La police chinoise utilise une caméra basée sur l'IA et des analyses raciales pour suivre les Ouïghours

Version imprimable