IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Android Discussion :

Google commence à tester la fonctionnalité Instant Apps pour Android


Sujet :

Android

  1. #1
    Expert éminent sénior
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    701
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 701
    Points : 51 791
    Points
    51 791
    Par défaut Google commence à tester la fonctionnalité Instant Apps pour Android
    Google commence à tester la fonctionnalité Instant Apps pour Android
    Permettant de streamer des applications sans avoir à les installer

    Les Google Instant Apps, l’une des annonces majeures du Google I/O de l’année dernière sont enfin disponibles pour les utilisateurs du grand public. Ce genre d’applications est destiné à faire le pont entre les applications web et les applications natives. L’idée ici est de diviser les applications en petites parties, ce qui facilite leur exécution instantanée en cliquant sur une URL sans avoir à télécharger toute l’application du Play Store. Ce streaming d’applications va permettre donc d’accéder à certaines fonctionnalités d’applications sans les installer.

    Après plusieurs mois d’attente, les premières applications tirant profit de cette fonctionnalité sont enfin là. Google a annoncé qu’il a collaboré durant ces derniers mois avec un nombre limité de développeurs pour tester l'expérience utilisateur et développeur. Pour le moment, le test inclut Buzzfeed, Wish, Periscope et Viki ; ces applications introduisent désormais l'expérience hybride présentée par le géant de la recherche l’année dernière.

    Instant Apps vise à aider les utilisateurs à finaliser des tâches plus rapidement. À titre d’exemple, un internaute sur mobile pourra accéder au panier d’achats de l’application sans avoir à installer toute l’application. Cette fonctionnalité va enlever la contrainte de se retrouver à chaque fois face à la page d’installation de l’application sur le Play Store, un cas typique dont nous avons tous fait l’expérience.

    Instant Apps a été modularisé de façon à ce que seulement la partie pertinente de l’application soit téléchargée après que l’utilisateur ait cliqué sur une URL instant App. Cette fonctionnalité reste néanmoins limitée comparée aux applications natives, elle ne peut pas délivrer des notifications en arrière-plan et push et implique que les fichiers ne dépassent pas 4 MB. Une fois l’application fermée, elle disparait de l’appareil.

    Les pages web sont éphémères, elles sont utilisées une seule fois par les internautes puis elles sont oubliées. Quant à l’installation des applications, elle est contraignante, surtout pour les utilisateurs qui veulent accomplir une seule tâche seulement et rapidement, par exemple payer pour un billet de ticket ou avoir une information spécifique. Pour cette raison, Google pense qu’Instant Apps sera bénéfique pour les développeurs et les utilisateurs, particulièrement en améliorant l’expérience de paiement, de commerce et la découverte d’applications. Une seule URL Instant App va permettre à l’utilisateur d’accéder à la section pertinente de l’application qu’il souhaite utiliser (panier d’achats, un lecteur vidéo et les autres parties des applications mobiles). Les marques pourront aussi développer des applications uniques qui se lancent en tapant les appareils à des puces NFC, par exemple une application pour parking.

    Pour les développeurs, le support de cette fonctionnalité n’est pas aussi simple que le support du projet AMP de Google pour les pages web. Il faudra d’abord modulariser les applications pour que les petits paquets soient susceptibles d’être exécutés le plus rapidement possible (et sans accès à toute l’application). Le SDK complet pour l’activation d’Instant Apps sur Android sera disponible durant les prochains mois, mais les développeurs intéressés devront jeter un coup d’œil sur les recommandations de Google afin de préparer leurs applications pour le lancement.


    Les Instant Apps sont développées en exploitant Google Play Services, qui supporte la localisation, l’identité, les paiements et les données analytiques de Google Firebase. Cette fonctionnalité supporte également les versions antérieures d’Android jusqu’à Jelly Bean, lancé en 2012.

    Source : blog Android Developers

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    58
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 58
    Points : 66
    Points
    66
    Par défaut
    Ça sent le nid à failles de sécurité ça.

Discussions similaires

  1. [Android] App. pour Android, Test en cours de développement
    Par Marc_3 dans le forum Composants FMX
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/01/2017, 17h29
  2. Pourquoi ma Google font ne fonctionne pas sur chrome pour Android ?
    Par crasysalamandra dans le forum Mise en page CSS
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2016, 20h23
  3. [Android] AllYouNeed App pour Android
    Par myke38 dans le forum Mon application mobile
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/09/2011, 00h52
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 04/08/2010, 00h26

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo