Microsoft propose en open source son algorithme SPTAG, qui rend Bing un peu plus « intelligent »

Version imprimable