« Il n'est pas trop tôt pour commencer à penser à la prochaine pandémie », prévient Bill Gates

Version imprimable