La Corée du Sud compte investir 1,34 milliard $ dans les semi-conducteurs
pour faire du pays un pôle mondial de nouvelle génération dans le secteur


D'après des prévisions de l'IDC publiées au mois de mai 2018, après une forte croissance de 24 % en 2017, le chiffre d'affaires mondial des semi-conducteurs devrait progresser pour la troisième année consécutive en 2018 à 450 milliards de dollars, en hausse de 7,7 % par rapport à 2017. Les prévisions du baromètre sont également favorables à la croissance dans le secteur. Il prévoit que les revenus des semi-conducteurs enregistrent un taux de croissance annuel composé de 2,9 % de 2017 à 2022, pour atteindre les 482 milliards de dollars en 2022.

C’est tout naturellement que le ministère des Affaires, du Commerce et de l'Énergie de la Corée du Sud décide de soutenir les entreprises du secteur des semi-conducteurs. Le ministère a décider d’investir 1,34 milliard de dollars au cours des 10 prochaines années pour le développement de la technologie des semi-conducteurs de nouvelle génération afin de soutenir Samsung Electronics et SK Hynix. Selon le ministère, cet investissement servira probablement à développer de nouveaux matériaux et dispositifs de semi-conducteurs et à faire du pays un centre international de semi-conducteurs.

Nom : DRAM.png
Affichages : 987
Taille : 422,7 Ko

Les semi-conducteurs sont connus et font l'objet d'expérimentations depuis plusieurs années et ont été, dans une certaine mesure, utilisés depuis des années. Toutefois, l'impact réel des semi-conducteurs sur la vie quotidienne des gens s'est vraiment pleinement fait sentir au début de l'ère de l'information. Les ordinateurs de bureau, les tablettes, les smartphones et toutes les autres choses qui rendent la communication si aisée de nos jours sont tous tributaires de la technologie des semi-conducteurs. Les semi-conducteurs ont joué un rôle important dans la technologie qui a précédé l'ère de l'information, mais ce n'est que lorsque celle-ci a réellement prospéré qu'ils ont pris une part aussi importante dans la vie des gens.

Par ailleurs, les sociétés coréennes Samsung Electronics et SK Hynix sont comptées parmi les meilleurs fabricants de puces de réminiscence les plus importants à l’échelle mondiale avec un meilleur classement dans le DRAM et NAND. Il n’est donc pas étonnant que la Corée du Sud soutienne ces deux géants mondiaux du secteur des semi-conducteurs. Le ministre Paik Un-gyu, lors de sa visite dans l’unité de fabrication de Pyeongtaek de Samsung Electronics et d'Icheon de SK Hynix a fait la promesse du soutien du gouvernement afin de révolutionner le secteur.

Cet investissement est annoncé au moment où la Chine voisine voit ses ambitions à la hausse en positionnant le secteur des semi-conducteurs dans ses priorités dans son initiative Made in China 2025 et y verse des milliards. Par ailleurs, dans le mois de mai dernier, la Chine prévoyait un fonds de 47 milliards de dollars pour stimuler son industrie de semi-conducteurs. Ce qui serait un sujet d’inquiétude pour la Corée du Sud. Par ailleurs, les sociétés chinoises seraient à la recherche de talents en Corée du Sud pour améliorer leur expertise dans la production.

Le ministère de la Science et des TIC de la Corée du Sud a déclaré que le pays a dépensé 31,22 billions de wons en analyse et développement (R & D) dans le secteur des technologies de l'information en 2016, représentant 58 % des dépenses générales de R & D.

Source : News Vire

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que la Corée du Sud gardera-t-elle la tête du secteur des semi-conducteurs ?

Voir aussi

IDC prévoit une forte croissance du marché des semi-conducteurs en 2018 pour la troisième année consécutive, après une croissance de 24 % en 2017
Intel investit chez SiFive, une entreprise fabless du semi-conducteur spécialisée dans l'architecture RISC-V
La Chine prévoit un fonds de 47 milliards de dollars pour stimuler son industrie de semi-conducteurs, et réduire le fossé technologique avec les USA