IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Cloud Computing Discussion :

LINKBYNET et Microsoft France lancent une solution d'infogérance pour les PME


Sujet :

Cloud Computing

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 407
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 407
    Points : 148 792
    Points
    148 792
    Par défaut LINKBYNET et Microsoft France lancent une solution d'infogérance pour les PME
    LINKBYNET et Microsoft France lancent e-Access
    Une solution d'infogérance haut de gamme en mode Cloud à destination des PME


    A l’occasion de TechEd Europe 2010 qui se déroule à Berlin du 8 au 12 novembre, Microsoft France et LINKBYNET, société française d'hébergement et d'infogérance, viennent d'annoncer e-Access, une offre de Cloud publique haut de gamme, comparable aux offres disponibles pour les grands comptes, mais spécifiquement adaptée et dédiée aux PME.

    Cette offre s'appuie sur les technologies de virtualisation de Microsoft, Windows Server 2008 R2 Hyper-V et System Center. Elle mêle hébergement et supervision associés au traitement des demandes.

    « e-Access a été conçue pour répondre aux besoins spécifiques des PME désirant accéder aux bénéfices du Cloud avec des budgets millimétrés » explique Matthieu Demoor, Responsable Marketing & Communication chez LINKBYNET.

    Microsoft continue donc son offensive sur le marché des moyennes entreprises. e-Access vise clairement répondre aux besoins de celles qui désirent confier à des professionnels la gestion de leurs services internet, intranet, extranet et e-commerce pour se concentrer sur leur cœur de métier.

    Cette offre associe un abonnement mensuel de maintien en conditions opérationnelles des applications et l'utilisation de jetons de temps consommés en fonction des demandes.

    Dans le détail, e-Access repose sur la plateforme de Cloud de LINKBYNET lancée en 2007 et s'engage à garantir un taux de disponibilité garanti à 99.9%. Autre engagement, celui d'un service fonctionnel 100% accessible par les utilisateurs quel que soit l’environnement (Windows ou Unix/Linux) et l'applicatif concerné.

    Les deux sociétés mettent également en avant la transparence, un point souvent négligé dans ce type d'offre (SaaS, PaaS ou IaaS) ou les coûts sont souvent complexes à comprendre.

    « Les PME peuvent suivre en temps réels leur consommation de ressources PAAS et piloter à la fois leurs services et leur budget », se félicite Microsoft. « Le traitement des demandes s'effectue au travers de l’utilisation de jetons de temps. Le client peut souscrire à tout moment à ces jetons octroyant un crédit d’heures, utilisable sans limite de temps et avec une granularité de 5 minutes. Une fois la demande réalisée, le temps passé à y répondre par LINKBYNET sera décompté de ce crédit. Le tarif unitaire de l’heure diminue en fonction du volume commandé ».

    e-Access inclut la supervision, la sauvegarde, la bande passante, les ressources PAAS, le firewalling, le loadbalancing, le maintien en condition opérationnel, la gestion des incidents, une GTI 15 mn, la garantie de la disponibilité pour un budget à partir de 460€ par serveur tous services compris. La gestion des demandes s’effectue par acquisition de jetons de temps à partir de 70€ l’heure, valables sans limite de temps.

    Les clients disposent d’un abonnement fixe pour le maintien en condition opérationnelle des services, avec un budget en fonction des jetons acquis et du nombre de demandes réalisées. Un extranet est disponible pour visualiser en temps réel l’état des consommations de crédit de temps et une feuille de temps détaillée synthétise l’ensemble des opérations réalisées supérieures à 5 minutes, ce qui permet de tracer l’évolution de la plateforme de service et des demandes. Les besoins d’investissements peuvent également être anticipés en fonction du plan de développement de fonctionnalités.

    Bref, Microsoft met les petits plats dans les grands pour pousser le Cloud, y compris jusque dans les centres de données des PME.

    « Cette solution est spécifiquement étudiée pour des périmètres allant de 1 à 6 serveurs », précisent les deux fournisseurs.


    Les décideurs IT intéressés pourront se rendre la page de e-Access

  2. #2
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Auditeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    335
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Auditeur informatique
    Secteur : Administration - Collectivité locale

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 335
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    J'aime bien la nouvelle politique de Microsoft, je crois que depuis que Steve Ballmer a pris les rènes de cette firme, Microsoft n'arrête pas d’innover. C'est ce qu'il faut faire pour les autres firmes comme Oracle et Google au lieu de se lamenter et de s'attaquer en justice il faut se battre sur le terrain.
    Et que le meilleur gagne. Il y aura toujours du pain pour tous que se soit des logiciel propriétaires ou open source ou quelque soit la firme, l’innovation et la création de nouvelles technologies crée des emplois.
    Il faut que les autres fassent de même Oracle, SAP, Novell, Apple, Canonical, RedHat

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 17/12/2012, 16h02
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 02/02/2011, 17h18
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 12/11/2010, 10h29
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 20/07/2010, 23h03
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 20/07/2010, 23h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo