabriqués à partir de technologies américaines, suite à l'invasion de l'Ukraine

    À la suite de l'invasion de l'Ukraine, les États-Unis ont restreint jeudi les exportations vers la Russie d'un large éventail de produits fabriqués aux États-Unis et de biens produits à l'étranger à partir de technologies américaines.
    Voici comment ces règles pourraient affecter les entreprises technologiques américaines, selon six experts en droit commercial américain.


    Quelles sont les technologies dont l'exportation vers la Russie est désormais interdite ?

    Les entreprises américaines doivent désormais obtenir des licences pour vendre des ordinateurs, des capteurs, des lasers, des outils de navigation et des équipements de télécommunications, aérospatiaux et maritimes. Les États-Unis refuseront presque toutes les demandes.

    "Nous nous attendions à quelque chose de radical, et c'est certainement le cas", a déclaré Ama Adams, partenaire du cabinet d'avocats Ropes & Gray.

    Les nouvelles règles obligent également les entreprises qui fabriquent des produits technologiques à l'étranger avec des outils américains à demander une licence américaine avant de les expédier en Russie.

    Une restriction similaire a été appliquée ces dernières années aux entreprises qui expédiaient des produits au géant technologique chinois Huawei, avec beaucoup d'effet.

    Quelles entreprises américaines seront les plus touchées ?

    De nombreuses entreprises pourraient choisir de suspendre toutes les ventes vers la Russie par prudence, selon les experts juridiques. Dan Goren, associé du cabinet d'avocats Wiggin and Dana, a déclaré qu'un client qui fabrique des équipements électroniques avait déjà retenu des expéditions vers un distributeur russe jeudi.

    Les exportations américaines vers la Russie se sont limitées à environ 6,4 milliards de dollars l'année dernière, selon les données du recensement américain, avec des machines et des véhicules parmi les grandes catégories des années passées.

    Les coups les plus sévères portés à la Russie par les technologies pourraient résulter de restrictions sur les produits étrangers.

    Par exemple, la Semiconductor Industry Association (SIA), qui représente les fabricants de puces américains, a noté que "la Russie n'est pas un consommateur direct important de semi-conducteurs" et que les dépenses de la Russie en matière de communications et de technologie "n'ont totalisé qu'environ 25 milliards de dollars sur un marché mondial de plusieurs milliards" en 2019.

    Mais de nombreux produits fabriqués en Asie et destinés à la Russie comprennent des puces fabriquées avec de l'outillage américain. Plus de deux douzaines de membres de l'Union européenne, ainsi que le Royaume-Uni, le Canada, le Japon, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, imposent des restrictions à l'exportation similaires pour limiter les options de la Russie.

    Comment la Russie sera-t-elle affectée ?

    Emily Kilcrease, chargée de recherche au Center for a New American Security et ancienne assistante adjointe du représentant américain au commerce, a déclaré que les restrictions figeront la technologie russe là où elle se trouve aujourd'hui.

    "Il ne sera pas possible d'introduire de nouvelles technologies dans le pays", a-t-elle déclaré.

    William Reinsch, expert en commerce au Center for Strategic and International Studies et ancien responsable des exportations au ministère du commerce, s'attend à une lente escalade de l'impact.

    "Ils finiront par souffrir, mais peut-être pas avant des mois", a-t-il déclaré. "Ce n'est pas un coup dur immédiat".

    Les restrictions et les sanctions ne sont pas aussi complètes que les actions commerciales américaines sur l'Iran et la Corée du Nord, mais elles pourraient avoir des conséquences plus importantes à l'échelle mondiale car la Russie est davantage imbriquée dans l'économie mondiale, selon les avocats.

    Quelles technologies ne sont pas couvertes par les nouvelles restrictions ?

    Les mesures comprennent des exclusions pour les articles de consommation tels que les appareils électroniques ménagers, les biens humanitaires et les technologies nécessaires à la sécurité des vols. Les téléphones portables sont autorisés tant qu'ils ne sont pas envoyés à des employés du gouvernement russe ou à certains affiliés.

    Les technologies de chiffrement grand public ne sont pas non plus limitées, ce qu'un avocat a décrit comme un signe que les États-Unis et leurs alliés ne veulent pas perturber les manifestants et les médias.

    Rien n'empêche les États-Unis d'étendre ultérieurement les sanctions à d'autres articles.

    "La Corée du Sud ne figure pas sur la liste des pays partenaires des règles, et son aide serait importante pour bloquer l'accès de la Russie aux puces provenant de ce pays", a déclaré Ms. Kilcrease.

    Un haut fonctionnaire de l'administration américaine a déclaré jeudi que d'autres pays devraient se joindre à eux.

    L'ambassade de Corée du Sud à Washington n'a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

    La Corée du Sud a déclaré jeudi qu'elle se joindrait à des sanctions économiques multilatérales non spécifiées contre la Russie en réponse à ses opérations militaires en Ukraine, mais qu'elle n'envisageait pas d'adopter des mesures unilatérales.

    Quelles entreprises pourraient bénéficier des nouvelles règles ?

    Ms. Kilcrease et les experts juridiques s'attendent à ce que les entreprises technologiques chinoises souhaitent combler certains vides créés par les restrictions imposées aux entreprises technologiques occidentales, bien que Ms. Kilcrease ait déclaré que les règles américaines les décourageraient. Mais le haut fonctionnaire de l'administration américaine a déclaré que la Chine ne peut pas répondre aux besoins militaires cruciaux de la Russie, en particulier pour les puces les plus avancées.

    Nom : biden-1.jpg
Affichages : 2007
Taille : 65,4 Ko

    Les États-Unis pourraient bloquer les exportations de puces si Moscou intensifie ses attaques.

    La tranche de sanctions de cette semaine vise les membres de l'élite russe, ainsi que les banques VEB et Promsvyazbank, et réduit le financement occidental du gouvernement russe, a déclaré le président américain Joe Biden lors d'une conférence de presse.

    M. Biden a déclaré : "Alors que la Russie envisage sa prochaine action, nous avons également préparé la nôtre. La Russie paiera un prix encore plus élevé si elle poursuit son agression, y compris des sanctions supplémentaires." Le président avait auparavant laissé entendre qu'il fallait arrêter les livraisons de semi-conducteurs pour étouffer le développement économique de la Russie - tout ce qui pourrait freiner le déploiement des réseaux 5G, de l'intelligence artificielle et de l'électrification des voitures, par exemple.

    Plus tôt, l'Union européenne a accepté d'imposer des sanctions économiques ciblées sur des entités et des personnes spécifiques ; elle n'a pas appuyé sur la gâchette pour couper l'accès de la Russie au système bancaire SWIFT, ce qui perturberait les transactions financières. Certaines des sanctions imposées par l'Europe et les États-Unis constituent une extension ou sont similaires à celles imposées à la Russie en 2014 après l'invasion de la Crimée. Les sanctions imposées en 2014 n'étaient pas complètement efficaces, car la Russie disposait de solutions de contournement, a déclaré Darshak Dholakia, associé du cabinet d'avocats Dechert LLP.

    La Russie pourrait acquérir des puces auprès de sources secondaires telles que la Malaisie et le Vietnam, mais toute puce conçue aux États-Unis pourrait faire l'objet de contrôles à l'exportation. La société russe Yadro est en train de développer une puce native basée sur l'architecture RISC-V comme alternative à x86 et Arm, mais des questions subsistent quant à l'accès aux installations de fabrication liées aux États-Unis, telles que celles exploitées par Intel, pour la production.

    Si des sanctions plus sévères sont imposées, la Russie pourrait répondre par des mesures asymétriques, telles que des cyberattaques ou la rétention de fournitures de matériaux critiques pour les semi-conducteurs, notamment le néon et le palladium. La Russie est également une source d'approvisionnement pour un composé appelé Hexafluorocyclobutène, qui est utilisé dans les nœuds de fabrication avancée, a déclaré le cabinet de recherche Techcet.

    "Nous espérons que nous n'en arriverons pas là, mais si la situation actuelle s'aggrave, les fabricants de puces américains pourraient subir des interruptions d'approvisionnement en matériaux", a déclaré Lita Shon-Roy, PDG de Techcet, dans une note de recherche.

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces sanctions imposées par les Etats-Unis ?
    Seront-elles efficaces pour faire stopper les offensives russes en Ukraine ?

    Voir aussi :

    L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis, et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

    Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine, et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

    Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques, dans le cadre de l'invasion russe
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #19
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 129
    Points : 350
    Points
    350
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    perso je préfère un monde privé de gafam, de pc avec windows et smartphones américains avec des solutions 100% française...La Russie à fait son choix et elle est totalement capable de le faire.
    Du coup on fait cramer qui? La Belgique? La Suisse? Le Piémont (on y parle aussi Français)? Et surtout, pourquoi? Un concours de zob?

  20. #20
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    747
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 747
    Points : 3 150
    Points
    3 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par PomFritz Voir le message
    Du coup on fait cramer qui? La Belgique? La Suisse? Le Piémont (on y parle aussi Français)? Et surtout, pourquoi? Un concours de zob?
    Personne, ce que je vaut juste dire c'est que poutine a critiquer le monde unipolaire en 2007 à la conférence annuelle pour la sécurité à Munich.
    A l'époque il était pas contre l'ue, mais il a bien vu que l'ue et l'otan était les toutous des américains.
    Je ne cautionne pas sa guerre en ukraine, mais dans le fond il a raison, on doit s'émanciper des américains (et de la chine de plus en plus).

    A la chute de l'urss je rappelle que les américains avaient promis de pas intégrer les pays de l'est dans l'otan, ils ont pas respecté leurs promesse, je comprends Poutine de pas avoir des missiles nucléaire américain sur leurs frontière. Les Américains ont tenté une invasion de cuba aussi pour les mêmes motifs. Ils ont foutu la merde avec la Géorgie et l’Ukraine.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2022, 19h55
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 29/10/2021, 14h25
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 12/08/2021, 13h11
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 22/12/2020, 19h27
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 01/10/2020, 09h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo