RE: DOM, une bibliothèque JavaScript est disponible, possède une architecture très minimaliste
et n’utilise pas de DOM virtuel, selon son concepteur

RE: DOM, selon son site, est une bibliothèque JavaScript pour la création d’applications Web respectant à 100 % les spécifications du Web. Avec une taille minuscule de 2 Ko, elle apporte une aide dans la manière de créer des éléments dans le DOM et leur synchronisation avec les données. La bibliothèque est conçue par Juha Lindstedt, un architecte web, avec quelques contributeurs et offre de nombreux avantages à en croire son site Web. Selon les propos de Juha sur Medium, elle a été publiée pour la première fois le 10 mars 2015 sous la licence MIT et en octobre 2016, la première version majeure, la version 1.0 a été publiée.

En 2016, selon les propos de Juha rapportés par SurviveJS (une communauté qui traite des sujets autour du langage JavaScript), Juha a indiqué que lors de sa première publication, la bibliothèque portait le nom de FRZR avant d’être renommée plus tard RE: DOM. Il présente la bibliothèque comme suit : « RE: DOM est une minuscule bibliothèque d’interface utilisateur (~ 2 ko compressés), qui ne gère que les parties les plus difficiles de la gestion du DOM. Vous pourriez le considérer comme un outil Vanilla JS, mais il est en réalité très utile dans presque tous les types de projets, même les plus grands ».

Nom : index.png
Affichages : 9323
Taille : 13,0 Ko

La documentation de la bibliothèque nous indique que RE: DOM possède une architecture très minimaliste et n’utilise pas de DOM virtuel (VDOM). Ce qui la rendrait plus rapide et moins gourmande en mémoire que la plupart de ses concurrents qui utilisent des DOM virtuels y compris React, explique l’équipe dans la documentation et fournit un test de référence. La bibliothèque serait compatible avec tous les navigateurs et même Internet Explorer sauf pour quelques syntaxes (el.extend, svg.extend ou list.extend) où, si on utilise ce dernier, il faut posséder au moins la version IE9.

L’installation de la bibliothèque se fait de plusieurs manières dont en voici une : npm i redom. Vous pouvez vous référer à la documentation pour en savoir plus sur les autres techniques d’installation de RE: DOM. La publication de la bibliothèque est aujourd’hui à la version 3.18.0 selon la page GitHub du projet. Le rôle de la bibliothèque est de permettre la création des éléments et des composants HTML très facilement dans le DOM avec la syntaxe HyperScript. Elle permet également de garder une liste de composants synchronisés avec vos données. Elle propose plusieurs d’autres formes d’utilisations que vous pouvez découvrir au sein de la documentation.

Un autre grand avantage que précise la documentation, est que vous pouvez utiliser uniquement du JavaScript pur, donc pas de langages de templates compliqués à apprendre et sans tracas. Juha explique que le fait que la bibliothèque n’utilise pas de DOM virtuel lui confère d’une part, un net avantage dans la définition des objets du DOM par rapport à l’approche VDOM utilisé par les autres bibliothèques JavaScript. D’autre part, RE: DOM possède également une bibliothèque complémentaire pour le rendu côté serveur des applications dénommée NO: DOM. Cette dernière serait également rapide et facile à utiliser que vous pouvez installer en faisant : npm install nodom.

Source : RE: DOM

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Le langage JavaScript est-il responsable de la lenteur des sites Web de nos jours ? Oui, selon un expert

AlaSQL.js, une base de données SQL JavaScript pour le navigateur et Node.js, est désormais disponible et serait rapide et très flexible

The State Of JavaScript 2018 : l'enquête révèle que JavaScript est en pleine évolution, voici une vue macro des technologies JS utilisées

Mithril : un framework JavaScript moderne, simple, rapide et léger comparé à React ou Angular pour ceux qui privilégient la facilité d'intégration