60 % des incidents de cybersécurité sont l’œuvre des employés qui prévoient de quitter leur emploi

Version imprimable