Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Etudes Discussion :

Reconversion juriste à développeur


Sujet :

Etudes

  1. #1
    Nouveau Candidat au Club
    Reconversion juriste à développeur
    Bonjour à tous,


    Je suis actuellement conseillère juridique dans la fonction publique, et j'ai très envie de me reconvertir vers le développement. Dans ma famille "les filles ça ne fait pas des maths", du coup, je suis arrivée dans mon job actuel un peu par hasard. J'ai pris les voies qui me protégeraient le plus du chômage. Du coup j'ai une licence en droit et un master carrières publique de Sciences po Grenoble. Pas très scientifique comme bagage je sais.

    Ma vie a pris un nouveau tournant avec la découverte d'un handicap (j'ai une reconnaissance travailleur handicapé de la MDPH), et le fait que mes 4 enfants aient eux aussi ce handicap d'origine génétique (rien de très très lourd, ils vont à l'école etc). Tous mes postes ont été des échecs cuisants, management ou non. Bref, je veux sortir de ce milieu. Ca m'a mené en congé longue maladie.

    J'ai pensé entamer une reconversion via le certificat technicien développeur du CNAM, parcours java (je crois que c'est un équivalent bac +2). Je ne pense pas que je puisse prétendre à d'autres formations "courtes" types DUT (surtout à 30 ans). Je suis en train de me remettre à niveau en maths avec la bibliographie des modules de remise à niveau en maths du CNAM justement. J'ai pu m'essayer à tout ça car mon conjoint bosse dans le domaine (vive le télétravail), et j'ai adoré, je me sentais à l'aise et c'était vraiment passionnant.

    Je pense suivre cette formation à distance, et en 2 ans certainement. Vous me conseilleriez de commencer par quels modules ? Ou alors un module préparatoire ? Ou alors une formation plus adaptée ?
    Je vous mets le lien descriptif de la formation ici

    J'habite en Ile-de-France, mais du coup, avec les formations à distance, je peux prendre des modules proposés dans d'autres CNAM.

    Merci d'avance



    EdIT: je n'ai pas parlé de la licence informatique car je n'ai pas de bac scientifique. Dommage car beaucoup de modules étaient en commun.

    Étant donné que je suis titulaire de la fonction publique, mon but est d'y rester. Je vise un détachement (j'ai de la chance, j'habite sur le plateau de Saclay avec pas mal de labos et grandes écoles qui arrivent).

  2. #2
    Membre éprouvé
    Bonjour,

    Si ça peut t'aider à avancer, les modules au CNAM peuvent être commun à plusieurs parcours. Dans ton cas, l'esssentiel des UE de "Technicien développeur" sont communes avec la licence informatique (là, tu as d'autres UE à passer bien entendu). Une licence informatique peut être un objectif à moyen termes. Les UE validées peuvent servir à valider plusieurs diplômes donc pas de soucis.

    Sinon, sauf à suivre la formation à temps plein, en deux ans ça me semble chaud. Ce n'est pas impossible mais cela demande de pouvoir disposer d'assez de temps et de bien s'organiser. Je pense que ça se cale sur au moins 3 ans. Il faut aussi remplir la clause liée à l'expérience professionnelle et dans ton cas, il faudra certainement passer par la case des 3 mois de stage dans le domaine. Je ne sais pas dans quel versant de la fonction publique tu te trouves mais tu peux éventuellement te rapprocher de ta DSI ou des RH pour ça.

    Pour l'ordre des UE, j'aurais tendance à suivre l'ordre suggéré sur la page du lien que tu donnes. Il n'y a pas d'obligations en fait et tu fais ce que tu veux mais il faut rester logique (pas d'UE d'approfondissement avant d'avoir suivi l'UE de découverte correspondante par exemple). Tu as déjà une idée précise de ce qui te plaît dans ce domaine ? Tu parles de parcours Java. Est-ce que par exemple tu as pu commencer à t'y essayer. Si tu te poses la question de la bonne UE pour commencer, il faut peut-être aller vers celles qui correspondent le plus à ce qui t'intéresse déjà dans le domaine.

    Bon courage dans ton projet. Le CNAM, c'est une course de fond mais si on s'accroche, il n'y a pas de raisons que ça ne passe .

  3. #3
    Membre expérimenté
    Bonjour,

    Il n'est pas nécessaire d'avoir un bagage scientifique pour être développeur. L'essentiel est d'avoir une certaine capacité d'abstraction, une bonne logique et de se former en continu (ou presque). Une bonne capacité de communication, notamment écrite, est utile aussi, et la carrière juridique doit aider.
    Ayant suivi une formation du CNAM sur plusieurs années, en reconversion, j'avais commencé par des cours "pratiques" dont Java... puis j'ai poursuivi par la Licence. Effectivement un stage pourra être demandé pour celle-ci en l'absence d'expérience. Le CNAM valide plus l'expérience que les capacités futures ; c'est d’ailleurs ce qui confère leur valeur à ses diplômes.
    Enfin, dans la fonction publique, et même dans les établissements de recherche (comme à Saclay), il y a 3 grands types d'informatique :
    - infrastructure (système et réseaux)
    - recherche (calcul, intelligence artificielle, ...)
    - gestion.
    C'est fou le nombre d'applications locales ou nationales développées pour couvrir les besoins "administratifs" (RH, comptabilité, achats, sociaux) en plus des progiciels des groupes informatiques. Et là le fait d'avoir une vision non informatique mais plus "métier" permet de comprendre plus la demande des services internes à l'administration. On a même des développements pour le service juridique...
    Il faut mettre ce genre de compétences (au sens savoir transférable) en avant auprès du CNAM mais aussi des RH pour obtenir des formations et des DSI pour trouver un stage et/ou un poste.

  4. #4
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par diabolos29 Voir le message
    Bonjour,

    Si ça peut t'aider à avancer, les modules au CNAM peuvent être commun à plusieurs parcours. Dans ton cas, l'esssentiel des UE de "Technicien développeur" sont communes avec la licence informatique (là, tu as d'autres UE à passer bien entendu). Une licence informatique peut être un objectif à moyen termes. Les UE validées peuvent servir à valider plusieurs diplômes donc pas de soucis.
    Effectivement, étant donné que d'après ce que j'ai compris, le recrutement commençait plutôt vers bac+3, voire bac+5, ça peut être intéressant. La licence me permettrait aussi de pouvoir "toucher un peu à tout" avant de me décider sur une voie bien précise.



    Sinon, sauf à suivre la formation à temps plein, en deux ans ça me semble chaud. Ce n'est pas impossible mais cela demande de pouvoir disposer d'assez de temps et de bien s'organiser. Je pense que ça se cale sur au moins 3 ans. Il faut aussi remplir la clause liée à l'expérience professionnelle et dans ton cas, il faudra certainement passer par la case des 3 mois de stage dans le domaine. Je ne sais pas dans quel versant de la fonction publique tu te trouves mais tu peux éventuellement te rapprocher de ta DSI ou des RH pour ça.
    Pour ce qui est du lieu de stage, c'est déjà tout trouvé. Le labo de recherche de mon conjoint cherche très souvent des stagiaire de ce type de profil. Oui c'est honteusement du piston




    Il n'est pas nécessaire d'avoir un bagage scientifique pour être développeur. L'essentiel est d'avoir une certaine capacité d'abstraction, une bonne logique et de se former en continu (ou presque). Une bonne capacité de communication, notamment écrite, est utile aussi, et la carrière juridique doit aider.
    Pour ce qui est de la communication écrite, pas de soucis. Mais l'oral c'est un peu une catastrophe, sauf si ça reste dans le concret et le factuel, et dans mon boulot aujourd'hui, ca parle surtout blabla administratif et reporting inutiles. Justement, mon domaine ne me convient pas car je suis une personne "uniquement dans la logique factuelle" comme ils disent, et que je n'ai pas l'esprit pour animer une équipe, ou même m'intégrer en adhérant à leur noyage dans un verre d'eau de papiers et de préservation d'égos. J'ai pas l'air du tout aigrie hein .
    Ca tombe bien, je ne veux plus d'encadrement, et je cherche un poste où ma "froide logique" sera utile .




    C'est fou le nombre d'applications locales ou nationales développées pour couvrir les besoins "administratifs" (RH, comptabilité, achats, sociaux) en plus des progiciels des groupes informatiques. Et là le fait d'avoir une vision non informatique mais plus "métier" permet de comprendre plus la demande des services internes à l'administration. On a même des développements pour le service juridique...
    Il faut mettre ce genre de compétences (au sens savoir transférable) en avant auprès du CNAM mais aussi des RH pour obtenir des formations et des DSI pour trouver un stage et/ou un poste.
    Effectivement, j'ai touché un peu à tout entre mes stages et mes postes. J'ai même programmé des macros pour créer des alertes dans un fichier excel en cas de dépassement d'une date donnée pour chaque ligne. Bon c'est pas grand chose hein, mais j'ai bien aimé. Mais en termes de social et de santé, c'est là où mes connaissances sont les plus poussées, et dieu sait qu'il y a besoin de développement de logiciel et d'applications efficaces. J'espère en effet que ça pourrait jouer en ma faveur. Je connais aussi très bien le RGPD et tout ce qui touche à la protection des données personnelles.

    Pour ce qui est des formations auprès de mes RH, je n'ai pas beaucoup d'espoir. Ils concentrent les budgets sur les préparations aux concours et aux formations qui vont leur servir directement. En plus, je ne suis pas en excellent termes avec mes RH (forcément un agent en longue maladie et avec des enfants en plus ). Pour ce qui pourrait retourner de la formation en lien avec la reconversion du fait de mon handicap, je me heurte à un mur avec la médecin du travail. Je pense que je vais devoir me débrouiller toute seule, avec mes 107h de compte formation. Je vais juste garder mon congé formation pour effectuer mes stages.

    Pour les postes, encore une fois, saymal, mais je vais faire jouer le réseau de mon conjoint, et ma double compétence. Au pire, j'ai toujours un poste administratif qui me permets de toucher un salaire à la fin du mois.

  5. #5
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par Cincinnatus Voir le message
    Bonjour,

    Il n'est pas nécessaire d'avoir un bagage scientifique pour être développeur. L'essentiel est d'avoir une certaine capacité d'abstraction, une bonne logique et de se former en continu (ou presque). Une bonne capacité de communication, notamment écrite, est utile aussi, et la carrière juridique doit aider.
    Ayant suivi une formation du CNAM sur plusieurs années, en reconversion, j'avais commencé par des cours "pratiques" dont Java... puis j'ai poursuivi par la Licence. Effectivement un stage pourra être demandé pour celle-ci en l'absence d'expérience. Le CNAM valide plus l'expérience que les capacités futures ; c'est d’ailleurs ce qui confère leur valeur à ses diplômes.
    Enfin, dans la fonction publique, et même dans les établissements de recherche (comme à Saclay), il y a 3 grands types d'informatique :
    - infrastructure (système et réseaux)
    - recherche (calcul, intelligence artificielle, ...)
    - gestion.
    C'est fou le nombre d'applications locales ou nationales développées pour couvrir les besoins "administratifs" (RH, comptabilité, achats, sociaux) en plus des progiciels des groupes informatiques. Et là le fait d'avoir une vision non informatique mais plus "métier" permet de comprendre plus la demande des services internes à l'administration. On a même des développements pour le service juridique...
    Il faut mettre ce genre de compétences (au sens savoir transférable) en avant auprès du CNAM mais aussi des RH pour obtenir des formations et des DSI pour trouver un stage et/ou un poste.
    Petite question de curiosité, tu as suivi quel parcours dans ta licence au CNAM ?

###raw>template_hook.ano_emploi###